42 n°13 mars 2010
42 n°13 mars 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°13 de mars 2010

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : 42lemag.fr

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 82

  • Taille du fichier PDF : 21,6 Mo

  • Dans ce numéro : RoboRally.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 70 - 71  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
70 71
PORTNAWAK PHILOSOPHEEK et de réfléchir, qu'est-ce qui nous différencie de lui ? Haha vaste question. Et le pire c'est que je n'en sais rien. Mais on peut y réfléchir ensemble. On le sait, aujourd'hui les Japonais (qui sont nippon ni mauvais blague sponsorisée par Lagaf') sont capables de produire de la peau synthétique qui ressemble de plus en plus à la vraie, les modèles cognitifs existant, sans être capables pour l'instant de se substituer à une vraie personne, arrivent à être de plus en plus ressemblant à l'esprit humain... bref tout çà pour dire qu'un jour la question se posera vu les progrès de la science. Donc finalement, qu'est-cequi nous différenciera et fera que nous ne ferons pas virer de notre job pour être remplacé par JohnBobXIXIXIX qui lui au moins n'aura pas besoin de faire une pause pour se gratter les ongles en racontant ses histoires de fesse aux collègues ? Le sujet est délicat. Car si l'on creuse, il n'est pas trop dur de trouver des points de différences, mais de là à savoir s'ils sont un avantage ou un défaut... Par exemple sur la conception. Par essence une machine est incapable de se reproduire, contrairement à un organisme. Et pourtant, on a aujourd'hui des lignes de montages avec des bras robots pour fabriquer... des robots. Donc même si l'ordre de construction est pour l'instant donné par un humain, il pourrait être envisageable de voir un robot décider d'en créer un autre. On pourrait citer nos interactions sociales, mais si un robot est équipé d'émotions, rien ne l'empêchera comme nous de se prendre la tête avec son autocuiseur ou de se faire larguer par son tire bouchon car il sera rentré un peu trop tard et éméché chez lui. On pourrait citer la filiation, mais si on est fiers de nos arbres généalogiques, une machine a été crée par une autre, elle-même créé par encore une autre... bref on peut retrouver une filiation via les numéros de série... donc encore un mauvais exemple... Pas mal d'écrivains, de scénaristes, de philosophes et de geeks se sont penchés sur la question, et il s'avère qu'une composante intéressante a fait jour. L'irrationalité. Qui, faut il le préciser, et malgré les apparences, n'est pas qu'un comportement féminin (bon ok, j'ai le quota donc j'arrête les blagues misogynes. Ou pas.). En gros il apparaît dans les livres de SF, et tiens, y compris dans la fantasy comme Le Seigneur des Anneaux que les humains ont peut être une vie courte mais ils la vivent intensément et son repérables à leurs facultés à se planter ou à agir sur un coup de tête... bref à agir de manière totalement irrationnelle et en sortant totalement de toute forme de logique. Et attention, là on va partir dans les maths... Théorie du chaos Allez zou, une définition de plus dans vos dents, déjà bien abimées, cette fois-ci de Wikipedia : La théorie du chaos traite des systèmes dynamiques rigoureusement déterministes, mais qui présentent un phénomène fondamental d'instabilité appelé « sensibilité aux conditions initiales » qui, modulant une propriété supplémentaire de récurrence, les rend non prédictibles en pratique sur le « long » terme. En gros c'est une partie des maths et de la physique qui tente d'instaurer une part de facteur aléatoire pour instaurer une part de gestion du risque et assimiler le fait, pour simplifier, que quand t'appuies sur un bouton des fois - 70 (42lemag.fr) -
PORTNAWAK GHOST IN THE SHELL Pour ceux qui voudraient creuser le sujet via la littérature ou les films, une référence s'impose d'emblée, à savoir le manga de Mamoru Oshii Ghost In The Shell. Attention, si vous aimez Dragon Naruto Bleach Z, ça ne risque pas de vous plaire, puisque l'approche y est très philosophique et s'intéresse justement à la faculté que pourrait avoir une machine d'accéder à la conscience et ainsi de donner lieu à une nouvelle forme de vie, mécanique et non plus biologique. Souvent cité, et même si depuis il s'est plutôt vautré dans des films comme Avalon, Oshii reste quand même lui aussi un précurseur dans le domaine et même si son manga n'apporte pas vraiment de réponse à la question, il en est une chouette représentation. C'est trouvable en DVD n'importe où, et je trouve que c'est un must see... se passe le fameux effet Bonaldi qui implique que rien ne se passe comme prévu... Bref, est-ce que l'être humain, par ailleurs fortement prévisible puisqu'il veut au choix manger du boeuf/baiser/regarder du foot/baiser/s'acheter une porche/baiser ou acheter des fringues/faire la tête/acheter des chaussures/dépenser de l'argent/baiser, peut être assimilable à un de ces systèmes chaotiques qui allie une part d'incertitude à une règle bien établie ? Si on regarde le sujet d'un point de vue biologique, nous sommes tous le fruit de l'évolution depuis le singe, qui s'est faite par une combinaison de l'ADN de nos parents à laquelle se mélange un facteur de mutation qui fait apparaître de nouvelles caractéristiques. Car oui, à part pour Demis Roussos, il a bien fallu que quelque chose nous fasse par exemple perdre nos poils. Or ces mutations du génome, totalement imprévisibles sont par essence chaotiques et démontrent que l'évolution est donc un système dynamique s'y pliant. se serait déchiré et j'aurai été bouffé par un trou noir. Ouf. Bref si l'humain est par essence chaotique, la machine ne l'est pas, programmée pour agir selon un modèle mathématique bien précis ou en tout cas selon une logique préétablie. Sauf que haha rien n'est si simple. Puisque comme chacun sait, et même si l'on pondait une machine zéro défaut répondant toujours parfaitement à ce qu'on lui demande, il est tout à fait possible d'émuler le chaos. Pour cela, il suffit par exemple d'utiliser un générateur aléatoire... nos ordinateurs sont bien capables de nous tirer des chiffres au hasard lorsqu'on lance des dés virtuels dans un RPG. Bref, on est a priori capable de reproduire par mimétisme ce mécanisme imprévisible. Flûte. Mais tout n'est peut être pas perdu... Elle est où l'âme ? À part dans mon cul ? Qu'est ce que l'âme. Là encorectrlC,ctrl V wikipedia : L'âme, selon certains courants religieux et philosophiques, est le principe vital, immanent ou transcendant, de toute entité douée de vie, pour autant que ce principe puisse être distingué de la vie-même.. Bref pour faire simple ça serait la vie au delà de la vie, ou encore la capacité à se destituer de sa fonction première pour accéder à un stade supérieur de connaissance et de possibilités. Bref quelque part la capacité à sublimer sa fonction première. Oui c'est beau quand je parle. Et quelque part on s'en fout puisque des courants comme le matérialisme pensent que l'âme c'est de la foutaise. Mais restons sur le principe d'être capable d'outrepasser sa fonction première. Si on y réfléchit, ca veut dire avoir la capacité d'apprendre et donc d'évoluer. Un peu comme quand, mesdames, vous avez enfin fait comprendre à votre compagnon préféré qu'il était possible de pisser debout sans gicler sur la cuvette. PHILOSOPHEEK Par extension, puisque c'est une de nos caractéristiques biologiques et donc qui nous définit et que nos émotions et réactions sont à la fois véhiculées par l'acquis et par l'inné, on peut estimer que le fait de faire n'importe quoi et surtout n'importe comment fait partie de la nature intrinsèque de l'humanité. Ce qui au passage me permet de justifier l'existence d'un magazine aussi crétin que 42, faute de quoi le continuum espace temps - 71 (42lemag.fr) -



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :