20 Minutes France n°2013 25 mar 2011
20 Minutes France n°2013 25 mar 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2013 de 25 mar 2011

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 Minutes France

  • Format : (235 x 305) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 4,9 Mo

  • Dans ce numéro : Tendance : le rock part en campagne

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
8 MONDE ANTHONY NATAF Ils étaient près de 20 000 à s’être rassemblés hier dans un cimetière de Deraa, ville du sud de la Syrie, foyer d’une contestation sans précédent contre le régime. Les opposants ont célébré les funérailles de manifestants tués la veille par les forces de sécurité. Au moins 37 personnes sont mortes mercredi, selon des sources médicales. « Le sang des martyrs ne sera pas versé en vain », a scandé la foule, encadrée par la police secrète et par des centaines de soldats, kalachnikov en main. Au fil des manifestations quasi quotidiennes, les Syriens n’ont rien cédé dans leurs revendications pour plus de liberté, dans un pays verrouillé par le parti Baas depuis quarante-huit ans Déstabilisation régionale La conseillère du président Bachar al-Assad, Boussaïna Chaabane, a annoncé hier que le dirigeant allait mettre sur pied une commission pour étudier la levée de l’état d’urgence en vigueur depuis 1963. Al-Assad a aussi promis une législation sur la liberté de la presse et sur les partis politiques. Mais rien ne dit que ces déclarations seront de nature à calmer la fronde. Au début de la contestation, le régime avait pris les devants en annonçant des réformes, sans succès. Pour Antoine Basbous, directeur de l’Observatoire des pays arabes, « cela va encourager les manifestants à insister davantage. Ils vont se dire qu’Assad lâche sous la pression. » « Avec ce que nous voyons actuellement dans les pays arabes, les peuples qui se soulèvent ne peuvent plus se satisfaire de simples réformes », relève Mansouria Mokhefi, spécialiste du Moyen Orient à l’Institut français des relations Internationales. Ce qui est sûr c’est que l’équilibre – tout relatif – de la région est lié au destin du pays. « Si le régime tombe, l’Iran sera très ennuyé, car il y aura une rupture VENDREDI 25 MARS 2011 SYRIE Vingt mille personnes se sont rassemblées à Deraa en mémoire de victimes de la répression AL-ASSAD PROMET DES RÉFORMES 20 secondes JAPON Le séisme fait 27 000 morts Deux semaines après la catastrophe, le nouveau bilan du séisme et dutsunami au Japon s’établit à plus de 27 000 morts et disparus. Par ailleurs, trois employés travaillant sur le réacteur 3 de la centrale de Fukushima, au nord-est du Japon, ont été gravement irradiés BIRMANIE Séismes de magnitude 7 Deux tremblements de terre de magnitude 7,0 se sont produits en quelques minutes dans le nordest de la Birmanie, aux confins de la Thaïlande et du Laos. CÔTE D’IVOIRE La Cédéao alerte l’ONU Les chefs d’Etat de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cédéao) vont demander aux Nations unies un mandat pour intervenir militairement en Côte d’Ivoire « en dernier ressort ». H. MALLA/AP/SIPA Dans les rues de Deraa, mercredi, devenue l’épicentre d’une contestation sans précédent. PROCHE-ORIENT L’escalade de la violence se poursuit Après un calme relatif depuis deux ans, la tension est montée d’un cran hier entre la bande de Gaza et Israël. L’aviation israélienne a frappé des cibles militaires dans la bande de Gaza, sans faire de victimes, en riposte à un attentat à Jérusalem la veille, qui avait fait un mort et au moins 30 blessés. Quelques heures après les raids israéliens, des missiles à longue portée ont été tirés depuis Gaza et ont atteint le port israélien d’Ashdod, ainsi qu’une zone située plus au nord. Selon la police israélienne, certains de ces tirs, qui n’ont pas fait de victimes, ont atteint la zone de Yaveneh, à seulement 20 km de Tel-Aviv. La dernière fois que cette zone avait été visée remonte à l’offensive israélienne contre le Hamas à Gaza, à l’hiver 2008. L’attentat de Jérusalem n’a pas été revendiqué, mais le Djihad islamique a déclaré que deux de ses dirigeants ont été interrogés en Cisjordanie par l’Autorité palestinienne, qui a condamné cet acte de violence. Le Hamas a assuré qu’il souhaitait que le calme revienne dans la région. Le vice-ministre israélien de la Défense, qui a jugé le Hamas responsable des tirs de roquettes, a promis de « frapper de manière proportionnelle I. ABU MUSTAFA/REUTERS quand il le faudra ». Le Premier ministre Netanyahou a de son côté assuré qu’Israël agirait « de façon ferme, responsable et réfléchie pour préserver le calme et la sécurité qui a régné ici ces deux dernières années ». Les deux parties assurent vouloir éviter une nouvelle guerre à Gaza, après l’offensive meurtrière de l’hiver 2008, qui avait fait plus de 1 400 morts palestiniens. W Tsahal a frappé des cibles militaires dans la bande de Gaza, hier. géographique avec le Hezbollah au Liban, explique Antoine Basbous. L’arc chiite sera sectionné et cela aura des répercussion au-delà de la seule Syrie. » W Les événements à suivre sur LIBYE L’Otan va prendre le commandement Les Etats-Unis transféreront dans un délai d’un ou deux jours à l’Otan le commandement des opérations militaires menées par une coalition internationale en Libye, a annoncé hier le ministre turc des Affaires étrangères. « Un accord de principe a été trouvé dans un délai très court, a déclaré Ahmet Davutoglu. Les opérations vont être entièrement transférées à l’Otan. » Hier dans la matinée, le ministre de la Défense, Gérard Longuet, a affirmé hier que la résolution 1973 de l’ONU, qui vise à protéger les civils, « donne une base juridique très large, sans intervention terrestre ». Face au risque que des troupes pro-Kadhafi se mêlent aux civils, la coalition peut « tirer depuis les airs sur des objectifs au sol » afin de les priver de ravitaillement militaire, a précisé Longuet. De son côté, le chef de la diplomatie, Alain Juppé, a affirmé que les opérations pourraient se compter en semaines, mais pas en mois. W FAUSTINE VINCENT
VENDREDI 25 MARS 2011 ÉCONOMIE 9 RESTAURATION Une fillette a été malade LA POLÉMIQUE AU MENU DE QUICK GILLES WALLON Une nouvelle affaire d’intoxication alimentaire pourrait empoisonner la chaîne de fast-food Quick, deux mois après le décès d’un jeune de 14 ans qui avait pris un repas à Avignon (Vaucluse) dans un des restaurants de la chaîne. Alyssia, 9 ans, a été prise d’un violent mal de ventre une heure après avoir mangé un menu Giant, samedi dernier à Evry, dans la banlieue parisienne. La fillette a été hospitalisée pendant quelques heures. Sa mère a déposé une main courante au commissariat d’Evry et se réserve le droit de porter plainte, selon l’évolution de l’état de santé de sa fille. La fillette a été hospitalisée après un repas au Quick d’Evry. « Aucune preuve formelle » « Une heure après le repas, j’avais très mal au ventre, je ne pouvais plus marcher, c’est papa qui m’a portée pour me sortir de voiture », a raconté Alyssia au Parisien. A l’hôpital, elle a subi une prise de sang et un test urinaire. Ces résultats, que les parents décideront de rendre publics ou non, détermineront la responsabilité possible de Quick. Pour l’heure, la direction de l’enseigne limite sa communication au strict minimum. « Il n’y a pour l’instant aucune preuve médicale formelle », souligne son service de presse, qui précise que la chaîne n’a reçu « aucune alerte des autorités sanitaires ». W W OPÉRATION COMMUNICATION La « deuxième affaire Quick » vient perturber l’opération de communication mise en place par la chaîne, qui a montré les cuisines d’un de ses restaurants à la presse, lundi. Le président de Quick s’était aussi adressé aux consommateurs avec des vidéos sur YouTube pour rappeler les engagements de « qualité » et de « sécurité » de la chaîne. MEIGNEUX/SIPA avec.fr le site expert de l’éco 20 secondes CHÔMAGE Peu de progrès en février Le nombre de chômeurs sans aucune activité n’a connu qu’une très légère baisse de 0,1% en février, avec 2,701 millions de demandeurs d’emploi, a indiqué hier le ministère. FONCTION PUBLIQUE Les secrets de Bercy « C’est à Bercy qu’on trouve les meilleurs salaires de la République », ont affirmé hier les journalistes Thomas Bronnec et Laurent Fargues, lors d’un chat sur 20minutes.fr. Auteurs de Bercy, au cœur du pouvoir, ces deux spécialistes assurent qu’au ministère des Finances, « les hauts fonctionnaires gagnent en moyenne 30% de plus que dans les autres ministères ». VALEUR REFUGE L’or et l’argent flambent Les cours de l’or et de l’argent ont atteint de nouveaux records hier, sur fond de recul du dollar, d’agitation politique en Afrique du Nord et au Moyen-Orient, d’inquiétudes sur la situation au Japon et de nouvelles craintes sur la dette en Europe. L’or a touché un plus haut historique à 1 447,40 dollars l’once. L’argent a atteint un plus haut vieux de trente et un ans, à 38,13 dollars. ZONE EURO Bruxelles au chevet du Portugal La fragilité économique et politique du Portugal inquiète profondément les dirigeants européens, réunis depuis hier à Bruxelles, alors qu’une nouvelle crise menace la zone euro. Mercredi, le Premier ministre socialiste portugais, José Socrates, a présenté sa démission, après le rejet par le Parlement d’un nouveau plan d’austérité. Les députés ont refusé de voter de nouvelles hausses d’impôts et des coupes supplémentaires dans le budget de l’Etat. La Commission européenne jugeait pourtant ces mesures indispensables pour réduire le déficit et pour empêcher la flambée des taux d’emprunt imposés au Portugal par les marchés financiers. Selon Jean- Claude Juncker, le président de l’Eurogroupe, le Portugal pourrait bientôt demander une aide européenne aux alentours de 75 milliards d’euros. W G. W. LE CHIFFRE 47% SEULEMENT DES SALARIÉS FRANÇAIS SE DÉCLARENT SATISFAITS DE LEUR SALAIRE. (Sondage BVA/BPI/L’Express)



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :