42 n°14 avril 2010
42 n°14 avril 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°14 de avril 2010

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : 42lemag.fr

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 72

  • Taille du fichier PDF : 18,7 Mo

  • Dans ce numéro : Uncharted 2.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 24 - 25  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
24 25
JEUX VIDEO AIGRI GAMER non plus et puis si je veux faire une pause à la nique, je la fais hein, faut pas me faire chier non plus, namého ! Pex en solo, get les nouveaux items (même si on sux) et jouer à un rythme de sénateur sans se faire chier et se servir que d'un bouton... Jetez voir un œil du côté du tire à la carabine. "Je joue à Modern Warfare 2" C'qui est chiant avec ce jeu c'est qu'on peut pas y jouer où on veut, à cause de la galère pour trouver un serveur... Les "performances" du neuneu joueur sont donc liées directement à la qualité de l'host. Si l'host est un peu tout naze, on va avoir du mal à s'ajuster et ça va être la merde, on loupe ses tirs, on foire ses déplacement, on se stuck et on se pète la gueule, la loose quoi... Ce qui est bizarre, c'est qu'il semble quand même qu'il y ait pas mal de mecs qui ont pas tout compris qui jouent à ce jeu, bah, pas grave après tout, faut du tout pour faire un monde. Ce qui est VRAIMENT gênant par contre, c'est de voir les Quakers et les TF2ers se foutre de votre gueule "lol get a un serv" "ça va le lagg sinon ? " "learnto aim kthx", ça sérieux, c'est relou. Être discrédité constamment par les autres, servir de tête de turc à ceux qui jouent "pas à des jeux de lopettes" et être très dépendant de l'endroit où vous allez sévir, c'est pas facile à vivre tous les jours, et oui, vous aimez le patinage artistique, vous êtes le Brian Joubert de l'Edition Collector à 150 euros, sucks to be you. "Je joue à Football Manager" Déjà, si tu joues à Football Manager, c'est que tu es un bon, parce que FM, c'est le bien (/propagande). Le but de FM est d'essayer de toujours avoir un coup d'avance sur ses adversaires, d'anticiper (les transferts comme la stratégie) et les contrer. Ce qui est agréable, c'est de les brosser dans le sens du poil pour mieux les "Gravellus Buttseksus" après. La dimension tactique est ici absolument déterminant, il faut être capable d'analyser le futur mouvement de l'adversaire pour le contrer, en jouant l'intox, par exemple ou en construisant une stratégie sur mesure pour le fumer. FM, c'est donc de la stratégie, du cerveau, de l'anticipation et de l'intox. Faudrait ptêt jeter un œil du côté des échecs ou du poker, sait-on jamais ! Voilà, vite fait quelques parallèles entre certains jeux et des sports qui peuvent procurer des sensations relativement proches. Encore une fois, j'allais pas m'amuser à décrire tous les jeux (RPG, jeux musicaux...) parce que j'ai pas que ça à foutre (fake raison) et que j'ai pas l'imagination pour tout relier (vraie raison) mais bon, personnellement, je me retrouve parfois dans certaines descriptions (surtout Quake et Football Manager). Et vous les petits geeks ? Polo - 24 (42lemag.fr) -
JEUX VIDEO Les jeux de foot et d'autres sports qu'on aime pas Désolé si je touche les fans de foot et autres tifosi de tout poil, mais je vais pondre un article qui pue bien des fesses sur les jeux de foot, et les jeux de sport en général. Non pas sur le principe du jeu de foot, qui en soi n'est pas condamnable, mais sur la pratique du jeu par an. Cela est valable pour les jeux de foot et à licence, qui proposent la même chose, mais avec « un gameplay encore plus mieux LOL ». Bref, si vous êtes avide de jeux de foot et êtes un pigeon joueur qui achetez un jeu de foot tous les ans, ne lisez pas cet article ! AIGRI GAMER I) Les jeux de sport, tout un programme Alors que nous gueulons allègrement sur les merdes que sont Call Of Duty 6 et L4D2, sortant un an après leurs prédécesseurs respectifs, on oublie bien souvent que les précurseurs dans cette grande arnaque et vol organisé, sont les développeurs/éditeurs de jeu de foot. On les oublie et les place à l'ombre parce que franchement, entre nous, la plupart des geeks sont peu attirés par ces jeux de sport. Déjà qu'il n'est pas attiré par le sport en général, mais alors les jeux de sport Donc le jeu de sport constitue un genre, ou un sous genre du jeu à part entière. Et j'en vois déjà annoncer la principale raison des plus aigris pour éviter ces jeux et justifier leur caractère merdique : « ce n'est pas en jouant à Pro Un bon sujet à troll ça Evolution Soccer Ultimate 2012 que tu deviendras le prochain Zinédine Zidane ». Un peu à l'instar de Guitar Hero où plein de gens se consternaient devant ce jeu qui selon eux, faisait croire aux joueurs qu'ils pourraient devenir un guitariste de ouf. Mais ces cons ont oublié qu'il ne s'agit que d'un jeu. Et donc les jeux de sport ne sont que des jeux après tout. Donc rien d'affligeant à ce que des joueurs jouent à du foot avec une manette, ou à du basket en se foutant des quolibets dans la gueule à chaque branlée. C'est bon enfant, et à plusieurs, c'est fun. C'est un jeu comme un autre. Un peu comme un Hearoes Of Newerth ou n'importe quel jeu multi, ou de ce genre : sur la base c'est basique. Deux camp, on doit poutrer l'autre. C'est pourtant simple non. II) pourquoi les jeux de foots et de sport à licence puent du bec Le concept est donc sympa, à défaut d'être transcendant. Et sur le papier, c'est bien fun d'incarner son joueur ou équipe favori (au hasard le PSG, hein) et d'aller mettre 6-0 au parc contre, au hasard l'Olympique de Marseille (spéciale dédicace à tous les supporters). Je dois avouer qu'en multi-joueurs, avec des potes, on s'amuse bien à PES. Je me - 25 (42lemag.fr) -



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :