42 n°10 décembre 2009
42 n°10 décembre 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°10 de décembre 2009

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : 42lemag.fr

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 68

  • Taille du fichier PDF : 18,0 Mo

  • Dans ce numéro : Preacher.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 24 - 25  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
24 25
JEUX VIDEO maintenant par la toute-puissance du Christ dans le jeu vidéo ? QUELQUES PERSONNAGES DE CONKER'S BAD FUR DAY CES JEUX INJUSTEMENT MECONNUS... Bah, vous ne dites rien ?... Vous n'êtes quand même pas choqués ?... Je ne comprends pas... C'est le moment où Conker combat des diablotins de feu en leur urinant dessus qui vous a gêné ? Ou alors le passage où transformé en chauve-souris, il doit assommer des villageois en leur déféquant dessus avant de les attraper pour les lâcher dans un broyeur afin de pouvoir absorber leur sang ? C'est quand même pas la scène de débarquement où Conker assiste impuissant au massacre de ses camarades par l'armée des ours en peluche nazis ? Mais Mon Père, je croyais que vous vouliez nous parler de jeux chrétiens... Mais Conker's Bad Fur Day est chrétien ! Car derrière ses apparences de divertissement de mauvais goût se cache un réquisitoire sans merci contre la débauche et le stupre ! Nous montrer les conséquences des turpitudes de Conker dans toute leur crudité est en effet le meilleur moyen de nous dégoûter de la voie du Malin. Ainsi, au terme de sa sombre épopée, ce misérable pécheur de Conker n'obtiendra que ce qu'il mérite, le jeu s'achevant avec son suicide par balle dans la tête... Ah en fait non, c'est ce qui était prévu à la base d'après la légende, mais cette fin a été abandonnée car cela ruinait un peu tout potentiel pour une suite... mais du coup, Conker sera puni de manière bien pire, puisqu'il Faisant partie des premiers personnages que vous rencontrerez, cette souris pétomane ne demande qu'à se gaver de fromage jusqu'à explosion ventrale, et vous fera bien sentir que votre aventure sera placée sous le signe de l'élégance et du bon goût. Boss au nom relativement explicite, The Great Mighty Poo est un bon candidat pour le titre de best boss fight evar (easiest boss fight evar aussi, mais bon...). Tout simplement. En plus, il vous permettra de surprendre vos amis lors de vos soirées karaoké ! Ayant appris l'existence de ce lointain et richissime parent, Conker décide d'aller rendre une petite visite au comte Conkula dans son manoir histoire de voir s'il n'y a pas un héritage à soutirer. Il ne va pas tarder à se rendre compte que son aïeul est un peu bizarre, mais quand on aime (l'argent), on ne compte pas ! Imposant depuis toujours son règne de terreur sur ses trois sujets, le Légendaire Roi Panthère est plus ou moins le grand méchant du jeu. Il a cependant un péché mignon, le lait, mais la table de sa salle du trône est bancale, et son verre est donc systématiquement renversé dès qu'il le pose dessus, ce qui le met à chaque fois dans une rage folle. Il met donc sur le coup son plus brillant chercheur qui au terme d'une étude scientifique approfondie arrive à la conclusion qu'un écureuil roux est la seule solution au problème. Le roi panthère va donc mobiliser son armée (composée de deux fouines) afin de capturer Conker pour pouvoir s'en servir de cale pour sa table. finira millionnaire, roi du pays, et débarrassé de toute obligation conjugale... euh... c'est-à-dire que... Enfin comme le disait fort justement Saint-Robert, "Transgresser pour mieux communier, sic transit gloria mundi urbi et orbi", alors si ça ne vous convainc pas que Conker's Bad Fur Day est un chef d'oeuvre de piété et que vous devriez tous y jouer en boucle afin de bien vous imprégner de Sa Sainteté, je ne peux vraiment plus rien pour vous !... Vous êtes encore là ? Mais qu'est-ce que vous attendez, courez le demander à vos parents pour Noël ! Allez, la séance est finie, au revoir, à la semaine prochaine, Dieu Vous Bénisse, et si on vous pose la question, aucun d'entre vous n'a vu Jean-Eudes aujourd'hui... Mppprrrrfffffchier - 24 (42lemag.fr) -
CINEMA La censure au cinéma Cachez cette pellicule que je ne saurais voir Le cinéma c'est cool, surtout quand il y a des ninjas ou des nichons dedans. Mais le cinéma est parfois un monde considéré comme dangereux, car capable de pervertir les esprits, quand il n'est pas tout simplement un repaire de dangereux psychopathes avides de sang. En tout cas c'est ce qu'à pu penser la censure au fil du temps, et c'est ce que nous allons disséquer aujourd'hui. La censure - Une *censuré* de *censuré* qui nous *censuré* les *censurés* avec du miel La censure, c'est pas tout frais. On peut même dire que ca fait longtemps que ça dure, puisque le terme remonte à nos ancêtres les Romains, qui créèrent le terme 500 ans avant Jean Claude. Et déjà à l'époque on savait faire entendre raison à ceux qui voulaient parler ouvertement alors que ce n'était pas autorisé. Socrate fut par exemple condamné à boire de la ciguë pour ses écrits hautement pervertis. Pareil avec toutes les religions qui ont très vite considéré que quiconque n'était pas d'accord avec eux méritait de finir empalé/bouffé par un lion/ébouillanté/violé par Lilatilleul. En même temps on les comprend. Brûler tout ceux qui ne sont pas d'accord reste quand même le meilleur moyen de ramener tout le monde à sa cause. Comme le fait de proposer plein de femmes nues. Mais la censure a vraiment pris son essor en Europe avec le développement de la religion chrétienne. En cette époque où on n'aimait rien autant que de dénoncer son voisin pour un oui ou pour un non, une commission fut créée par l'Église afin de saisir puis détruire tout document tentant de remettre en cause, même partiellement, le dogme en vigueur. Mais le pire fut créé en 1515 (Marignan) par le pape LéonX, qui en plus d'avoir un gros camion et de s'en aller à Lyon ordonna que quiconque publiait quoi que ce soit devait forcément faire contrôler son travail par l'Église sous peine d'excommunication. Et dans la foulée fut créée une liste de livres interdits réputés hautement subversifs. Outre le très fameux Oui-oui et le crayon magique, susceptible de faire imploser l'univers si on le lisait trois fois de suite en clignant des yeux, il s'agissait surtout de faire taire la dissidence et de faire la chasse aux cultes païens. DOSSIER REFLEXIONNAGE Une image qui mériterait d'être censurée pour éviter de pervertir les esprits innocents Il est intéressant de noter qu'aujourd'hui, la très privée bibliothèque du Vatican recense nombre de ces ouvrages jugés dangereux. Le Vatican possède même la plus grande bibliothèqueésotérique du monde, avec des ouvrages rares comme Le Grand Albert... Bref on savait s'amuser à l'époque. Et c'était pareil en peinture où il était honteux de continuer à représenter des zguegues à l'air ou des toufinettes s'aérant pour moins sentir la marée. D'où la naissance de ces feuilles de vignes magiques, capables de tenir dressées devant n'importe quel corps caverneux sans jamais être tenue par quoi - 25 (42lemag.fr) -



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :