42 n°15 mai 2010
42 n°15 mai 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°15 de mai 2010

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : 42lemag.fr

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 74

  • Taille du fichier PDF : 19,3 Mo

  • Dans ce numéro : we want you.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 54 - 55  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
54 55
PORTNAWAK SCIENCUM NAZUS déclinaisons angulaires de tout ce merdier ainsi que sur les planètes de notre système et sur la plupart des Crop Circle, mais retenez juste 19,47°, ce chiffre sera peut être un des plus importants des prochains millénaires (au moins autant que 42). Les dauphins Une règle internationale visant à la protection des cétacés a été modifiée en 2002 pour exempter l’armée américaine des restrictions qu’elle impose. De ce fait, les navires équipés peuvent utiliser des sonars basse fréquence pour repérer des sous marins silencieux par exemple. Seulement voilà, ces sonars fonctionnent sur les fréquences utilisées par les dauphins et les baleines pour leurs déplacements. Les ondes générées peuvent même provoquer des hémorragies chez les cétacés. Quelques jours après la 1ère utilisation de ces sonars, un Crop Circle est apparu à Beacon Hill (en Angleterre), avec un dessin assez équivoque… La connexion Par un savant jeu de modification d’échelle sur les cartes obtenues de Cydonia Mensae et du Hampshire que l’on superpose, on se rend compte que la butte en spirale de Mars correspondrait au fameux cercle de pierres de Stonehenge, tandis que la pyramide à cinq côtés trouverait sa place sur le mont Thor de Glastonburry… et pendant ce temps, le cratère se superpose aisément sur le cercle de roches d’Avebury, y compris la butte interrompant ce cercle. De la même manière, toujours en modifiant les échelles, on se rend compte que la butte spirale de Cydonia correspond à l’étrange et solitaire colline de Silbury pendant que la pyramide pentagonale trouve sa place sur la stèle d’Avebury. Le cratère quand à lui est toujours à la place du cercle de roches d’Avebury. Et si l’on se réfère aux très nombreux cas de Crop Circle dans cette région d’Angleterre, on obtient une sauce délicatement liée, nickel pour accompagner un des plus grands mystères du système solaire. Je vous passe le chapitre sur les Alors hasard, libre interprétation d’une fractale, signe réel ? - 54 (42lemag.fr) -
PORTNAWAK « Salut, et encore merci pour le poisson. » (Douglas Adams) 2012 !!! 2012, c’est définitivement le truc à la mode depuis quelques années, et ce ne sont pas les agro glyphes qui échappent à la règle. Le 3 août 2004, près du site de Stonehenge, un Crop Circle d’environ 150 m de diamètre est apparu, faisant référence directement aux symboles du calendrier Maya. Le pourtour du cercle présentait les mêmes suites binaires que celles découvertes sur une statue aztèque de Xochipilli (XVIe siècle). Cette statue représente le dieu de la nature assis sur la Terre pour harmoniser les cycles du temps, et sachant que 2012 correspond à la fin du 5ème cycle pour les civilisations Aztèques, Mayas et Olmèques, la corrélation entre le Crop Circle et le point Zéro du prochain Soleil est presque évidente. Que l’on se base sur de l’ésotérisme, de l’ufologie, des légendes, ou même sur du pragmatisme de bas étage, une chose est sûre, c’est qu’aucun de ces signes ne livrera ses secrets comme ça et qu’il faudra certainement encore de longues années pour entr’apercevoir l’infime portion de connaissance qu’ils peuvent apporter. Là où certains verront une lubie d’illuminés qui veulent à tout prix se considérer comme une civilisation parmi tant d’autres dans l’immensité de l’univers, d’autres y verront des coïncidences amusantes tout au plus, alors qu’une dernière frange verra ses certitudes bousculées et se prendra à espérer qu’il sera toujours de ce monde le jour où sera percé le mystère des glyphes sur Terre, et pourquoi pas être témoin d’un contact. En tout cas les imbrications sont nombreuses, très nombreuses, et pour ceusses qui n’auraient pas lu (ou oublié), vous pouvez aller lire le p’tit dossier sur le Triangle des Bermudes que j’ai fait pour le noumérau 2. On dit merci qui ? Merci obi ! ! obi HAARP Autre phénomène difficilement expliqué aujourd’hui, les lignes Nazca sont également au centre des polémiques concernant les Crop Circle pour plusieurs raisons aussi complexes que passionnantes. Je ne prendrai pas le temps de développer ici le sujet (beaucoup trop vaste), mais si l’on se réfère au fait que les cercles de culture puissent être des messages de civilisations extraterrestres, rien ne nous permet aujourd’hui de définir les informations détenues par ces tracés. SCIENCUM NAZUS D’ailleurs en fouinant un peu je me suis rendu compte que le point Zéro du prochain Soleil n’était pas du tout le 21 Décembre 2012, mais plutôt le 28 Octobre 2011. Le 21 Décembre est basé sur l’idée qu’il faut absolument faire correspondre un évènement astronomique avec un calendrier tout vieux, ce qui est complètement con si on y réfléchit bien, d’autant que les Mayas avaient 17 calendriers différents, capable de « prévoir » les évènements pendant plus de 10 millions d’années. (Et sans la calculette en plus.) Pis si le sujet vous botte, j’en ai fait un pavé dans le 4ème volume de l’encyclopédie 42. Conclusion Hors la réponse au message d’Arecibo serait le 1er message interprétable, alors que les lignes Nazca, antérieures de près de 2300 ans (hors taxes), semblent reprendre des éléments que nous connaissons, sans pour autant y avoir fait attention. On notera par exemple la figure 18, malgré sa « simplicité » par rapport aux autres, est sans doute une des plus significatives du groupement de lignes, puisqu’elle ressemble à la carte tracée sur la sonde Pionner, avec les pulsars et le soleil. Alors carte stellaire ou simple coïncidence ? Tracée par les Nazcas seuls ? (En n’oubliant pas leurs ancêtres les Paracas qui faisaient pareil.) La figure 14 aussi ramène à la réponse, la morphologie est plus proche d’un petit gris que d’un humain, quand aux figures 10 et 6, ce sont des spirales, dont une est une spirale d’Archimède (allez Gogole est ton ami.) Et autant dire que vue la topologie des lieux et les moyens de l’époque, ça me paraît compliqué à faire tout ça. Mais n’étant pas témoin, il a pu se passer quelques années entre le début et la fin des réalisations. De par le monde, les signes incompris pullulent, et les interprétations aussi. Si vous voulez voir ça, go Gogole Terre 14°34'33.41″ S et 75°11'42.77″ O, à une altitude de 1.42 km. - 55 (42lemag.fr) -



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :