24h Montréal n°13-135 30 sep 2013
24h Montréal n°13-135 30 sep 2013
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°13-135 de 30 sep 2013

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : Sun Media Corporation

  • Format : (273 x 317) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 19,9 Mo

  • Dans ce numéro : journée d'identification des enfants disparus... pour ne pas les oublier.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 24 - 25  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
24 25
AD{JM011298040} VOYAGEZ AVEC NOUS NEW YORK ÀPARTIR DE : L’INCONTOURNABLE 245$ * PAR PERSONNE (OCC. 4) DURÉE : 3JOURS DATES DE DÉPARTS : » 4,18, 25 OCTOBRE » 1,8,15, 22, 29 NOV. LES PLUS : + ASCENSION DE L'EMPIRE STATE BUILDING + STATUE DE LA LIBERTÉ AVEC LE TRAVERSIER + TOUR GUIDÉ (4H) ÀPARTIR DE : 305$ * PAR PERSONNE (OCC. 4) BELLE VIE DURÉE : 3JOURS DATES DE DÉPARTS : » 4,18, 25 OCTOBRE » 8,15, 22, 29 NOV. LES PLUS : + ASCENSION DE L'EMPIRE STATE BUILDING + STATUE DE LA LIBERTÉ AVEC LE TRAVERSIER + TOUR GUIDÉ (4H) + HÔTEL DE LUXE (WESTIN JERSEY CITY) + PROXIMITÉ HÔTEL/MANHATTAN (10MIN.) ÀPARTIR DE : 205$ * PAR PERSONNE (OCC. 4) EN LIBERTÉ DURÉE : 3JOURS DATES DE DÉPARTS : » 4,18OCTOBRE » 8,29NOVEMBRE » 13DÉCEMBRE INCLUANTS POUR TOUS : AUTOCAR DE GRANDTOURISME +-TIMESSQUARE, 5 E AVENUE ET CENTRAL PARK +-2NUITS D’HÔTEL AVEC DÉJEUNERS +-1 ACCOMPAGNATEUR FRANCOPHONE +-TOUTES LES VISITES MENTIONNÉES AUX PROGRAMMES (VOIR SUR NOTRESITE). WWW.BELTOUR.CA 514-336-0033/1-866-BELTOUR 9825, BOULEVARD DE L’ACADIE, #101B MONTRÉAL (QUÉBEC)H4N 2W2 *Fonds d’indemnisation des Clients desAgents deVoyages FICAVde2$par tranche de 1000$ en sus. Toutes les taxes sont comprises.Permis du Québec (702378). 1298040 24 |lundi 30 septembre 2013 santé Lorsque les mères sont trop investies et ouvertement critiques, leurs filles ont tendance à développer de moins bonnes aptitudes sociales. – PHOTO Photos.com Mères trop envahissantes Des filles moins sociables... Une étude américaine montre que les mères trop critiques et toujours prêtes àdonner leur avis, même lorsqu’on ne leur demande pas, peuvent entraîner des troubles de comportement et alimentaires chez leurs filles. Pour une équipe de chercheursdel’université de Georgie aux États- Unis,plus que les dynamiques familiales dans leur ensemble, ce sont les relations mère-fille qui déterminent ledéveloppement personnel et surtout les compétences sociales de ces dernières. Ils ontremarqué que lorsque lesmèressonttropinvestieset ouvertementcritiques,leurs filles onttendance àdévelopperdemoinsbonnesaptitudes sociales,cequi en retour peut entraînerdestroublesalimen- Àforce de tourner sur ellesmêmescommedestoupiesdes années durant, les danseuses classiques finissent par modeler leur cerveau, qui annule les signaux envoyéspar les organesrégissantl’équilibredans l’oreilleinterne(lesystèmevestibulaire),révèleuneétudepubliée dans la revue Cerebral Cortex. Chezlaplupart des gens,une rotation trop rapide entraîne une sensation de vertige : les fluidesremplissantl’oreilleinterne continuentdebouger tairesetunemoindreestimede soi. Pourleurétude,paruedansla revue Communication Monographe,lesscientifiquesontrecensédesdonnéesconcernant 286 « triades » familiales,soit unemère,unejeuneadulte(de 21ansenmoyenne)etunautre adultedelafamille. Schémasd’interaction On demanda aux filles d’évaluer leursschémas d’interaction avec les membres de leur famille.Lesmèresontchacune notéles aptitudes sociales de leur fille et les plus jeunes ont aussi évalué leursaptitudes et même une fois la tête immobile, comme le café continue à tourner dans la tasse quand vous avez arrêtédeletouiller... D’où cette impression de tournis. Conditionnement « Le vertige, la sensation d’êtreencoreenmouvement alorsque nous avons en réalité cessé de bouger, est un problème courant(...) Mais les ballerines semblentpouvoir se conditionner de manièreànepas avoir la tête leurscapacités àcréer des relations positives avec d’autres. On demanda aussi aux filles dequantifierleurniveaudedépression, d’amour propre, de solitude, d’alimentation et de préoccupations alimentaires. Il en ressort que les mères trop investies et critiques risquentdesaboter les résultats personnels de leursfilles. D’autres études britanniques avaientprécédemmentmontré que les filles avaientunrisque plus élevé de dépression si leursparents n’entretenaient pasunerelationsereineousila relation mère-fille était négative. –AFP Pourquoi les ballerines n’ont pas le vertige quand elles tournent qui tourne », explique dans un communiqué le D r Barry Seemungal, de l’Imperial CollegedeLondres. « Comme il n’est pas « utile » pour un danseur classique d’éprouver le vertigeoudese sentir déséquilibré, leur cerveaus’adapteaufildesanspour annuler cette information. Par conséquent,lesignalquiaboutit au cerveau est réduit,cequi rend les danseursplus résistantsàlasensationdevertige », résume le D r Seemungal. –AFP
Horticulture AD{JM011508956} Négocier son contrat par écrit Imaginezlascène. Un recruteurvousfaituneoffre d’emploi en or.Dans l’euphorie du moment, vous remettezvotredémission àvotreemployeuractuel.Puis, coup de théâtre, le recruteur retireson offre. Et vous voilà devant rien. Pour s’épargner de pareilles sueursfroides,ilest sage d’obtenir une lettred’embauche de sonnouveau patron avantde remettresadémission. Ce documentélémentaireconfirme le contrat conclu entrel’employeur et l’employé.Ilénonce les conditions générales du poste(titred’emploi,dated’entrée en vigueur,principales fonctions et responsabilités, 100104 www.csdm.qc.ca/faubourgs 514 596-4600, poste7794 RAPPROCHEZ-VOUS DU MONDE FASCINANT DE L’HORTICULTURE ! Devenezunvéritable artistedelanature grâceàl’une de cesformations : •Fleuristerie•Réalisation d’aménagements paysagers (Une formation accélérée est offerte aux diplômés en horticultureetjardinerie) lundi 30 septembre 2013 |25 emploi-formation Un coup de téléphone, une poignée de main, et bingo, nous voilà embauché ! Mais pour éviter tout imbroglio, mieux vaut parfois conclure uncontrat de travail, noir sur blanc. Les paroles s’envolent, les écrits restent. etc.)sanstoutefoisentrerdans les détails.Par la suite, rien ne vousempêchededemanderun contratdetravailparécrit, quipréciselesconditions d’embauche discutées lors de l’entrevue etpermetdese prémunir contred’éventuelles surprises. Préciser les règles du jeu Au Canada,iln’existepas de disposition légale obligeantun employeur et un employé à signer un contrat de travail. Seule une petiteminoritéde Il est sage d’obtenir une lettre d’embauche de son nouveau patron avant de démissionner salariésdisposentdoncd’untel document. Toutefois,lorsqu’il yaentente verbale sur l’embauche, on présume qu’il y acontrat.Ainsi,même sans avoir signé de document, on peut poursuivre sonnouvel employeur afin d’êtredédommagési, finalement, il ne nous apas attribué le postepromis. N’empêche,uncontrat de travail écrit permet d’éviter lesdisputes,enplusdepréciser les droits et les obligations des deux parties.Ilpeut contenir différentesdispositions : titre du poste, description des tâches,dated’embauche,durée du contrat (déterminée ou indéterminée), conditions detravail,salaire,bonifications, régime d’options d’achat d’actions,congés payés, vacances,régime de retraite, assurances collectives,dépenses de travail (par exemple, le coût du transport), délai de préavis en casdelicenciement, etc. Bref,tout ce qui aété convenu entrel’employeur et l’employé peut s’yretrouver. Des casparticuliers Danslessecteursdetravailcaractérisésparuneforteconcurrence entreles entreprises,le contrat de travail par écrit est particulièrement utilisé. Il s’adresse principalement aux représentants des ventes, aux concepteursdelogiciels, aux professionnels,aux cadres supérieursetaux membres de l’équipe de direction des entreprises. Pour les postes de cadre, les employeursintègrentdeplus en plus une clause denonconcurrence.Cettedisposition viseprincipalementàprotéger un employeur contreunexsalarié qui lui ferait compétition ou participerait au succès d’une entrepriseconcurrente. Pourprendreeffet,laclausede non-concurrence doit absolument être inscrite dans le contrat de travail. –Jobboom SÉANCES D’INFORMATION : les mardis à9h,les mercredis à19hetles jeudis à13h30 INSCRIVEZ-VOUS DÈS MAINTENANT Début des cours:15octobresauf la formation accélérée qui débutele25novembre PHOTOSPhotos.com Changement de cap RÉORIENTATION Vous avez décidé de retourner aux études pour vous réorienter.Vaut-il mieux en parler àvotrepatron ou vous taire ? La réaction de l’employeur dépendrade plusieursfacteurs. Ya-t-il déjà eu d’autres employés dans la même situation au sein de votreentreprise ? Votrechamp d’études vous ouvre-t-il la porte pour travailler chez la concurrence ? Si l’employeur considère qu’une personne est un bon employé,dans un contexte de pénurie de maind’œuvre, il préférera sûrement la soutenir dans sa démarche, par exemple en réaménageant son horaire. Il est également important de bien présenter les choses. Il faut éviter les discourscontrel’entreprise ! On devrait plutôt expliquer qu’on abesoin de changer de domaine ou de développer de nouvelles compétences. Fairevaloir ses nouvelles habiletés peut également êtreune bonne stratégie. On doit prendreletemps de faire des liens entrecequ’on apprend et ce qu’on fait au travail. Et si votrenouvelle formation vous donnait tout simplement l’opportunitéde changer de département au sein de la même entreprise ? Si vous étudiez dans un secteur qui intéresse votre entreprise, votrepatron pourrait même vous créer un postesur mesure ! –Jobboom 1508953



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :