24h Montréal n°15-180 27 nov 2015
24h Montréal n°15-180 27 nov 2015
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°15-180 de 27 nov 2015

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Sun Media Corporation

  • Format : (273 x 317) mm

  • Nombre de pages : 64

  • Taille du fichier PDF : 62 Mo

  • Dans ce numéro : trop de vêtements pour les réfugiés syriens.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 28 - 29  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
28 29
AD{JM011960442} 28 week-end 27-29 novembre 2015 Transport Le Bureau de la concurrence appuie UberX PARCE QUE CHAQUE MOIS C'EST RÉGLÉ o o o Transports OPUS'Promotion offert par  : Québec LI I AVEC OPUS À L’ANNÉE Paiements automatiques mensuels Une carte toujours prête à utiliser Désabonnement facile en tout temps stm.info/1mois *Certaines conditions s’appliquent. Le service de transport UberX vient d’obtenir un coup de pouce de taille  : celui du Bureau de la concurrence du Canada, qui plaide pour une modernisation de l’industrie pour permettre à UBER d’opérer. Le Bureau de la concurrence étonne aussi en suggérant d’assouplir les restrictions en vigueur dans l’industrie du taxi plutôt que de réglementer davantage les nouveaux venus.% MOBILITÉ MONTREAL MOUVEMENT COLLECTIF CHACUN FAIT PARTIE DE LA SOLUTION Moderniser « La réglementation régissant l’industrie du taxi doit être modernisée afin de permettre aux services de taxi et de covoiturage de livrer concurrence sur un pied d’égalité », affirme-t-il dans un livre blanc publié jeudi et s’intitulant « Modernisation de la réglementation régissant l’industrie canadienne du taxi ». « Les consommateurs bénéficieront de prix plus bas, de périodes d’attente plus courtes et de services de meilleure qualité si les organismes de réglementation permettent aux forces de l’innovation et de la concurrence de façonner l’industrie », écrit-on. – AGENCE QMI 1 MOIS GRATUIT* POUR UN TEMPS LIMITÉ > stm JM011960440 Alors que jeudi matin il disait non, en après-midi il a ouvert la porte. Québec va-t-il analyser la possible augmentation de cette taxe controversée ? « Tout à fait », souligne le ministre des Finances en fin de journée, lors de la traditionnelle mise à jour économique. M. Leitao affirmait pourtant durant la période de questions qu’il n’y aurait pas de nouveau prélèvement pour les automobilistes. « Il n’y a aucune, aucune, aucune intention d’augmenter quelque taxe que ce soit, incluant la taxe sur l’essence. Point final », avait-il lancé. Ce n’est pas la première fois que M. Leitao s’empêtre dans ce sujet. Le 5 novembre, il proposait cette solution controversée pour réduire les gaz à effet de serre du Québec. Écofiscalité À ce moment, il a affirmé que l’exercice « d’écofiscalité » du gouvernement du Québec pourrait prétexter une augmentation de la taxe d’accise. « Il ne faut pas avoir peur des mots […] Ce pourrait être une taxe additionnelle sur le prix de l’essence, mais n’écrivez pas ça », avait dit M. Leitao actualités Présentement au Québec, environ 43% de la facture totale d’un plein d’essence va en taxes diverses. – PHOTO D’ARCHIVES automobilistes Québec envisage une hausse de taxe sur l’essence Pied gauche en avant, pied droit en arrière et demi-tour  : Carlos leitao a offert une leçon de valse jeudi à l’assemblée nationale en tentant d’expliquer si, oui ou non, son gouvernement compte hausser la taxe sur l’essence. Charles leCavalier Agence QMI aux journalistes. Or, le sujet est toujours à l’ordre du jour. Selon M. Leitao, le gouvernement Couillard va faire des « propositions concrètes en matière d’écofiscalité » d’ici l’hiver 2017. Une nouvelle taxe sur l’essence est sur la table. « Ce serait irresponsable de fermer tout de suite la porte à quoi que ce soit, on va examiner le dossier », a- t-il souligné. « Ce que je n’aimerais pas faire, c’est de fermer tout de suite la porte à une éventuelle réforme fiscale, à une éventuelle écofiscalité, surtout dans le contexte de la réunion de Paris qui va commencer bientôt. Il me semble que ce serait irresponsable de commencer à fermer, à verrouiller à double et à triple tour les portes », a expliqué en substance M. Leitao. Champions Le Journal de Montréal rapportait pourtant jeudi que le Québec est l’État qui soutire le plus de taxes sur l’essence aux automobilistes en Amérique du Nord. Pour chaque litre d’essence vendu mercredi au Québec à 99,07 cents, chaque conducteur qui a fait le plein a versé en moyenne tout près de 42,47 cents en taxes diverses, soit 43% de la facture totale.
VA - AD{JM011977405} actualités week-end 27-29 novembre 2015 29 Institut économique de Montréal La taxation des achats à l’étranger examinée Les achats en ligne faits à l’étranger devraient-ils être taxés par les gouvernements ? La question a été examinée par l’Institut économique de Montréal (IEDM), qui n’apporte pas de réponse tranchée, surtout que la façon dont on pourrait percevoir ces taxes est très problématique. Selon des chiffres de 2012, Revenu Québec chiffrait à 165 M$ le montant des taxes de vente non perçues sur des achats réalisés par des Québécois auprès de commerçants établis à l’extérieur du Canada, et à 300 M$ le montant des pertes sur des achats réalisés dans d’autres provinces. La part des achats qui se font en ligne s’accroît d’année en année. Les plateformes mobiles gagnent en popularité, si bien qu’aux États- Unis, on estime que le magasinage à l’aide de téléphones intelligents s’est accru de 120%, depuis un an. Pour l’IEDM, la situation actuelle désavantage les commerçants canadiens, qu’ils vendent en ligne ou non. D’un autre côté, elle avantage les consommateurs qui voient « leur revenu réel augmenté par la possibilité de faire des achats à l’étranger sans avoir à payer de taxes de vente ». BONI VENDREDI FOU Mécanisme de perception Au pays, le problème pourrait être réglé en instaurant un mécanisme de perception centralisée qui donnerait le mandat à l’Agence de revenu de percevoir les taxes de vente provinciales, là où ce n’est pas le cas. L’IEDM doute toutefois que les gouvernements provinciaux concernés, dont celui du Québec, ne cèdent ce pouvoir au fédéral. Dans le cas des achats des entreprises établies à l’étranger, « le problème est beaucoup plus complexe », car ces entreprises ne sont pas tenues de percevoir les taxes de vente et de les remettre aux instances concernées. « Mis à part certaines grandes entreprises étrangères qui ont une présence canadienne, comme Amazon, dans bien des cas elles ne le font pas », a souligné Mathieu Bédard, économiste à l’IEDM, dans une note économique publiée vendredi. L’IEDM souligne qu’une partie de la solution résiderait dans l’exonération des biens numériques vendus par les entreprises canadiennes, puisqu’il est impossible de percevoir les taxes de ces biens lorsqu’ils sont achetés à l’étranger. – AGENCE QMI La part des achats qui se font en ligne s’accroît d’année en année. – PHOTO D’ARCHIVES SUR TOUS LES MODÈLES 2015/2016 NEUFS AD{JM011955573} Beaucoup d’espoir sur le Black Friday Les détaillants américains comptent cette année sur le « Black Friday » pour se tirer de l’ornière alors que leurs résultats financiers sont en berne et que les habitudes de consommation changent avec internet. De nombreux détaillants ont averti dernièrement que leurs résultats financiers allaient être inférieurs aux attentes. Sur la photo, des consommateurs attendent à l’extérieur d’un magasin Macys, à New York. De nombreux points de vente ont ouvert leurs portes aux chasseurs de bonnes affaires à la recherche d’aubaines le jour de Thanksgiving. – PHOTO REUTERS MÉTIER EN FORTE DEMANDE RÉGLEUR-OPÉRATEUR DE PRESSES PLIEUSES CNC Transformer du métal en feuilles pour fabriquer différents produits industriels  : boitiers informatiques, composantes enaéronautique, etc. Œuvrer dans les secteurs del’aérospatial, du transport etdelafabrication métallique industrielle. S’intégrer avec un stage enentreprise. CONDITION  : avant de commencer une formation, il faut obtenir l’autorisation d’un agent ou d’une agente d’aide à l’emploi d’Emploi-Québec. FORMATION FINANCÉE PAR EMPLOI-QUÉBEC. Pour réserver votre place  : ¤ 514 697-3934 Tauxde placement de plus de 90% DÉBUT  : 11 janvier2016 FIN:10 juin 2016 DURÉE  : 22 semaines JOURS SEULEMENT 27 AU 30 NOVEMBRE PLUS D’INFOS SUR KIA.CA Quelques places disponibles Formation de courte durée s’adressant aux hommes et aux femmes. services-aux-entreprises.ca Le Boni Vendredi foude500 $est offert sur TOUS les modèles 2015/2016 neufs, jusqu’àépuisementdes stocks, et estdisponible du 27 au 30 novembre. Le boni seradéduit du prix négocié et convenu àl’achatcomptant, au financementouàlalocation (avant taxes). Certaines conditions s’appliquent. Visitez votre concessionnaireKia pour tous les détails. Lesrenseignements publiés dans cetteannoncesontréputés être véridiques au momentdeleur parution. Pour plus de renseignements sur la garantie sans souci de 5ans, visitez kia.ca ou composez le 1-877-542-2886. Kia estune marque de commerce de Kia MotorsCorporation. JM011955565 i JM011977405



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


24h Montréal numéro 15-180 27 nov 2015 Page 124h Montréal numéro 15-180 27 nov 2015 Page 2-324h Montréal numéro 15-180 27 nov 2015 Page 4-524h Montréal numéro 15-180 27 nov 2015 Page 6-724h Montréal numéro 15-180 27 nov 2015 Page 8-924h Montréal numéro 15-180 27 nov 2015 Page 10-1124h Montréal numéro 15-180 27 nov 2015 Page 12-1324h Montréal numéro 15-180 27 nov 2015 Page 14-1524h Montréal numéro 15-180 27 nov 2015 Page 16-1724h Montréal numéro 15-180 27 nov 2015 Page 18-1924h Montréal numéro 15-180 27 nov 2015 Page 20-2124h Montréal numéro 15-180 27 nov 2015 Page 22-2324h Montréal numéro 15-180 27 nov 2015 Page 24-2524h Montréal numéro 15-180 27 nov 2015 Page 26-2724h Montréal numéro 15-180 27 nov 2015 Page 28-2924h Montréal numéro 15-180 27 nov 2015 Page 30-3124h Montréal numéro 15-180 27 nov 2015 Page 32-3324h Montréal numéro 15-180 27 nov 2015 Page 34-3524h Montréal numéro 15-180 27 nov 2015 Page 36-3724h Montréal numéro 15-180 27 nov 2015 Page 38-3924h Montréal numéro 15-180 27 nov 2015 Page 40-4124h Montréal numéro 15-180 27 nov 2015 Page 42-4324h Montréal numéro 15-180 27 nov 2015 Page 44-4524h Montréal numéro 15-180 27 nov 2015 Page 46-4724h Montréal numéro 15-180 27 nov 2015 Page 48-4924h Montréal numéro 15-180 27 nov 2015 Page 50-5124h Montréal numéro 15-180 27 nov 2015 Page 52-5324h Montréal numéro 15-180 27 nov 2015 Page 54-5524h Montréal numéro 15-180 27 nov 2015 Page 56-5724h Montréal numéro 15-180 27 nov 2015 Page 58-5924h Montréal numéro 15-180 27 nov 2015 Page 60-6124h Montréal numéro 15-180 27 nov 2015 Page 62-6324h Montréal numéro 15-180 27 nov 2015 Page 64