24h Montréal n°16-121 2 sep 2016
24h Montréal n°16-121 2 sep 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°16-121 de 2 sep 2016

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Sun Media Corporation

  • Format : (273 x 317) mm

  • Nombre de pages : 48

  • Taille du fichier PDF : 54,2 Mo

  • Dans ce numéro : 16 façons de profiter du reste de l'été.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 26 - 27  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
26 27
W26 2-5 septembre 2016 AD{JM012027499} DES FILMS RESTAURÉS, ÇA DONNE ENVIE DE S’ENLACER elephantcinema.quebec itunes.com/eephant DISPONIBLE SUR ob CANAL 900 LI ILLICO.TV APP ILLICO TAUREAU, CLÉMENT PERRON. JM012027499
OUMF Du sport et des murales Le festival OUMF plonge encore plus loin pinne dans sa en multidisciplinarité mullfiffieninlinnrifiiii en an mettant maltent l’accent sur les arts de rue et en intégrant pour la première fois des compétitions sportives, au grand bonheur des étudiants. Le festival a toutefois dû faire preuve de créativité pour réussir à s’installer entre les cônes orange. – Ariane Labrèche, 24 heures La construction incessante qui a lieu depuis plusieurs mois dans le Quartier Latin a causé bien des maux de tête aux organisateurs du festival OUMF. « Ça nous a un peu limités dans l’expansion qu’on aurait voulu prendre cette année, souligne Sébastien Nasra, le président fondateur d’Avalanche Prod, qui coproduit le OUMF. Les travaux ont pris du retard, ce qui a compliqué l’aménagement de nos nouvelles installations. » Qu’à cela ne tienne, car le festival a installé une patinoire réduite pour sa première compétition de hockey de rue et a réussi à aménager un mur d’escalade. « On voulait véritablement transformer le OUMF en terrain de jeu. C’est le festival de la rentrée et on voulait permettre aux étudiants de participer directement », explique Sébastien Nasra. En plus des trois équipes de hockey de rue déjà formées par des étudiants, le festival offrira également une compétition de skateboard, une première. De l’art sous toutes ses formes Bien que le OUMF offre une programmation musicale diversifiée et plusieurs spectacles d’humour, les artistes muralistes prennent une place encore plus importante cette année. » Si des jeunes nous voient sur un échafaudage en train de faire notre. murale, ça va leur montrer qu’ils peuvent le faire aussi. Ça développe l’esprit créatif. –M.Singe Une initiative qui plaît bien à M. Lao et M. Singe, un duo créatif qui réalisera une murale sur le mur du bâtiment qui abrite le bar Nexus et l’École du bar de Montréal, rue Ontario. « Moi, je vais à l’UQAM, je travaille dans le quartier depuis cinq ans et j’adore le festival OUMF. Je suis très attaché au quartier », souligne M. Lao. Promouvoir la relève Les deux artistes apprécient le caractère local et émergent de OUMF. « La plupart des artistes viennent de Montréal et on retrouve une belle diversité dans la programmation, autant des jeunes que des vieux ! » note M. Singe. L’aspect participatif du festival le distingue des autres événements du genre, selon M. Lao. « L’an passé, ils ont donné des craies à tout le monde pour qu’ils dessinent dans la rue. C’est super éphémère, mais les gens se sentent hyper impliqués », croit-il. Inspirant À leur avis, cette vitrine offerte aux artistes muralistes inspirera peut-être une autre génération à suivre cette voie qui peut sembler inaccessible. « Moi, ça m’aurait marqué étant jeune ! Personne ne te dit, dans la vie, que ça peut être hot d’être un artiste et que tu peux réussir, martèle M. Singe. Si des jeunes nous voient sur un échafaudage en train de faire notre murale, ça va leur montrer qu’ils peuvent le faire aussi. Ça développe l’esprit créatif. » Le festival OUMF aura lieu du 7 au 10 septembre, dans le Quartier Latin. Pour plusieurs, la rentrée rime avec retour en classe. Pour les organisateurs du OUMF, c’est aussi l’occasion d’offrir un spectacle d’humour animé par Eddy King, avec une belle brochette d’humoristes à découvrir. L’humoriste Eddy King n’est pas du genre à prendre la rentrée à la légère. « Quand j’étais jeune, c’était un événement. Il fallait avoir ses nouveaux vêtements frais, c’était une parade de mode ! » s’exclame-t-il. Cet aspect festif de la rentrée scolaire, Eddy King a voulu le transposer dans un spectacle d’humour, avec l’aide de Charles Deschamps, un des propriétaires du Bordel Comédie Club. Une recette qui fonctionne ! Ce dernier a tout de suite saisi l’occasion que leur a donnée le festival OUMF. « On ; a fait une programmation avec plein d’humoristes moris- aux styles différents, avec une belle cliver  : diversité, mais surtout une q- qualité constante », explique explic Charles Deschamps, qui fera d’ailleurs un numéro au cours de la soirée. Une recette qui fonctionne  : le spectacle a duré une heure de plus que prévu l’an passé, « tellement le public et les humoristes avaient du plaisir », note Charles Deschamps. L’humour s’inscrit de ma- W27 2-5 septembre 2016 Une rentrée en humour au OUMF nière tout à fait naturelle dans la programmation multidisciplinaire du OUMF. « Le festival a une programmation musicale extraordinaire et même un Word Up Battle ! Ça permet de faire des découvertes, et c’est ce qu’on propose aussi aux gens avec ce spectacle », indique Charles Deschamps. Les organisateurs souhaitent d’ailleurs faire grossir la portion humoristique de l’événement au cours des prochaines années. Meilleur des deux mondes Eddy King promet quant à lui un spectacle où tous se sentiront les bienvenus. « Je ne suis pas le meilleur pour me vendre, mais je peux te dire que quand j’anime, c’est comme si tu te sens à la maison. On est tous intimes, ensemble en train de faire la fête », souligne-t-il. À son avis, le festival OUMF offre le meilleur des deux mondes. « C’est toute l’excitation et la fébrilité de la rentrée, mais c’est ouvert à tous », dit-il avec un grand sourire. Le gala Humour de la rentrée aura lieu le 7septembre à 20 h au Théâtre St-Denis. Animé par Eddy King, le spectacle verra notamment défiler Didier Lambert, Jay du Temple, Étienne Dano et Mélanie Ghanimé. – ARIANE LABRÈCHE, 24H PHOTOS SÉBASTIEN ST-JEAN/AGENCE QMI ET ARIANE LABRÈCHE/24H



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :