42 n°16 juin 2010
42 n°16 juin 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°16 de juin 2010

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : 42lemag.fr

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 80

  • Taille du fichier PDF : 20,4 Mo

  • Dans ce numéro : mort et jeux vidéo.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
JEUX VIDEO 1/2 OLDIES Par contre, les puristes du RPG risquent de défaillir jusqu’à la mort cérébrale devant les traductions françaises du jeu qui sont pas loin du catastrophique dans l’échelle de GogolTranslate. Autant jouer en anglais, ça reste plus fidèle, et les erreurs de traduction n’y étant pas, ça évite de se retrouver planter juste parce que le pingouin chargé des traductions en VF à confondu « droite » et « gauche » dans une énigme… Système de latte Explorer c’est bien, mais un RPG sans bastons, c’est un peu comme jouer à un FPS avec pour seul équipement un bretzel mou. Et dans Breath of Fire 3, les combats, c’est du tour par tour, donc autant dire qu’il faudra pas mégoter sur l’équipement et sur la disposition de son équipe, ni même sur les bonus et malus des uns et des autres. En effet (ça en général les profs de français ou de philo adore ce genre d’attaque de phrase), un perso lent, faudra pas compter sur lui pour par exemple lancer un sortilège boostant votre attaque ou baissant la défense du pabô en face, autant réserver ça à ceux dont l’initiative est bonne, pour pas commencer le combat en prenant une grande claque qui vous obligera à passer les 3 rounds suivants à vous soigner. (Ou à pleurer parce que le gros vous pounz plus de points de vie que vous ne pouvez en soigner en 1 tour, ce qui équivaut au théorème n°2 de la loi du Dommage.) LES MAÎTRES « Vous venez pour le maître ? » « Non, juste pour le voir. » En plus des aptitudes innées des personnages, et des compétences apprises par les monstres, chaque personnage peut devenir apprenti d’un PNJ du monde de Breath of Fire 3, ce qui lui permettra d’obtenir en fonction de son niveau des aptitudes complémentaires une fois les conditions requises atteintes. Par ailleurs, chaque maître peut donner un bonus ou/et un malus aux statistiques du joueur sous son aile, ce qui peut en plus d’un équipement adéquate, équilibrer un peu certains personnages trop fort dans un domaine mais hélas trop faible dans un autre. Au nombre de 17, ces maîtres peuvent avoir un ou plusieurs apprentis, mais par contre un apprenti ne peut avoir qu’un seul maître, ce qui rend le choix cornélien assez rapidement. L’équipe active est composée de 3 membres, dont obligatoirement le héros (logique hein), et il n’est pas rare de s’apercevoir en milieu de combat que votre stratégie initiale n’est clairement pas adaptée et que la victoire ennemie s’approche en riant à gorge déployée, lâchant quelques « pwnd noob » à intervalles réguliers (un peu comme Jenrathy quand il joue à des trucs de guerre quoi). Il est donc obligatoire de faire un peu de leveling pour maintenir ses persos à bon niveau et éviter un déséquilibre dans l’équipe. Il est aussi possible de changer la position des persos dans la team en fonction de ce que vous voulez privilégier (meilleure attaque ou défense). En clair, faut pas se louper dans la stratégie sous peine de se faire désosser vite fait bien fait, et quand je dis stratégie, ça englobe choix des personnages en jeu, équipements, sortilèges, items à dispo, et bien sûr les gênes dragons. (Je détaille les gênes plus loin.) A noter aussi que la plupart des combats contre les mobs sont rapides, mais que chaque affrontement contre un gros peut vite prendre de loooongues minutes, permettant ainsi à vos potions et autres points de mana de disparaître gentiment mais sûrement… comme la couleur dans la garde robe de D34thJa$ondu78. - 16 (42lemag.fr) -
JEUX VIDEO LES FÉES Les Fées, c’est comme les princesses, sauf que ça sent la fleur et pas la fraise. Et dans le jeu, il est possible de développer tout un village de fées qui sentent la fleur via un mini jeu de gestion. Bon dit comme ça, ça sert à rien, et bein paf perdu lulu. En fait, une fois le village bien développé, vous aurez des fées marchande qui vous obtiendront des objets à des prix relativement bas, des fées qui vous feront des cadeaux (en fonction du nombre de bastons remportées), des fées joueuses qui vous proposeront des mini jeux pour gagner des sous, des fées lations mais j’ai pas réussi à débloquer l’option pour le moment. quand elle pète, ça sent la fraise) ailées, mais surtout une magicienne indispensable. Qui dit magicienne dit aussi défense pourrie donc méfiance. Peco : Issue de la surexposition d’un oignon à la magie du Chrys, Pecoest un peu le quota baba cool écolo du jeu. Pas simple à jouer ni à faire évoluer mais quand même bien utile pour certains affrontements. (nan mais sérieux, un oignon mutant, c’est pas la classe ? Bon nous à 42 on a bien un Œuf, mais il a pas de super pouvoirs, juste des super cheveux.) 1/2 OLDIES Garr : Issu de la race des « trucs » (ou des « machins », ça dépend), Garr est un très vieux guerrier qui a participé à la guerre contre les dragons. Grosse attaque, grosse défense, mais une vitesse équivalente à celle d’un paresseux mort sous tranquillisant. Là aussi, en parler en détail serait spoiler une grosse partie du jeu. Momo : C’est une scientifique, et comme tous les scientifiques, elle a un bazooka !!! Bon ok il est pas super précis, mais comme elle est un peu magicienne aussi, ça se compense. Selon les équipes de jeu, elle peut être très efficace (ou très pouillave.) Equipement, sortilèges et items Aille ouaulqueulone, aille ouaulqueulone Grinedé Je viens de parler d’équipe, donc la logique pour faire une équipe, c’est d’être au moins 2, mais là c’est pas moins de 7 personnages que vous pouvez utiliser pour parvenir à déglinguer du méchant à tour de bras. l’histoire, mais comme en parler serait un pur spoiler, bah vous ferez comme si ce que j’ai écrit vous suffisait. Nina : C’est une princesse (donc Avoir des personnages c’est bien, mais les faire progresser c’est mieux. La base d’un jeu comme ça étant la montée en niveau, elle s’accompagnera d’un gain d’aptitudes et de temps en temps de Ryu : Personnage principal, il est bien sûr incontournable, et comme tout héros a des compétences relativement équilibrées, il dispose de pouvoirs qui poutrent grave sa maman, comme sa transformation en dragon via des gênes disséminés de part le monde. Rei : C’est le gus qui vous recueille après la gamelle du train. De la race des hommes tigres, il dispose d’une grande agilité et d’une grande vitesse, impeccable pour passer des attaques nombreuses ou des magies utiles dès le début des combats. Teepo : Il est assez similaire à Ryu de part sa polyvalence et ses aptitudes au combat. Il est un des personnages clé de - 17 (42lemag.fr) -



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :