42 n°15 mai 2010
42 n°15 mai 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°15 de mai 2010

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : 42lemag.fr

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 74

  • Taille du fichier PDF : 19,3 Mo

  • Dans ce numéro : we want you.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 40 - 41  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
40 41
DOSSIER DÉCOUVERTE BD/COMICS PARCE QUE ALEX ROSS... (2/2) Oups, ah, non, désolé, ça c'est Rob Liefeld, définitivement un style différent... - 40 (42lemag.fr) -
BD/COMICS Les manga Le premier qui colle un S au pluriel d'un mot japonais, je l'étripe personnellement.'Tention j’suis un ouf moi, je suis grammar nazi ! Tremblez fautes d'orthographe et de grammaire ! Bon, alors, comme ce titre l'indique, le sujet abordé par ce magnifique article (oui, magnifique, vous n'avez pas le droit d'en douter) sera le manga, ce mode d'expression incroyablement riche, tellement que le plus mauvais manga fait passer Victor Hugo pour de la pisse. Sérieux, je ne vois vraiment pas ce qu'on peut reprocher au manga. Déjà, rien que le nom est r0xx0r ultime quoi. Vous prenez la traduction française, ça signifie "Image dérisoire". Autrement dit, ce genre littéraire riche et d'extrême qualitay (oui j'ai fait une faute et je m'en tamponne le coquillard avec la babouche de l'indifférence. C'est moi le grammar nazi, j'ai tous les droits !) se donne un nom hyper péjoratif. Si ça c'est pas la classe ! Vous imaginez si Alfred de Musset ou Novalis avaient appelé leur genre littéraire non pas "romantisme" mais "chiantise planplan à l'eau de rose" ? Enfin, vous voyez l'idée : l'histoire a prouvé qu'en général, ceux qui se la pétaient avec leur awesomeness se sont fait ridiculiser. Ce qui me fait dire que les manga et les comics (hahaha) sont en passe de prouver qu'ils sont la littérature la plus riche de tous les temps, en terme de qualité. (Je dois vraiment penser à publier cet article sur un forum de littérature moi...) ARTICLE INVIITÉ Donc, le manga. Étant d'origine japonaise, on se concentrera exclusivement sur les productions nippones. Autrement dit, ce qui vient de Corée, et qui s'appelle Manhwa, n'a pas sa place ici, bande d'incultes ! Dis, André Tetsuo, ça vient d'où le manga ? Le manga, comme je l'ai dit, ça vient du Japon, triple buse ! Enfin, si tu me demandes une genèse, c'est simple. Le terme, à la base, définit une image dessinée, comme une estampe. Il est surtout utilisé depuis la fin du XVIIIe siècle grâce à des artistes comme Kankei Suzuki et Kyoden Santo. Notons aussi l'œuvre "Hyakujo" de Minwa Aikawa en 1814. 1814 est une année intéressante dans le sens où Hokusai va appeler certaines de ses oeuvres (des grimaces, fear T_T) hokusai manga. Cet ouvrage va faire connaître le terme en occident. Ce qui signifie, encore une fois, fail adressé à ceux qui se plaignent de la japanisation de la culture, qu'on connait le terme de- - 41 (42lemag.fr) -



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :