20 Minutes France n°2009 21 mar 2011
20 Minutes France n°2009 21 mar 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2009 de 21 mar 2011

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 Minutes France

  • Format : (235 x 305) mm

  • Nombre de pages : 24

  • Taille du fichier PDF : 3 Mo

  • Dans ce numéro : Libye : des bombes... et des critiques

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
8 CANTONALES 20 secondes HÉNIN-BEAUMONT SteeveBriois (FN) en tête Le bras droit de Marine Le Pen, SteeveBriois, est arrivé en tête du premier tour à Hénin-Beaumont (Pas-de-Calais) avec 35,88% des voix devant Jean-Marie Picque (PS), 31,21% et Pierre Ferrari (DVG), 10,27%. CORRÈZE Bernadette d’une voix Comme toujours depuis 1979, Bernadette Chirac (UMP) a été réélue au premier tour conseiller général du canton de Meynac (Corrèze) avec 50,04% des voix. La femme de l’ancien président ne bat le socialiste François Barbazange que d’une petite voix. OUPS ! Inversion de bulletins Une inversion de bulletins de vote s’est produite dans le bureau de vote de Vimoutiers, dans l’Orne. Selon le quotidien Ouest-France, à la place de Francine Lanvanry, candidate FN du canton, les électeurs ont trouvé à leur disposition les bulletins de Marie- Anne Haas, candidate FN de la ville de... Crozon, dans le Finistère. EN CHUTE Elle vote sur un brancard Drôle d’aventure pour Yvonne Nombret, une électrice de 87 ans de Morestel (Isère). Le Dauphiné raconte qu’elle a dû voter sur un brancard après avoir chuté dans l’isoloir. Alors qu’elle se plaignait d’une douleur à la hanche, les pompiers sont venus à son secours. EXTRÊME DROITE Avec environ 15% , des voix, le FN talonne l’UMP LE FRONT NATIONAL RÉALISE UN « RÉSULTAT HISTORIQUE » VINCENT VANTIGHEM L e FN a réalisé un bon score au premier tour des élections cantonales. Crédité, selon le ministère de l’Intérieur, de près de 15% des voix à l’échelle nationale, le parti de Marine Le Pen a explosé son score de 2008 (4,85%) , mais il a surtout dépassé son score de 2004 (12,1%) fixé la semaine dernière comme objectif. « Dans une élection traditionnellement difficile pour nous, c’est un résultat historique, s’est félicitée Marine Le Pen. Cela prouve que le vote FN est un vote d’adhésion et non pas un simple vote de contestation. » PS Les socialistes veulent confirmer au second tour Avec un score stable par rapport au premier tour des cantonales de 2004 (26,24% à l’époque, 25,62% cette année), le PS arrive en tête du scrutin. Les socialistes analysent d’abord cette première place comme une sanction de la politique de Nicolas Sarkozy. « Les Français ont envoyé un message B. CHIBANE/SIPA Marine Le Pen a voté, hier matin, à Hénin-Beaumont (Pas-de-Calais). A l’UMP, pas de front républicain A l’UMP, c’est pourtant de cette manière que Jean-François Copé a présenté les résultats. « Les électeurs qui sont partis vers le FN voulaient nous montrer leur inquiétude, a lâché le secrétaire général du parti. Mais il n’y a aucun espoir dans le vote FN. » Contraint par l’ampleur du score de prendre position en vue du second tour, Jean-François Copé a toutefois exclu de participer à un front républicain anti-FN. « Nous laissons nos électeurs libres de leurs choix. Un appel à voter pour le PS plutôt que pour le FN nourrirait un sentiment de connivence entre des adversaires politiques. » LUNDI 21 MARS 2011 Pour la gauche, l’heure est trop grave pour se soucier des apparences. Martine Aubry (PS), Cécile Duflot (EE-Les Verts) et Pierre Laurent (PCF) se sont donc réunis, hier soir, pour appeler, quant à eux, à faire barrage au FN. Y compris en votant UMP, s’il le faut. W d’exaspération et une volonté de changement », a analysé sur TF1, Martine Aubry, première secrétaire du PS. Déjà à la tête de 58 départements, les socialistes veulent maintenant frapper un grand coup au second tour. « J’en appelle à tous les Français pour qu’ils amplifient ce message la semaine prochaine, pour que le gouvernement entende ce que nous voulons, c’est-à-dire plus de justice, et afin de poser une première pierre en vue des changements qui sont censés avoir lieu demain », a ajouté Martine Aubry, en référence à l’élection présidentielle de 2012. W MATTHIEU GOAR
E. HOSHIKO/AP/SIPA LUNDI 21 MARS 2011 MONDE 9 Des personnes évacuées de la région de Fukushima arrivent dans leur abri, au nord de Tokyo. JAPON L’électricité a été rétablie dans la centrale nucléaire hier FUKUSHIMA SE STABILISE, LES POLLUTIONS SE MULTIPLIENT ANTHONY NATAF La lutte des trois cents hommes qui se relaient pour refroidir les réacteurs et les combustibles semble porter ses fruits. Hier, la situation s’est stabilisée à la centrale nucléaire de Fukushima-Daiichi. Le courant a été rétabli hier dans le réacteur numéro 2. Les ingénieurs espèrent maintenant remettre la salle de contrôle en état de fonctionnement et surtout pouvoir progressivement relancer les systèmes de refroidissement des réacteurs. L’exploitant Tepco a indiqué que cela pourrait prendre plusieurs jours. Samedi, des camions de pompiers ont arrosé le réacteur numéro 3. Cette opération a C’est par un large oui que l’Egypte poursuit son processus démocratique. La réforme constitutionnelle qui doit permettre au pays d’organiser des élections législatives et présidentielle pluralistes, a été approuvée hier par 77% des Egyptiens. Sur les 45 millions d’électeurs potentiels, seulement permis de refroidir les barres de combustibles en surchauffe, selon le gouvernement. De l’iode dans l’eau du robinet à Tokyo Sur les réacteurs n° 5 et 6, Tepco a indiqué que la température dans les piscines de refroidissement était retombée à un niveau quasi normal après la réactivation d’une pompe à eau grâce à des groupes électrogènes. Mais les Japonais sont loin d’être sortis d’affaire. Outre les suites du tremblement de terre et dutsunami, les conséquences de l’accident nucléaire sont déjà apparues. Après la découverte de traces radioactives anormales dans du lait et des épinards produits à proximité de Fukushima, de l’iode radioactive en très faible quantité a été retrouvée hier dans l’eau du robinet de Tokyo. Dans la région du grand Tokyo des particules radioactives ont été mesurées dans l’air. Le gouvernement doit décider aujourd’hui de restrictions à la consommation. W W LE BILAN S’ALOURDIT La catastrophe a fait 8 133 morts et 12 272 disparus, selon le dernier bilan très provisoire des autorités. Environ 360 000 personnes ont déjà été évacuées. ÉGYPTE Adoption massive de la réforme de la Constitution 41,2% sont allés voter samedi. Des élections législatives auront donc lieu dès le mois de septembre. Les Frères musulmans et les héritiers du PND, le parti d’Hosni Moubarak avaient appelé à voter oui. Les réformateurs, dont MohamedEl-Baradei, ancien directeur général de l’Agence internationale de l’énergie atomique, et candidat déclaré à la présidentielle, avaient eux appelé à voter non. Il souhaite que la Constitution soit réécrite. Samedi, à son arrivée au bureau de vote, il a d’ailleurs été bousculé par une foule hostile. Il a été contraint de remonter dans sa voiture et de partir sous les jets de pierres. W A. N. 20 secondes BAHREÏN Le chargé d’affaires iranien expulsé par les autorités Le royaume de Bahreïn, en proie à une vive contestation populaire à dominante chiite, a expulsé le chargé d’affaires iranien, a déclaré hier une source diplomatique. L’Iran a vivement critiqué la répression, effectivement violente, de la monarchie sunnite bahreïnie. Jeudi, l’Iran avait rappelé son ambassadeur. Hier, l’opposition qui demande toujours la libération de prisonniers ou le départ des troupes saoudiennes, a assoupli les conditions du dialogue avec les autorités qui encerclent toujours un des principaux hôpitaux du pays. YÉMEN Le gouvernement limogé Le président du Yémen, Ali Abdallah Saleh, confronté à un puissant mouvement de contestation depuis plusieurs semaines, a limogé hier son gouvernement, a annoncé l’agence de presse officielle yéménite. HAÏTI L’île élit son Président Les Haïtiens ont voté hier lors du second tour de l’élection présidentielle. Quelque 4,7 millions d’électeurs devaient choisir entre le chanteur populaire Michel Martelly, 50 ans et nouveau venu en politique, et l’ancienne première dame Mirlande Manigat, 70 ans, figure de l’opposition. Wyclef Jean essuie des tirs L’ex-membre des Fugees, soutien de Michel Martelly et qui souhaitait lui-même se présenter, a été légèrement blessé hier à la main droite après que des hommes armés ont tiré sur sa voiture. SYRIE Un mort à Deraa et des bâtiments officiels incendiés Pour la troisième journée consécutive des milliers de personnes ont manifesté hier à Deraa, au sud de la Syrie, contre les autorités et pour la levée de l’état d’urgence en vigueur depuis quarante-huit ans. Les forces de sécurité ont tué un manifestant et en ont blessé 60. Les protestataires ont incendié le Palais de justice et le siège du parti Baas.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :