42 n°14 avril 2010
42 n°14 avril 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°14 de avril 2010

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : 42lemag.fr

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 72

  • Taille du fichier PDF : 18,7 Mo

  • Dans ce numéro : Uncharted 2.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 52 - 53  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
52 53
IRL Les sports avec DOSSIER DÉCOUVERTE des animaux fetchez la vache ! ! Au début, il n'y avait rien. Puis Dieu créa les animaux. Puis Dieu créa les humains. Les humains virent les animaux, et là, ça a commencé à devenir intéressant. De tout temps, l'homme a cherché à aller au bout de lui-même, et parfois encore plus loin. De tout temps, l'homme a également cohabité avec les animaux. Il n'est donc pas étonnant que les deux concepts se soient mêlés pour un résultat des plus constructifs. Cet article ne traitera pas des sports POUR animaux. Nous laisserons donc de côté les combats de coqs, de chameaux, de criquets, et autres saut d'obstacles pour lapins (toutes ces disciplines existent dans IRL). Ce que je vous propose, c'est un petit tour d'horizon des sports pour humains, mais impliquant, d'une manière ou d'une autre, des animaux. Le propos sera organisé selon une classification digne des travaux de Darwin. Nous commencerons par les activités sportives avec des animaux vivants, puis nous développerons celles avec des animaux vivants mais plus pour longtemps, ensuite celles avec des animaux morts, et nous terminerons avec un petit supplément surprise. (Putain c'est trop marrant d'annoncer les parties de son texte. Ça me rappelle mes dissertations d'histoire-géo toutes pourries où je me tapais des 8.) Avec des animaux vivants On passe vite fait sur les classiques : courses de chevaux, de chiens de traîneaux, etc. Sachez tout de même qu'il existe des courses d'autruches, ainsi que des marathons opposant des gens à pieds et des gens à cheval. Ce dernier sport se pratique en Ecosse, et il paraît que les gens à chevaux ne gagnent pas systématiquement. Par DEUX FOIS, le vainqueur était un humain à pied. Wouhou ! Le cani-cross permet de développer une réelle complicité entre l'humain et l'animal. En effet, non seulement vous devez courir en compagnie de votre chien, mais en plus, vous êtes attaché à lui - 52 (42lemag.fr) -
IRL avec une laisse. Bon, jusqu'ici, pourquoi pas. Là où cette idée de laisse est beaucoup plus rigolote, c'est avec la variante "cani-VTT", (ou bikejoring). Je vous laisse imaginer la folle échappée à travers les épineux quand le toutou croise une collègue à son goût. Sinon on peut aussi le faire en "skijoring", et avec un cheval à la place du chien. L'autre type de sport requérant un minimum de complicité avec l'animal (qui pour le coup n'est pas très consentant, mais faut faire avec), ce sont les rodéos : sur cheval sauvage ou sur taureau. On demande au compétiteur de ne tenir que 8 secondes. Ça doit donc être assez casse-gueule. Wikipedia dit que le Professionall Bull Riding a obtenu le titre de "sport le plus dangereux du pays" aux États-Unis. Tant qu'à faire, je vais continuer de citer Wikipedia (oui je suis une grosse feignasse) : "Le Pony/Mounted - Games (PMG) est une discipline équestre qui se voit encore associer de nombreuses idées reçues sur la sériosité de ce sport qui n'a, pourtant, rien de dérisoire". Plusieurs jeux existent dans ce PMG, je vous donne les noms les plus rigolos : Carton, Petit Président, Boîte à outils (ce n'est pas sale), Course en sac (wtf ?), et bien sûr : Pyramides. Et je termine ce chapitre en beauté avec le championnat du monde de cracher de bigorneau. L'un des rares sports où les français sont en tête. Je vous rassure, les bêbêtes sont relâchées dans leur milieu naturel à la fin de l'événement. Ah et sinon y'a eu le concours de traite de vaches dans la Ferme Célébrités, y'a pas longtemps. Avec des animaux vivants, mais à tuer Vous en connaissez déjà quelques-uns : la chasse aux sangliers, aux piafs, aux bibi-phoques, la corrida... (matadors are gays !). Plus récemment, on a eu le show aquatique avec des orcs. Sérieux, faut être un peu idiot pour faire un spectacle avec des créatures pareilles. Tout le monde le sait que les orcs, c'est super dangereux. Avec leurs haches, leurs grandes canines, et leurs catapultes à gretchins. Faut pas s'étonner qu'ils mangent la tête de leurs aqua-moniteurs. DOSSIER DÉCOUVERTE Les concours de mangeage de trucs divers sont à mentionner. Autant certains ne nous intéressent nullement (hot-dog fights, choucroute contest,...), autant il serait outrageux de passer au silence les orgies de cafards ou de vers de terre que nous gratifient régulièrement des émissions terriblement contemporaines comme Fear Factor. Hey, les enfants ! Essayez ça chez vous ! D'autre part, connaissez-vous les machins-baiting ? C'est jeu amusant où un animal quelconque se fait déchiqueter le lard par un ou plusieurs chiens. Il existe beaucoup de variantes, qui vont du lionbaiting au duck-baiting, en passant par le monkey-baiting. On peut faire des paris, ou juste admirer le spectacle. Je vous vois venir, vous allez me dire que ça rentre pas dans le sujet de l'article, - 53 (42lemag.fr) -



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :