24h Montréal n°14-169 14 nov 2014
24h Montréal n°14-169 14 nov 2014
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°14-169 de 14 nov 2014

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Sun Media Corporation

  • Format : (273 x 317) mm

  • Nombre de pages : 56

  • Taille du fichier PDF : 61,2 Mo

  • Dans ce numéro : Moist de nouveau réuni sur scène.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 44 - 45  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
44 45
AD{JM011878446} AD{JM011874854} 24 week-end 14-16 novembre 2014 actualités Pornographie juvénile Absolution conditionnelle en Nouvelle-Écosse Un des deux adolescents accusés à Halifax, en Nouvelle- Écosse,dans l’affairedepornographie juvénile qui a débouchésuruneloifédérale contre l’intimidation en ligne, a eu droit à une absolution conditionnelle, jeudi. Les noms de l’accusé et de la victime ne peuventêtre dévoilés en raison d’un interdit de publication décrété par le tribunal. L’accusé, âgémaintenant de 20 ans,areconnu sa culpabilitéenseptembred’un chef d’accusation de production de matériel pornographique. Puisqu’il était âgéde18ans lorsdes faits,il avait comparu devant le tribunal de la jeunesse. Une autreaccusation de distribution de matériel pornographique avait étéabandonnée à l’époque. Pouce enl’air Le jeune homme aadmis avoir pris une photo de son ami qui avait une relation sexuelle avec une mineure, pendant que cette dernière vomissait sur le bord d’une fenêtre lors d’une fête bien arrosée dans une demeure, survenue le 12 novembre 2011. L’adolescentlevait le pouce devant la caméra pendant qu’il pénétrait l’adolescente par-derrière. La victime a ensuite souffert d’intimidation et s’est suicidée en avril 2013,alors que des photos inappropriées ontcommencé àcirculer chezses camarades. Elle était âgée de 17 ans. Lors de l’audience de jeudi, ladéfenses’estopposéeàune déclaration de victime de la familledel’adolescente,indiquantqu’elle associait son client à la mort de l’adolescente,unévénementpourlequel il n’a pas été accusé. L’objection airritélejuge, qui a répliqué  : « Tentez-vous sérieusement dedire que vous refusez que cette cour considère ce qui est arrivé(à la victime) après la prise de photo ? » – AGENCE QMI Les frappes aériennes canadiennes ont forcé l’EI à changer sa tactique afin d’éviter d’être détecté depuis les airs. – PHOTO D’ARCHIVES Mission canadienne Aucun civil aeint lors des frappes en Irak Prochain arrêt ILSC CENTRE IELTS AGRÉÉ Votre porte d’entrée vers la réussite au Canada SQUARE VICTORIA PLACE D’ARMES 514-876-4572 410, St-Nicolas 3 e étage www.ilsc.ca/ielts JM011878446 Le Canada aeffectué 68 sorties depuis le début de sa mission en Irak, mais n’a procédé qu’à deux frappes aériennes en deux semaines contre le groupe armé État islamique (EI), a confirmé le ministère de la Défense nationale, hier. DOMINIQUE LA HAYE Agence QMI La plus récente frappe date du 11 novembre dernier et apermis de détruire une pièce d’artillerie de l’EI àBayji, au nord de Bagdad. Le commandant de la forceopérationnelle interarmées en Irak, le colonel Dan Constable, se dit confiant qu’aucun civil n’aété tué lors de cette sortie, mais croit que des membres du groupe armé ontpuêtreatteints. « Ces frappes faisaient partie d’un effort plus vasteet dans cette zone particulière la frappe contre une pièce d’artillerie représente une continuation d’autres combats contrel’EI. Cettepièce d’artillerie a été détectée pour la première fois dans une région boisée où elle tirait sur des forces irakiennes », précise-t-il. Difficile àrepérer Le colonel Constable affirme que ces opérations ontpermis de faire passer l’EI en mode « défensif », cequi le rend aussi plus difficile à repérer,puisqu’il se « cache ». C’est ce qui explique un nombre plus restreint de frappes aériennes,indique le colonel. « L’EI doit changer sa tactique afin d’éviter d’êtredétecté depuis les airs. Nous croyons que le groupe perdsa libertédemouvementetqu’il est beaucoup plus prudent quant à ses déplacements en Irak », a-t-il indiqué. Il rappelle que ces opérations menées par la coalition de pays qui interviennent dans cette région ont pour objectif d’aider les forces de la sécuritéirakienne sur le terrain dans leurs efforts contrel’EI. JM011867070
AD{JM011877518} AD{JM011876954} actualités week-end 14-16 novembre 2014 25 Martin Luther King Le FBI a tenté de pousser le pasteur au suicide Une lere haineuse envoyée par le FBI àMartin Luther King en 1964 et rendue publique dans son intégralité, dénonçait le pasteur comme « un diable, une bête anormale » et menaçait de révéler ses infidélités, vraisemblablement pour le pousser au suicide. La lettre anonyme était tapée àlamachine àécrire. Le Sénat américain avait confirmé une dizaine d’années après qu’elle émanait du FBI. Elle était censée faire croire qu’elle avait été envoyée par un militantdumouvement des droits civils,faisantnotamment référence à « nous, les Noirs ». Cette lettre particulièrement virulente d’une page envoyée au champion des droits civiques en 1964 le traitait de « complet imposteur », de « boulet », de « diable, une bête anormale ». Ce document rendu public pour la première fois dans son intégralité par le New York Times mercredi illustre l’hostilitédelapolice fédérale américaine, dirigée alors par l’implacable J. Edgar Hoover, vis-à-vis du mouvement des droits civiques et de Martin Luther King. Selonlejournal, lalettreavait étéécritepar un adjointde Hoover, William Sullivan, et envoyée à MLK accompagnée d’un enregistrement audio prouvant que le pasteur avait une liaison extra-conjugale. Paranoïaque « Écoute-toi, dégoûtant, animal anormal », l’enjointnotamment cette lettre. « Tu as été enregistré, tous tes actes d’adultère, tesorgies sexuelles,depuis longtemps. Ce n’est ici qu’un petit échantillon ». La lettre poursuit  : « Il ne te reste plus qu’une chose à faire, tu sais ce que c’est », apparemment une exhortation au suicide. Lorsqu’il areçu cette missive, Martin Luther King a rapporté à un ami que quelqu’un voulait le tuer. « Tunepeux pas croireen Dieu et agir comme tu le fais », accuseencorelalettre. Celle-ci met en lumière combien le FBI était devenu paranoïaque sous la férule de J. Edgar Hoover. Hoover estimait que Martin Luther King était influencé par les communistes et,en retour,MLK accusait Hoover de ne pas pouvoir mettrefin aux violences contre les Noirs dans les États du Sud. En 1963, Martin Luther King avait prononcé son plus célèbrediscours, sonfameux « I have a dream », à Washington àl’occasion d’un immenserassemblement. Cettegrande marche avait ouvert la voie au Civil Rights Act en 1964, qui avait rendu horslaloi les principales discriminations raciales. –AFP Martin Luther King a été assassiné le 4 avril 1968 à Memphis à l’âge de 39 ans. – PHOTO COURTOISIE DEVENEZ RÉGLEUR OPÉRATEUR DE PRESSES PLIEUSES Taux de placement de plus de 90% Transformer du métal en feuillespour fabriquerdifférents produits industriels  : -boitiersinformatiques ; informatiques ; -composantes en aéronautique ; -mobilier médical. Œuvrer dans lessecteursde secteurs l’aérospatial, du transport et de la fabrication métallique industrielle. S’intégrer avec un stage en entreprise. Formation de courte durée DÉBUT  : 26 janvier 2015 FIN:26 juin 2015 DURÉE  : 22 semaines CONDITION  : avant de commencer une formation, il faut obtenir l’autorisation d’un agent ou d’une agente d’aide àl’emploi d’Emploi-Québec. FORMATION FINANCÉE PAR EMPLOIQUÉBEC DE L’ÎLEDEMONTRÉAL. Payer sonloyer. Tous les risques associés vous seront expliqués avant votre participation. JM011876954 services-aux-entreprises.ca 514 697.3934 JM011877515 PARTICIPANTS.ALGOPHARM.COM



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :