24h Montréal n°15-131 18 sep 2015
24h Montréal n°15-131 18 sep 2015
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°15-131 de 18 sep 2015

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Sun Media Corporation

  • Format : (273 x 317) mm

  • Nombre de pages : 48

  • Taille du fichier PDF : 60 Mo

  • Dans ce numéro : êtes-vous prêt pour le marathon ?

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 44 - 45  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
44 45
W16 18-20 septembre 2015 JM011905455 AD{JM011950008} Limolou Sofia Nolin livre son journal intime C’est une affiche gommée sur un poteau de la rue St-Jean à Québec annonçant l’un de ses petits spectacles qui fut mon premier contact avec la belle bibitte qu’est Safia Nolin. – Patrick Delisle-Crevier, collaboration spéciale BOUTIQUE SPÉCIALISÉE É CONDOMS CADEAUX HUMOUR PRODUITS POUR COUPLES Produit naturel pour augmenter le volume du système reproducteur masculin (le pénis), un résultat qui est permanent. HEURES Ir °unirons L au V  : 10h-21h S  : 10h-20h D  : 11h-17h HEURES D’OUVERTURES LauV:10h-21h S  : 10h-20h D  : 11h-17h 89 99$ N-LARGE 2061, RUE SAINT-DENISH2X 3K8 MtlTÉL.  : 514 845-0027 WWW.LACAPOTERIE.NET AD{JM011958799} Déjà sur papier, elle avait un petit air espiègle rappelant, l’actrice Josiane Balasko s’ajoutait, à cela un air de famille avec la chanteuse Juliette. Puis une visite sur YouTube alors que j’étais la 374199e personne à visionner sa version de Bad Romance de Lady Gaga me confirme que j’ai bien fait de m’intéresser à elle. Puis, je fouille encore et tombe sur quelques extraits qui me donnent un avant-goût de son premier disque à paraître… J’étais sous le charme. C’est vendredi dernier que Limoilou son premier disque faisait son entrée dans les bacs. Une belle galette que la jeune femme a mijotée lentement et sûrement pendant quelques années avant de la sortir au grand jour. Prendre son temps « J’aurais pu sortir ce disque plus tôt, mais je pense que cela aurait été une grave erreur. Il fallait que je mûrisse tout ça, que je m’imprègne de ces chansons, il fallait finalement que le métier me rentre dans le corps », explique Safia de sa voix imprégnée par les entourloupettes verbales de l’adolescence alors qu’elle lance un « cool » ici et un « met-en » là. Ne cherchez pas son joli minois parmi les albums de la rentrée. Son disque à elle est dépourvu de son image. « Je ne suis pas ce genre de chanteuse, je veux avant tout partager ma musique et non mon image. J’ai plutôt mis un épaulard tout simplement parce que c’est mon Salon hoir s}yling -Extensions -Tresses -Soins et coiffure -Afro 514 835-8217 animal favori et que je trouve ça beau sur une pochette d’album et en plus à l’intérieur il y a même des collants épaulards pour décorer la pochette, le livret et le disque », explique celle qui s’est mérité le prix de la meilleure chanson au Festival de la chanson de Granby en 2012 avec Igloo. « C’est la première chanson que j’ai écrite dans ma vie. J’étais déprimée, c’était le printemps et il y avait la gadoue dehors et dans mon cœur aussi », ajoute Safia. Limoilou Safia Nolin a Limoilou, sa région, de tatouer sur le cœur et ce n’est surtout pas un hasard si l’album porte le titre de sa ville fétiche. « J’aime Limoilou, c’est mon chez nous à moi. J’y ai vécu mes années grises, mon spleen, j’étais triste, déprimée, je n’avais pas d’amie et mon univers tournait autour de ma mère et de ma sœur. Nous étions pauvres comme ça n’avait pas de sens et vivions dans un appartement mal isolé. C’était la déprime et ce disque-là et bien c’est un peu mon journal intime de cette époque. C’est un disque triste, dépouillé et mélancolique », dit celle qui n’a jamais suivi de cours de chant de sa vie ou presque et qui a appris à jouer de la guitare sur le Web. Lf Origine des tresses 4055, Sainte-Catherine Ouest, local 122 Atwater » C’était la déprime et ce disque-là et bien c’est un peu mon journal intime de cette époque – Safia Nolin Les années bonheur Sa première carte de visite n’était pas encore disponible que déjà les mélomanes se sont emballés et un véritable succès d’estime est venu embaumer la chanteuse avant même que son Limoilou, disque qu’elle a réalisé sous l’aile protectrice de Philippe B, ne soit véritablement lancé. « Je n’en reviens pas de tout cet amour, de cette reconnaissance à mon égard. Je me sens bien entourée et je fais le plus beau métier du monde et en plus j’ai beaucoup d’amis », rigole celle qui s’est nouvellement installée à Montréal. J’aime bien cette grande ville et c’est plus pratique pour le métier. Mais on ne sort pas la fille de Limoilou… », conclut la sympathique Safia Nolin. Safia Nolin fera un spectacle au Cabaret Lion d’Or le 10 novembre dans le cadre de Coup de cœur francophone. Son disque Limoilou est actuellement disponible en magasins. JM011958799 SI VOUS DONNEZ AUJOURD'HUI NOUS POURRONS DONNER TOUTE L'ANNÉE DONNEZ SR JEUNESSEAUSOLEILCOM
AD{JM011957570} Metric Toujours dans le « casino » Après 15 ans au sein de Metric, Emily Haines ne sait pas ce que l’avenir lui réserve. Avec la sortie de l’album Pagans in Vegas, la chanteuse a parlé à l’Agence QMI de sa vie passée à Montréal et de l’état actuel de l’industrie musicale. – Raphaël Gendron-Martin, Agence QMI Comment s’est déroulé votre été ? « Je crois que je n’ai pu m’asseoir dans mon jardin que deux fois ! Nous étions en tournée tout le temps. Mon pauvre jardin n’a pas reçu d’amour... Mais nous avons joué devant un demi-million de personnes en deux mois [dans une tournée avec Imagine Dragons]. Et nous avons enregistré la suite de Pagans in Vegas quand nous étions sur la route. » t eSIGENEitgl Vous ennuyez-vous de vivre à Montréal ? « J’ai adoré vivre à Montréal. J’y ai vécu pendant quatre ou cinq ans quand j’étais aux études, en 1996. Oups, je viens un peu de te dévoiler mon âge ! Mais je ne m’ennuie pas d’y vivre. Ce serait comme de s’ennuyer de toi-même à une certaine époque. J’ai eu mon temps dans la ville. C’était incroyable. Je ne crois pas que je pourrais le reproduire. » Aviez-vous appris le français quand vous viviez ici ? « Oui, même que je me sentais presque bilingue pendant un certain temps. Mon père était un professeur de français. Il était vraiment francophile. Aujourd’hui, il est décédé, mais il serait déçu de voir à quel point j’ai perdu mon français. Je n’ai plus d’occasions de le pratiquer. [...] Je LA PÉDALE AU PLANCHER, PENDANT 2 HEURES. DISPONIBLE SUR CANAL 900 ILLICO.TV Certaines conditions s’appliquent. n’ai jamais écrit de chansons complètes en français, mais j’en ai glissé des petits bouts dans certaines chansons. Notre septième album, qui sortira l’an prochain, comprendra une ligne en français que nous avons enregistrée à La Nouvelle-Orléans. » L’album, Pagans in Vegas, se veut le premier de deux disques à paraître au cours des deux prochaines années. Pourquoi avoir eu cette idée ? « L’an dernier, nous pensions avoir une année tranquille, car nous n’avions que sept concerts à l’horaire. Mais ce temps libre nous a permis de composer énormément. Je me suis promenée au Nicaragua et en Espagne avec ma petite guitare. J’ai écrit des chansons qui sonnent comme Knives Don’t Have Your Back, mon album solo. Mais je ne voulais pas faire un autre album solo. J’ai bâti ce groupe pendant 15 ans, je ne veux pas le lâcher ! En même temps, nous avions d’autres chansons plus électros qui cadraient bien sûr un autre album. Nous avons alors eu l’idée des deux disques. Rien n’avait vraiment été prévu. C’est comme à l’image de notre carrière, alors que nous n’avons jamais eu de plans. Ça semblait naturel. » Comment voyez-vous l’état de l’industrie musicale en ce moment ? « Je m’ennuie de l’époque où il y avait plein de groupes indépendants. Beaucoup de groupes ont abandonné aujourd’hui. C’est bien de voir W17 18-20 septembre 2015 PHOTO ALYSSE GAFKJEN/COURTOISIE que nous sommes encore là, que nous sommes toujours dans le « casino ». Mais quand tu es entouré de gens qui ne veulent que gagner, ce n’est pas intéressant. [...] Il y a beaucoup d’excitation en ce moment avec internet, mais je me demande où ça va aller, tout ça. Les gens disaient que c’étaient des changements positifs qui pourraient être révolutionnaires. Mais maintenant, je vois que tout le monde ne fait que vendre les autres. Nos fans nous vendent et nous vendons nos fans. Nous ne faisons que partie de cette transaction. Je demeure quand même optimiste que la situation pourra évoluer et changer. Il le faut. » L’album Pagans in Vegas, de Metric, est présentement en vente. 0 illico N JM011957570



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :