20 Minutes France n°2316 18 sep 2012
20 Minutes France n°2316 18 sep 2012
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2316 de 18 sep 2012

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 Minutes France

  • Format : (235 x 305) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 11,4 Mo

  • Dans ce numéro : Pas de répit pour les apprentis terroristes

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 22 - 23  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
22 23
DR DUPUIS/VIVÈS, RUPPERT & MULOT 22 CULTURE Les jolies cambrioleuses Carole, Alex et Sam ne manquent pas de ressources. BD Sortie d’un album dessiné à six mains UN TRIO CHIC POUR UN TRIO DE CHOC OLIVIER MIMRAN Quand trois des auteurs les plus emblématiques - et hype - de la nouvelle génération de la BD francophone coréalisent un album, leur éditeur risque de se voir reprocher un gros coup marketing. Pourtant, Bastien Vivès et le duo Ruppert & Mulot n’ont pas répondu à une commande en exécutant La Grande Odalisque* : ils déclarent « s’être associés parce qu’ils appréciaient leurs univers respectifs ». Alors, si à peine sorti ce récit cartonne déjà en librairie, ça n’est dû qu’à l’heureuse conjonction de trois éclatants talents. Sexy et pince-sans-rire Le récit met en scène trois cambrioleuses de haut vol engagées pour dérober un tableau d’Ingres… en plein musée du Louvre ! Oui, on se croirait dans Cat’s Eyes, le dessin animé culte des années 1980. Normal, puisque les auteurs en assument et revendiquent l’influence. Sauf que les trois jeunes sœurs de la série sont ici trois jolies femmes, et que la pure aventure devient, par voie de conséquence, sexy en diable. Ça, c’est du Vivès tout craché. Connu pour son blog hilarant, mais aussi pour des œuvres plus « pointues » comme Polina ou Le Goût du chlore, cet auteur n’a pas son pareil pour dessiner des jeunes filles pleines de grâce. Ruppert & Mulot (duo fer de lance de l’éditeur indépendant L’Association) apportent, eux, l’aspect pince-sans-rire qui caractérise leur œuvre (essentiellement à base de dialogues graphiques). Toujours rigolo, bien que souvent touchant, ce récit foutraque, très second degré, mais aussi très malin, s’impose assurément comme l’une des meilleures surprises de la rentrée W * La Grande Odalisque, Dupuis, 20,50 €. W PETITS COMPLÉMENTS SUR LA TOILE Une bande-annonce animée de La Grande Odalisque est librement consultable sur http:Ilnq.st/grandeodalisque. Et pour mieux connaître ses auteurs, visitez le blog de Bastien Vivès (http:Ilbastienvives.blogspot.fr) et le site de Florent Ruppert & Jérôme Mulot (www.succursale.org).
ADC-DIFFUSION/SIPA CULTURE Hugo Weaving et Liv Tyler, alias les elfes Elrond et Arwen. 23 LIVRE Tolkien avait une passion pour les langues DO YOU SPEAK LE HAUT-ELFIQUE ? JOËL MÉTREAU On répète en chœur : « Namárie meldonyar ! », puis « Eleni silir menelde ». Traduction : « Bonjour mes amis ! » ; « Les étoiles brillent dans le ciel. » Pas forcément utiles dans la vie courante, ces expressions sont indispensables en cas de vacances dans la Terre du Milieu, ce monde créé par le Britannique J.R.R. Tolkien pour Le Seigneur des anneaux et Bilbo le Hobbit. Latin, grec et finnois Dans l’œuvre et les notes de ce fondateur de la fantasy, quelque 25 000 mots de quenya ont été recensés. Le quenya, une langue pratiquée par ces êtres beaux et éternels, les elfes. Le quenya, une langue totalement construite, au même titre que le célèbre espéranto, et que vient de mettre à la portée du public Edouard Kloczko dans son ouvrage Le Haut-elfique pour les débutants (éditions Fetjaine, 19 € ). Graphie, prononciation, écriture, vocabulaire, conjugaison… Le linguiste a scrupuleusement consigné les règles de cette langue. « Pour les structures secondes 20 grammaticales, Tolkien s’est inspiré du latin, du grec ancien et du finnois. Le vocabulaire, lui, est imaginaire. » Avec le quenya, Tolkien était loin d’en être à sa première invention… A 10 ans, il avait imaginé l’animalique, pour échanger avec ses cousines. A l’adolescence, il crée d’autres langues imaginaires. Etudiant, il décroche ses meilleures notes en philologie, l’étude de la linguistique historique à partir de documents écrits. « Il avait affirmé que ces langues constituaient le centre de son œuvre », raconte Edouard Kloczko. Au total, il a conçu une vingtaine de langues, parfois détaillées jusque dans leur histoire, comme le khuzdul chez les nains ou le « noir parler » pour les Orcs. Ces langues n’ont pas encore livré tout leur vocabulaire, puisque les manuscrits de Tolkien, répartis en trois lieux, n’ont pas tous été révélés. Des manuscrits calligraphiés à la plume, qui obligent Edouard Kloczko à être la fois « un peu Champollion et un peu Sherlock Holmes ». Tolkien écrivait beaucoup à la main, le résultat ressemble parfois à l’ordonnance d’un médecin. W UN PRIMÉ Le film « Silver Linings Playbook » récompensé Le prix du public du festival du film de Toronto a été remis dimanche soir à Silver Linings Playbook de l’Américain David O. Russell, avec les comédiens Bradley Cooper et Robert De Niro. Le réalisateur a révélé qu’il avait fait passer les auditions via Skype. DES JURÉS La rappeuse Nicki Minaj dans « American Idol » Aux côtés de la chanteuse Mariah Carey, la rappeuse Nicki Minaj fera partie du jury de la 12 e saison de l’émission de télécrochet « American Idol », a annoncé dimanche la chaîne américaine Fox.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :