20 Minutes France n°2012 24 mar 2011
20 Minutes France n°2012 24 mar 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2012 de 24 mar 2011

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 Minutes France

  • Format : (235 x 305) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 3,4 Mo

  • Dans ce numéro : Géante : Liz Taylor est morte hier à l'âge de 79 ans.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
16 CULTURE Les hommes d’une vie Elizabeth Taylor a épousé sept hommes et célébré huit mariages. La ronde a commencé avec Conrad Hilton Jr., fils du fondateur de la chaîne hôtelière. Elle s’en sépare après six mois, pour violences conjugales. JEUDI 24 MARS 2011 DISPARITION Liz Taylor, la dernière grande star de l’âge d’or d’Hollywood est décédée hier à 79 ans L’AUTRE REINE ÉLIZABETH TIRE SA RÉVÉRENCE STÉPHANE LEBLANC Elizabeth Taylor est décédée hier. Sa beauté, son talent et ses frasques amoureuses ont marqué l’histoire d’Hollywood. « Elle est l’égale de Marilyn, Grace Kelly et Audrey Hepburn… à la différence que sa carrière a duré soixante ans ! », explique l’historien du cinéma N.T. Binh. L’enfant star Elle commence le cinéma à 10 ans. Dans les années 1940, les studios sont friands d’enfants stars. « Elle accroche tout de suite, rappelle N.T. Binh. Car elle est très belle et se révèle bonne comédienne. Un film en particulier ? Le Grand National (1944) avec Mickey Rooney. Elle n’a alors que 12 ans. L’actrice en vue Le Père de la mariée (1950) est son premier grand succès commercial. L’année suivante, elle se fait Une place au soleil dans le film éponyme, révélant toute sa palette glamour et sensuelle. Dès 1956, tous ses films deviennent des classiques. L’un d’eux en particulier ? « Au moins cinq », répond N.T. Binh : Géant (1956), La Chatte sur un toit brûlant (1958) Soudain l’été dernier (1959), Cléopâtre (1963) et Qui a peur de Virginia Woolf (1966). L’icône people « Sa vie privée compte autant dans l’esprit du public que ses DALMAS/SIPA — NANA PRODUCTIONS/SIPA Elizabeth Taylor dans Cléopâtre en 1963 (à g.) était déjà une star dix ans auparavant (à dr.). films », reprend l’historien. Sa vie sentimentale a toujours défrayé la chronique. Notamment sa romance avec Richard Burton, acteur marié et catholique, devant les objectifs des premiers paparazzis à Rome. Mais c’est elle aussi qui la première impose son salaire à un studio : aujourd’hui sur un million de dollars à la Fox pour tourner Cléopâtre. L’éternelle invitée Elle n’arrête pas de tourner, « mais elle refuse très vite les rôles de femmes vieillissantes, si bien qu’elle n’apparaît bientôt plus qu’en guest », reprend W CINÉMA Notre site Internet rend un bel hommage à Liz Taylor avec un dossier complet. Retrouvez : G La saga de sa vie en images. G Du Grand National (1944) à La Chatte sur un toit brûlant (1958), sa filmographie en extraits vidéo. G Toutes les réactions du monde du 7 e art. N.T. Binh. Son dernier bon film ? Reflets dans un œil d’or (1967). Par la suite, elle change de registre, s’engage dans la lutte contre le sida après la mort de son ami l’acteur Rock Hudson en 1985, organise des galas et devient une amie intime de Michael Jackson. W « Rumeur infondée » Suit l’acteur d’Hitchcock Michael Wilding, qu’elle quitte au bout de cinq ans pour l’ingénieur optique Michael Todd. Quand il meurt dans un accident d’avion, elle trouve le réconfort auprès du meilleur ami de son défunt mari, Eddie Fisher (qu’elle pique à l’actrice Debbie Reynolds), avant de succomber à Richard Burton durant un tournage. Leur liaison fait scandale au point qu’elle l’épousera deux fois, avant de jeter l’éponge et son dévolu sur le sénateur John Warner, puis sur Larry Fortensky, un entrepreneur rencontré en cure de désintoxication. Sa toute dernière idylle est pour Jason Winters, un agent de Los Angeles de trente ans son cadet. Elle ne l’épousera pas, même si les tabloïds ont annoncé leurs fiançailles l’an dernier. Démenti de la star sur sa page Twitter : « Cette rumeur est infondée. Jason est mon manager et mon plus cher ami. Je l’aime de tout mon cœur. » Et c’était amplement suffisant. W S.L. W HOMMAGES À LA TV G France 3 diffuse ce soir à 20 h 35 La Chatte sur un toit brûlant (1958) de Richard Brooks. G Sur France 2, ce soir à 0 h 10 : Qui a peur de Virginia Woolf (1966) de Mike Nichols. G Sur Paris Première, mardi 29 mars à 20 h 35 : Le miroir se brisa (1980) de Guy Hamilton.
JEUDI 24 MARS 2011 POKER 17 TOURNOI L’OL Poker Cup s’est tenue le week-end dernier à Lyon GERLAND DÉROULE LE TAPIS VERT CHRISTOPHE LUISIN En marge de la rencontre Lyon- Rennes, BetClic et Everest Poker, sponsors maillot du club lyonnais, organisaient le week-end dernier une opération intitulée « OL Poker Cup ». Ce tournoi gratuit a réuni une trentaine de participants. En dehors des qualifiés sur Internet, on pouvait noter la présence remarquée de l’international français Anthony Réveillère ainsi que les anciens Alain Cavéglia et Florent Laville. Des affinités avec le foot La veille du tournoi, les amateurs venus des quatre coins de la France ont eu le privilège de fouler la pelouse du stade de Gerland quelques minutes avant le coup d’envoi du match. L’expérience s’est avérée particulièrement exceptionnelle pour les trois heureux vainqueurs. Après avoir passé les mailles du filet des qualifications Internet, où 86 000 participants avaient tenté leur chance, Julien Borrat, Charly Grenet et Thomas Dubois ont décroché un package d’une valeur de 7 000 €. En plus EUROPE CENTRALE Cap sur la capitale de la République tchèque LES MERVEILLES DE PRAGUE LE ROUTARD ET CÉDRIC COUVEZ C e n’est pas un hasard si la capitale de la République tchèque est classée au Patrimoine mondial de l’Unesco tant il y a de belles choses à voir à Prague. Du pont Charles aux hauteurs de Vinohrady et de l’abbaye de Strahov aux ruelles de Malá Strana, imprégnez-vous du gothique omniprésent, du baroque inénarrable, des légèretés Art nouveau et de l’avant-gardisme surprenant. Compte tenu de la température extérieure, de nombreux arrêts s’imposent pour se réchauffer. Heureusement, cafés et bars ne manquent pas. ORIGINAL CONSULTING Le Lyonnais Anthony Réveillère et le participant qui l’a éliminé du tournoi. du titre honorifique de « joueur officiel de poker de l’OL », ils vont pouvoir ainsi participer à un tournoi majeur du circuit international, « The One », qui se déroulera du 21 au 24 avril à Monte-Carlo. Olivier, d’Everest Poker, était ravi de saluer « le succès de cette opération qui démontre une nouvelle fois les affinités entre le monde du poker et celui du sport ». W En partenariat avec le Guide du Routard HANA KALVACHOVA/SIPA A découvrir sur W VIDÉO Regardez les vidéos pédagogiques de l’Ecole française de poker. Cette semaine : apprendre à bluffer sur son image. Le goulasch à Prague est bon, mais fait des tâches. Seul café cubiste au monde A deux pas de l’église Notre-Dame-de-Lorette, Pivnice U Cerného Vola est une de ces vénérables brasseries pragoises qui ne comptent plus les siècles, ni les guerres. Sous le communisme, elle abritait de nombreuses réunions de dissidents... à deux pas du ministère des Affaires étrangères. Happé par la chaleur de l’endroit et par l’odeur de cuisine, on y déguste des petits en-cas genre klobasa (saucisse grillée) ou goulasch (Loretánské nám. 1, Prague 1). Même si son nom ne l’indique pas, le Grand Café Orient (Ovocný trh 19, Prague 1) est le seul café cubiste au monde. Il a été construit en 1912. Piano, buffet-bar, lustres, fenêtres, portemanteaux et même la carte, tout ou presque y est cubiste. Il est souvent difficile d’y trouver une place. Et pour finir, on vous emmène au Roxy (Dlouhá 33, Prague 1), un des clubs les plus courus de la ville. Dans cet ancien théâtre désaffecté composé de petites salles loufoques et agrémenté d’une déco psyché, vous allez pouvoir vous trémousser sauvagement sur de l’électro. W conseil à la carte « ERRARE HUMANUM EST » Il est primordial de garder à l’esprit les erreurs à proscrire autour d’une table de poker : G Ne pas jouer trop de mains de départ. Plus vous jouez de coups et plus vous mettez d’argent. Cette attitude vous condamne à gagner davantage de mains ou tout du moins de plus gros coups. G Ne pas jouer fatigué. Cela influe votre jeu de façon néfaste. Si vous constatez ne plus pouvoir penser à une chose extérieure au jeu, alors quittez la table ! G Ne pas rester à une table trop relevée. Il faut savoir admettre la supériorité technique de ses adversaires. Il vaux mieux mettre son orgueil de côté plutôt que de vouloir se « refaire » à tout prix. G Ne pas laisser ses émotions prendre le pas. C’est la chose la plus délicate à faire lorsque l’on subit un mauvais coup. Mais il faut apprendre à oublier. WC.L. WEEK-END BONNES ADRESSES Old Prague Hotel Un hôtel de 1895 rénové et bien tenu au cœur de la zone historique, au sud de la vieille ville. Atmosphère bourgeoise et tapis rouge courant sur les escaliers. Chambres bien agencées, décorées de tentures. Bon accueil. Selon saison : doubles avec sdb 1 500-2 500 Kc (60-100 €) ; petit déj. inclus. Skorepka 5. Tél:224-211-801. Hotel Neruda A deux pas du château, dans une vénérable bâtisse qui a pris un bain de jouvence. Chambres de style épuré, décliné dans des tons sourds (gris, beige, crème...). L’établissement joue finement la carte de la modernité, tout en créant une atmosphère chaleureuse et un grand souci du détail. Excellent accueil. Doubles 60-120 € selon taille et saison, petit déj’ compris. Neruda 44, Malá Strana. Tél: 257-535-557. A lire : Guide du Routard « Prague 2011 ».



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :