42 n°13 mars 2010
42 n°13 mars 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°13 de mars 2010

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : 42lemag.fr

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 82

  • Taille du fichier PDF : 21,6 Mo

  • Dans ce numéro : RoboRally.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 76 - 77  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
76 77
PORTNAWAK TOUT CE QUE VOUS N’AVEZ JAMAIS VOULU SAVOIR pogo, dont la peau synthétique est à mi chemin entre un chewing gum périmé et du saindoux par 32°, et dont les actions sont au nombre phénoménale de 8, le tout pour une autonomie record de 17 minutes. Alors vous allez me dire « han ouais mais dans le futur ça sera ‘achement mieux fait, tout ça. » Et moi je vous dirai « bénon. » Les ressources principales pour fabriquer tout ce qui fait un robot sont le pognon et le pétrole. Vu les prévisions quand à l’utilisation du pétrole dans les prochaines décennies, autant dire que le temps d’arriver à développer un truc approchant de l’être humain, il faudra beaaaaaaaucoup de pétrole, et énnnnnnooooormément de pognon (ce qui est plutôt pas bien parti). Donc clairement, l’Homme se sera autodétruit avant d’avoir fait une réplique parfaite, donc pounaide l’androïde, tu resteras dans un placard à servir de cintre. Humain 3/Machine 0 Fouaur, Star Wars, le robot multi tâches Les poubelles à roulette comme R2D2 existent déjà, de manière moins évoluée puisqu’elles sont pilotées à distance et servent parfois dans des missions type déminage ou intervention dans les décombres. Clairement, ce sont les robots les plus utiles à développer, mais alors de loin. D’une parce qu’ils ont un rôle sécuritaire important, et de deuz parce que le jour où la Terre sera dominée par des poubelles à roulettes, ce sera vraiment trop la classe intersidérale. M’enfin tant que ces robots seront au stade filoguidé, peu de chance qu’ils conquièrent quoi que ce soit d’autre que la pile à recyclage de la casse à Roger le ferrailleur. D’autre part, chose qu’on nous sert à toutes les sauces, c’est cette faculté qu’aurait les robots à progresser, à vivre, à avoir des besoins. Moi je pose une question, votre payçay, à part vous demander des DLC et des mises à jour, il a besoin de quoi ? Et quand il est éteint ou en veille, il a besoin de quoi de plus ? Bé les robots c’est pareil, ils ont besoin d’énergie pour accomplir les tâches qu’on leur demande et c’est tout. Jamais vous n’entendrez votre payçay vous demander s’il peut aller se chercher une pizza, s’il peut vous taxer une clope ou aller faire un tour avec ses potes, ce qui tend à confirmer que le robot, sorti de ce qu’on lui demande, il ne fait rien. D’ailleurs dans Matrix pour y revenir, ils font quoi les robots à part cultiver les hommes pour avoir de l’électricité pour alimenter les machines qui cultivent les hommes ? (hein réellement ?) Le T-002, F34R teh Skynet !!! *Fonctionne avec 164 piles Lr6 Humain 4/Machine 0 - 76 (42lemag.fr) -
PORTNAWAK Failleve, Fatality En plus de tous ces points qui font que les robots sont et resteront des esclaves, et en mettant un peu d’imaginaire dans mon article, admettons qu’un jour un amas de boulons se mettent à avoir une conscience et à vouloir dominer le bac à sable du quartier. Là, 3 solutions : Selon la configuration physique du machin, vous pouvez utiliser à loisir le matériel à disposition, de la hache à la voiture familiale en passant par un bon coup de fusil, optionnellement le cocktail Molotov (ou de soude, miam) amoureusement préparé sur le coin du bar, car non il ne faut pas croire, mais dans la vie, y a pas que des robots über blindés de la branche armée de la NASA du FBI extra-terrestre. Si vous avez peur d’abimer le matériel à dispo (ou que mère vous a formellement interdit de chahuter avec un inconnu), il existe une autre méthode très appréciée dans les spectacles de Noël du commissariat du coin, le taser. Un bon coup de 10000V dans les rouages, ça nique tous les condensateurs, ça rendra teh iveul robot tout épileptique pendant quelques secondes avant qu’il ne s’écroule comme la sculpture en allumettes de tata Germaine. Si vous ne me croyez pas, testez sur le payçay de votre petit frère/sœur/chinois. Au cas où les 2 solutions précédentes se solderaient par des échecs (vous n’êtes pas doués, que voulez vous ?), il vous restera à mourir héroïquement pour retarder la progression de la machine le temps que l’armée se mobilise et lui balance une charge EMP (Electro- Magnetic Pulse) qui lui fera le même effet que le taser, ainsi qu’à tout ce qui est un peu électrique dans un rayon de 200km. C’est pas super fin, mais au moins il n’aura pas la possibilité de transférer ses programmes diaboliques dans le grille pain du voisin. Et vous, vous aurez une médaille posthume, et vous échapperez au discours du président, geaygeay. Conclusion Se faire poutrer par les machines, ça reste finalement juste un rêve de cinéastes et d’écrivains qui pensent vendre 3 unités de plus grâce à leur scénar’de moins en moins original, mais la réalité est tout autre puisqu’il existe mille et une façon de déglinguer une machine sans même qu’elle s’en aperçoive, aussi évoluée soit elle. Je crois d’ailleurs que la seule fois où une machine a vaincu un humain, c’était Deep Blue, et dans une partie d’échec que Kasparov aurait pu gagner s’il avait eu le droit de mettre un coup de masse à son adversaire… obi TOUT CE QUE VOUS N’AVEZ JAMAIS VOULU SAVOIR - 77 (42lemag.fr) -



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :