20 Minutes France n°2020 5 avr 2011
20 Minutes France n°2020 5 avr 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2020 de 5 avr 2011

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 Minutes France

  • Format : (235 x 305) mm

  • Nombre de pages : 16

  • Taille du fichier PDF : 2,9 Mo

  • Dans ce numéro : Sale affaire pour l'Oréal

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
8 SANTÉ SIDA Nora Berra crée la polémique « Je souhaite dissiper ce qui s’apparente manifestement à une incompréhension. » Nora Berra, la secrétaire d’Etat à la Santé, est revenue hier sur la polémique déclenchée par ses déclarations, la semaine dernière, devant le Sénat. Elle y avait affirmé que « l’homosexualité était un facteur de risque pour le VIH », expliquant ainsi pourquoi le don d’organes des gays était « contre-indiqué ». Des propos qui ont provoqué une levée de boucliers en plein Sidaction, son président, Pierre Bergé, les qualifiant d’ « insupportables ». W I.G. LE CHIFFRE 5,3 MILLIONS D’EUROS DE PROMESSES DE DONS ONT ÉTÉ RÉCOLTÉS LORS DU SIDACTION 2011, CE WEEK-END, CONTRE 5,2 MILLIONS L’ANNÉE DERNIÈRE. 20 secondes ALCOOL Des Français moins amateurs de bière Les Français boivent moins de bière. D’après les chiffres publiés hier par les Brasseurs de France, la consommation a baissé de 1,7% , tombant à 19,73 millions hectolitres en 2010. En trente ans, elle a chuté de 30%. Avec 30 litres par an et par habitant, la France se classe parmi les plus faibles consommateurs européens devant l’Italie. ENVIRONNEMENT 20 000 enfants suivis pendant vingt ans L’étude Elfe va suivre pendant vingt ans 20 000 enfants afin de mesurer l’impact de l’environnement sur leur santé. Les conséquences des particules fines, du bisphénol A, de la pollution de l’air intérieur et des ondes électromagnétiques seront particulièrement observées grâce à quelques visites médicales et des entretiens téléphoniques annuels. CHAMUSSY/SIPA Le médicament est prescrit en cas d’hyperactivité. MARDI 5 AVRIL 2011 ALLERGIE Avec le printemps, les pollens débarquent FAIRE FI DU RHUME DES FOINS INGRID GALLOU Yeux larmoyants, éternuements, souffle court, respiration sifflante, c’est parti. Le calvaire des allergiques de tous poils commence à partir de maintenant, alors que se profile, jeudi, la Journée nationale de dépistage de l’allergie. Frênes, peupliers et bouleaux ont déjà commencé à relâcher leurs pollens irritants, avec une mention spéciale pour ces derniers, au potentiel allergisant maximal, de cinq sur une échelle de cinq. Ce sera ensuite le tour des chênes, des charmes, des hêtres et des platanes. Une grande partie de la France, située au nord d’une ligne Bordeaux-Grenoble, est concernée, selon Michel Thibaudon, directeur du Réseau national de surveillance aérobiologique (RNSA), qui a donné l’alerte la semaine dernière. Seul répit possible, en bord de mer, où le vent du large chasse les pollens et en haute montagne, où la végétation se fait plus rare. Entre 18 et 22% des Français sont allergiques aux pollens. Soit deux fois plus qu’il y a vingt ans. SALOM GOMIS SEBASTIEN/SIPA La pollution serait responsable de la hausse du nombre d’allergiques. Au-delà des symptômes connus, l’allergie peut influer sur le mode de vie et les relations socioprofessionnelles, provoquant fatigue, irritabilité ou baisse de la concentration. La situation est tout particulièrement préoccupante cette année, où les pollens de bouleaux sont arrivés massivement. Ainsi, des personnes qui jusquelà ne ressentaient qu’une petite gêne passagère se découvrent-elles allergiques. Au-delà du caractère exceptionnel de cette année, le nombre d’allergiques est en hausse constante. « Entre 18 et 22% des Français sont allergiques aux pollens. Soit deux fois plus qu’il y a vingt ans », selon Michel Thibaudon. Plusieurs explications à cela. La pollution, qui a abaissé le seuil de sensibilité des bronches des citadins, les rendant plus sensibles. Mais aussi le réchauffement climatique, qui multiplie de fait le nombre de jours d’exposition aux pollens. Seule consolation, la variété des traitements existants. Michel Thibaudon cite ainsi les antihistaminiques et collyres, qui « camouflent » les symptômes, l’homéopathie, qui peut déboucher sur « des résultats spectaculaires » et, plus durable, l’insensibilisation. L’introduction dans l’organisme, via des gouttes ou des injections, de doses croissantes de pollens provoque une réaction immunologique de protection, offrant au patient un répit de quatre à cinq ans. W HYPERACTIVITÉ « Prescrire » alerte sur un traitement La revue indépendante Prescrire alerte sur la molécule du méthylphénidate. Commercialisée notamment sous le nom de Ritaline, Biphentine ou Concerta, ce médicament, prescrit en cas d’hyperactivité de l’enfant serait à prescrire « en dernier recours ». En cause, ses effet indésirables graves, voire mortels, sont d’autant plus préoccupants que son efficacité est qualifiée par la revue de « modeste ». Le méthylphénidate, qui appartient à la famille des amphétamines, présente les mêmes effets indésirables, parfois graves et même mortels. Parmi eux, des risques cardiovasculaires, psychiatriques et cérébrovasculaires. Paradoxalement, le nombre de remboursements de ces traitements est en augmentation croissante, s’inquiète Prescrire, qui indique que le médicament doit rester un recours exceptionnel chez les enfants très perturbés. Le traitement des enfants atteints d’hyperactivité avec déficit de l’attention passe d’abord par une prise en charge pluridisciplinaire, associant suivi psychologique, éducatif et éventuellement social, rappelle la revue. W I. G.
On ne peut pas tout prévoir... Rhinites allergiques: Réagissez dès les prem symptô Eternuements, nez qui coule, irritation des yeux... OoUAUergie Loratadlne soulage efficacement les symptômes de la rhinite allergique.• uumoteml ! nl• Èl.ttnUemenU• Omongea/sonS• tcoulemetU nosols/orutont ! s muof clair... ceei est un médicament Ne pas utiliSer avant 12 ans. Lire attentivement la notice. Demandez conseil à votre pharmacien. Si les symptômes persistent oonsultez votre médecin. VISa GP n•0169GnV113 nOfl avent... -.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :