42 n°1 février 2009
42 n°1 février 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°1 de février 2009

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : 42lemag.fr

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 62

  • Taille du fichier PDF : 14 Mo

  • Dans ce numéro : les séries geeks.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 56 - 57  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
56 57
PORTNAWAK qu'à dire n'importe quoi, autant le faire bien, c'est ma devise. L’adolescent, cet étranger ! L'article devient vraiment jovial en page 3, quand il s'effondre dans le cliché. Et non, les auteurs n'ont pas pu s'empêcher de parler des méchants adolescents, qui font peur à leurs parents parce que leur chemise est mal mise dans leur pantalon. Oh les pas beaux. « Autrefois accros à la tribu », en voilà une belle phrase d'accroche, pleine de généralité. Personnellement, je n'ai jamais eu de tribu, je ne suis même pas sûre de savoir ce que c'est (mais c'est peut-être parce que je suis une femme). Enfin soit, on va dire que j'y étais quand même accro. Tout le long, on se délecte des exemples donnés. Une adolescente de 13 ans qui s'est créé un blog sans prévenir ses parents, et qui discute avec ses copines sur msn. (Oh la terroriste en herbe !) Un autre, 16 ans, qui – attention aux âmes sensibles – gère une communauté de joueurs sur World of Warcraft, et dont la mère se plaint de ne jamais savoir à qui sont fils parle. Le meilleur dans tout ça reste le commentaire des auteurs : « La maison ouverte à tous les vents, c'est déjà compliqué, mais se coltiner, jour après jour, des zombies mutiques, shootés aux cristaux liquides, c'est encore plus désespérant. » Au début, j'ai vraiment cru qu'il s'agissait d'un commentaire de shoot'emup zombiesque. Mais en fait, non, les zombies sont des adolescents qui passent plus de dix minutes sur leur pc. Super sympa. Ça donne vraiment envie d'avoir une discussion avec un adulte. Ensuite, les parents, au bord de la crise nerveuse parce leur gamin ne leur a pas fait un bisou avant de partir à l'école, expliquent comment ils tentent de gérer la crise. Certains obligent leurs enfants à éteindre leur téléphone portable durant les repas. D'accord, sauf que c'est pas de la répression ça, c'est une leçon de vie qui leur permettra de pas passer pour des gros beaufs en société. D'autres accordent un « forfait écran » à leurs enfants. Oh attention, c'est la révolution de l'éducation. Il y trente ans, les parents faisaient déjà la même chose pour les appels téléphoniques, et il y deux cents ans, ils faisaient encore pareil pour le roulage dans la boue avec les copains. Une mère raconte, au sujet de Facebook : « Quand je vois un nouveau nom dans le cercle d'ami de Dylan, je vérifie son profil. » L'idée n'est pas mauvaise, sauf qu'elle a appelé son fils DYLAN. Sa crédibilité en prend un coup. S’excuses toi ! En résumé, internet et les jeux vidéos sont devenus la nouvelle excuse des parents qui ne communiquent pas avec leurs enfants. Mais ce n'est pas une surprise, aucun adolescent n'est jamais resté deux heures à table pour parler du sens de la vie avec ses vieux. Dire que les jeunes sont enfermés dans leur monde virtuel au détriment du monde réel ne fait que déplacer le problème, qui, au demeurant, n'en est pas un. Il y a cinquante ans, les jeunes sortaient de table à toute vitesse pour aller lire le journal de Spirou sous leur couette, maintenant, ils vont se faire un Team Fortress avec des potes. Est-ce un mal ? Bien au contraire. Vaut-il mieux un adolescent totalement asocial, qui passe ses soirées à lire du porno zoophile enfermé dans sa chambre, en élaborant un plan pour faire exploser son lycée (un cliché ? Où ça ? !), ou un jeune qui se fait plein d'amis (même virtuels), qui prend confiance en lui parce qu'il est doué dans un domaine (même s'il s'agit de poutrer du zombi), et qui est au courant de l'actualité grâce au net ? La question ne se pose pas, le premier fait vendre beaucoup plus de journaux que le second. Last but not least Le meilleur pour la fin, une femme (évidemment), raconte comme les écrans ont tué son couple. Bien sûr, il fallait bien une touche mélo-dramatique pour compléter le tableau. Elle décrit comment l'intrusion de vils écrans dans la maison a coupé toute communication entre elle et son mari. Là, j'ai envie de dire qu'elle avait qu'à être moins conne, son mari aurait peut-être encore voulu lui parler. Les femmes, j'vous jure. La technologie est le prétexte pour les couples qui ne fonctionnent pas, et après la faim dans le monde, Apple a créé « le mini briseur de ménage », communément appelé Iphone. Oh qu'ils sont méchants chez Apple. Encore une fois, on revient à l'éternel et inutile débat des méfaits d'internet sur les jeunes, et les moins jeunes, et ça me désole d'être encore en train d'en parler. Je n'ai jamais tenu en grande estime Telerama, mais je ne voulais pas croire qu'un tel magazine pouvait se poser à ce point contre le progrès technologique, alors qu'à aucun moment n'est abordé le véritable problème des dangers d'internet, sites pédophiles et autres trucs qui nous font regretter d'avoir allumé notre pc. Chacun dénigre sa part de responsabilité, que ce soit les parents qui ne sont pas capables d'envoyer leurs enfants au lit à des heures normales, les couples qui n'ont rien à se dire, et les femmes qui trouvent que leur nouvel aspirateur a beaucoup trop de boutons, on dirait un téléphone. L'écriture de cet article aurait dû être confié à des hommes, tiens. Aladinea LA CRITIQUE DE LA CRITIQUE - 56 -
COURRIER Los couriétas dé COURRIER DES LECTEURS la lecturisatiõne La rédaction en connexion directe via minitel A la rédaction, malgré notre associabilité quasi légendaire, on arrive parfois à répondre aux moultes lettres que certains lecteurs fous (ou inconscients) tentent de nous envoyer. Même que parfois ce qu’on leur répond veut dire quelque chose et/ou n’insulte pas la sexualité de leurs parents, parce qu’on est comme ça à 42, de grands seigneurs, modestes avant tout ! John Fitz Gerard Ken Eddy : Bonjour. Vous qui êtes à la pointe des nouvelles technologies de l'Internet multimédia 2.0 du web, pouvez-vous me dire quelles seront les technologies qui vont déchirer leur mère grave, en cette belle année 2009 ? 42 (Bebealien) : Et bien, cher JFGKE (ça se prononce jfegque ?), tu fais bien de t'adresser à nous. Nous nous faisons fort d'être les chantres de la promotion de technologies aussi innovantes qu'intéressantes pour notre communauté geekienne. Et bien sache que grâce au support inconditionnel de l'état français, il va falloir investir cette année dans le minitel. Ce fleuron de nos laboratoires sentant bon le camembert permettra à tout un chacun de rester à la page, en ayant accès depuis partout chez lui à des données aussi sensibles que 36 15 je suis une cochonne, ou 36 15 j'aime les bourses. Surtout grâce à ce deuxième site qui permettra de suivre en temps direct l'état des bourses mondiales, savoir si elles prennent du volume ou si elles rétrécissent, ou si encore elles ont été totalement vidées par une OPA agressive. Sinon, on prévoit aussi un retour en force du crayon quatre couleur ! Je pense que tu peux t'appuyer sur nos avis de spécialistes. On avait bien dit aux gens d'acheter de l'Eurotunnel et de l'Arcelor ! shop, et finalement nous avons refusé ces modes qui étaient d'un conformisme et d'une banalité qui ne nous sied guère. Nous envisageâmes même la diffusion par minitel ou au dos des boîtes de ravioli Buittono. Mais non, encore non, trois fois non. Après un brain storming intensif nous avons donc décidé d'être diffusé uniquement sur papier toilette, afin de pouvoir joindre l'utile à l'agréable. Quel plaisir en effet de pouvoir soulager votre postérieur de sa matière fécale, en l'essuyant délicatement avec un article de merde ! Quel bonheur délicat que de bien démarrer la journée en ayant la satisfaction de geeker dès le matin, en lisant des articles amusants et bien écrits ! Egalement bientôt disponibles : les tampons 42 pour s'appliquer doucement sa dose de geekerie. Jacques Jean-Jacques : Bonjour mesdames, messieurs, hamsters et handicapé mentaux de 42. Je vous contacte parce que j’ai un grave problème et aucun amour propre. Voilà, après avoir joyeusement gambadé sur un site slovaque à caractère times new roman, mon ordinateur a chopé un vilain virus et, coïncidence mystérieuse, j’ai dans le même laps de temps contracté une fièvre carabinée ainsi qu’une forte envie de faire caca mou. Les deux phénomènes sont-ils liés ? Mon ordi m’a-t-il filé son virus ? Dois-je le faire euthanasier ? Comment éviter que cela ne se reproduise ? Tant de questions sans réponse qui m’emplissent de perplexité réflexive. Hassane Céhaiff : Bonjour, ne possédant pas l'internet et n'ayant jamais été sur l'internet de ma vie, peut-on trouver votre magazine que je lis maintenant depuis 5 ans dans les librairies ou les sex-shop ? 42 (Bebealien) : Bonjour Hassane. Nous avons réfléchi longtemps sur la possibilité d'être diffusé en librairie ou en sex 42 (Cerb) : Salut à toi Jacques Jean-Jaques. Dis-moi, ce n’est pas très aimable de ta part de commencer ton courrier en insinuant qu’il y aurait des handicapés mentaux au sein de la rédaction. Ce n’est pas parce que Crap, obi ou Bebealien se mettent parfois à baver ou à se cogner la tête contres les murs en poussant des beuglements de goret sans raison apparente qu’ils sont handicapés, ils sont simplement di-ffé-rents et méritent le respect qui change l’école comme tout un chacun ! Sinon, pour en revenir à ta question : Oui, trois fois oui, les virus informatiques peuvent se transmettre à l’homme ! D’après toi, pourquoi voit-on de plus en plus de jeunes complètement foufous dans leur tête trucider des gens ? Contrairement à ce que veut faire croire la télévision, ce n’est pas à cause des jeux vidéo qu’ils deviennent dingues mais à cause des maladies qui trainent sur l’intraweb. Donc, si tu ne veux pas toi aussi devenir di-ffé-rent je ne saurais que trop te conseiller de revêtir une combinaison de protection chimique et virale à chaque fois que tu approches d’un ordinateur. Mieux encore, pour éviter absolument tout risque, fais comme nous et utilise le minitel à la place de ton vieux pc, cet appareil de pointe étant garanti absolument sans virus grâce à la technologie de protection made in France qui y est integrée et qui a déjà prouvé son efficacité en stoppant net le nuage de tchernobyl à nos frontières. - 57 -



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :