20 Minutes France n°2016 30 mar 2011
20 Minutes France n°2016 30 mar 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2016 de 30 mar 2011

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 Minutes France

  • Format : (235 x 305) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 3,2 Mo

  • Dans ce numéro : Hou-hou... Ségolène

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
4 FRANCE 20 secondes AFFAIRE RENAULT Un enregistrement ajoute à l’embarras de la direction Un enregistrement vidéo fourni par Dominique Gevrey, l’un des responsables de la sécurité de Renault accusé d’avoir vendu de fausses informations sur l’affaire présumée d’espionnage, relate une conversation entre lui, Christian Husson, directeur juridique, l’avocat du groupe, Jean Reinhart, et Rémi Pagnie, chef de la sécurité, le 14 février dernier. Il apparaît dans l’échange diffusé par lexpress.fr que les dirigeants savent qu’ils n’ont aucune preuve matérielle contre les trois cadres mis en cause. Un ancien agent secret nie être la source de Gevrey Un ancien agent secret belge a assuré lundi aux enquêteurs ne pas être la « source » de Dominique Gevrey, mis en examen pour escroquerie, a rapporté hier le site TF1 News. FAITS DIVERS Un stagiaire meurt dans une station d’épuration Un jeune stagiaire, qui travaillait sur le site de la station d’épuration Veolia de Montceau-les-Mines (Saône-et-Loire) et était porté disparu depuis hier matin, a été retrouvé mort vers midi. Son corps a été retrouvé au fond d’une cuve. 140 kg de cannabis saisis lors d’un « go fast » Trois hommes ont été arrêtés hier sur l’autoroute A9 dans l’Aude lors d’un « go fast », alors qu’ils transportaient 140 kg de résine de cannabis en provenance d’Espagne et destinés à la région grenobloise. Un quatrième homme, suspecté d’être le commanditaire, a été arrêté à grenoble. 80 g de cannabis retrouvés dans l’orgue d’une église Depuis trois ans, l’organiste relevait régulièrement la présence d’allumettes sur son instrument. Il jouait en réalité sur une planque de rêve pour des trafiquants. Samedi, 80 grammes de résine de cannabis soigneusement emballés ont été retrouvés dans le ventilateur de l’orgue de l’église de Cognac, a rapporté Sud-Ouest. DELPHINE BANCAUD Insultes, coups, moqueries, racket, déculottage… Près de 12% des élèves de CE2, CM1 et CM2 se déclarent victimes de harcèlement verbal et physique à l’école, selon une enquête réalisée par l’Observatoire international de la violence à l’école pour l’Unicef et rendue publique hier. « Prise isolément, chaque agression a peu d’importance, mais c’est la répétition qui rend la situation grave. Par ailleurs, on constate que les enfants qui subissent régulièrement une forme de violence deviennent généralement victimes de toutes les autres », indique Eric Debarbieux, directeur de l’Observatoire. Un harcèlement qui peut avoir des conséquences graves pour l’enfant : absentéisme, décrochage scolaire, image de soi dégradée, voire dépression. G. VARELA/20 MINUTES Luc Chatel bien décidé à agir Ces violences, Sandrine, enseignante en CM2 à Paris, en est souvent témoin. « Un de mes élèves est toujours victime des autres. Difficile d’expliquer pourquoi, car il n’est pas différent d’eux. L’autre jour, il a manqué de se casser le nez après avoir été violemment poussé par un camarade. La fois d’avant, il avait été roué de coups par un groupe d’élèves. Sans compter les insultes, qui sont monnaie courante à l’école. » Face à ces situations, l’équipe enseignante peine souvent MERCREDI 30 MARS 2011 ÉDUCATION Une étude dresse un état des lieux du harcèlement scolaire LA VIOLENCE FAIT ÉCOLE W UNE ENQUÊTE AMBITIEUSE Réalisée de la fin 2009 à la fin 2010 sur un échantillon de 157 écoles dans 10 académies, cette étude a permis d’interroger 12 326 écoliers de CE2, CM1 et CM2. Elle montre aussi que les agresseurs et les victimes sont souvent des garçons et que les violences n’épargnent aucune école. Le cimetière de Cronenbourg. UMDORF/IMAGO/SIPA Le décrochage scolaire peut être une des conséquences du harcèlement Coup de filet dans la mouvance skinhead. Hier, la police a procédé à l’interpellation de quinze personnes à la suite de la profanation de tombes israélites et musulmanes dans trois cimetières de l’agglomération de Strasbourg, en 2010. Les individus étaient toujours entendus dans la soirée. Les enquêteurs et le parquet se sont refusés à tout commentaire pour le moment. La juge d’instruction chargée de l’affaire est « très en colère » que la presse ait eu vent des arrestations, a-t-on appris de source policière. Selon nos informations, un à trouver des réponses. « Récemment, nous avons obligé les élèves agressifs à écrire des mots d’excuse qui ont été signés par leurs parents. Nous avons aussi noué un partenariat avec un commissariat de police. Dans ce cadre, un policier est venu faire de la prévention, en expliquant les conséquences que pouvaient avoir des violences répétées sur un individu et en exposant les sanctions auxquelles les agresseurs s’exposent. Les élèves se sont tenu à carreau pendant les semaines suivantes. Mais cela ne suffit pas », affirme Sandrine. Pour tenter d’endiguer le problème, Luc Chatel a installé hier un Conseil scientifique contre les discriminations, chargé notamment de lutter contre le harcèlement scolaire. Il recevra aussi dans une quinzaine de jours un rapport d’Eric Debarbieux lui proposant des pistes de prévention. W ALSACE Des skins soupçonnés de profanation seizième individu faisant partie des « objectifs » n’aurait pas été arrêtés. Les mis en cause « sont suspectés d’entretenir des liens avec le milieu néonazi », a indiqué Abdelaziz Choukri, l’ex-délégué de la Grande Mosquée de Strasbourg. Le 27 janvier 2010, 18 croix gammées avaient été découverte dans le cimetière juif de Cronenbourg. A la fin juin, dix-huit stèles avaient été détériorées dans le carré musulman de la Robertsau. Le 24 juin, 36 tombes musulmanes étaient cassées à la Meinau. Des traces d’ADN avaient été relevées. W À STRASBOURG, P. W.
MERCREDI 30 MARS 2011 FRANCE 5 POLITIQUE Echec aux cantonales, montée du FN, débat sur la laïcité... À PART ÇA TOUT VA BIEN À L’UMP ALEXANDRE SULZER Après l’échec des cantonales, l’heure est au règlement de comptes à l’UMP. Hier, François Fillon et Jean-François Copé se sont affrontés dans le bureau du président de la République. En cause, les propos tenus lundi par le secrétaire général de l’UMP sur Canal +, qui accuse le Premier ministre « de ne pas jouer collectif » à propos du débat sur la laïcité. La réunion de groupe à l’Assemblée nationale qui a suivi a permis aux deux hommes, dont l’inimitié est de notoriété publique, de tourner la page. « Il est important que l’on se parle », a conclu Jean-François Copé à la sortie, en soulignant « la volonté des uns et des autres d’être unis ». Un malaise persistant Il n’empêche. Malgré le rabibochage affiché, la fracture entre les tenants du débat sur la laïcité, lancé par Jean-François Copé avec l’aval de l’Elysée, et ceux qui en redoutent d’éventuelles dérives n’est pas comblée. « Il n’est pas trop tard pour revenir aux questions que se posent WITT/SIPA Copé veut apaiser les tensions. FOIRE EUROPÉENNE Le Mexique laisse sa place à l’Espagne Le Mexique ne sortira finalement pas des stands. Strasbourg-événements a annoncé officiellement, lundi, que le pays ne sera pas, comme il était prévu, l’invité d’honneur de la prochaine Foire européenne. Elle se tiendra au parc des expos du Wacken, du 2 au 12 septembre. Dans un communiqué, l’organisateur indique uniquement que des « événements ont malheureusement conduit à y renoncer pour cette édition 2011 ». Comprendre, les tensions entre les gouvernements français et mexicain, à propos de l’affaire Florence Cassez, comme nous le révélions au début du mois. Claude Feurer, le directeur de Strasbourg-événements, expliquait alors que le dossier étant « en stand-by » il avait « un plan B ». Celui-ci a été confirmé, hier. L’Espagne va remplacer le Mexique pour offrir « une invitation au voyage » aux quelque 200 000 visiteurs de la manifestation. W P. W. La Foire européenne attire en moyenne 200 000 visiteurs par an au Wacken. W ŒCUMÉNISME Les représentants des six grandes religions de France désapprouvent la tenue du débat sur la laïcité tel qu’il est proposé par l’UMP et Jean-François Copé. Leur déclaration commune doit être publiée aujourd’hui. les Français », a fait valoir lors de la réunion de groupe Pierre Méhaignerie, viceprésident du conseil national de l’UMP. Michel Heinrich, député des Vosges, a indiqué que « la tentation de rapprochement avec le FN » crée une « grande exaspération » au sein de la population. « La ficelle est un peu grosse ! » Même énervement chez la sénatrice centriste Fabienne Keller, pourtant déléguée générale adjointe de l’UMP en charge du projet. « Je suis inquiète, je vois l’émotion suscitée », glisse à 20 Minutes celle qui demande que les conclusions du débat sur la laïcité ne soient pas tirées le jour même de sa tenue. « Il faut prendre le temps d’une vraie discussion, sinon on donne l’impression de stigmatiser l’islam. » La direction de l’UMP temporise. « Le débat aura des conclusions modérées, insiste Marc-Philippe Daubresse, secrétaire général adjoint. Le ton, humaniste et apaisé, portera sur le mieuxvivre ensemble. » Hier, Jean-François Copé a fait paraître une « lettre à un ami musulman » sur lexpress.fr pour tenter d’apaiser les tensions en amont. W 20 ENVIRONNEMENT Une « Météo Méduses » pour l’été 2012 C’est la bête noire des estivants. La Pelagia noctiluca, méduse particulièrement urticante, sera bientôt suivie à la trace. Au laboratoire océanologique de Villefranche-sur-mer, une équipe de chercheurs travaille sur la mise au point d’une « Météo méduses ». Objectif : prévoir leur arrivée en masse sur les plages azuréennes 24h, voire 48 h à l’avance. secondes FAITS DIVERS Un cadavre découvert à une dizaine de km de Bouloc Un corps a été découvert hier en fin de journée à 10 km de Bouloc, le village de Haute-Garonne où la joggeuse Patricia Bouchon a disparu le 14 février, selon le site de l’hebdomadaire Le Point, qui cite une source proche de l’enquête. Tony Meilhon tente de nouveau de se suicider Le meurtrier présumé de Laëtitia Perrais, cette jeune femme disparue en janvier dernier près de Pornic, a tenté de se suicider hier après-midi, puis a été hospitalisé, a-t-on appris hier auprès du procureur de Nantes. Tony Meilhon, 31 ans, se trouvait dans sa cellule de la prison de Vézin-le-Coquet, en Ille-et-Vilaine. Il aurait absorbé des médicaments avant d’être pris en charge, sous bonne escorte, au CHU de Rennes. Son pronostic vital ne serait pas engagé. Rabattues sur les côtes « La Pelagia vit à 400 mètres de profondeur, détaille Martina Ferraris, qui participe au projet. Elle remonte la nuit pour manger, et se trouve parfois rabattue sur les côtes par les courants. Là, elle finit par mourir mais reste encore urticante pendant deux à trois jours... » De leur côté, les scientifiques azuréens ont la charge de décortiquer le cycle biologique de ce genre de méduses. Les universités de Toulon et Marseille, ainsi que deux entreprises, participent également au projet. « Des données météorologiques et environnementales seront ainsi croisées avec les nôtres dans un modèle mathématique pour tenter de définir où et quand vont s’échouer les bancs de méduses », promet le nouveau directeur de l’observatoire, Gabriel Gorky. Des engins flottants dotés de systèmes d’imagerie et placés au large des côtes auront la charge de visualiser la présence ou non de méduses, pour valider les prévisions. Un dispositif « unique au monde », revendique le centre de recherche, même si « de nombreux travaux sur la problématique des méduses sont engagés à travers le monde », précise Gabriel Gorky. Les premières estimations devraient être diffusées au cours de l’été 2012 dans la presse et via le site web du conseil général, qui finance les études entreprises à Villefranche-sur-Mer pour mener à bien ce projet. Seules seront concernées dans un premier temps les plages situées entre Eze et Nice, avant d’envisager une extension à l’ensemble des communes du littoral des Alpes-Maritimes. W JEAN CHRISTOPHE MAGNENET



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :