42 n°11 janvier 2010
42 n°11 janvier 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°11 de janvier 2010

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : 42lemag.fr

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 82

  • Taille du fichier PDF : 22,6 Mo

  • Dans ce numéro : Shitstorm in Dubaï.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 60 - 61  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
60 61
IRL Hum… Bref, que s’est il passé ensuite ? INTERVIEW BIZARUM Je me faisais royalement chier dans le bled où j’avais atterri, et comme j’avais une surflemme de bosser, je passais mon temps à traîner de-ci de-là pour arrondir mes fins de mois. Vous utilisiez votre image pour animer des fêtes, prendre des photos ? Seriously Guy… Je me suis servie des pierres précieuses que j’avais chourées aux Nains pour acheter des armes des stocks russes, et je les revendais aux pays africains, ils préféraient ça aux machettes. Mais c’est ignoble. Vous qui étiez un modèle de princesse pour des milliers de petites filles, pourquoi ne pas avoir continué à les faire rêver ? Pourquoi ? Pour qu’elles se retrouvent mariées à un peigne-cul mal membré ? Pis quand tu vois ce que ça paye de faire la « princesse » dans les parcs de Mickey, j’en étais rendue à taxer de la bouffe dans les poubelles du parc et à faire la pickpocket sur les touristes. Donc j’ai choisi une voie qui paye un peu plus. Avez-vous des nouvelles de vos amies de l’époque Disney ? Cendrillon, elle trouve le moyen de se faire écrire une chanson par Téléphone, et elle en profite même pas pour faire une sex tape c’te godiche. Du coup elle est tombée dans l’oubli et sans doute la prostitution. Et Belle (ndlr : la Belle et la Bête) je crois même qu’après l’apocalypse, avec le gros poilu, ils se sont trouvés isolés de la ville, et sur un coup de faim, il l’aurait bouffé. Mais pas sûr. Mon dieu… Et les 7 Nains ? Y en a 3 qui ont bossé à la télé pour une émission dans un fort, ou je sais pas quoi. Un autre a trouvé intelligent de remplacer les étais de la mine par des feuilles de palmiers roulées « parce que c’est moins cher lol », sauf qu’avec Atchoum dans les parages… Y a quelques années un groupe de femmes qui faisaient de la spéléologie les aurait rencontrés, mais de l’aveu de la seule survivante, ils n’étaient pas très bavards et un peu soupe au lait. Je vous sens quand même très désabusée. Vous faites quand même partie des rares survivants de l’apocalypse, et c’est une chance non ? Je sais pas. J’ai comme l’impression qu’il y a quand même 95% d’abrutis dans les survivants, à croire que c’était une apocalypse sélective et que les gens normaux en vie sont les perdants d’une loterie. - 60 (42lemag.fr) -
IRL qu’on en exploite plus, des carrières. Hum… C’est aussi ça qui m’a poussée à reprendre les trafics en tout genre. Plus lucratif, moins bouffe-temps, et aussi dangereux finalement. Mais moralement et éthiquement ? Tu trouves que c’est mieux de faire des interviews dans un bunker pour un webzine gratuit ? Mais euh… madame Neige, c’est pas sympa ça. M’en fous, j’étais juste là pour bouffer des petits fours mal cuits et boire du cidre pas frais. Sur ce, bozo, tu m’excuses, mais j’ai du taf, paraît qu’au Nigeria ils préparent un nouveau coup d’État. Mais madame Neige… INTERVIEW BIZARUM Tchao les bozos !!! ! ! obi Le rachat de Marvel par Disney ne vous a pas ouvert de perspectives ? Si. En 2011 j’ai tourné un crossover entre Mole Man et moi-même qui s’appelait « Au fond du trou ». Je devais me retrouver prise sous son charme et petit à petit développer des pouvoirs psychiques puissants me faisant basculer vers le côté chaotique de mon être. Haaaan, mais je l’ai pas vu ce film ! ? ! C’est sorti quand ? Jamais. Disney, pour sortir de ces sentiers battus, a voulu confier la réalisation à un gars qui ne faisait pas partie de la « corporacheune », un certain Ouvé Bol. Ce crapaud a voulu lui-même faire le casting, le scénario, les dialogues, les effets spéciaux etc… Je sens comme un reproche dans vos paroles. Si peu. Je me suis retrouvée avec un acteur schizophrène, et accessoirement obsédé. Il a passé les deux premiers mois de tournage à essayer de me peloter, jusqu’à ce que je lui pète les rotules avec un démonte-pneu. Du coup il a fallu réécrire le scénario pour justifier le fauteuil roulant, et à force de retards et de demandes de budget supplémentaires, Disney a dit « stop » et le film n’a jamais été monté. Aïe, coup dur pour la carrière. Bof vous savez, ça fait longtemps - 61 (42lemag.fr) -



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


42 numéro 11 janvier 2010 Page 142 numéro 11 janvier 2010 Page 2-342 numéro 11 janvier 2010 Page 4-542 numéro 11 janvier 2010 Page 6-742 numéro 11 janvier 2010 Page 8-942 numéro 11 janvier 2010 Page 10-1142 numéro 11 janvier 2010 Page 12-1342 numéro 11 janvier 2010 Page 14-1542 numéro 11 janvier 2010 Page 16-1742 numéro 11 janvier 2010 Page 18-1942 numéro 11 janvier 2010 Page 20-2142 numéro 11 janvier 2010 Page 22-2342 numéro 11 janvier 2010 Page 24-2542 numéro 11 janvier 2010 Page 26-2742 numéro 11 janvier 2010 Page 28-2942 numéro 11 janvier 2010 Page 30-3142 numéro 11 janvier 2010 Page 32-3342 numéro 11 janvier 2010 Page 34-3542 numéro 11 janvier 2010 Page 36-3742 numéro 11 janvier 2010 Page 38-3942 numéro 11 janvier 2010 Page 40-4142 numéro 11 janvier 2010 Page 42-4342 numéro 11 janvier 2010 Page 44-4542 numéro 11 janvier 2010 Page 46-4742 numéro 11 janvier 2010 Page 48-4942 numéro 11 janvier 2010 Page 50-5142 numéro 11 janvier 2010 Page 52-5342 numéro 11 janvier 2010 Page 54-5542 numéro 11 janvier 2010 Page 56-5742 numéro 11 janvier 2010 Page 58-5942 numéro 11 janvier 2010 Page 60-6142 numéro 11 janvier 2010 Page 62-6342 numéro 11 janvier 2010 Page 64-6542 numéro 11 janvier 2010 Page 66-6742 numéro 11 janvier 2010 Page 68-6942 numéro 11 janvier 2010 Page 70-7142 numéro 11 janvier 2010 Page 72-7342 numéro 11 janvier 2010 Page 74-7542 numéro 11 janvier 2010 Page 76-7742 numéro 11 janvier 2010 Page 78-7942 numéro 11 janvier 2010 Page 80-8142 numéro 11 janvier 2010 Page 82