42 n°15 mai 2010
42 n°15 mai 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°15 de mai 2010

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : 42lemag.fr

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 74

  • Taille du fichier PDF : 19,3 Mo

  • Dans ce numéro : we want you.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 66 - 67  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
66 67
PORTNAWAK TOUT CE QUE VOUS N'AVEZ JAMAIS VOULU SAVOIR chous qui en donnant beaucoup s'attirent vos faveurs et peuvent avoir le droit de vous lécher le coude, de s'asseoir à côté de vous ou d'aller sayxer étudier de plus près l'oursinitude du Poney Céleste. N'oubliez pas de tout reverser sur un compte en Suisse ou au Luxembourg. Gérer l'opinion publique Si votre groupe commence à faire pas mal d'adeptes, nul doute qu'un jour viendra où les médias ou les autorités locales s'intéresseront à votre cas. Car vous aurez forcément des déçus bannis qui iront cracher dans votre dos, des jaloux aigris qui aimeraient être à votre place, et une population locale qui essaie de comprendre pourquoi une partie de vos disciples se ballade nu(e) ou déguisé en équidé. Bref, viendra toujours le temps où il faudra se frotter aux dures réalités du monde. Dans ce cas, n'envoyez surtout pas unC.O.N. sur la ligne de front à votre place. C'est la meilleure façon de passer pour un euh... mec qui va sur la ligne de front à votre place. Idéalement, si votre secte est maintenant d'une taille correcte, vous partagez le pouvoir. Proposez donc à l'un de vos adjoints de gérer votre comm'. Apparaissez le moins possible dans les médias. Mais quand vous le faites, déclenchez l'évènement. Et surtout, surtout, quoi qu'il arrive, soutenez vos thèses, aussi farfelues soient elles. Oui monsieur Roselmack, le grand Poney Cosmique va tous venir nous chercher. Non madame Chazal, nous ne sommes pas une secte, nous ne cherchons pas à nous enrichir mais à nous transcender. Haha non monsieur Pernault, tout cela reste bien innocent. Bref, ayez juste l'air d'une bande de hippies sur le retour. Et surtout laissez entrevoir la possibilité qu'ont vos membres de participer à des orgies. Même si c'est faux. Car ça reste le meilleur moyen de trouver plein de nouveaux adeptes, prêts à vous rejoindre pour sayxer apprendre à mieux connaître leur oursinitude. Et donc à vous donner du pognon. Bref, faites-vous passer pour un gentil idiot, et vous aurez le droit à un coup de pub gratuit. Et surtout ayez l'air aussi innocent que possible. Sayxer Fluidifier son énergie vitale Outre le pognon, c'est un point important. Mon maître à penser Raël l'a d'ailleurs bien compris. Il a créé au sein de son ordre un service de femmes pouvant offrir leur corps aux nouveaux arrivants ou à des adeptes méritants. Et le tout avec consentement. Et en parallèle, il s'est fait une garde rapprochée de femmes qui lui sont dédiées en exclusivité, et met les plus prometteuses dans une réserve afin d'en profiter à leur majorité. Bref, que vous aimiez les femmes, les hommes ou les teckels à poil ras, faites de même. Et là encore, tout est dans l'équilibre. Car il ne faut pas se leurrer, une partie de vos disciples est quand même là pour ça. Donc si vous vous réservez l'exclusivité sur tout, ça risque vite de grogner. Soyez magnanimes, trouvez une ou deux personnes à peu près correctes, mais pas terribles non plus, motivez-les en leur promettant que le don de leur corps leur attirera vos faveurs ainsi que celles du Poney Céleste, promettez-leur de leur donner une partie de votre savoir, et hop voici de nouveaux esclaves entièrement soumis à votre cause. Evitez quand même d'en donner trop à vous ouailles, dans le cas contraire ils risquent de ne plus penser qu'à ça. Or la frustration est une excellente arme de manipulation. Sachez donc leur donner juste ce qu'il faut pour les rendre très motivés. Bref, il faut savoir dans ce domaine manier la carotte et son gros bâton. Et après ? A y est, le P.O.N.E.Y. tourne a plein régime. Je suis riche, j'ai mes esclaves attitrés et je passe auprès des médias pour un crétin allumé depuis que j'ai fait construire une sculpture de 10 mètres de haut à mon effigie en emballage compressés de Babybels. Mais maintenant que faire ? Continuer ou se barrer avec la caisse ? Car arrivera forcement un moment où le soufflé retombera, et autant être parti avant, et si possible les poches pleines. Dans ce domaine, de sinistres exemples existent (par exemple La secte du temple solaire) où des confréries entières se sont fait massacrer, soi-disant sous couvert de suicide collectif afin que leur gourou puisse se casser au soleil. Personnellement, je ne suis pas pour le recours à la violence. Il suffit au contraire de décréter que vous avez besoin d'une retraite de quelques jours afin de méditer, d'en profiter pour vider le compte suisse, prendre un billet pour n'importe quelle île corrompue (les caïmans par exemple) et de savourer librement votre petit pécule en sirotant des mojitos. Et le P.O.N.E.Y dans tout ça ? Et bien tant pis pour eux. Mais si jamais par le plus grand des hasards, il existe vraiment une Énième Nébuleuse où les oursins règnent en maître, je serais vous je me ferais discret. Parce que le grand Poney Cosmique, vous risquez de le sentir passer... Sinon je ferais ma secte comme ça Bebealien - 66 (42lemag.fr) -
PORTNAWAK Que serait le monde... si le métal n'avait jamais existé ? Thématique oblige je vais aborder un sujet d'anticipation. Et si jamais... et si jamais telle ou telle chose n'avait jamais existé. Avouez que vous vous êtes au moins posé une fois la question "et si jamais le nutella n'existais pas", "et si jamais la télé n'avais jamais été inventée" et autres questions aussi flippantes les unes que les autres. Et pour ma part, je me suis toujours demandé, de temps à autre, pas tout le temps non plus, ce qu'il adviendrait de notre monde si le heavy metal n'avais jamais percé ? Comment aurai-je fait pour survivre ? Et que serait devenu 42 ? I. Familles de France dormirait sur ses deux oreilles. Le metal c'est de la merde. C'est du moins ce que pensent nos chers amis de Familles de France, dont CerberusXt est un membre fidèle et fervent. Mais ils disent d'une autre manière, évidemment pour faire passer un message d'espoir et de prévention. Le metal, ça parle de choses pas catholiques, de tombes renversées et autres obscénités. Quelle joie, quel bonheur pour FdF de savoir qu'une chose aussi pernicieuse que le métal ne voit jamais le jour. Quelle chance pour Christine Boutin de ne pas être souillée des yeux par ces affiches affichant un être macabre et promouvant des groupes à caractères blasphématoires. Familles de France aurait donc un cheval de bataille en moins à utiliser, et pourra se concentrer évidemment sur leur bête noire : LES JEUX VIDÉOS ! TOUT CE QUE VOUS N'AVEZ JAMAIS VOULU SAVOIR Et oui, le titre de cette partie est trompeur, car non, FdF ne dort pas sur ses deux oreilles, ils redoublent d'effort et font pression sur les jeux vidéo. Ayant le champ libre niveau musical (ouais le rap osef, on considère que ça n'existe pas non plus), ils vont bien se faire plaisir comme nos amis allemands. Et vas-y que je balance des campagne de pubs de Un monde où Devin Townsend ne fait pas de metal ? Impensable ! merde bien diffamatoires sur les jeux vidéo. Forcément, y a plus de gothiques ou de types aux cheveux longs pour pointer du doigt. Alors on se défoule sur les autres. Les meuporgs seraient la nouvelle cible. Dès lors, tout s'emballe : FdF devient un gros lobby, il fait pression sur l'assemblée nationale, et PAN ! Un décret interdisant les meuporgs chez les plus jeunes et dans les cybercafés. Et là ça tire la gueule. Forcément on est bien content - 67 (42lemag.fr) -



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :