24h Montréal n°15-42 13 mai 2015
24h Montréal n°15-42 13 mai 2015
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°15-42 de 13 mai 2015

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Sun Media Corporation

  • Format : (273 x 317) mm

  • Nombre de pages : 48

  • Taille du fichier PDF : 52,7 Mo

  • Dans ce numéro : cinq cafés où aller avec des enfants.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 14 - 15  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
14 15
AD{JM011928306} AD{JM011929683} La mention « ne pas substituer » le médicament apparaît-elle sur une de vos ordonnances ? Si vous êtes couverts par le régime public d’assurance médicaments du Québec : De nouvelles règles de remboursement s’appliquent pour la mention « ne pas substituer » le médicament d’origine. 14 mercredi 13 mai 2015 actualités Vin de contrebande 13 arrestations pour une fraude de 14 millions $ La police de Montréal a démantelé un réseau de contrebande de vin importé d’Europe et vendu sur la réserve amérindienne de Kahnawake, hier, meant ainsi au jour une fraude fiscale évaluée à14millions $. Dès le 1er juin 2015, toutes les ordonnances portant cette mention devront contenir la justification médicale appropriée de la part de votre médecin, si celle-ci s’applique à votre condition de santé. Sans cette justification, vous devrez débourser l’écart de prix entre le médicament d’origine et le médicament générique. Si cette mention apparaît sur votre ordonnance, il est important de communiquer avec votre médecin pour obtenir une nouvelle ordonnance. Des exceptions s’appliquent pour la clozapine et 6 immunosuppresseurs. Pour connaître les détails, consultez le site du ministère de la Santé et des Services sociaux www.msss.gouv.qc.ca ENSEMBLE> + on fait avancer le Québec Québec JM011928306 ERIC THIBAULT Agence QMI Les policiers del’unité Accès du SPVM envisageaientde procéder à13arrestations dans ce projet d’enquête baptisé Malbec, aexpliqué le commandantMarco Royau JournaldeMontréal. Parmi les têtes dirigeantes alléguées du réseau, la police aarrêté l’œnologue Luca Gaspari àson domicile de Saint-Basile-de-Grand, tôt hier matin. Ex-joueur de hockey visé Un ancien joueur de la Ligue de hockey junior majeur du Québec et de la défunte Association mondiale de hockey, Floyd Lahache –le dirigeant de la First Nations Winery – est également visé par un mandatd’arrestation. L’ex-porte-couleurs des CastorsdeSherbrookeetdes StingersdeCincinnatiétait toujours recherché, en milieu d’avant-midi, mais sonavocat était en communication avec les policiers. 1,8 million de bouteilles Selon le commandant Roy,le réseau a écoulé pas moins de 1,8 million de bouteilles de vin (format de 750ml) sur le marché noir au cours des quatre dernières années, à des consommateursprovenant d’un peu partout en province. « Leurstratagème était bien établi. Ils importaient des conteneurs de vin en vrac de l’Europe, surtout de l’Italie. Les conteneursarrivaientau port de Montréal et ils étaient détournésparvoieterrestreen Ontario.Le vin était ensuite acheminé àKahnawake,au commerce First Nations Winery,pour yêtretransformé et embouteillé, avec l’intervention d’un œnologue. » Les conteneurs étaient expédiés en Ontario pour y être dédouanés là-bas, plutôt qu’au Québec, afin de contourner le monopole exercé par la Société des alcools du Québec (SAQ) sur la vente de vin dans la province et ainsi échapper àl’imposition des taxes prévues. D’après le commandant Roy, l’œnologue Gaspari se serait livréàdelacontrefaçon de marques de commerce en copiant la recette d’une vingtaine d’appellations. Ainsi, un faux Chianti Classico était vendu àmoins de 10 $ la bouteille, soit de deux à trois fois moins cher qu’une véritable bouteille originale offerte sur les tablettes de la SAQ. PHOTOGRAPHE DE L’ÉLÉGANCE UNE EXPOSITION EN EXCLUSIVITÉ NORDAMÉRICAINE DU 14 MAI AU 23 AOÛT 2015 L’EXPOSITION EST ORGANISÉE ET MISE EN CIRCULATION PAR LEVICTORIA AND ALBERT MUSEUM, LONDRES JM011929683 OGILVY Li LOEWS ELLE TOunSMe/MonrreaL » stm tges C+i f4 MONTREAL uEs CS CONSEIL GAZETTE uE TREAL Québec M Muriel Maxwell,couverture duVogue américain, 1er juillet 1939Condé Nast/Succession Horst HOTEL VOGUE MONTREAL
AD {J M0 11 89 27 05 } STM.INFO SMS:52786 M.STM.INFO 514AUTOBUS I N FO S'1'F.1 L’INSTALLATION D’ASCENSEURS DANS LES STATIONS DE MÉTRO:TOUT UN DÉFI ! Vous l’avez remarqué, les chantiers d’installation d’ascenseurs dans le réseau dumétro sont de longue durée. Qu’est-ce qui explique cette situation ? Plusieurs facteurs, dont voici lesgrandes lignes. Travaux préparatoires majeurs requis Beaucoup detravaux préparatoires sont requis avant de commencer àaménager des ascenseurs. Dépendamment des stations, ces travaux prennent différentes formes : excavation de nouveaux corridors, construction de rampes d’accès pour éliminer toutes les marches du parcours reliant les ascenseurs entre eux, déplacement du guichet, etc. Comme dans tout chantier, il peut survenir des imprévus. C’est encore plus vrai lors de rénovation de bâtiments existants et en exploitation ! Nous sommes même parfois forcés de reporter les dates prévues de mise en service.Différents corps de métiers sont sollicités à différents moment des projets et par un effet domino, ces imprévus ont des incidences sur l’ensembledel’échéancier. Acheminement des matériaux et évacuation des déchets de chantier Les équipements et matériaux nécessaires aux chantiers sont souvent de grande taille et ne peuvent pas entrer Excavation d’un nouveau corridor à la station Snowdon, pour relier l’ascenseur en provenance de la mezzanine au quai supérieur. par les portes des stations. Lanuit, on utilise donc les voies pour acheminer des matériaux de construction vers le chantier et sortir les déchets.Avec tous les chantiers en cours en simultané dans les stations et en tunnels, cette opération demande toute une planification ! Si, pour une raison ou une autre, une livraison doit être décalée,elle ne peut simplement être remise au lendemain. On doit plutôt enrefaire la planification parmi les besoins detous les autres chantiers. Sans compter que dans cette priorisation des livraisons, celles directement liées aux opérations quotidiennes vont primer sur celles liées aux travaux de longue durée. Expertise pointue Une fois les travaux préparatoires complétés, c’est au tour des entrepreneurs spécialisés en aménagement d’ascenseurs deprendre le relais. Cetype d’expertise est assez rare au Québec et par conséquent nous travaillons avec un nombre limité de fournisseurs. Cette situation est avantageuse puisqu’elle leur permet de développer une expertise avec laSTM, Hormis les trois stations de Laval, les stations n’ont pas été conçues pour accueillir des ascenseurset leur configuration ne s’y prête pas facilement.Par exemple,il est impossibledeconstruireunseul ascenseur pour relier la surface aux quais,parce que lesdifférents étages ne sontgénéralement pas superposés. Conséquemment, le nombre d’ascenseursàinstaller est plus grand, parce chacun ne relie quedeuxétagesàlafois. Également,pour fairearriver un ascenseur àproximitéduguichet, il peut être nécessaire d’agrandir l’entrée de la station,ce qui implique parfois l’acquisition de nouveaux terrains. Excavation du roc pour l’aménagementd’un puits d’ascenseur. mais elle entraine aussi le risque qu’un retard sur un chantier impacte l’échéancier d’autres stations. Exigencestechniquesélevées Les ascenseurs de notre réseau métro sont appelés à être très sollicités,étant donné le nombre de déplacements réalisés quotidiennement par la clientèle. Nous avons donc élaboré des normes de fabrication plus exigeantes que celles établies par les codes en vigueur. Cette réalité signifie que les fournisseurs doivent s’ajuster pour se conformer à nos normes en modifiant leurs produits et processus.Ces ajustements par rapport aux standards del’industrie prolongent les échéanciers des projets.Finalement, plusieurs tests sont effectués avant la mise en service,afin de nous assurer de la fiabilité et durabilité des nouveaux équipements.Nous privilégions faireplus de tests enamont, pour prévenir des pannes potentielles suite àlamise en service. La durée de cette phase est malheureusement imprévisible, car chaque installation a ses particularités et demande des ajustements différents. Prochaines stationsdelaligne orangeàêtremuniesd’ascenseurs Jean-Talon Snowdon Rosemont DE CHEZ VOUS A LA LIGNE DE DÉPART 100% PLUS ACTIF EN TRANSPORT COLLECTIF Mai est le mois de l’activité physique. Profitez-en pour prendre conscience de l’activité physique que vous procurent vos activités quotidiennes. La Société canadienne de physiologie de l’exercice recommande à un adulte deparcourir aux alentours de 10 000 pas quotidiens pour rester en forme. Or, ilaété démontré qu’un utilisateur du transport collectif montréalais exerce entre 3000 et 4000 pas. Cet exercice est effectué en couvrant les distances entre le point d’origine et le lieu d’embarquement,puis entre le point de débarquement et le lieu de destination. Sachant qu’un adulte effectue, en moyenne,une quantité de 7 000 pas dans une journée, onconstate que l’utilisation du transport collectif contribue à atteindre l’objectif recommandé de 10 000 pas. VOTRESTATION LA CONNAISSEZ- VOUS BIEN ? DANS QUELLE STATION RETROUVE-T-ON CES BANCS ? Découvrez de quelle station il s’agit dans la page INFO STM de demain. 45) GVO.e.m GO VÉLO.MTL A Festival Go vélo Montréal 4 10% DE RABAIS AVEC OPUS Tour la Nuit 29mai Tour de l’Île 31mai MOUVEMENT COLLECTIF'strn



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :