24h Montréal n°15-43 14 mai 2015
24h Montréal n°15-43 14 mai 2015
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°15-43 de 14 mai 2015

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Sun Media Corporation

  • Format : (273 x 317) mm

  • Nombre de pages : 48

  • Taille du fichier PDF : 62,0 Mo

  • Dans ce numéro : des trottoirs plus larges et chauffants dans la rue Sainte-Catherine.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 42 - 43  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
42 43
AD{JM011883633} CECI N’EST PAS UN CONTENANT CECI N’EST PAS UN EMBALLAGE CECI N’EST PAS UN IMPRIMÉ CONTENANTS EMBALLAGES ET IMPRIMÉS C’EST TOUT CE QUI VA DANS LE BAC POUR TROUVER LE POINT DE CHUTE DE TOUT CE QUI NE VA PAS DANS LE BAC RECREER.CA R CYCL4 MÉDIAS VEntreprises Y FEDERATION QUÉBÉCOISE DES MUNICIPALITÉS uMQ UNION DES MUNICIPALITÉS DU QUÉBEC RECYC-QUÉBEC Québec JM011883622 Le placement publicitaire de la présente campagne s’inscrit dans le cadre de la Loi sur la qualité de l’environnement (chapitre Q-2)et de la réglementation relative. Les journaux assujettis sont tenus de contribuer en espaces publicitaires à leur juste part.
AD{JM011926224} PHOTO D’ARCHIVES L’Impact passe en finale Malgré une défaite de 3 à 2 face au Toronto FC, l’Impact a assuré sa qualification pour la finale du Championnat canadien, hier. Le onze montréalais l’emporte en vertu de ses deux buts inscrits sur la route. jeudi 14 mai 2015 43 sports Séries éliminatoires Cinq raisons pour lesquelles le CH est éliminé Les partisans du Canadien sèchent leurs larmes. Du moins, ceux qui le croyaient capable d’effectuer une remontée historique dans cee série contre leLightning de Tampa Bay. Il n’yapas eu de miracle. Les joueursdeMichel Therrien sont tombés àplat, mardi soir. « La tank était vide », pour reprendre une expression utilisée par l’entraîneur-chef. Pourtant, les patineursdu Canadien n’étaient-ils pas tout feutout flamme en retournantenFloride pour y disputer ce sixième match ? Ils se sont inclinés devant une équipe plus talentueuse et plus explosive à l’attaque. C’est aussi simple que ça. Voici les cinq raisons principales pour lesquelles le Canadien a subi l’élimination au deuxième tour des séries : ●1 Les unités spéciales Durant toute lasaison, on nous casse les oreilles avec l’importance d’obtenir un bon rendement ausein des unités spéciales.Mais c’est encore plus crucial dans les séries. Ce fut désastreux contre le Lightning, puisque le Canadien n’acomptéqu’un seul but en 16 situations de supériorité numérique, tandis qu’il en apermis sept au Lightning en 20 situations d’avantagenumérique. Méchante différence ! On ne retrouvepas,chezle Tricolore, un trio prolifique comme celui formé de Tyler Johnson, d’Ondrej Palat et de Nikita Kucherov.Eux, ils savent quoi faire avec une rondelle. ●2 Aaque anémique Le Canadien n’a compté que 13 buts en six matchs contre le Lightning, dont seulement cinq lors des quatre défaites qu’il a encaissées. Il devient pratiquement impossible de se rendre loin dans les séries avec une attaque aussi anémique. Le Tricolore a marqué deux buts ou moins dans neuf de ses douze rencontres éliminatoires. Il misesur quelques bons attaquants comme MaxPacioretty et Brendan Gallagher,mais ils sont mal entourés. Les années passent et l’équipe ne possède toujours pas de véritable joueur de centrenuméro1. L’autregrande déception a étélatenue d’AlexGalchenyuk, qui n’a réussi qu’un seul but dans les séries. ●3 Price n’a rien volé Aussi bon soit-il, Carey Price n’a pas réussi àvoler un match dans cette série contre le Lightning. Il était le premier à admettreaprès l’élimination de l’équipe qu’il aurait aimé effectuer quelques arrêts de plus dans les duels serrés. Bien sûr,Price ne possède pas une grande marge de manœuvre, avec si peu d’appui de la part de l’attaque. La fiche àvie de Price dans les séries se lit maintenant comme suit : 23 victoires, 27 défaites,une moyenne de buts alloués de 2,62 et un pourcentage d’arrêts de, 912. Price remporterafort probablement les trophées Hart et Vézina cette année. Il est considérélemeilleur gardien de but sur la planète, mais on ne peut pas l’éleveraurang d’un Patrick Roy, qui a gagné deux fois la coupe Stanleyà Montréal et deux fois le trophée Conn-Smythe. ●4 Défaite qui n’aurait pas dû Les joueurs duLightning s’étaientamenés àMontréal après avoir disputé une éreintante série de sept matchs contre les Red Wings de Detroit. Ils avaient joué deux jours plus tôt à Tampa lorsque le deuxième tour s’est amorcé au Centre Bell le vendredi 1er mai. On s’attendait àceque les joueursduCanadien tirent profit de la situation, eux qui avaient bénéficié d’un repos de quelques jours. Ce ne fut pas le cas. Même s’il adominé le jeu et qu’il avu quelques tirsaboutir sur le poteau, le Canadien a trouvé le moyen de perdre ce match 2à1endeuxième période de prolongation. Cettedéfaitea fait très mal. ●5 Revirements coûteux Il yadeces mauvais jeux qui coulentune équipe dans une série aussi serrée. Tomas Plekanec est reconnu comme l’un des meilleursattaquants défensifs dans la Ligue nationale, mais il agaffédans les derniers instants du troisième match, ce qui amené au but victorieux de Tyler Johnson avec une seconde à jouer. Puis,Plekanec a commis un revirement sur le premier but du Lightning réussi par Nikita Kucherov, mardi. Le numéro 14 n’est pas le seul vétéran à avoir commis des revirements.Andrei Markov alui aussi connu des séries difficiles. – AGENCE QMI Lue Martine Dugrenier tourne la page Près de trois ans après son derniercombat, la lutteuse olympique Martine Dugrenier afinalementannoncé qu’elle tirait sa révérence. Uneépaule en piètreétat aura eu raison de la Québécoisede35ans,qui s’accrochaitencorerécemmentàune éventuelle participation aux Jeux de Rio l’an prochain. « Plus ça avançait,plus je me disais que c’était terminé pour moi, araconté la triple championne du monde, dans le cadred’un événementsoulignantsaretraite sportive. J’ai toujours conservé l’espoir de retourner sur les tapis, surtout avec la modification des règlements et l’ajout d’une nouvelle catégorie de poids. C’était un rêve pour moi, d’aller à Rio. » « Mais aussitôt que les chirurgiens m’ont annoncé qu’ils ne pouvaient plus rien fairepour moi, je me suis dit qu’il était temps de tourner la page. Il fallait que je continue àavancer dans la vie. » –AGENCE QMI Même s’il n’a rien à se reprocher quant à l’élimination du Canadien, Carey Price n’aura pas réussi à voler un match lors de la série opposant le Canadien au Lightning. – PHOTO D’ARCHIVES Boutique pour adultes 211, Sainte-Catherine Est, Mtl 514 282-1146 Sois différent... Be different... DVD XXX ÀPARTIR DE 2/14 99 $ ACCESSOIRES IDÉES CADEAUX LINGERIE FINE LUBRIFIANTS VIBRATEURS ET PLUS.../BoutiqueXTasy JM011926224



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :