24h Montréal n°15-207 13 jan 2016
24h Montréal n°15-207 13 jan 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°15-207 de 13 jan 2016

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Sun Media Corporation

  • Format : (273 x 317) mm

  • Nombre de pages : 48

  • Taille du fichier PDF : 41,3 Mo

  • Dans ce numéro : le bar comme dans les Simpson.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
AD{JM011990488} 16 mercredi 13 janvier 2016 Vers un hiver de protestation dans les CPE COUPES Les Centres de la petite enfance (CPE) pourraient avoir recours à des moyens de pression cet hiver, dont l’interruption de services, afin de faire pression sur le gouvernement Couillard. L’Association québécoise des CPE (AQCPE) souhaite que Québec annule les coupes de 120 millions $ prévues pour 2016-2017 dans le réseau des garderies subventionnées. En entrevue sur les ondes de TVA Nouvelles, le PDG de l’AQCPE a indiqué que le réseau des garderies avait fourni un effort important au cours des dernières années. Les moyens pourraient prendre la forme de rassemblements, de communication avec les députés ou encore d’interruptions de services pures et simples à la fin de février et début mars. – agence qmi Cancer rare à 25 ans Son combat n’est pas terminé Après avoir amassé plus de 800 000 $ pour un traitement expérimental aux états-unis, un Lavallois de 25 ans atteint d’une rare forme de leucémie devra à nouveau se battre puisque la maladie est de retour.frédérique giguére Agence QMI Matthew Schreindorfer a annoncé dimanche sur les réseaux sociaux que les médecins avaient trouvé des cellules cancéreuses dans sa moelle osseuse en décembre. Cette malheureuse découverte survient un peu plus de six mois après sa greffe de moelle osseuse, qui était alors sa meilleure chance de guérir. Onde de choc La nouvelle a créé une onde de choc pour ses proches et pour le personnel médical qui s’occupe de lui. Or, les médecins lui ont rapidement fait état des options de traitements qui s’offraient à lui. Pour une étude clinique, inVentiv cherche  : des hommes et des femmes (ne prenant pas de contraceptif hormonal) âgés de 18 à55ans non fumeurs « J’ai roulé mes manches et je suis de retour à mon moimême positif et je suis prêt à affronter cette prochaine ronde de la bataille comme un champion », a indiqué Matthew Schreindorfer sur sa page de soutien YouCaring, où les gens peuvent prendre de ses nouvelles. Avec les précieux conseils de ses médecins, le jeune homme estime que sa meilleure option est de refaire le coûteux traitement américain d’immunothérapie cellulaire CAR-T, mais cette fois-ci, sans greffe de moelle osseuse. Cette façon de faire est une percée en médecine et comme elle est assez récente, peu d’études sont disponibles à son sujet. L’entourage du Recevez jusqu’à 1075 $ ! JM011990488 patient croit toutefois qu’il s’agit du traitement idéal pour lui. Lors de son dernier traitement aux États Unis, Matthew Schreindorfer n’était pas admissible à celui offert gratuitement par le gouvernement américain en raison de nodules aux poumons. Il avait donc dû se tourner vers une clinique privée, où le prix du traitement s’élevait à 800 000 $. Vague de générosité Après avoir médiatisé son histoire, une énorme vague de générosité s’était enclenchée au Québec et le Lavallois avait amassé même plus que la somme désirée. Malheureusement, ce premier traitement n’a pas eu les résultats escomptés. Cette fois-ci, le traitement risque d’être offert par le gouvernement américain, a indiqué Matthew Schreindorfer sur internet. « Jusqu’ici, tout va bien ! » AD{JM011981167} Participez à une étude clinique sur l’utilisation d’une solution à appliquer sous les aisselles afin de prévenir la transpiration. 514 521-3111 innovaderm.ca matthew Schreindorfer et sa femme Katia Luciani étaient parvenus à payer la greffe de moelle osseuse du jeune Lavallois de 25 ans grâce à une campagne sur les médias sociaux. – photo d’archiveS LA TRANSPIRATION EXCESSIVE DES AISSELLES AFFECTE VOTRE QUOTIDIEN ? ∠ Vous transpirez même au repos ? ∠ Vous évitez de faire des activités et de rencontrer des gens ? ∠ Vous devez changer de vêtements ou prendre plus d’une douche par jour ? ∠ Vous avez 18 ans ou plus ? ∠ Visites multiples sur une période de 8 semaines ∠ Séjour en clinique d’une durée de 24h ∠ Compensation jusqu’à 2450$ Papineau Sherbrooke actualités JM011981161
AD{JM011990284} PROCHAINE SESSION DURÉE 70 HEURES actualités mercredi 13 janvier 2016 17 Santé Le chirurgien lui a retiré le mauvais côté du pancréas Une Un chirurgien de l’hôpital Charles-Le Moyne a reconnu avoir opéré une patiente au mauvais endroit du pancréas, et lui a retiré la rate inutilement. HÉLOÏSE ARCHAMBAULT en 2012, par la patiente. À (…) C’est une image miroir », Agence QMI l’origine, celle-ci avait a-t-il expliqué. consulté le D r Bergeron en « J’ai enlevé le mauvais côté raison de douleurs dues à un parce que j’avais eu la mauvaise information, a-t-il kyste au pancréas. Or, le chirurgien l’a opéré à ajouté. Je me suis trompé. » la queue de l’organe, alors que Par ailleurs, il semble que la la masse se trouvait à l’autre patiente n’avait pas compris bout (tête). Il lui a aussi retiré que le chirurgien lui avait retiré la rate. L’avocat du syndic la rate inutilement. D’ailleurs, l’opération n’était pas recommandée dans les circonsvost, a souligné que le D r Ber- du CMQ, M e Jacques Prétances, déplore le syndic. geron a fait l’objet de plusieurs rappels à l’ordre au C’est lors d’un suivi postopératoire que le chirurgien cours de sa carrière. a réalisé son erreur, et que le « L’intervention s’est avérée kyste était encore en place. inutile, elle n’a pas eu lieu au bon endroit ! C’est la résultante d’une démarche diagnostique quasi absente, pas sérieuse. C’est inquiétant », plaide-t-il. « Quand j’ai obtenu le rapport de pathologie devant les yeux, j’avais les jambes molles, et quelques bouffées de chaleur, a avoué le D r Éric Bergeron, hier. J’essayais de comprendre pourquoi c’était arrivé. » Chirurgien à l’hôpital Charles-Le Moyne, à Greenfield Park, ce dernier a plaidé coupable hier à deux accusations du Collège des médecins (CMQ), notamment d’avoir fait défaut de faire les examens avant la chirurgie. Heureusement, la patiente dont l’identité est protégée n’a pas subi de séquelles de cette chirurgie. Or, dans les années suivantes, elle a été suivie de près (échographies, scans) pour des douleurs. Les faits remontent à 2007, mais la plainte a été déposée Roxanne Tessier 514-352-7645 353-4636 poste  : (15625) 15625 « Image miroir » Selon le médecin, une confusion lors d’une discussion avec le radiologiste est en cause. « J’ai demandé si la lésion était à droite ou à gauche. On m’a rapporté qu’elle était à gauche, mais basé sur une lecture de scan. du 25 janvier 2016 au 17 février 2016 du lundi au vendredi 18h00 à22h00 Chicane interne Par ailleurs, le D r Bergeron s’est retrouvé au cœur d’une chicane de médecins à Charles-Le Moyne à partir de CENTRE ANJOU JM011990283 2008. Hier, le chirurgien a témoigné qu’il pratiquait en « solo » et a même quitté l’hôpital en 2012 après que ses privilèges opératoires n’aient pas été renouvelés. Le D r Bergeron est finalement revenu à Charles-Le AD{JM011973761} Le D r Éric Bergeron a plaidé coupable hier devant le Collège des médecins et pourrait être radié jusqu’à six mois. – PHOTO PIERRE-PAUL POULIN Moyne en mars 2015. Le CMQ demande une radiation de six mois, et la défense propose plutôt un mois. Le D r Bergeron n’avait pas d’antécédent disciplinaire. La patiente a aussi entamé une poursuite civile. UNE APPLICATION MOBILE POUR UN HIVER PLUS FACILE Téléchargez gratuitement l’application INFO-Neige MTL qui vous informe des heures dedéneigement sur votre rue. Consultez aussi lacarte du déneigement. ville.montreal.qc.ca/deneigement Erreur de dépôt Pas de casier pour avoir flambé 86 000 $ infirmière s’étant empressée de flamber en restos, voyage et vêtements 86 000 $ déposés par erreur dans son compte bancaire s’en est sortie sans casier judiciaire, même si elle a été déclarée coupable de vol. Mais pour bénéficier de cette absolution qui lui évite d’avoir un antécédent criminel, l’infirmière de 43 ans devra toutefois montrer patte blanche pendant toute une année, pendant laquelle elle devra effectuer 180 heures de travaux communautaires. Calinie Nivyabandi devra aussi continuer les remboursements de 37 000 $ des 86 000 $ qu’elle a subtilisés à sa Caisse populaire du secteur Cartierville, à Montréal. – MICHAËL NGUYEN, AGENCE QMI JM011973754



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :