24h Montréal n°15-183 2 déc 2015
24h Montréal n°15-183 2 déc 2015
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°15-183 de 2 déc 2015

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Sun Media Corporation

  • Format : (273 x 317) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 39,4 Mo

  • Dans ce numéro : le bureau du taxi de Montréal veut s'assurer de la qualité du service.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
6 mercredi 2 décembre 2015 Réfugiés syriens Le consultant à 1800 $ par jour suscite l’indignation Le contrat de 1800 $ par jour accordé par la Ville de Montréal à un consultant pour coordonner l’accueil des réfugiés syriens continue à faire réagir. Le président de l’Association des pompiers de Montréal, Ronald Martin, s’est insurgé face à cette embauche hier, d’autant plus que des compressions budgétaires vont entraîner l’abolition de 11 postes de pompiers au Service des incendies, et ce dès le 1er février 2016. « Je n’ai rien contre M. Dorais [le consultant], mais à 1800 $ par jour, c’est scandaleux. Mes gars ne comprennent pas ça », a-t-il déploré. Exemple de Calgary Par ailleurs, l’opposition officielle Projet Montréal a fait parvenir à TVA Nouvelles un courriel démontrant que la Ville de Calgary, qui doit bientôt accueillir 1200 à 1300 réfugiés syriens, n’a recours à aucun consultant. Inspecteurs de l’AMT suspendus pour une casquette « À ma connaissance, personne n’a été engagé pour préparer l’accueil des réfugiés. Les employés de la Ville de Calgary s’en occupent dans le cadre de leurs fonctions », a déclaré Katie Turner, chargée des relations avec les citoyens. Guillaume Lavoie, conseiller municipal à Montréal et porte-parole de Projet Montréal en matière de relations internationales, a vivement réagi. « Le maire Naheed Nenshi démontre qu’il est possible de gérer l’accueil des réfugiés syriens sans embaucher un consultant à haut prix. Si Calgary est en mesure de le faire, pourquoi le maire de Montréal n’en est-il pas capable ? » a-t-il questionné. Autonomie Le ministre des Affaires municipales, Pierre Moreau, a refusé de donner son opinion sur l’embauche du consultant parce que, dit-il, le maire Coderre n’a pas à justifier ses dépenses auprès du gouvernement provincial. « L’autonomie municipale, c’est le droit de prendre des décisions au niveau local et d’avoir l’obligation de les dé- Pierre Moreau Ministre fendre face à ces contribuables, et non face au ministre des Affaires municipales », a dit M. Moreau hier. Pierre Moreau a ajouté que ce n’était pas de son ressort d’évaluer chaque embauche de fonctionnaire dans les 1133 municipalités du Québec. – agence QMi Les trains de banlieue se sont retrouvés presque sans inspecteurs, lundi, alors que l’Agence métropolitaine de Transport (AMT) les a presque tous suspendus sans solde pendant un jour pour avoir porté « illégalement » une casquette aux couleurs de leur syndicat. Au total, 35 des 38 inspecteurs qui devaient surveiller les trains de banlieue ont été renvoyés à la maison après avoir refusé d’enlever une casquette ou une tuque affichant le logo d’Unifor ainsi que le message « votre et notre sécurité, une priorité ! » a indiqué leur syndicat Unifor. Chez l’AMT, on explique que les employés ont été suspendus pour avoir porté des moyens de pression visibles alors qu’ils ont une convention collective signée en bonne et due forme. – PhoTo courToisie unifor Judette et aristil Jeanty et leurs 3 enfants, Tabitha 5 ans, Zachary 3 ans et Tamah 18 mois, ont reçu un avis de déportation. – PhoTo caMille gaïor/24h Bientôt déportés Des Haïtiens se sentent abandonnés Alors que le Canada a accepté la venue de 25 000 Syriens, des Haïtiens dont le statut de réfugié a été révoqué demandent l’intervention du nouveau gouvernement Trudeau, avant leur déportation imminente. CAMILLE GAÏOR 24 Heures camille.gaior@ quebecormedia.com « C’est faire preuve d’humanisme que d’accueillir les Syriens qui fuient la mort et les violences, mais nous aussi on la fuit », lance Fitz, arrivé il y a 7 ans, qui attend de savoir si sa demande de résidence permanente a été acceptée. Pour la famille Jeanty, le verdict est déjà tombé. « Nous avons reçu un avis de déportation pour le 17 octobre », explique Judette, accompagnée de son mari et de ses 3 enfants. Résignée à rester au Québec « pour la sécurité et l’avenir de ses enfants », cette préposée aux bénéficiaires a rapidement fait appel à un avocat pour demander un sursis. Des démarches qui ont un prix, puisque la famille y aurait consacré plus de 11 000 $ jusqu’à présent. Depuis la fin du moratoire sur la suspension des renvois, 3200 réfugiés haïtiens accueillis pour des motifs humanitaires ont dû faire des demandes de résidence permanente afin de régulariser leur statut. « À mon avis, 90% des demandes ont été acceptées, mais 200 à 300 personnes refusées c’est déjà trop, croit M e Richard Goldman, de la Table de concertation des organismes au service des personnes réfugiées et immigrantes (TCRI). Il ne s’agit pas de faire une opposition entre deux populations, il y a de la place pour tout le monde ici. » Haïti sécuritaire Le moratoire a été levé, car « les conditions se sont améliorées et le gouvernement considère qu’il n’y a plus de risque généralisé pour la population civile », indique Immigration Canada. Une affirmation qui ne laisse actualités personne indifférent. « Ma mère a été tuée », lance Jean Samuel. « Moi, mes voisines ont été violées », ajoute Alorde, 69 ans, arrivée après le séisme. Fatima, elle, tient à montrer la photo d’un homme décédé. « C’était un opposant politique. » Parmi eux, deux sont en attente d’une date de déportation. Mesure globale Sans remettre en cause l’accueil des réfugiés syriens, le Comité d’action des personnes sans statut (CAPSS), qui devait manifester ce matin devant les bureaux de Justin Trudeau, demande une mesure « globale et inclusive ». « On veut la régularisation de tous les Haïtiens concernés par le moratoire, mais aussi une mesure à l’image de l’opération Mon Pays, mise en place par Pierre Elliott Trudeau », plaide le porte-parole Serge Bouchereau. Immigration Canada n’a pas été en mesure de confirmer le nombre d’Haïtiens en attente de déportation alors que selon l’Agence des services frontaliers du Canada, « au Québec, aucun renvoi n’a été effectué ».
WZ Alors que c’était toléré depuis quelques années, l’Amt remorque maintenant les véhicules des gens stationnés illégalement le long du trottoir à la gare Blainville, ce qui suscite de la grogne. ANNe-mArie provoSt 24H anne-marie.provost@ quebecormedia.com actualités mercredi 2 décembre 2015 7 « C’est la première fois en trois ans que ça m’arrivait, tout le monde sait qu’on peut se stationner sur le côté du trottoir, ce n’est pas en plein milieu de la rue », laisse tomber Joanie Grimard, qui s’est fait remorquer le 17 novembre dernier. L’étudiante en finances de l’UQAM souligne qu’une trentaine d’autres voitures ont été remorquées cette journée-là et que le stationnement est toujours plein pour les gens qui prennent le train de 7h45 vers Montréal, 11 VACANCES SINORAMA). VOTRE SPÉCIALISTE EN VOYAGES DEPUIS PLUS DE 10 ANS Jr6PPY: ; OZ Sinoramadus.com 514-866-1888 Joanie Grimard s’est fait remorquer sa voiture le 17 novembre dernier. – CÉDÉRICK CARON/24 HEURES Blainville L’AMT serre la vis à la gare AD{JM011968787} Elle a dû payer une amende de 86 $ avant de savoir où était sa voiture. interdit L’Agence métropolitaine de transport (AMT) a conclu cette année une nouvelle entente avec une entreprise de remorquage. Si les véhicules n’étaient pas remorqués auparavant, c’est que le contrat précédent ne couvrait pas le territoire du stationnement de la gare. Une fois le nouveau contrat octroyé, des panneaux de remorquages ont été installés et celui-ci a débuté il y a quelques semaines. La porte-parole de l’AMT, ii Fanie St-Pierre, précise qu’en réaction l’organisme de transport a reçu une dizaine de plaintes d’usagers mécontents. Mais elle ajoute qu’il a toujours été interdit de se stationner aux endroits en question et qu’il y a des panneaux pour l’interdire. « C’est pour faciliter la circulation et le passage des véhicules d’urgence, il faut que les allées soient libres », explique-t-elle. Il y a également du remorquage dans les autres gares. rues avoisinantes En plus de se stationner illégalement, certaines personnes se garent dans les rues avoisinantes, car le stationnement de la gare est quotidiennement utilisé à sa pleine capacité, indique par courriel une responsable des communications de Blainville. 2016 NOUVEL AN COMPTE À REBOURS À NEW YORK 3 JOURS GUIDÉ/EN LIBERTÉ CE Départ  : 30/31 décembre 2016 NOUVEL AN COMPTE À REBOURS À NEW YORK 4 JOURS GUIDÉS/EN LIBERTÉ A Pmer 69M del Départ  : 29/30 décembre ORLANDO DISNEY WORLD 8 JOURS Départ  : 26 décembre 2015(départ garanti), 27 février 2016 SKI & LOISIRS 2 JOURS Départ  : 12/19/26 décembre Adresse  : 988 Rue Clark Montréal, QC, H2Z 1J9 Place d'Armes Lundi au vendredi:10h à 18h Samedi et dimanche:10h à 17h $4-t9 PROMOTION NOUVEAU eee Sinoranna Penne de rOPC  : 702569 Elle ajoute que des panneaux d’interdiction de stationnement ont été installés par la ville en mars, « afin d’assurer la sécurité et la quiétude des citoyens des rues adjacentes à la gare ». Autres moyens L’AMT souligne qu’il existe des solutions alternatives à la voiture solo pour se rendre à la gare le matin. « Il y a des places réservées au covoiturage qui ne sont pas pleines le matin », affirme Fanie St-Pierre. Elle ajoute qu’il y a un bon service de rabattement des bus vers la gare. Joanie Grimard réplique toutefois qu’il n’y a pas d’autobus qui passent à proximité de chez elle à Blainville et qu’il s’agit de petits circuits d’autobus. Vile dl)ttatoa 1 Jour _539:99 829.99+ Vile de Québec 1 Jour 339:9tr 519.99+ Ontario 3 Jours 5119.99+ Boston 2 Jours 599.99+ Boston & Rhode Island 3 Jours 5139.99+ Boston et Neto York 3 Jours 5119.99+ L'est des É.U. 4 Jours 5189.99+ Neto York 4 Jours Guidé 5159.99+ Un début d’hiver doux, un retour aux normales par la suite PRÉVISIONS Le début de l’hiver sera relativement doux comparativement aux deux années précédentes, suivi d’un retour à la normale pour la deuxième partie de la saison, a prévu MétéoMédia dans son aperçu publié hier. « Cela ne veut pas dire pour autant que l’hiver soit complètement annulé, mais plutôt que les Canadiens La FSSS-CSN sollicitera 10 autres jours de grève NÉGOCIATIONS Les syndicats demanderont à leurs membres de leur accorder de nouveaux mandats de grève, a fait savoir hier la Fédération de la santé et des services sociaux (FSSS). Les syndicats de la FSSS- CSN ont décidé de « solliciter une nouvelle banque de 10 journées de grève, à exercer au moment opportun, en soutien aux négociations », JI subiront moins d’épisodes de froid marqué », a prévenu Chris Scott, directeurmétéorologue à MétéoMédia. Ce dernier a précisé qu’El Niño s’est renforcé au point d’être le plus intense des 60 dernières années, ce qui donne des températures audessus des normales dans le sud du Canada au début de l’hiver. – AGENCE QMI lit-on dans un communiqué publié par la Fédération. Si les membres confient ce mandat à la FSSS, ces 10 jours supplémentaires s’ajouteront aux trois autres dont dispose encore la Fédération. Les consultations des membres des 386 accréditations syndicales de la FSSS-CSN, par scrutin secret, devraient débuter cette semaine. – AGENCE QMI Un « moment décisif » pour le Canada, selon David Johnston RÉFUGIÉS SYRIENS La crise des réfugiés syriens est un « moment décisif » pour le Canada mettant à l’épreuve ses valeurs de diversité et d’inclusion, a affirmé le gouverneur général David Johnston. « La crise des réfugiés syriens est l’un de ces moments pour le Canada. Elle nous pousse à soulever les questions suivantes  : De quoi sommes-nous faits ? Pour quoi vivons-nous ? Que vénérons-nous pardessus tout », a déclaré le gouverneur général, qui organisait un forum sur l’accueil des réfugiés syriens à Rideau Hall hier. « Le moment est de nouveau venu de répondre à ces questions. D’évaluer l’ampleur de notre engagement envers la diversité, l’inclusion et la tolérance », a-t-il poursuivi. – DOMINIQUE LA HAYE, AGENCE QMI 23/24/27/30/31 janvier 2016 NOUVEAU Nem York Visite Guidée 3 Jours.54-09:99 885.99+ New York 3 Jours en Liberté 5149.99+ Washington D.0 & Philadelphie 4 Jours 5189.99+ Toronto & Chutes du Niagara 2 jours 489:9IF 849.99+ Toronto & Chutes du Niagara 3 Jours 5109.99+ Ski Mont Saint-Saumur 1 Jour _sasse 829.99+ Pars Oméga & Shopping Outiets 1 Jour mess- 829.99+ 2016 Nouvel An Compte à Rebours Neto York 5 loura Guidé 6219.99+ Le pix comprend:* Prix à partir d'occupation 4 personnes par chambre `Transport en autocar de luxe " Toutes les taxes Service d'accompagnateur Hi5b31 3 étoiles avec déjeuners Certaines conditions appliquées FICAV de 1$ par tranche de 1000$. Vacances Sinorama Inc. se réserve tous les droits de modifier les circuits et kts hôtels. Prix valides jusqu'au 6 décembre 2015 JM011968787



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :