20 Minutes France n°2010 22 mar 2011
20 Minutes France n°2010 22 mar 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2010 de 22 mar 2011

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 Minutes France

  • Format : (235 x 305) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 3,2 Mo

  • Dans ce numéro : Cacophonie à l'UMP

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 18 - 19  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
18 19
J. BARRATT/SIXTEEN FILMS 18 CINÉMA Fergus (Mark Womack, à dr.) enquête sur la mort de son ami à Bagdad. IRAK Loach dénonce le business de la sécurité DANS LES COULISSES D’UNE SALE GUERRE CAROLINE VIÉ Ken Loach n’a pas mis d’eau dans son whisky. Route Irish, présenté au Festival de Cannes l’an dernier, parle de la guerre en Irak et des sociétés privées engagées pour tenter de maintenir l’ordre. Deux copains britanniques partent pour Bagdad, appâtés par les 12 000 livres de salaire mensuel non imposable qu’ils peuvent gagner comme agents de sécurité dans ce pays en reconstruction. Le premier rentre chez lui dans un cercueil, le second tente de comprendre ce qui est arrivé à son copain. Dénoncer pour avancer Après le très léger Looking for Eric (2008), Ken Loach, à 74 ans, renoue avec le cinéma engagé qui l’a fait connaître. « Ce sont toujours les pauvres qu’on envoie au casse-pipe, assène le cinéaste. Il est facile de comprendre comment les héros du film, qui n’ont rien à Susan Bier, cinéaste danoise remarquée avec After the Wedding (2006) et Brothers (2007), vient de remporter l’oscar du meilleur film étranger pour Revenge. Cette histoire d’un père médecin déchiré entre son engagement dans un camp de réfugiés africains et ses soucis familiaux au Danemark a voir avec le conflit, sont tentés par ce qu’ils croient être de l’argent facile. » Entre enquête policière et suspense guerrier, le réalisateur ne ménage aucun répit sur le chemin de la vérité. « C’est important de secouer le public sur des sujets pareils, montrer ce qui se cache dans les coulisses de cette sale guerre. » Mais espère-t-il vraiment faire évoluer les mentalités ? « Je ne suis pas naïf, mais ne rien dire ne fera pas bouger les choses non plus. Il faut dénoncer pour avancer. » Comme un électrochoc Et pour « bouger les choses », Loach secoue en profondeur, notamment lors d’une scène de torture à la limite du soutenable. « Ce sont des pratiques qui existent, insiste Ken Loach. Il est indispensable de montrer leur brutalité si on veut les faire disparaître. » Route Irish est salutaire en montrant que l’horreur de la guerre dépasse les frontières. W OSCAR « Revenge » a séduit Hollywood séduit l’Académie par ses thèmes universels et sa réflexion sur la vengeance et la difficulté de concilier idéaux et vie quotidienne. Il permet à la réalisatrice de Nos souvenirs brûlés (2008) de poursuivre sa belle histoire d’amour avec Hollywood. WC. V. EPICENTRE FILMS DÉPROGRAMMATION Pas d’ « Au-delà » au Japon Après le 11 septembre 2001, la bandeannonce de Spider-Man et son homme tissant sa toile sur les deux tours du Wold Trade Center avait été retirée des écrans. Après le tsunami japonais, c’est le film de Clint Eastwood Au-delà qui a été déprogrammé de 180 salles de l’archipel nippon. Dans la séquence d’ouverture d’Au-delà, Cécile de France est confrontée autsunami indonésien de 2004. « Inapproprié », selon la Warner. Le film était sorti au Japon le 19 février et aurait dû Etonnant Manoel de Oliveira. Un an après Singularités d’une jeune fille blonde, revoilà le cinéaste portugais de 102 ans qui sort un film encore plus singulier : L’Etrange Affaire Angélica. Où l’héroïne, toujours aussi blonde, se fait surtout remarquer… parce qu’elle est morte ! Du moins le croit-on. Car elle revient à la vie à chaque fois qu’un jeune photographe dirige son objectif vers elle. Hélas, elle n’imprime pas la pellicule, la garce. Ce qui a le don de rendre notre WARNER BROS MARDI 22 MARS 2011 Au-delà retiré des salles japonaises. poursuivre son exploitation jusqu’au mois d’avril. Il reste à l’affiche dans les autres pays du monde. W ALICE COFFIN FANTASTIQUE L’étrange affaire du centenaire Manoel de Oliveira photographe raide dingue amoureux. « L’essentiel est dans le réalisme, le fantastique et le comique », s’exclame Manoel de Oliveira, qui a repris pour le film un vieux scénario écrit au sortir de la Seconde Guerre mondiale. Il l’a dépoussiéré, réactualisé, même s’il prétend que « rien ne change jamais dans l’art ». Surtout pas l’idée de « l’amour absolu qui ne se trouve que dans la mort », puisée ici dans Gertrud de CarlDreyer, le maître de ses débuts à l’époque du muet. W SL W ET APRÈS ? KANETO SHINDO ET ALAIN RESNAIS « Je tourne le plus possible car il ne me reste plus beaucoup de temps », confiait Manoel de Oliveira à 20 Minutes l’an dernier. Un autre cinéaste pourrait bientôt devenir centenaire : Kaneto Shindo, réalisateur japonais de L’Ile nue (1961), est né le 28 avril 1912. Son prochain film sortira cet été au Japon. Le jeunot qui occupe la troisième place est français : c’est Alain Resnais, né en 1922, dont le nouveau film devrait être dévoilé à Cannes. Jeune fille blonde, ô combien singulière, Angélica sourit sur son lit de mort.
MARDI 22 MARS 2011 TV-MÉDIAS 19 INVITÉS DE LUXE DEVINE QUI VIENT FAIRE SA GUEST STAR... JOËL MÉTREAU Les invités ne viennent plus sans s’annoncer. Devenir une guest-star dans une série américaine obéit désormais à un plan promo bien orchestré. Mais pourquoi ? G Parce qu’un caméo de quelques secondes, ça fait cool. « Un héros d’ « Entourage » se cogne à quelqu’un dans la rue, c’est le nageur olympique Michael Phelps. C’est un clin d’œil cool au téléspectateur, raconte Pierre Langlais, spécialiste des séries. Le caméo évite aussi de casser la narration et d’avoir à écrire un personnage. » G Parce qu’il faut casser son image. L’actrice Gwyneth Paltrow fait blonde froide ? Et hop, un tour dans la deuxième saison de « Glee » ! « En y interprétant une chanteuse country, elle montre qu’elle sait chanter », note Marjolaine Boutet, auteur de Les Séries pour les nuls. « Glee » est devenu un véhicule marketing pour des stars qui veulent rappeler qu’elles existent. » Hum… Britney ? A. ROSE/TWENTIETH CENTURY FOX L’actrice Gwyneth Paltrow vient chanter dans la saison 2 de « Glee ». PORTUGAL LE BEAU PRINTEMPS DE PORTO ENVOYÉ SPÉCIAL À PORTO, ACACIO PEREIRA Porto sort de l’ombre. La ville industrieuse du nord du Portugal, trop souvent délaissée au profit de Lisbonne, sa concurrente méridionale et capitale, ne veut plus voir son nom associé uniquement à un vin, fût-il internationalement renommé. Météorite portugaise Destination idéale pour un week-end de trois jours*, Porto a pris son destin en main, histoire de profiter du vent de modernité qui soufflait sur Lisbonne. Histoire aussi de prouver que les azulejos, les églises baroques, et la superbe librairie Lello, de style Art nouveau, ne forment pas à eux seuls l’identité culturelle de la ville. C’est précisément au début des années 1990 que l’Etat portugais a fait l’acquisition de la propriété du comte de Vizela, au cœur de la ville, pour y ériger le musée d’art contemporain de Serralves, conçu par l’architecte natif de la ville, Alvaro Siza Vieira. En 2005, nouveau coup SUPERSTOCK/SUPERSTOCK/SIPA En partenariat avec le Guide du Routard Les américains ont le pont de San Francisco, les portugais celui de Porto. d’éclat avec l’inauguration de la Casa da Musica, imaginée par l’architecte néerlandais, Rem Koolhaas. Sa forme polyédrique en angles acérés évoque une météorite et sa salle de concert de 1 234 places, à l’acoustique parfaite, s’est imposée comme une référence pour les passionnées de musique. Depuis, à Porto, les changements se poursuivent, discrètement mais sûrement. Comme dans la tranquille rue Miguel Bombarda, envahie au fil des ans par les galeries d’art. Ici, bat le cœur culturel d’une ville décidée à profiter du printemps pour retrouver la lumière. W *Transavia, filiale d’Air France-KLM vous y emmène ce printemps pour 59 € l’aller-simple. G Parce que la production a besoin que la série fasse plus crédible « La guest star permet de créer un pont entre réalité et fiction. Un épisode d’ « Entourage », qui se passe dans le milieu du show-biz, se terminait par une soirée avec Eminem », se souvient Pierre Langlais. G Parce qu’on aun message à faire passer. « L’épouse du vice-président américain apparaît dans « Army Wiwes », série très regardée par les soldats, explique Marjolaine Boutet. Sa présence peut rassurer l’armée sur le fait que le gouvernement ne les oublie pas. » G Parce qu’on n’a pas peur du copinage. Un cas célèbre : le guest starring de Brad Pitt dans « Friends ». Alors marié avec Jennifer Aniston, il joue le pire ennemi de sa femme dans un épisode de la série. « Les guests sont souvent mis dans des situations improbables où la ligne entre leur rôle et qui ils sont vraiment est très mince, note Pierre Langlais. En fait, c’est presque une private joke. » W WEEK-END BONNES ADRESSES Residencial Pão de Açúcar En plein cœur de la ville ans un immeuble style années 1950 avec son escalier qui semble tout droit sorti d’une toile de Dalí. Une cinquantaine de chambres confortables et spacieuses avec tout le confort moderne. Agréable salon cosy. Superbe collection de jouets anciens et de dépliants touristiques que l’on peut apprécier en vitrine à chaque étage. Accueil en français. Selon saison, doubles avec sdb 40-75 €, petit déj’ compris. Rua do Almada, 262. Tél : 222-00-24-25. Café Lusitano Un lieu branché, café littéraire calme en journée, qui se remplit vite le soir. Belle salle à l’ancienne avec grand bar et déco Belle Epoque mise au goût du jour. Arrière-salle avec scène pour des concerts très éclectiques de fado, tango, flamenco, rock… et coin DJ pour les autres soirs. Une autre salle au fond, dans un style plus marocain pour cocooner. Tlj sf dim jusqu’à 2h (4h w-e.). Concert mer soir à 22h30, DJ sets les autres jours. Rua José Facão, 137. Tél: 222-01-10-67 A lire : Guide du Routard « Portugal 2011 »



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :