24h Montréal n°15-131 18 sep 2015
24h Montréal n°15-131 18 sep 2015
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°15-131 de 18 sep 2015

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Sun Media Corporation

  • Format : (273 x 317) mm

  • Nombre de pages : 48

  • Taille du fichier PDF : 60 Mo

  • Dans ce numéro : êtes-vous prêt pour le marathon ?

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 36 - 37  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
36 37
W8 18-20 septembre 2015 AD{JM011959113} - 31e FESTIVAL ihrrERNATIONAL DE LA ? O51 "Je é 44 Ce que vous ne savez pas sur le film The Rocky Horror Picture Show Quand The Rocky Horror Picture Show prend l’affiche le 26 septembre 1975 à Los Angeles, personne ne se doute que le long métrage deviendra un film culte. – Isabelle Hontebeyrie, Agence QMI Quarante ans plus tard, cette comédie musicale déjantée est la production qui a été projetée le plus longtemps en salle de toute l’histoire du cinéma, des représentations étant en effet toujours organisées à ce jour. The Rocky Horror Picture Show n’est qu’une comédie musicale marginale présentée dans de petits théâtres londoniens quand les studios 20th Century Fox décident d’en faire un long métrage. Leur unique exigence ? Que des acteurs « yankees » soient au générique. C’est ainsi que Barry Bostwick et Susan Sarandon obtiennent les rôles de Brad et Janet, le couple qui, au détour d’un road trip, se retrouve dans une maison miteuse, peuplée d’êtres étranges. Broche à foin « Puis, le tout a bien failli être annulé quand il y a eu un changement de direction à la tête des studios. Et pourtant, c’est ce film qui leur a permis de garder la tête hors de l’eau pendant trois ans. Il est passé à l’histoire depuis, et je pense bien que c’est le film-culte le plus important du cinéma », a dit Richard O’Brien, le compositeur de la comédie musicale originale et PHOTOS COURTOISIE ŒUVRE DE SERGE BRUMONI interprète de Riff Raff dans le film, en parlant de la production dans les pages du quotidien britannique The Guardian. Le tournage se déroule en six semaines dans un vieux bâtiment situé près des studios. Plus tard, dans les années 1980, c’est là qu’on réalisera la série télévisée britannique Hammer House of Horror. Les conditions de tournage demeurent dans les annales, car le réalisateur Jim Sharman mène alors son monde à la baguette. Quand Susan Sarandon se plaint d’un mal de gorge (« C’est tout ce dont elle parlait sur le plateau », dira-t-il quelques décennies plus tard), il la renvoie sur les roses. L’actrice devient de plus en plus malade, les lieux n’étant pas chauffés. Du coup, après la scène dans laquelle elle se retrouve dans la piscine, elle attrape… une pneumonie ! PRÉSENTÉ PAR QUÉBECOR DU 2 AU 11 OCTOBRE 2015 FIPTR.COM Québec gi -" 1.1 u Canxl,a,.14easne Lisez de grands livres IitI.air U GOverreu, gérWal » Le film était tellement choquant à l’époque que Fox n’a jamais fait de « vraie » sortie – Susan Sarandon Libération L’engouement pour The Rocky Horror Picture Show perdure, deux générations plus tard. À Montréal, par exemple, des séances sont organisées tous les ans pour l’Halloween au Cinéma Impérial sans que quiconque y trouve à redire. Mais à l’époque, c’était différent, ainsi que le rappelle Richard O’Brien. « Le film n’est pas le premier à avoir mélangé la notion de genre, mais c’était celui dans lequel c’était le plus évident. Quand Frank N Furter chante I’m Just a Sweet Transvestite sans s’excuser de quoi que ce soit, cela a permis à beaucoup de gens de s’affirmer. Et quand Janet chante Touch-A Touch-A Touch Me, c’était quelque chose qui semait la controverse. Une femme voulant être sexuelle de cette manière, c’était du jamaisvu. » Et Susan Sarandon se remémore  : « le film était tellement choquant à l’époque, que Fox n’a jamais fait de « vraie » sortie. Il fut projeté très peu de temps à Los Angeles avant de disparaître ; les copies dormaient dans les coffres des studios. Puis, deux patrons de Fox ont commencé à les distribuer à des galeries d’art, à des clubs gais et à différents endroits underground. Ce n’est devenu un phénomène que des années plus tard. » Canacild 0 la francophone 1_11p -riR LE DEVolli t= vek-dren. JM011959112
Gémeaux 30Ezi Les prix Gémeaux célèbrent leurs 30 ans dimanche. Pour souligner cet anniversaire, nous avons dressé la liste des sept moments qui ont marqué les trois premières décennies du gala, avec l’aide de Patrice Lachance, la directrice générale de l’Académie canadienne du cinéma et de la télévision. – Marc-André Lemieux, Agence QMI Diffusion à Canal D Minée par plusieurs boycottages (TVA, TQS, Julie Snyder et Fabienne Larouche), la 20 e édition des prix Gémeaux avait été diffusée à Canal D en 2005. Animée par Patrick Masbourian, Patricia Paquin et Sophie Prégent, la cérémonie avait adopté une formule similaire aux Golden Globes, ce qui avait permis aux organisateurs de sauver les meubles. « On a persévéré, commente Patrice Lachance. Malgré les obstacles, chaque année, on réussissait à présenter un gala. » Arrivée des nouveaux médias Signe des temps. L’Académie a ajouté une section au gala en 2008  : Internet et nouveaux AD{JM011958910} scotiabank nuit blanche 10ème édition Réservez une nuitée à Chelsea Hotel, Toronto et profitez d’une reduction. Produit TOROMO par en 7 moments marquants médias. Au départ, une poignée de catégories composait ce volet. Aujourd’hui, cette section rebaptisée Médias numériques compte 11 catégories. Et gageons que son évolution est loin, très loin d’être terminée. « La production web s’enrichit d’année en année », souligne Patrice Lachance. Richard Speer devient président Richard Speer s’était fixé un objectif très clair en prenant la présidence de l’Académie en 2012  : rebâtir un consensus au sein d’une industrie divisée. Trois ans plus tard, c’est chose faite. Après avoir entrepris une révision en profondeur des règles entourant le processus de sélection des finalistes, le 5 Banque Scotia" grand manitou d’Attraction Média, une importante maison de production québécoise, a réussi à convaincre Fabienne Larouche (Aetios), Julie Snyder (Productions J) et TVA Productions, trois poids lourds du milieu télévisuel, de renouer avec l’Académie, redonnant ainsi aux Gémeaux leur lustre d’antan. « Une Académie doit être rassembleuse, indique Patrice Lachance. Ce que Richard a fait représente beaucoup pour nous. » Les 30 es prix Gémeaux dimanche soir dès 20h à ICI Radio-Canada Télé. Une émission tapis rouge animée par Herby Moreau et Claudine Prévost précédera la cérémonie à 19h30. Véronique Cloutier s’empare du micro En acceptant de piloter la cérémonie en 2008, Véronique Cloutier a apporté un vent de fraîcheur au gala qui sortait d’une période trouble. Épaulée par Louis Morissette pour les textes, celle que tout le monde appelle « Véro » a piloté quatre éditions couronnées de succès, tant critique que populaire. Elle était d’ailleurs enceinte de 37 semaines (!) quand elle a animé la cérémonie en 2009. « Véronique a proposé des galas feel-good et festifs, précise Patrice Lachance. Elle a réconcilié beaucoup de gens avec les galas. » » » »  : 111:111:111511:111. 1* y 111-0-0-0-0-0-111 7/X X X X XX X X X X X X scotiabanknuitblanche.ca appelez le 416-392-2489 sbnuitblancheTO Janette Bertrand anime la première cérémonie Animée par Janette Bertrand, la toute première cérémonie des Gémeaux a couronné les émissions Le temps d’une paix, Poivre et sel et Station-soleil. Six catégories avaient dû être annulées, faute d’inscriptions. « Personne n’avait soumis sa candidature comme meilleur rôle de soutien féminin », rappelle Patrice Lachance. Toronto bu. 4nve11.1151.1see. Du coucher au lever du soleil Normand Brathwaite prend les commandes Ontario W9 18-20 septembre 2015 Normand Brathwaite a animé ses premiers prix Gémeaux en 1988. Après une pause de deux ans, le comédien est revenu aux commandes du gala en 1991… pour y rester jusqu’en 2002. Au total, 13 éditions du prestigieux rendez-vous ont porté son empreinte. « Normand a donné une couleur aux Gémeaux, indique Patrice Lachance. Il s’est détaché du modèle traditionnel des galas qu’on connaissait. Il a changé la façon dont on concevait les cérémonies de remise de prix. » Claude Robinson reçoit un prix hommage Plusieurs grosses pointures du milieu ont reçu le Grand Prix de l’Académie depuis sa création en 1989. Parmi celles-ci, citons Frédéric Back, Bernard Derome, Jean Bissonnette, Denise Filiatrault et Dominique Michel, Guy Fournier, Guy Latraverse et Gilles Latulippe. L’hommage rendu à Claude Robinson en 2014 a frappé l’imaginaire. « Tous ceux qu’on a appelés pour participer au numéro nous ont dit oui sans hésiter », se souvient Patrice Lachance. Découvrez Toronto transformée par les artistes 3octobre2015 CHELSE4/Colet TORONTO JM011958910



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :