42 n°15 mai 2010
42 n°15 mai 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°15 de mai 2010

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : 42lemag.fr

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 74

  • Taille du fichier PDF : 19,3 Mo

  • Dans ce numéro : we want you.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 50 - 51  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
50 51
PORTNAWAK SCIENCUM NAZUS dans le sol. Les céréales pliées présentent aussi une déformation de leur code génétique et une modification de la structure de la plante au niveau du pli, similaire à ce qui peut s’observer lorsqu’on soumet la plante à une très intense chauffe par micro-ondes. Les graines de ces plantes deviennent plus petites, par contre le pied modifié connaît une croissance plus rapide que ceux non exposés alentour. HAARP Financé conjointement par la marine et l’armée de l’air américaine, le projet HAARP sert comme je l’ai déjà dit à comprendre l’influence de l’ionosphère sur les communications longues distances hertziennes, satellites, mais aussi les déperditions électriques sur les réseaux très longs. Ce qui est moins glamour, c’est que les sites de recherche ionosphérique sont au nombre de cinq dans le monde (deux en Alaska, Porto Rico, Norvège et Russie), et que des orages magnétiques sont déclenchés régulièrement pour les études en cours. En 2004 des chercheurs ont déclaré avoir créé dans l’ionosphère une tache verte visible à l’œil nu, ce qui laisse à penser que les perturbations sont très importantes. De là à penser que ces expériences puissent avoir une influence sur le climat et le trou de la couche d’ozone (au vu de la situation géographique de 4 des 5 stations), les conspirationnistes et les sceptiques ont fait leur choix, tout comme les médias qui n’oublient pas de vous dire que c’est parce que vous mettez trop de déo que la couche d’ozone est dans cet état. Quant à la station de Porto Rico, elle est juste à un des sommets du Triangle des Bermudes, m’enfin j’dis ça… j’dis rien. Séveune Techniquement parlant maintenant, un Crop Circle réalisé par la main de l’homme présentera des anomalies de formes, de géométrie, dues au manque de précision dans le procédé et au manque de recul pour contrôler l’avancée du travail. Il est possible cependant de réaliser un cercle très abouti, mais via des technologies utilisant des lasers ou des ionisations de grande ampleur, donc des techniques plutôt hors de prix et souvent réservées au domaine militaire. On notera que le projet High Frequency Active Auroral Research Program(HAARP pour les intimes) a pour but de tester le contrôle des communications longues distances et satellites via des modifications de la ionosphère. L’utilisation de hautes fréquences dans ce but peut aboutir à des ionisations non contrôlées susceptible de marquer le sol comme un Crop Circle. [VOIR ENCART HAARP] Arecibo et Chilbolton Arecibo, c’est un radiotélescope situé sur la côte Nord de l’île de Porto-Rico, construit en 1963 dans le but de collecter les données radio astronomiques et d’observer des objets stellaires. Avec un diamètre de 305m, c’est juste le plus gros télescope ever. Il a servi aussi à des fins militaires puisqu’il permettait pendant la guerre froide de localiser les radars soviétiques en analysant l’onde qu’ils envoyaient et qui rebondissait sur la Lune (wait, wat ?) Aujourd’hui, il est surtout connu pour l’application SETI@home. Bref. En 1974, Frank Drake et Carl- 50 (42lemag.fr) -
PORTNAWAK Sagan ont été en charge d’écrire un message qui allait être envoyé depuis Arecibo vers l’amas globulaire M13, non dans le but d’entrer en contact avec qui que ce soit, mais simplement de signifier l’avancée technologique de la Terre à cette période à d’éventuels bonhommes verts (ou pas). Sachant qu’il y a la pécadille de 25 000 années-lumière entre la Terre et M13, autant dire que le temps que le message revienne, y aura même plus de Terre. Le message d’Arecibo Le message, dont la limpidité ferait pâlir de jalousie les plaques gravées des sondes Pionner et Voyager (haha lulz, la gueule de la limpidité, mais bon les auteurs sont les mêmes), symbolisait donc les principales informations relatives à la Terre et à l’humanité. En haut du message en blanc, les nombres de 1 à 10 écrit en binaire sur 4 pixels de haut. (genre sur la planète Xyloptérodactyle142 ils parlent couramment le binaire, et encore mieux le binaire codé…) Juste en dessous en violet, des nombres représentants les éléments nécessaires à la vie sur Terre, à savoir 1 pour l’hydrogène, 6 pour le carbone, 7 pour l’azote, 8 pour l’oxygène et 15 pour le phosphore. A noter aussi que les Xyloptérodactyle142ziens connaissent les numéros de la table des éléments périodiques terrestre par cœur, même si chez eux, aucun de ces éléments n’existe… En vert, ce bric à brac symbolise les nucléotides, des trucs dans l’ADN, avec encore plein de symboles chimiques tout à fait familiers des Xyloptérodactyle142ziens. imaginez que vous êtes le Xyloptérodactyle142ziens qui capte ce signal en plein milieu de l’émission Chasse Pêche et Nature diffusée vers 3h30 une fois par trimestre. Probabilité que ce soit considéré comme un message ? Pas lourd. Probabilité que ce soit reçu complet et pas déformé ? Pas lourd. Probabilité que le message soit lu dans le bon sens (sachant que sur Terre, il y a déjà 16 possibilités de lecture quand on sait à quoi ressemble le message initial) ? Pas lourd (bon ok, aucune). La réponse SCIENCUM NAZUS Le trait blanc avec les vagues bleues, c’est la double hélice de l’ADN, histoire que sur Xyloptérodactyle142 ils comprennent bien qu’on ne rigole pas avec l’ADN !!! La ligne qui vient, c’est ma préférée. A gauche la ligne horizontale blanche avec la verticale bleue, c’est le binaire de 14, qui comme chacun le sait, en étant multiplié par la longueur d’onde du message (126 mm) donne 1764 mm, qui est la taille moyenne de l’homme en cette année 1974. (Oui moi aussi j’en pleure encore de rire.) Au milieu, le truc rouge ressemblant à un bonhomme, c’est justement un bonhomme. A droite le pavé blanc, c’est l’encodage en 32 bits de la population mondiale en 1974. (Au cas où vous n’auriez pas assez ri avec le binaire 14.) La ligne du dessous en jaune, c’est la symbolisation du système solaire avec la position des planètes par rapport à l’étoile, avec la Terre un peu décalée pour que les Xyloptérodactyle142ziens comprennent bien que c’est de celle là que partent ces infos fondamentales. Et pour finir, la dernière ligne, l’espèce de téléphone mauve, c’est la représentation du radiotélescope d’Arecibo, qui ne l’oublions pas, est un modèle d’architecture très prisé dans tout l’amas M13. Voilà, vous avez les infos, maintenant, Alors pourquoi je vous ai saoulé avec ce message depuis tout à l’heure, bein tout simplement parce que le 14 août 2001, à Chilbolton, deux Crop Circles sont apparus simultanément pas loin de l’observatoire. Bon dans la région du Hampshire, - 51 (42lemag.fr) -



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :