20 Minutes France n°2005 15 mar 2011
20 Minutes France n°2005 15 mar 2011
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2005 de 15 mar 2011

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 Minutes France

  • Format : (235 x 305) mm

  • Nombre de pages : 16

  • Taille du fichier PDF : 2,8 Mo

  • Dans ce numéro : Alerte nucléaire le monde suspendu

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 8 - 9  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
8 9
8 MONDE 20 secondes BAHREÏN L’Arabie saoudite envoie un contingent militaire L’Arabie saoudite a dépêché hier un contingent militaire à Bahreïn, à la demande de son petit voisin et allié, en proie à une révolte de sa majorité chiite. Les manifestants bahreïnis parlent de « déclaration de guerre ». Des centaines de manifestants chiites sont restés hier aux abords de la place de la Perle, haut lieu de la contestation politique dans la capitale, Manama, depuis le mois dernier. CÔTE D’IVOIRE Fusillades à Abidjan Des fusillades et des explosions ont retenti hier à Abidjan dans le quartier de Yopougon, acquis au président sortant Laurent Gbagbo, près du domicile du chef d’état-major de l’armée, le général Phillipe Mangou, ont rapporté des témoins. La résidence du général n’a toutefois pas été attaquée, selon la télévision publique. ANTHONY NATAF Position après position, les troupes de Mouammar Kadhafi reprennent le terrain conquis par les insurgés et se dirigent vers Benghazi, à l’est du pays. Hier, l’aviation du Guide a bombardé les rebelles à proximité de la ville d’Ajdabiya, une position clé à 140 km de Benghazi, fief des insurgés. Deux routes partent d’Ajdabiya. L’une remonte vers Benghazi, l’autre file vers Tobrouk, encore plus à l’est. La prise d’Ajdabiya permettrait aux forces gouvernementales de remonter par ces deux axes et d’encercler Benghazi. Après le terminal pétrolier de Ras Lanouf samedi, les rebelles ont perdu Brega hier. Mais ils ont affirmé qu’ils y encerclent les forces gouvernementales. « Combien faudra-t-il de morts ? » Parallèlement, à l’ouest, les chars de l’armée ont pris le contrôle de Zaouïa. Depuis la semaine dernière, Mouammar Kadhafi inverse la tendance, avec un atout majeur, l’aviation, contre laquelle les insurgés sont impuissants. Ils demandent d’ailleurs depuis deux semaines à la communauté internationale MARDI 15 MARS 2011 LIBYE Les forces du Guide asphyxient la rébellion sur tous les fronts BENGHAZI À LA PORTÉE DES TROUPES DE KADHAFI ALFRED/SIPA Les hommes du colonel Kadhafi ont repris Ras Lanouf, samedi. W MISSION DE L’UE Une mission de l’Union européenne, envoyée par Catherine Ashton, la chef de la diplomatie, est arrivée hier à Benghazi. Composée de diplomates, elle a pour but d’examiner la situation en vue des mesures à prendre. l’instauration d’une zone d’exclusion aérienne. « Tout le monde se demande ici combien il faudra de morts pour que la communauté internationale décide de nous aider, a lâché hier un porte-parole des rebelles à Benghazi. Peut-être devrions-nous nous suicider pour que le nombre voulu soit atteint. » La Ligue arabe a aussi demandé au Conseil de sécurité de l’ONU d’adopter cette mesure. Si la France et la Grande-Bretagne y sont favorables, la Russie et les Etats- Unis traînent les pieds. W
MARDI 15 MARS 2011 ÉCONOMIE 9 RENAULT Virés pour espionnage, les trois cadres ont été blanchis LE PDG FAIT SON MEA-CULPA VINCENT VANTIGHEM « Je me suis trompé », a reconnu, hier soir sur TF1, Carlos Ghosn, le PDG de Renault. Le groupe automobile a présenté, hier, ses « excuses » et ses « vifs regrets » aux trois cadres accusés d’espionnage au profit d’une puissance étrangère depuis début janvier. V. MAYO/AP/SIPA avec.fr le site expert de l’éco Carlos Ghosn, le patron de Renault, s’est expliqué hier soir sur TF1. Gevrey dans le collimateur Il faut dire que l’affaire digne d’un mauvais polar a fait totalement « pschitt ». Jean-Claude Marin, le procureur de la République de Paris, a ainsi confirmé, hier, que la piste de l’espionnage était « abandonnée » au profit de celle de « l’escroquerie ». Si l’enquête prend un nouveau tour, elle s’oriente toujours autour d’un homme : Dominique Gevrey. Mis en examen dimanche, ce responsable de la sécurité est soupçonné d’avoir intoxiqué la direction du groupe automobile pour toucher de l’argent. C’est lui qui avait affirmé que les trois cadres avait vendu des informations confidentielles à une puissance étrangères. Mais la police n’a trouvé aucune trace des comptes en Suisse ou au Liechtenstein qui, toujours selon le responsable de la sécurité, devaient abriter des pots-de-vin. « C’est un soulagement pour mon client, nous a confié Thibault de Montbrial, avocat d’un des trois cadres licenciés. Nous sommes maintenant à la disposition du groupe Renault. » Hier, Carlos Ghosn s’est engagé à « réintégrer » les trois cadres s’ils le désiraient ou à les indemniser. Si, dans cette affaire, le PDG a assuré avoir refusé la démission de son numéro 2 et renoncé symboliquement à son bonus de 1,6 million d’euros. W 20 secondes FRANCE TÉLÉVISIONS Bruxelles tacle la France La Commission européenne juge illégale la taxe de 0,9% imposée depuis 2009 aux opérateurs des télécommunications pour financer France Télés, selon latribune.fr. CARBURANT Record du sans-plomb95 Le prix de l’essence a atteint son niveau le plus élevé de l’histoire, avec un super sans-plomb95 s’affichant désormais à 1,51 € en moyenne par litre, selon les informations publiées hier par la Direction générale de l’énergie et du climat (DGEC). aujourd’hui sur W CHAT Vous interviewez Nicolas Godfroy, juriste à l’UFC- Que choisir, sur les grands thèmes de la consommation aujourd’hui à partir de 11 h 30…



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :