42 n°11 janvier 2010
42 n°11 janvier 2010
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°11 de janvier 2010

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : 42lemag.fr

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 82

  • Taille du fichier PDF : 22,6 Mo

  • Dans ce numéro : Shitstorm in Dubaï.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 32 - 33  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
32 33
JEUX VIDEO TESTAGE MMORPG très I qui leur fait attaquer n'importe qui à 600m, ces monstres ont, malgré tout, le point fort d'être assez variés pour offrir un voyage vraiment dépaysant à chaque changement de région. Les véhicules apportent aussi beaucoup à l'atmosphère du jeu. Au début, les chevaux se disputent aux quads, mais, assez rapidement, c'est les motos qui commencent à apparaître, puis les buggy des dunes et, enfin, les Interceptors. Vous pourrez ainsi vous balader, contre une poignée de jetons de poker (la monnaie locale), dans l'immensité désertique de Fallen Earth avec un air badass, mais ne vous attendez pas à atteindre des vitesses extraordinaires, en effet l'Interceptor (le véhicule le plus rapide pour le moment) culmine à un petit 50 km/h, ce qui est tout bonnement frustrant et ridicule, mais c'est le prix à payer pour un monde quasiment pas instancié (on peut le parcourir de long en large sans, presque, de chargements). Fallen Earth en a une grosse On peut donc dire que l'ambiance de Fallen Earth aide beaucoup à son attractivité, aussi bien par les décors que par les monstres inscrits dedans et les véhicules utilisables, mais un gros bon point pour FE est son système de récolte/craft : je ne me suis jamais autant amusé à réunir des ressources que dans ce jeu, et ce grâce à un système qui permet, dès le début, de pouvoir récolter sur tous les nodes de ressources, si tant est qu'on ait le niveau, bien sûr. On peut ainsi se lancer dans le désert avec son cheval et s'arrêter pour prélever des plantes, des minéraux, des cuirs de bêtes... Mais aussi, et c'est une des activités les plus prenantes sur FE, de fouiller les décombres de la société déchue : c'est le scavenge. Cette activité très prenante permet de trouver les choses les plus diverses et variées, allant de pneus de voiture à des morceaux de glace ou de vieux pots d'échappement, que vous pourrez ensuite transformer en ce que vous voulez, comme une arme surpuissante ou une nouvelle armure badass ! Fallen Earth, le seul jeu où on peut danser Thriller. Un Gameplay digne de New York Delta ! Fallen Earth est un MMOFPS. C'est à dire que, en plus du côté RPG et massivement multijoueur, il n'y a pas de pointercliquer à la WoW : que du réticule (enfin presque : voir les points faibles) ! Vous pourrez donc vous balader, des pistolets à air comprimé (le premier pistolet que vous aurez !) dans les mains, en vous amusant à tuer tous les poulets mutants qui s'aviseraient de s'approcher à portée de tir de vous. Cependant, ne vous attendez pas à ressentir les mêmes sensations que dans un FPS digne de ce nom : le personnage est immaniable au possible et les animations en première personnes ne sont, la plupart du temps, même pas synchroavec la réalité. Je ne jouais d'ailleurs personnellement qu'à la troisième personne, là où les sensations n'étaient pas trop mauvaises. Le côté RPG, quant à lui, est bien représenté : Icarus Studio nous offre un jeu véritablement Sandbox ! En effet, à chaque dixième de rang que vous gagnerez (donc dix fois par rang), vous obtiendrez 2AP (comprendre : Advancement Points), points qui vous permettront d'augmenter vos caractéristiques, ou bien vos compétences. Rien de bien particulier me direz-vous, ce à quoi je répondrai, tout d'abord, de vous mêler de vos affaires, puis j'expliquerai ce qui fait de ce jeu un Sandbox : vous pouvez virtuellement apprendre tous les - 32 (42lemag.fr) -
JEUX VIDEO l'm the hero this city needs. skills que vous voulez ! Tout ce qu'il vous faut, c'est trouver les livres adéquats, tâche un peu trop facile, d'ailleurs. Vous pourrez ainsi devenir ce que vous voulez à partir d'une souche commune à tous les joueurs : un cerveau et des doigts. C'est la magie du Sandbox. Ce mélange de FPS et de Sandbox donne un PvE vraiment éclatant, grâce aux monstres variés et aux multiples façons de les dézinguer. J'aimerais pouvoir en dire autant du PvP... Hélas ce jeu a aussi beaucoup de points faibles. Mais des f4t4l fl4ws Eh oui, la vie n'est pas rose à MMORPGland et les bons MMOs se font très rares. Vous avez bavé devant ce que Fallen Earth a à vous offrir ? Lisez d'abord ceci. Ce jeu, malgré une atmosphère excellente, empêche une totale immersion à cause des nombreux bugs présents. Glitches et commande/unstuck (qui abîme les armures, soit dit en passant) sont le quotidiens des joueurs de FE. En plus de cela, le moteur graphique est assez mal géré : il est très difficile de faire monter les FPS au dessus de 30 en ville. Pour ne rien améliorer, le personnage se déplace avec un bâton dans l'arrière-train, saute super lourdement et ne peut pas changer de direction en plein saut (détail petit mais très chiant à la longue). En plus de ça le système de combat est vraiment mal géré : les balles peuvent être facilement évitées si l'adversaire court en rond autour de notre personnage et certaines capacités sont des Direct Damage sans viser. Ce que ça veut dire ? Juste que le système entier du jeu est rendu obsolète : certains joueurs arrivent, buffés comme des magiciens et te 2/3 shot (et ce malgré leur politique soi-disant « anti-elfe »). Ce phénomène appelé « Gandalfary » est pointé du doigt par une grande partie de la communauté mais Icarus reste sourd aux protestations. Nous nous retrouvons donc avec des magiciens parcourant les Secteurs 2 et 3, frustrant les honnêtes joueurs. Mais, même si on met de côté le niveau technique, le PvP n'a pas vraiment de motivation : les villes à contrôler n'offrent qu'un maigre avantage et les points gagnés (les Death Toll) ne permettent d'acheter que des armures moins puissantes que les armures du même niveau craftables. Un autre point faible du jeu est le fait de pouvoir trop facilement changer de faction : c'est le Wheel Grinding, certains joueurs profitent de cette facilité pour acquérir les skills qui sont réservés à certaines classes. Enfin, les skills et mutations à apprendre manquent d'une certaine inventivité, ce sont, la plupart du temps, des sorts et des buffs simplement renommés. Bon, j'exagère un peu, ce jeu a beaucoup d'originalité, mais ça aurait été très facile d'être un tout petit peu moins dans l'optique de jeu Theme Park à la WoW. Pour conclure, on peut dire que ce jeu a une atmosphère vraiment prenante, une faune et des armes assez variées, mais aussi qu'il a des problèmes de gestion du moteur, de Gandalfary et d'un manque de but pour avancer. Seulement l'équipe est très bonne et chaque nouvelleupdate (qui arrive une fois par semaine, sans compter les mini-updates qui peuvent arriver 2 à 3 fois par semaine) apporte son lot de bug réglés et d'améliorations. Espérons qu'Icarus Studio saura faire les bons choix, car ce jeu a tous les éléments pour devenir une bombe ! Mr Egg P.-S. Vous vous souvenez de New York Delta ? Eh bien cette fois-ci c'est pas une blague. Toujours avoir le style, même pendant l'apocalypse. TESTAGE MMORPG LIENS UTILES Site officiel : http://www.fallenearth.com/Forum officiel : http://forums.fallenearth.com/fallenearth/Forum non-officiel français : http://forums.jeuxonline.info/forumdisplay.php ? f=243 - 33 (42lemag.fr) -



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


42 numéro 11 janvier 2010 Page 142 numéro 11 janvier 2010 Page 2-342 numéro 11 janvier 2010 Page 4-542 numéro 11 janvier 2010 Page 6-742 numéro 11 janvier 2010 Page 8-942 numéro 11 janvier 2010 Page 10-1142 numéro 11 janvier 2010 Page 12-1342 numéro 11 janvier 2010 Page 14-1542 numéro 11 janvier 2010 Page 16-1742 numéro 11 janvier 2010 Page 18-1942 numéro 11 janvier 2010 Page 20-2142 numéro 11 janvier 2010 Page 22-2342 numéro 11 janvier 2010 Page 24-2542 numéro 11 janvier 2010 Page 26-2742 numéro 11 janvier 2010 Page 28-2942 numéro 11 janvier 2010 Page 30-3142 numéro 11 janvier 2010 Page 32-3342 numéro 11 janvier 2010 Page 34-3542 numéro 11 janvier 2010 Page 36-3742 numéro 11 janvier 2010 Page 38-3942 numéro 11 janvier 2010 Page 40-4142 numéro 11 janvier 2010 Page 42-4342 numéro 11 janvier 2010 Page 44-4542 numéro 11 janvier 2010 Page 46-4742 numéro 11 janvier 2010 Page 48-4942 numéro 11 janvier 2010 Page 50-5142 numéro 11 janvier 2010 Page 52-5342 numéro 11 janvier 2010 Page 54-5542 numéro 11 janvier 2010 Page 56-5742 numéro 11 janvier 2010 Page 58-5942 numéro 11 janvier 2010 Page 60-6142 numéro 11 janvier 2010 Page 62-6342 numéro 11 janvier 2010 Page 64-6542 numéro 11 janvier 2010 Page 66-6742 numéro 11 janvier 2010 Page 68-6942 numéro 11 janvier 2010 Page 70-7142 numéro 11 janvier 2010 Page 72-7342 numéro 11 janvier 2010 Page 74-7542 numéro 11 janvier 2010 Page 76-7742 numéro 11 janvier 2010 Page 78-7942 numéro 11 janvier 2010 Page 80-8142 numéro 11 janvier 2010 Page 82