24h Montréal n°15-206 12 jan 2016
24h Montréal n°15-206 12 jan 2016
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°15-206 de 12 jan 2016

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Sun Media Corporation

  • Format : (273 x 317) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 28,7 Mo

  • Dans ce numéro : son stylo contre ses études...

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
AD{JM011983529} 4 mardi 12 janvier 2016 Un porte-parole trop bien payé ? L’ancien ministre de la Justice Marc Bellemare est furieux contre la CSST. Il estime que le généreux cachet versé à son porte-parole, l’acteur Claude Legault, aurait pu Un dixième bébé pour Masaï la girafe servir à indemniser davantage de victimes. Une revendica - tion à lire ce matin dans Le Journal de Montréal. Un girafeau a vu le jour hier au Zoo de Granby  : il s’agit du premier bébé de l’année au parc zoologique. Le rejeton est né en très bonne santé à 9 h 30, a indiqué le zoo. À peine 25 minutes plus tard, il se levait sur ses quatre pattes et faisait ses premiers pas. Sa maman, Masaï, elle-même née au zoo en 1996, donnait ainsi naissance à son dixième bébé. Dès le week-end prochain, il sera possible pour le public de voir le petit girafeau en compagnie de sa mère, dans le pavillon intérieur des grands mammifères. Pendant l’hiver, le zoo est ouvert toutes les fins de semaine. Du 27 février au 6 mars – pendant la relâche scolaire – il sera ouvert tous les jours de 10 h à 16h. – PHOTO COURTOISIE PHOTO D’ARCHIVES Les forts vents ou le dégel suivi d’un refroidissement pourraient avoir causé l’effondrement de ce mur situé au coin des rues Dorion et Ontario dans Ville-Marie. – PHOTO PASCAL GIRARD/AGENCE QMI Aucun blessé Deux murs s’effondrent Le revêtement des murs de deux édifices de l’arrondissement de Ville- Marie, à Montréal, s’est effondré dans la nuit de dimanche à hier, mais heureusement personne n’a été blessé. – Agence QMI Selon la police, c’est le résultat des forts vents qui ont soufflé durant la nuit, mais il pourrait aussi s’agir du dégel de dimanche suivi d’un refroidissement rapide. Vers 23 h 30, dimanche, une partie en hauteur d’une façade en brique d’un triplex situé à l’angle des rues Dorion et Ontario s’est écroulée. Voiture endommagée Selon André Leclerc, porteparole du Service de police de Montréal (SPVM), personne n’a été blessé, mais une voiture a été endommagée. Le périmètre a été sécurisé et « le reste du mur du bâtiment ne risque pas de s’effondrer », a spécifié M. Leclerc. Puis, vers 1 h 40, la police a dû intervenir sur la rue Saint- Mathieu, près de la rue Sherbrooke, pour une situation similaire. Cette fois, il s’agit de l’un des murs d’un immeuble à logements d’une quinzaine d’étages qui s’est partiellement effondré. Des briques provenant de six des étages de cet immeuble sont tombées. « On pensait que c’était un tremblement de terre. On s’est enfui au moment où le bâtiment s’est mis à bouger », actualités a raconté une résidente de l’immeuble. « La première réaction a été de prendre mes enfants et de quitter l’édifice », a expliqué un père de famille. Barricades Les pompiers ont été appelés sur place. Un périmètre de sécurité a été établi, mais personne n’a été blessé, a indiqué M. Leclerc. Des ingénieurs devaient se rendre aux deux endroits durant la journée de lundi pour vérifier les structures. Des barricades ont été installées pour sécuriser les deux sites. JM011983529
le nombre d’employés absents a continué à grimper à la Ville de montréal l’an dernier, particulièrement chez les policiers et les brigadiers. améli Pineda 24h ameli.pineda @quebecormedia.com AD{JM011984670} actualités mardi 12 janvier 2016 5 Policiers et brigadiers Hausse des absences Les heures accumulées en banque maladie expliqueraient principalement cette hausse, selon des données obtenues par le journal 24 Heures à la suite d’une demande d’accès à l’information. De 2014 à 2015, le taux d’absence lié aux heures en ban - que maladie pour les policiers est passé de 3,3% à 4,7%, et de 4,6% à 5,8% chez les brigadiers. Quant au taux d’absentéisme global, qui comprend notamment les absences pour cause de maladie et les accidents du travail, il est passé de 4,2% à 5,6% chez les policiers et de 6,4% à 7,7% chez les brigadiers. Pas de tendance Au Service de police de la Ville de Montréal (SPVM), on assure que cette hausse ne reflète pas une tendance. « Nous avons plus de départs à la retraite que dans les autres années et plusieurs de ces employés ont en banque un certain nombre d’heures de congés de maladie qu’ils prennent avant de quitter leurs fonctions », explique François Landry, chef de la division des ressources humaines au SPVM. Selon M. Landry, le taux d’absence devrait diminuer dans les prochaines années. « C’est un constat ponctuel, on ne s’attend pas à ce que ce taux continue à grimper », assure-t-il. employés les plus absents Cette année encore, ce sont les cols bleus qui se trouvent au sommet de la pyramide des employés les plus absents, avec un taux d’absentéisme de 12,6%. Les brigadiers (7,7%), les cols blancs (7,1%) et les pompiers (6,4%) se retrouvent également dans les premiers rangs. Présentez-vous sans vous inscrire Mercredi le 20 janvier 2016 à 9h. précises. 3900 rue Adam, coin d’Orléans, Montréal Pie IX. Autobus 139 sud Ne pas téléphoner. lbenoit@chicrestopop.com Taux d’absentéisme à la Ville de Montréal Employés 2013 2014 2015* Cols bleus 12,4% 12,4% 12,6% Préposés aux traverses d’écoliers 7,0% 6,4% 7,7% Cols blancs 6,4% 6,7% 7,1% Pompiers 5,9% 6,2% 6,4% Cadres et contremaîtres 4,8% 5,4% 5,6% Policiers 3,6% 4,2% 5,6% Professionnels 3,4% 3,8% 3,9% Total 6,9% 7,1% 7,5% La Ville entend réduire le taux d’absentéisme pour cause de maladie d’ici cinq ans, ce qui permettra de compter sur la présence de 530 employés de plus qu’en 2015. – PhOTO ARChIVEs La plupart des absences sont classées dans la catégorie maladie, qui comprend les absences en invalidité de courte et de longue durée ainsi que les congés en banque maladie. À la Ville, on estime que la problématique de l’absentéisme ne concerne pas qu’un groupe d’employés. « L’idée, ce n’est pas de pointer du doigt un groupe d’employés en particulier. Il existe, par exemple, des particularités relatives à l’emploi, comme l’effort physique requis pour exécuter une tâche, qui expliquent la variabilité du taux chez un groupe de travailleurs », soutient Diane Bouchard, directrice du Service de ressources humaines de la Ville. Sensibilisation Montréal a lancé une campagne de sensibilisation pour diminuer son taux d’absentéisme pour cause de maladie, principalement. D’ici cinq ans, elle entend réduire de 39% son taux d’absence pour cause de maladie pour l’établir au niveau de la moyenne des grandes entreprises québécoises, le faisant passer de 5,7% à 3,5%. Recrute pour les métiers suivants  : PRÉPOSÉ(E) AU SERVICE À LA CLIENTÈLE DE RESTAURANT (SERVICE AU COMPTOIR CAFÉTÉRIA ET AUX TABLES) AIDE-CUISINIER(ÈRE) COMMIS RÉCEPTION/EXPÉDITIONAvoir 18 ans et plus et niveau secondaire pas terminé Être sans emploi, sur l’aide sociale ou sur l’assurance-chômage. 2000 $ pour les sinistrés de Verdun CONCERT-BÉNÉFICE Le concert organisé au Crowley Arts Center pour les sinistrés de l’incendie qui s’est déclaré le jour de Noël dans Verdun a permis d’amasser 2000 $. Dimanche, près de 200 personnes ont assisté au grand spectacle de huit heures qui mettait en SANTÉ Un patient est mort à l’urgence de l’hôpital St. Mary’s après s’être fait refuser une chirurgie qui aurait pu lui sauver la vie. Une décision purement bureaucratique qui soulève la grogne de plus d’une centaine de professionnels de la santé. La nouvelle administration du centre hospitalier a récemment décidé de cesser d’opérer des patients pour des problèmes vasculaires urgents, a rapporté The Gazette hier. Ces chirurgies vedette une dizaine de musiciens de la relève. Rappelons que le 25 décembre dernier, un important incendie avait forcé la relocalisation d’une cinquantaine de personnes. Sur les locataires affectés, plusieurs, sans assurance, ont tout perdu. – CAMILLE GAÏOR, 24h Mort à l’urgence après s’être fait refuser une chirurgie à St. Mary’s TALIBANS Un Canadien enlevé en Afghanistan il y a cinq ans et détenu par les talibans a été libéré, a annoncé hier le ministre canadien des Affaires étrangères Stéphane Dion, remerciant le Qatar pour « son aide ». La date de l’enlèvement de Colin Rutherford dans la province de Ghazni, bastion des insurgés islamistes dans le centre, n’est pas claire. À l’époque, Ottawa avait indiqué que le Canadien visitait l’Afghanistan en guerre comme simple ont été jugées « excentriques à la mission » de l’hôpital St. Mary’s, actuellement touché par d’importantes compressions budgétaires. Le 2 novembre, un homme s’est présenté à l’urgence pour des douleurs à l’abdomen. Le chirurgien de garde, spécialisé en interventions vasculaires, était prêt à l’opérer. Un examen avait permis de révéler que le patient souffrait d’un anévrisme aortique rompu. – FRÉDÉRIQUE GIGUÈRE, AGENCE QMI Un otage canadien libéré en Afghanistan après cinq ans touriste. Les circonstances et la date exacte de l’enlèvement de Colin Rutherford n’ont jamais été clairement précisées. Sa disparition dans la province de Ghazni, largement infiltrée par les insurgés islamistes, dans le centre du pays, n’a été révélée qu’en février 2011. « Le Canada est très heureux que les efforts déployés pour obtenir la libération de Colin Rutherford aient été fructueux », s’est réjoui le ministre Dion dans un communiqué. – AFPAucune expérience de travail nécessaireSuivi en employabilité Remise d’une attestation de compétences Avec la participation financière35hrs/semaine rémunérées JM011984670



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :