24h Montréal n°14-168 13 nov 2014
24h Montréal n°14-168 13 nov 2014
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°14-168 de 13 nov 2014

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Sun Media Corporation

  • Format : (273 x 317) mm

  • Nombre de pages : 64

  • Taille du fichier PDF : 80 Mo

  • Dans ce numéro : conflit à l'aéroport... Montréal et les chauffeurs de taxi négocient.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 34 - 35  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
34 35
AD{JM011782878} 34 jeudi 13 novembre 2014 culture Vertiges et Tempo, les deux spectacles du Planétarium NOUVEAUTÉS Préparezvous àavoir la tête dans les étoiles grâce àVertiges et à Tempo, les deux nouveaux spectacles présentés àpartir de mercredi au Planétarium Rio Tinto Alcan de Montréal. Dans Vertiges (20 minutes), les artistes Jimmy Lakatos et Alexandre Burton proposent un voyage onirique àtravers les astres. Tempo (40 minutes), de Philippe Baylaucq etSébastien Gauthier, s’intéresse pour sa part ànotre rapport au temps. Sous la houlee d'Espace pour la vie, l’organisme qui regroupe le Biodôme, le Jardin botanique, l’Insectarium et le Planétarium, les spectacles sont présentés dans les deux langues. Lesbillets sont mis en vente enligne (espacepourlavie.ca). –Agence QMI Le film Henri Henri voyage jusqu’en Argentine PHOTO COURTOISIE FESTIVAL Le conte romantique québécois Henri Henri, qui a pris l’affiche vendredi dernier à travers la province, sera présenté au Festival international du film de Mar Del Plata, en Argentine, du 22 au 30 novembre. Le premier long métrage écrit et réalisé par Martin Talbot met en vedee Victor Andrés Trelles Turgeon, Sophie Desmarais, Marcel Sabourin et Monique Spaziani. Le film a été projeté en première mondiale au Festival de cinéma en Abitibi-Témiscamingue, puis au Brésil et en Allemagne. –Agence QMI Les artistes s’unissent pour les jeunes victimes AGRESSIONS SEXUELLES De nombreux artistes et personnalités québécoises ont accepté de s’associer à une campagne sur les réseaux sociaux afin de venir en aide aux enfants victimes d’agressions sexuelles. Cee initiative 2.0 intitulée « Ça arrive partout » a été lancée hier par la Fondation Marie- Vincent, qui veut ainsi frapper fort pour démontrer que l’on peut briser le silence sans pour autant avoir été victime d’une agression sexuelle. Guy A.Lepage, Mélissa Désormeaux- Poulin, Martin Vachon, Macha Limonchik, Louise Bombardier, Gardy Fury et Fred-Éric Salvail, pour n’en citer que quelques-uns, convient la population à se prendre enphoto avec PHOTO ARCHIVES/AGENCE QMI #brisonslesilence. –Agence QMI l’ourson Marvin, emblème de la Fondation, qu’ils peuvent se procurer dans tous les magasins DeSerres. Les gens sont ensuite invités à partager leur portrait sur les réseaux sociaux en utilisant le mot-clic Des vedees s’engagent pour les petits déjeuners SOLIDARITÉ Pour marquer ses 20 ans, le Club des petits déjeuners a dévoilé hier un manifeste dans lequel il renouvelle ses engagements envers les enfants québécois. L’organisme en a aussi profité pour dévoiler le nom des personnalités qui agiront cee année àtitre de porte-parole. Et la liste est impressionnante  : Laurent Paquin, Charles Hamelin, Marianne St-Gelais, Stéphane Richard, Alexandra Diaz, Benoît Gagnon et Sébastien Lefebvre de Simple Plan ont accepté d’appuyer le mouvement aux côtés de son président et fondateur, Daniel Germain. L’objectif de la campagne de mobilisation est de recueillir 100 000 signatures, qui seront ensuite déposées à l’Assemblée nationale. Au Canada, un enfant sur sept, soit plus d’un million de jeunes, risque de commencer sa journée sans avoir mangé en raison d’un accès inadéquat à la nourriture. –Agence QMI Opérer un chariot élévateur, VISITEZ NOTRE NOUVEAU SITE INTERNET 514-334-3235 3235 1-866-631-7414 www.liftformation.com Horaire flexible ! Jour/soir/fin de semaine ! JM011782813 Les animateurs Frédérick Lavoie et Charles-Antoine Crête sont à la barre de ce projet. – PHOTO COURTOISIE À table avec l’ennemi Visions opposées au menu de TV5 Six pays, des conflits sanglants, deux animateurs et des parties opposées réunies autour d’un repas, voilà le topo de l’émission À table avec l’ennemi. – Marie-Hélène Chartrand, 24h Le reporter indépendant Frédérick Lavoie et le chef « apprenti journaliste » Charles- Antoine Crête(ancien chef exécutif du Toqué ! et de Brasserie T !) sont à la barre de ce projet.Ceux-ci entraîneront le spectateur en Colombie, au Rwanda,auChiapas,sur la bande de Gaza,auSri Lanka et àlafrontièremexicanoaméricaine. Le premier épisode, diffusé ce soir sur TV5, montreles deux comparsesenColombie où une guerre civile opposant les Forces armées révolutionnaires de Colombie (Farc) aux militaires sévie depuis plusieurs années. L’émission tirée du concept norvégien Dining with the Enemy présente d’abordle conflit par le biais d’entrevue individuelle puis se termine avec un souper rassemblant les différents partis. « Ces personnes ne se parlent pas, onles assoie àla même table, ils discutentet finalementremarquentqu’ils ontdes opinions plus similaires qu’ils ne le pensaient » fait remarquer le journaliste Frédérick Lavoie. Partager un repas Les repas préparés à chaque émission par Charles-Antoine Crête avec des produits locaux sont un facteur de rapprochement entre les convives. « On laisse le repas défiler pour que les invités s’apprivoisent puis on passe aux choses plus sérieuses par la suite », explique Frédérick. Àcesujet,Charles-Antoine se rappelle le souper au Rwanda lorsduquel il avait fait une salade d’oxalis,une fleur très commune dans ce pays. « Ils n’en avaient pas mangé depuis leur enfance et quand on leur aamené ce plat, la discussion s’est automatiquement animée et tout le monde à commencer à parler de quand ils étaientpetits », se souvient-il. Les participants au projet s’accordent sur le côté humain ressortant des échanges. « Souvent les gens concluent la discussion en disant que si ce n’était pas de la politique, ils s’entendraient bien », fait remarquer la productrice exécutive, Sophie Ferron. Un telconcept d’émission comporte des risques évidents. C’est pourquoi, la production a dû payer les assurances au moins quatrefois plus cher que le prix normal, les lieux de tournage n’étaient pas annoncés àl’avance, les animateurs ne s’y attardaient pas trop longtemps et l’équipe a suivi une formation en technique d’autodéfense. L’Afghanistan figurait originalement sur la liste des pays à visiter,mais a toutefois été écarté dûaurisque accru pour les étrangersaprès les élections présidentiellesde mars 2014. Peu detemps après cette annulation, l’hôtel oùprévoyait séjourner l’équipe était victime d’un attentat. À table avec l’ennemi, jeudi le 13 novembre, à20h,sur TV5
AD{JM011843476} Concept  : Publicis Montréal Photographie  : Shayne Laverdière Maison de production  : La Cavalerie Découvrez mon histoire àcentraide-mtl.orgrg Merci à notre partenaire JM011843476



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :


24h Montréal numéro 14-168 13 nov 2014 Page 124h Montréal numéro 14-168 13 nov 2014 Page 2-324h Montréal numéro 14-168 13 nov 2014 Page 4-524h Montréal numéro 14-168 13 nov 2014 Page 6-724h Montréal numéro 14-168 13 nov 2014 Page 8-924h Montréal numéro 14-168 13 nov 2014 Page 10-1124h Montréal numéro 14-168 13 nov 2014 Page 12-1324h Montréal numéro 14-168 13 nov 2014 Page 14-1524h Montréal numéro 14-168 13 nov 2014 Page 16-1724h Montréal numéro 14-168 13 nov 2014 Page 18-1924h Montréal numéro 14-168 13 nov 2014 Page 20-2124h Montréal numéro 14-168 13 nov 2014 Page 22-2324h Montréal numéro 14-168 13 nov 2014 Page 24-2524h Montréal numéro 14-168 13 nov 2014 Page 26-2724h Montréal numéro 14-168 13 nov 2014 Page 28-2924h Montréal numéro 14-168 13 nov 2014 Page 30-3124h Montréal numéro 14-168 13 nov 2014 Page 32-3324h Montréal numéro 14-168 13 nov 2014 Page 34-3524h Montréal numéro 14-168 13 nov 2014 Page 36-3724h Montréal numéro 14-168 13 nov 2014 Page 38-3924h Montréal numéro 14-168 13 nov 2014 Page 40-4124h Montréal numéro 14-168 13 nov 2014 Page 42-4324h Montréal numéro 14-168 13 nov 2014 Page 44-4524h Montréal numéro 14-168 13 nov 2014 Page 46-4724h Montréal numéro 14-168 13 nov 2014 Page 48-4924h Montréal numéro 14-168 13 nov 2014 Page 50-5124h Montréal numéro 14-168 13 nov 2014 Page 52-5324h Montréal numéro 14-168 13 nov 2014 Page 54-5524h Montréal numéro 14-168 13 nov 2014 Page 56-5724h Montréal numéro 14-168 13 nov 2014 Page 58-5924h Montréal numéro 14-168 13 nov 2014 Page 60-6124h Montréal numéro 14-168 13 nov 2014 Page 62-6324h Montréal numéro 14-168 13 nov 2014 Page 64