20 Minutes France n°2018 1er avr 2011
20 Minutes France n°2018 1er avr 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2018 de 1er avr 2011

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 Minutes France

  • Format : (235 x 305) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 6,6 Mo

  • Dans ce numéro : Des primaires qui font PSchiit

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 20 - 21  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
20 21
18 CAHIER VERT Chez Lush, on conditionne pour la bonne cause La marque de cosmétiques « frais et faits main » Lush, née en Angleterre en 1995 et installée en France depuis 2005, est du genre à mettre ses employés (consentants) à poil sur le trottoir, pour montrer que « l’emballage, c’est de la crasse ». « On préfère investir dans la qualité de nos produits. » Tant mieux. 70% des cosmétiques Lush sont donc vendus « nus », les stars sont les produits solides, shampoings en tête. Cette VENDREDI 1 ER AVRIL 2011 COSMÉTIQUES Les industriels ont toujours du mal à renoncer aux emballages qui en jettent UNE DÉLICATE CURE DE MINCEUR MARIKA MATHIEU Au cœur de millions de bouteilles, pots, tubes et écrins en tout genre célébrant la beauté éphémère, la pommade du développement durable pénètre très lentement. Car, « plus l’emballage est imposant et luxueux, plus on a l’impression qu’il protège un produit de qualité », indique Laurence Wittner, de l’Observatoire des cosmétiques, qui confirme les vieux réflexes du rayon parfumerie. Un suremballage et des matériaux de confection glam, mais peu adaptés au recyclage et à la défense de l’environnement. Le suremballage boudé La France, plus grand producteur mondial en cosmétiques, écoule chaque jour sur son sol 157 000 flacons de parfum, 525 000 bouteilles de shampoing ou encore 309 000 soins pour le visage. Le secteur représente 7% du chiffre d’affaires de l’emballage en Europe et… 11% en France. Selon Amarjit Sahota, directeur de l’Organic Monitor, centre de recherche en développement durable, « les entreprises se concentrent sur la composition des produits ou le commerce équitable, moins sur l’emballage, parent pauvre de leur démarche environnementale ». Le récent congrès PCD (Parfums, cosmétiques & design) s’est d’ailleurs terminé sur cette note : « L’emballage peut être un véritable déclencheur de vente. » Mais les choses changent depuis deux ou trois ans et les fabricants proposent trois options : faciliter le recyclage avec un produit monomatière ou des pièces que l’on peut désolidariser ; miser sur une « deuxième vie » avec un coffret réutilisable ; utiliser des matériaux recyclés et limiter le gaspillage de papier en imprimant la notice sur le carton. MARIKA MATHIEU LYDIE/SIPA Le secteur des cosmétiques fait des efforts, mais reste encore attaché aux emballages imposants et luxueux. Une prise de conscience qui se généralise, selon Gilles Degroote, consultant chez Ethicity, en pleine finalisation de l’enquête « Les Français et la consommation responsable ». Ce sondage présenté hier démontre que, si 27% des personnes interrogées déclarent éviter régulièrement les produits suremballés, la proportion atteint 32% chez les femmes qui dépensent beaucoup en produits cosmétiques. Pour Gilles Degroote, l’attente des consommateurs reste le meilleur moyen de faire bouger les entreprises, car « un emballage peut rester sexy avec moins de packaging et plus de naturel ». W FABIEN BOUTON Responsable du pôle écodesign dans l’agence de conseil en développement durable Evea. En quoi l’emballage des cosmétiques pèche-t-il ? A cause de masses de matériau trop importantes, de finitions, composants ou peintures, qui peuvent rendre impossible le recyclage et, enfin, des volumes. On parle « d’emballages voleurs », surdimensionnés par rapport au produit, qui impliquent des moyens de transport disproportionnés. Pourquoi cette industrie a-t-elle du mal à évoluer ? Il y a, notamment dans le luxe, une idée d’excès, de beauté extrême, qui va à l’encontre de l’éco-conception conçue comme réduction. Mais ce sont aussi les marques de luxe qui font évoluer les choses. Kenzo, Thierry Mugler ou Annick Goutal ont adopté les rechar ges ou « fontaines » de parfum. C’est une révolution copernicienne : penser sur le long ter me, tout en restant séduisant. gamme aurait permis, l’année dernière, d’éviter la production, le transport et la destruction de trois millions de bouteilles en plastique. Et si emballage il doit y avoir, il sera alors en pop-corn, 100% compostable, ou noué façon baluchon japonais, réutilisable comme foulard ou napperon. Les pots en plastique peuvent être rapportés en échange d’un masque « frais » (biodégradable). WM.M. « Penser sur le long terme tout en restant séduisant » La révolution des emballages est donc en marche... Oui, mais timidement. L’écart entre les attentes de consommation et la proposition des marques se réduit. L’accompagnement est disponible et si Chanel peut jouer la carte du développement durable, il n’y a pas de raison que les autres en aient peur. WM.M.
tli) do la WrT ! I:II ! NOLM ! I.A&I ! RARJ:T'El'llo'lte + COIMircla 4,toC Permet de garoer sesnstes plut:6t que de ln Jeter. P11st1que polycartlonm:t polyhyli ! ne, utcnouc syntl1que. 19xl4, H7cm. Lllmi ! IIIIIIIIUVII.AIIJ ! PS VAUÂ)•.._Ir 1,MIC/pç EmJliiBilles. leur tnlnsport est Pol)lpropylne. 1,2L. t:IIi) do lal.lln' ! llUIOII\,.Ui&l ! Al..lNGlllmpe de 35C Un emballage nldult de 3011o. Ader nkkeh !. Potvstyrtnepapier. H688lcm. liJabet-jour 31,5cm. Le vert de toutes les couleurs Chez IKEA, réduire l'impact sur l'environnement est une préoccupation à chaque étape du cycle de vie du produit. Nous faisons partie du problème, mals nous travaillons pour faire partie de la solution. Nous pesons le pour et le contre, nous examinons sans cesse les possibilités d'amélioration. Tous ces progrès mis bout à bout forment une masse de travail qui porte déjà ses fruits. Nous avons appelé ce suivi "'La liste renouvelable", car elle ne s'arrêtera jamais ! Suivez ces améliorations sur www.lkea.fr/lallsterenouvelable c: ; c ;) "" la 1.111'1'1 ! 111 ! -I.AIII.I ! LUSY BLOM cou•n 4,tJC Ga ml de chutes de produdtlon dee ClOuetl:u DCEA. 100% ClOI:on, en coton, vl9cos>e. [ll) Llln'K RIN 1 STVVA c:omblnlllon rana-nt 12te C81SS""'.. UB'l'E -LAIII.E IUNNANlllmpe de.,.. Fon<:tlonne è l't ! nergle solaire renouvelable Pfsttque ABS, polyœrllo, aderlquf, aluminium. ill7cm. Bres n ! glllble 44an. Pied 013,5cm.lll)a.. UIl'l'I ! -I.AIIIJ ! MICKI ! lluNIIU 3K Pan. partie./Il bres da bols, nmpll de œrtl:ln type nid d'1be1lle qui utlllse moll\$ de matlre premlre. Peint acryliQue, plalltlque ABS. L73JCP50, H75cm. ŒD... Il LD'l'IIIINOIMIIMf,, RINIOSKIR mitigeur extenallble 12K Doté d'un aérab ! ur avec: ClOmpensatlon de pression, permet de nldulre Ill consommation d'eau de JO'Mo. Llllton, nickel,nt. www.IKEA.fr



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :