24h Montréal n°16-119 31 aoû 2016
24h Montréal n°16-119 31 aoû 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°16-119 de 31 aoû 2016

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Sun Media Corporation

  • Format : (273 x 317) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 47,6 Mo

  • Dans ce numéro : chauffeurs plus prudents.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 mercredi 31 août 2016 24 HEURES MONTRÉAL AD{JM012042571} VIDEOTRON.COM I 188 VIDEOTRON -10% SUR TA FACTURE -10 Internet et/ou Mobile Internet et/ou Mobile CARTE SPC GRATUITE L'INFINIMENT MIEUX *Ces offres, d'une d’une durée limitée, s'adressent s’adressentà àlaclientèle Résidentielle étudiante, actuelle et nouvelle, et sont conditionnelles à àlaprésentation d'une d’une preuve du statutd'étudiant d’étudiant dans les 30 jours. Un rabais de 10%% durant 24 mois surla la mensualité du forfait Mobile est accordéé àl’abonnement l'abonnement é àune Ligne Mobile, ou àl’ajout é l'ajout d'une d’une Ligne Mobile dont la mensualité est d’au d'au moins 44,95 44.95 $, et àl’achatà l'achat d'un d’un appareil mobile avec une entente de 24 mois. Un rabais de 100% sur% les frais d'achat d’achat de la carte SPC (Student Price Card)2016-2017, d'une d’une valeur de 10 $, est accordé àl’ajout l'ajout d'une d’une Ligne Mobile dont la mensualité est d’au d'au moins 44,95 44.95 $, et àl’achat à rachat d'un d’un appareil mobile avec une entente de 24 mois. Un rabais de 50 $sur $ la 2 2 e facture est accordé aux titulairesd'une d’une carte SPC 2016-2017 valide quis'abonnent s’abonnentà àune Ligne Mobile dont la mensualité estd'au d’au moins 44,95 $, et qui achètent un appareil mobile avec une entente de 24 mois. Ces offres sont uniquement valides dans les points de vente. Un rabais de 10% est applicable à la la mensualité des accès Internet Fibre hybride pour les clients déjà abonnés à ce service ou pour les nouveaux abonnés. Les frais payables à l’utilisation l'utilisation et toute option supplémentaire de la Ligne Mobile et de l’Internet l'Internet ne sont pas éligibles au rabais de 10%. Toutes ces offres sont modifiables sans préavis. Certaines conditions s'appliquent. s’appliquent. 2016/17 JM012037895
AD{JM012029639} actuellement, la StM emploie 3406 chauffeurs d’autobus. – pHoto caMille gaïor/24H Chauffeurs d’autobus à la STM Durant les cinq premiers mois de l’année, les chauffeurs d’autobus de la Société de transport de Montréal (STM) ont reçu 30 constats d’infraction, selon des chiffres obtenus en vertu de la Loi sur l’accès à l’information. Si la tendance se maintient, ils devraient en recevoir 72 cette année, soit un peu moins que l’an dernier (89) mais bien moins qu’en NO D'INFRACTIONS 2013  : 105 2014  : 71 2015  : 89 2016 (au 31 mai)  : 30 INFRACTIONS LES PLUS RÉCURRENTES ENTRE 2013 ET 2015 Feu jaune  : 18% Excès de vitesse  : 14% Feu rouge  : 12% Signalisation non respectée  : 12% Ceinture de sécurité  : 11% oins en moins de « tickets » Offrez-vous Maisonneuve Transformation des aliments, intérêt pour les sciences/formation continue entente à postes canada Après plusieurs mois de négociation, Postes Canada et le Syndicat des travailleurs et travailleuses des postes (STTP) en sont venus à la conclusion d’ententes de principe, hier. Tendance générale Si on regarde le portrait des trois dernières années, ces données indiquent une légère baisse du nombre d’infractions sanctionnées, mais difficile de savoir si cette tendance est due à un changement de comportement ou suit simplement la courbe du nombre de constats émis par les policiers. En effet, sur la même période, les policiers ont émis en moyenne 23% de AEC de 11 mois/Début  : 3octobre Fabrication, hygiène,qualité,agroalimentaire Formations financées par Emploi-Québec de l'île-de-Montréal pour les personnes sans emploi Consultez l'offre de formation  : www.emploiquebec.gouv.qua/FomiationsMontreal mercredi 31 août 2016 3 actualités Meilleure conduite ou réduction desrnrictate constats ern en moins moine pour nruir lpe les « La erT.a STM c'pet s’est dotée Ani-4p d’unrpr rerlln un CPrcrirp service cPr11rita sécuritaire ire. patrouilles policières, les chauffeurs infractions de mouvement dans le respect du Code de d’autobus reçoivent de moins en moins et de vitesse (excluant les sécurité routière ». infractions de stationnement, non applicable dans de « tickets », a appris le 24 Heures. ce cas), selon les rapports CaMille gaïor 2013 (105). annuels du Service de police de la Ville de Mont- 24h camille.gaior @quebecormedia.com réal. Rappelons que cette diminution avait été observée lors des moyens de pression mis en place par les policiers pour contrer le projet de loi sur les régimes de retraite. Culture de sécurité routière Mais selon la STM, cette tendance reflète plutôt la « culture de sécurité routière » mise en place depuis 2009 par l’entreprise. plan d’action quinquennal qui vise la réduction des accidents de la route et des infractions, qui comporte la création d’un secteur Amélioration de la performance, dont une division sécurité routière, de meilleures communications, formations et outils d’évaluations et d’analyses », a indiqué Amélie Régis, porte-parole de la STM. Pour Daniel Leroux, viceprésident du Syndicat des chauffeurs d’autobus, des opérateurs de métro et employés des services connexes de la STM (SCFP 1983), « ces chiffres démontrent que nos membres sont professionnels et font tout ce qu’ils peuvent pour assu- * Source  : Société de tranSport de Montréal De moins en moins de « tickets » Feux non respectés Feux rouge et jaune non respectés, voici l’infraction la plus souvent commise par les 3500 chauffeurs en moyenne entre 2013 et 2015, puisqu’elle représente près d’un tiers des 265 constats reçus pour cette période. D’ailleurs, déjà cette année, 18 des 30 constats remis concernent cette problématique. Par la suite, c’est la verbalisation pour excès de vitesse, nonrespect de la signalisation et du port de la ceinture de sécurité qui reviennent le plus. ! ! Inscription en ligne  : fc.cmaisonneuve.qc.ca/514 254-7131, poste 6203 Nuisances des travaux de Turcot Projet Montréal veut l’avis de la santé publique Face aux nuisances des chantiers dans le Sud- Ouest, Projet Montréal demande l’avis de la Direction de santé publique (DSP) de Montréal pour évaluer les risques sanitaires. « Les travaux du complexe Turcot, du pont Champlain et des autoroutes 15, 20 et 720 ne laissent aucun répit aux résidents [qui] doivent constamment composer avec du bruit et avec une quantité phénoménale de poussière », a expliqué qui Craig Sauvé, conseiller col de Saint- Henri–La Petite-Bour- Cou gogne–Pointe-Saint- Charles pour Projet Montréal. acteur impartial Celui-ci dit recevoir de plus en plus de plaintes de résidents inquiets et croit que c’est à la DSP de Montréal de les rassurer, un rôle que ni le ministère des Transports (MTQ) ni la Ville de Montréal qui effectuent des analyses de l’air ne peuvent assumer. La DSP dit être en lien avec le MTQ et la Ville, mais a refusé de commenter puisqu’elle « ne dispose pas d’assez d’informations pour se prononcer sur les risques potentiels à la santé ». – caMille gaïor, 24H bd Collège de Maisonneuve Inscrivez-vous à notre séance d’information  : 8sept. à 14 h grà JM012029639



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :