20 Minutes France n°2018 1er avr 2011
20 Minutes France n°2018 1er avr 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2018 de 1er avr 2011

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 Minutes France

  • Format : (235 x 305) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 6,6 Mo

  • Dans ce numéro : Des primaires qui font PSchiit

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
4 FRANCE 20 secondes POLITIQUE Rama Yade poursuivie par Marine Le Pen en justice Marine Le Pen porte plainte contre Rama Yade. La présidente du FN reproche à l’ancienne secrétaire d’Etat d’avoir écrit sur son blog que Marine Le Pen ne faisait de la politique « que pour s’enrichir sur le dos des gens, qu’elle faisait partie d’une famille de profiteurs qui en appelle aux électeurs et s’en met plein les poches ». Un 101 e département L’île de Mayotte est devenue, hier, le 101 e département français, malgré le report de l’élection du président du conseil général (à cause de l’absence de plusieurs élus UMP et Nouveau Centre). « C’est bien la tenue de la réunion du conseil général qui valide la création du département, même si elle n’a pas permis d’élire un président », a expliqué l’entourage de la ministre, Marie-Luce Penchard. INGRID GALLOU « J’ai cru que le ciel me tombait sur la tête. » Dans la bouche de Manjouga Kankan, 35 ans, l’expression n’a rien de galvaudée. Elle n’a que 21 ans quand elle apprend à la faveur d’une visite médicale de routine qu’elle est séropositive. Elle vient de quitter la Guinée pour venir en France. Surtout, elle est enceinte d’un peu plus de deux mois. Le père de l’enfant ? « Vous savez ce que c’est. Dès qu’il a su que j’étais enceinte, il est parti et j’ai dû assumer. » Sur sa contamination, les souvenirs remontent à la surface. Elle se rappelle avoir été piercée. « Une même aiguille pour tout le monde, il peut y avoir des risques. » VENDREDI 1 ER AVRIL 2011 SIDA Porteuse du VIH, elle est maman de trois enfants séronégatifs LE PARI DES MAMANS SÉROPOSM.REHLE/REUTERS Aujourd’hui, dans 99% des cas, l’enfant naît séronégatif. Interdiction d’allaiter Mais l’urgence reste de se traiter et de protéger l’enfant à naître. En quelques années, les risques de transmission de la mère au bébé ont considérablement diminué. Dans 99% des cas, l’enfant naît séronégatif, à condition que la future maman s’astreigne à un traitement. Une simple pilule matin et soir que la jeune femme a toutes les peines du monde à cacher à ses hôtes. Même s’ils sont « comme la famille », Manjouga doit assumer seule sa séropositivité. Trois jours après l’accouchement pourtant, c’est le soulagement, le bébé est séronégatif. Interdiction d’allaiter cependant, le virus aurait trop de risques de passer dans le lait maternel. Depuis, deux autres enfants sont nés, dont le petit dernier, 2 mois à peine. Sous trithérapie, Manjouga veut se voir comme toutes les autres mamans. Cette semaine, sa fille de 10 ans avait un devoir à faire sur le VIH. « Je l’ai aidée car je suis dedans, mais je ne lui ai rien dit sur moi. Ce n’est déjà pas évident de vivre avec le VIH, alors de le lui dire… » W SIDACTION « Avec le sida, tout est allé très vite » B. TESSIER/REUTERS Bertrand Audoin, du Sidaction. En dix-sept ans d’existence, les réussites du Sidaction, qui débute aujourd’hui pour trois jours, se confondent avec celles de la lutte contre le virus. Au premier rang desquelles l’évolution des traitements. Quinze ans après la découverte des trithérapies, le nombre de pilules quotidiennes se compte presque sur les doigts d’une main. « Toute leur vie ne tourne plus autour du traitement, et donc de la maladie », explique Bertrand Audoin, directeur du Sidaction. Dépisté tôt, un séropositif peut compter peu ou prou sur la même espérance de vie qu’un séronégatif. Autrefois estimé à 40% , le risque de transmission de la mère à l’enfant a de son côté dégringolé aux alentours de 1%. « Même en Afrique, le nombre de bébés séropositifs commence à baisser, se réjouit Bertrand Audoin. Les progrès se font certes pas à pas, mais c’est allé très vite. Aucune autre maladie n’a bénéficié d’avancées aussi rapides. » Du côté de l’aide aux malades, le Sidaction se félicite d’avoir inspiré les pouvoirs publics sur plusieurs projets phares, comme en Afrique, avec les campagnes d’accès aux traitements. En France, le Sidaction s’est attaché à financer des appartements médicalisés, permettant un accès aux soins en toute autonomie pour les malades. De petites structures d’hébergement aujourd’hui financées par les pouvoirs publics. Aujourd’hui, le Sidaction se place en pointe sur des structures toujours à taille humaine mais plus lourdes, pour des séropositifs atteints de maladies neurologiques, de plus en plus nombreux. W I. G. Faîtes vos dons en appelant le 110 et sur www.sidaction.org.
VENDREDI 1 ER AVRIL 2011 FRANCE 5 ÉDITION S’il n’est pas trop langue de bois... LE LIVRE POLITIQUE PEUT ÊTRE TRÈS LU ALEXANDRE SULZER « Ça fait plus d’un siècle que les livres politiques existent et ça fonctionne encore ! », s’exclame Thierry Billard, directeur littéraire chez Flammarion. Alors que se tient demain la 20 e Journée du livre politique à l’Assemblée nationale*, les éditeurs ne se lassent pas de ce type de publications. Les lecteurs non plus si l’on en croit les succès récents de Jean-Luc Mélenchon (70 000 exemplaires) ou Michel Rocard (60 000 ex.). « C’est plus facile de publier un livre qui marche quand on est dans l’opposition, car le politique est moins langue de bois, explique Thierry Billard. Si vous faites un livre tiède, ça ne marchera pas. » Quant aux essais écrits par les journalistes, « ils doivent apporter quelque chose de nouveau car la durée de vie d’un livre politique est très courte », complète Yves Derai, directeur des Editions du Moment. Reste que, lorsque l’auteur est unC. VOISIN/20 MINUTES Les ouvrages politiques cartonnent. homme politique, « l’objectif n’est pas qu’économique. Il est aussi d’assurer la réputation de la maison d’édition ». Car les cartons, quand l’ouvrage n’est pas pamphlétaire, sont rares. « Souvent, les politiques s’arrangent eux-mêmes pour acheter les stocks jusqu’à 4 000 €, cela permet de couvrir les frais de l’éditeur », glisse un professionnel. W * www.lirelapolitique.com. 20 secondes FAITS DIVERS Une femme tuée par balle en pleine rue à Compiègne Une femme de ménage de 46 ans a été tuée par balle hier matin en pleine rue à Compiègne alors qu’elle se rendait à son travail, selon Le Courrier Picard. Aucune piste n’est privilégiée. Patricia Bouchon aurait été étranglée mais pas violée La piste criminelle est confirmée dans la mort de Patricia Bouchon, la joggeuse disparue de Bouloc. Elle aurait été étranglée, mais pas violée. JUSTICE Charles Pieri menacé d’un retour en détention Le nationaliste corse Charles Pieri, ancien chef du FNLC-Union des combattants, est menacé d’un retour en prison après la révocation de sa conditionnelle accordée en octobre 2009, a-t-on appris hier auprès du parquet de Paris. JUSTICE Jugé pour ne pas avoir vacciné ses vaches Le jugement sera rendu le 12 mai. Thomas Ollagnon, agriculteur bio à Echalas était jugé hier devant le tribunal correctionnel de Lyon pour avoir refusé en 2009 de vacciner ses vaches contre la fièvre catarrhale ovine, dite « maladie de la langue bleue », comme l’imposait l’Etat. « Ce vaccin engendre de nombreux effets secondaire. Ce qu’on souhaite, c’est avoir le choix, comme la grippe pour les humains », souligne Thomas Ollagnon. « Cette maladie existe depuis des centaines d’années et n’est pas contagieuse pour l’homme », rappelle Samuel Richard, animateur à la Confédération paysanne du Rhône. Si ce procès est une première à Lyon, d’autres agriculteurs avaient déjà été jugés ces derniers mois en France, provoquant une fronde du milieu agricole. Et depuis novembre 2010, le vaccin n’est plus obligatoire. « C’est une bonne nouvelle. Mais nous pensions que l’Etat annulerait ses poursuites judiciaires. Ce qui n’a pas été le cas », regrette l’agriculteur. W À LYON, CAROLE BIANCHI.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :