42 n°1 février 2009
42 n°1 février 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°1 de février 2009

  • Périodicité : mensuel

  • Editeur : 42lemag.fr

  • Format : (210 x 297) mm

  • Nombre de pages : 62

  • Taille du fichier PDF : 14 Mo

  • Dans ce numéro : les séries geeks.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 36 - 37  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
36 37
TELE Kappa Tau après avoir surpris Evan avec une autre fille (Oui il y a du drama dans cette série ! ). Spaced [Marsha] [Mike] [Brian] [Twist] A ne pas louper : saison 1 épisode 5 : Courage Liquide Rusty doit réparer un volcan artificiel, et après moult bricolage, réussit à le faire fonctionner avec un module atmosphérique qui absorbe tout le liquide des environs (de la bière ! ) et la fait pleuvoir. Epic Win ! Extrait : Cappie : "Il pleut de la bière ! " Freaks and Geeks [Bill] [Neil] [Ken] [Daniel] [Sam] [Lindsay] [Kim] [Nick] Cette série, contrairement aux autres présentées ici, contient des geeks des années 80 ! Comme le dit si explicitement le titre, les persos principaux de cette série sont divisés en deux groupes, les freaks et les geeks. Les Freaks : Lindsay, qui était très sérieuse et studieuse, mais qui depuis la mort de sa grandmère a décidé de se remettre en question, et depuis traine avec le charismatique et rebel Daniel, sa petite amie Kim, Ken et Nick. Les Geeks : Sam, le petit frère de Lindsay, avec ses potes Bill et Neil. On suit leur vie quotidienne au Lycée, les histoires d'amour, les embrouilles entre amis... Malheureusement, nous n'avons le droit qu'à une saison, c'est dommage car ça s'annonçait pas mal du tout, les personnages étant variés, drôles et tous très intéressants ! Bonus : Jason Segel (Marshall dans How I Met your Mother) qui danse le disco ! A ne pas louper : Saison 1 épisode 18 : Disco et Dragon Daniel est introduit à une partie de Donjon & Dragon. Extrait : Création du personnage de Daniel dans la partie de D&D Sam : " Vas-y Daniel, jete les dés pour voir quel personnage tu vas faire" Daniel : "Ok... C'est parti [plus tard] Un nain ? Je veux pas être un nain ! Je veux être un.. ninja ou un guerrier ! " Sam : "Les nains sont de bons guerriers tu sais" Daniel, à Neil : "Toi aussi t'es un nain ? " Neil : "Non ! Je suis Kragenmor le Desctructeur" Daniel : "T'a de la chance, moi aussi je veux être un grand destructeur" Harris : "Les nains peuvent faire beaucoup de choses" Sam : "Oui, les nains sont très résistants, et ils peuvent trouver des trésors" Daniel : "Ok, je veux bien faire un nain. Mais il s'appellera Carlos" Bill : "Carlos le Nain ? " Daniel, menaçant : "Ça te pose un problème, Gorthon ? " Bill : "Non..." Daniel, souriant : "Je rigole : p " [Tim] [Daisy] Tim, geek aspirant dessinateur de comics, vient de se faire larguer et foutre dehors par sa copine. Daisy, jeune "journaliste", quitte son squat pour mieux pouvoir se concentrer sur son travail. Ils se rencontrent par hasard aux grés de leurs recherches de logement, et afin d'obtenir un appartement sur Londres à un prix abordable, font semblant d'être en couple. On fait également la connaissance de Marsha, la propriétaire toujours alcoolisée et avec une clope au bec et de Brian, l'artiste qui habite en dessous de chez Tim & Daisy, dont les oeuvres sont principalement inspirés par "la colère, la peur, la douleur et l'aggressivité". Il y a aussi Mike, le meilleur ami de Tim, une sorte de pseudo-militaire un peu barje, qui a tenté d'envahir Paris en volant un tank mais s'est fait arrêté à Euro Disney car il a voulu aller au Space Moutain et Twist, la meilleure amie de Daisy, qui "travaille dans la mode" (nettoyage à sec). A ne pas louper : Saison 1 Episode 3 : Art Tim joue à Resident Evil 24 heures à la suite, après avoir pris du speed. Durant un vernissage où il a été invité par Brian, il commence à halluciner et pense que des zombies sont en train d'attaquer tout le monde. (Cette scène l'aurait inspiré pour le film Shaun of the Dead) Extrait : Brian : « Tu joues à quoi ? » Tim : « TombRaider 3 » Brian : « Elle est en train de se noyer » Tim : « Ouaip » Brian : « Est-ce que c'est l'objectif de ce jeu ? » Tim : « Ça dépend de ton humeur du moment » Brian : « Et tu es de quelle humeur ? » Tim : « Hé bien, j'ai reçue ce matin une lettre datant de trois mois de mon ex-petite amie expliquant pourquoi elle me larguait. C'était plein de platitudes style "tu sera toujours spécial" et de "je t'aimerai pour toujours", sensés me faire aller mieux mais simultanément atténuant sa culpabilité pour être partie avec ce gigolo de Duane et par la même occasion réduisant à néant ma foi en tout ce qui était bon et pur dans ce monde. » Brian : « Ça n'a pas vraiment bien fonctionné alors » Tim : « Non, ça m'a donné envie de noyer des choses ! » Mention spéciale Chuck, que je n'ai malheureusement pas assez regardé pour en faire un résumé sympathique. Code Lisa, qui tourne quand même autour de 2 geeks qui créent la femme parfaite sur leur PC, je sais pas si on peut faire plus geek que ça xD Parker Lewis ne perd jamais, avec Jerry Steiner et son imperméable de la NASA. Jenrathy QUOI Y’A A LA TELE - 36 -
BD/COMICS L’Ergot Noir 2 Par le pouvoir des pendeloques magiques LE SUPER HEROS EN MOUSSE DE BAOBAB DU MOIS L’univers Marvel possède de Grands Méchants, des mecs qui en envoient, qui sont pure evil, et qui, accessoirement, ont une méchante classe. Et puis bon, il y a les autres quoi … comme le redoutable (il se plait à le répéter) Ergot Noir 2. L’histoire de l’Ergot Noir : Oui, vous avez bien lu, il y a un « 2 » dans son nom de super méchant. Alors pourquoi le « 2 » ? Et bien le premier Ergot Noir, avait, certes, un nom débile, un costume débile (costume similaire à celui de l’image en haut à droite…) mais bon, voilà, un méchant de merde de plus, pas la mer à boire… Il représentait par excellence « le méchant de merde qui passe par là, se fait déboiter et à plus sous le bus », la preuve, l’Ergot Noir premier du nom est mort… tabassé par ses serviteurs (squelettiques), tu parles d’une mort de merde. A partir de là, on peut se dire qu’on ne devrait plus le recroiser … Sauf que : Marvel en remet une couche avec son successeur, le bien nommé Ergot Noir 2 (comment ça il claque pas ce nom ?) Déjà que le premier ressemblait à pas grand-chose, et bien… c’est pire ! C’est reparti pour le look de coq avec de belles pendeloques (les trucs qui pendent en dessous du bec), la superbe crête, la cape ridicule et le slip noir au dessus du très saillant costume bleu et jaune/orangé. Il est parti pour dominer le monde, ça c’est sûr mais, avec quels pouvoirs ? Les pouvoirs de l’Ergot Noir : Ah oui, il est super balèze l’Ergot Noir, c’est un super sorcier vaudou qui peut faire pleins de trucs, sauf que… on l’a jamais rien vu faire d’autre que relever des cadavres qui se battaient à sa place. Imaginez la situation, Hulk déboule –avec la courtoisie qui le caractérise- et un combat légendaire se profile entre l’Incroyable Hulk et le Redoutable Ergot Noir, extrait : - HULK ECRASE L’HOMME COQ ! - Muahahaha mon armée de morts va te réduire à néant ! ! - HULK VA MANGER HOMME KFC ! - Levez-vous mes fidèles sous-fifres - HULK VA T’ECRASER TÊTE DE POULET - Ah, hum, mouais …. pas de cadavres, mouais, OK, c’est fou cette impression que ça va mal se passer. S’ensuit une succession d’onomatopées dix fois pire que dans Dragonball et les Chevaliers du Zodiaque réunis et l’inévitable branlée/mort de notre superméchant à tête de coq. Donc oui, vous l’avez compris, c’est un sacré pouvoir de merde qu’à l’Ergot Noir, c’est vrai que s’il devait se bastonner au Pôle Nord, il aurait pas l’air d’une buse… et puis même, s’il trouve des cadavres à ranimer, faut avouer que ça casse quand même pas trois pattes à un canard hémiplégique à dos rouge tibétain. Mais le pire, c’est que ce personnage est un méchant connu !!! Comment ? Moment de gloire : Non, il n’a pas tué Captain America, il n’a pas non plus failli détruire la terre, il n’a jamais allumé un héros célèbre, alors comment est-il devenu connu ? Il a rencontré Deadpool (Voir encadré page suivante pour savoir kikiçé) ! Qu’est ce qui se passe quand Deadpool rencontre l’Ergot Noir ? - 37 -



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :