20 Minutes France n°1729 3 déc 2009
20 Minutes France n°1729 3 déc 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°1729 de 3 déc 2009

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 Minutes France

  • Format : (235 x 305) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 9,7 Mo

  • Dans ce numéro : Au mondial comme des bleus

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 4 - 5  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
4 5
2 GRAND PARIS FAITS DIVERS Douze personnes ont été arrêtées, mardi, pour des vols à l’hôtel des ventes À DROUOT, L’ART DE S’ADJUGER LE BUTIN MAGALI GRUET Un coup de filet qui a nécessité des mois d’enquête. Mardi matin, l’Office central de lutte contre le trafic des biens culturels a procédé à une spectaculaire série d’interpellations et de saisies à l’Hôtel Drouot, a révélé hier Libération. L’affaire avait débuté par la plainte d’un commissaire-priseur après le vol d’un paysage de Courbet, retrouvé mardi. Les enquêteurs ont finalement mis au jour un véritable trafic d’œuvres d’art par les commissionnaires [manutentionnaires] de l’hôtel des ventes. CONSOMMATION L’UFC-QUE CHOISIR EN CROISADE CONTRE LES MARGES ABUSIVES Elle dénonce des marges trop élevées et des prix en rayon qui ne répercutent pas les baisses de prix des matières premières. L’association de consommateurs UFC-Que choisir d’Ile-de-France a révélé hier les résultats d’une enquête sur les prix de trois produits peu transformés (escalopes de poulet, côtes de porc et lait), menée du 26 septembre au 10 octobre dans 105 grandes surfaces franciliennes. But de l’opération : calculer les marges entre le prix de vente du producteur et le prix en rayon. Ainsi, des escalopes de poulet achetées 2,11 €/kg au producteur sont vendues 11,74 €/kg en magasin, soit une marge de 9,63 €. Sur le litre de lait vendu 72 centimes, la marge en représente 44. Pour l’UFC, les frais ne peuvent pas expliquer entièrement ces écarts. Mais l’association ignore toujours quelles marges sont retenues et à quel niveau du circuit. « Les magasins ne sont pas les seuls intermédiaires, il y a aussi les centrales d’achat », indique Eric Guerquin, président de l’UFC-Que choisir Ile-de-France. L’enquête met aussi en valeur « l’effet cliquet ». Autrement dit, le fait que les distributeurs répercutent systématiquement la hausse des prix agricoles, mais jamais la baisse. A force, l’écart se creuse. Selon l’Insee, entre 1992 et 2009, le prix de vente du porc par les producteurs a baissé en France de 26 %, alors qu’il a augmenté de 25 % en rayon. Pour le lait, il a baissé de 5 % à la production et augmenté de 22 % en rayon. Avec « l’effet cliquet », les distributeurs répercutent la hausse des prix agricoles, mais jamais la baisse. L’association en appelle aux parlementaires pour légiférer sur la fixation d’un taux de marge, au minimum pour les viandes fraîches. Selon l’association, ce principe, déjà entériné pour les fruits et les légumes, a joué un rôle de régulateur même s’il n’a jamais été appliqué. W ANTHONY NATAF N. CHAUVEAU / SIPA 20 secondes FAITS DIVERS Attaque à la voiture bélier Une agence de la Caisse d’Epargne à Mantes-la-Jolie (78) a été attaquée, hier matin, par un groupe de malfaiteurs qui ont mis la main sur un butin « important ». Ils ont bloqué la rue avec un fourgon et lancé une voiture bélier JEUDI 3 DÉCEMBRE 2009 Un détournement bien rodé Lorsque les commissaires-priseurs organisaient des inventaires ou des déménagements dans le cadre de successions, les commissionnaires mettaient de côté des objets. Leurs propriétaires ne portaient généralement pas plainte, car ils ne savaient pas exactement ce que contenait le lot qu’ils voulaient faire estimer. Certaines œuvres volées auraient même été revendues au sein de l’Hôtel Drouot. Mardi, douze personnes ont été arrêtées, dont un commissaire-priseur, huit commissionnaires et trois membres de leurs familles. Outre le tableau de Courbet, La Vague, volé en 2004 en région parisienne et dont aucune estimation n’a pour l’instant pu être donnée, « de petits objets, dessins, tableaux, montres » ont été saisis par la police et placés sous scellés. Du côté de Drouot, on se refusait hier à tout commentaire « sur une affaire judiciaire en cours », a indiqué Georges Delettrez, président de Drouot Holding. « Nous attendons le résultat de l’instruction. Quand nous l’aurons, nous prendrons les mesures adéquates visà-vis de notre prestataire de services », a-t-il déclaré à l’AFP. L’enquête menée par le juge d’instruction Jean-Louis Peries « ne fait que commencer », selon la police. W Certains des objets volés par les employés ont été revendus à Drouot même. sur la porte du sas du distributeur de billets. Alerte à la bombe à l’Assemblée L’Hémicycle de l’Assemblée nationale a été évacué, puis fouillé par les forces de sécurité, hier vers 17 h, en raison d’une alerte à la bombe intervenue après l’intrusion de militants de Greenpeace. Les démineurs n’ont rien trouvé. L’Hémicycle a rouvert vers 19 h. FORMULE 1 LE CIRCUIT DE FLINS HORS COURSE Le président UMP du conseil général des Yvelines, Alain Schmitz, a annoncé mardi sur son site Internet qu’il retirait son projet de circuit de Formule 1 de Flins-Les Mureaux (Yvelines). « Ce qui est toujours d’actualité, c’est le projet global de soutien à la vallée de l’automobile et à la mobilité durable », a déclaré M. Schmitz. « J’ai pris la décision de renoncer au circuit de Formule 1 après avoir reçu ses partisans et adversaires », a-t-il poursuivi. Il a précisé que les terrains préemptés seraient rétrocédés à la Safer, société publique d’aménagement, qui prévoit de consacrer ces 178 hectares à l’agriculture biologique. Le circuit de Flins-Les Mureaux, avec un coût estimé à 112 millions d’euros, était l’un des trois projets encore en lice avec Val de France (Sarcelles, Val-d’Oise) et Magny-Cours (Nièvre) pour organiser le futur Grand Prix de France de Formule 1 en 2011. En réaction, le président (PS) de la région Jean-Paul Huchon a rappelé que « depuis le début [il s’est] opposé à ce projet [et a] réaffirmé [sa] position contre toute implantation de circuit de Formule 1 en Ile-de-France ». W
JEUDI 3 DÉCEMBRE 2009 GRAND PARIS 3 TRANSPORTS L’acheminement fluvial de marchandises continue à se développer dans la région LA SEINE PLACE SES PIONS FACE À LA ROUTE WILLIAM MOLINIÉ La Seine va se transformer en véritable autoroute de péniches chargées de marchandises. C’est en tout cas ce que souhaite le secrétaire d’Etat aux Transports qui fêtait, hier, les 15 ans du fret par conteneurs sur la Seine. L’occasion pour Dominique Bussereau de visiter le terminal de Gennevilliers (Hauts-de- Seine), où transitent environ 90 % des marchandises transportées par la Seine en Ile-de-France. Le tonnage doit doubler à la fin 2010 « Gennevilliers, c’est aujourd’hui la première plate-forme multimodale d’Ilede-France, avec deux terminaux à conteneurs pour un trafic de plus de 100 000 équivalents vingt pieds [EVP, unité de mesure de conteneurs] fluviaux, rappelle Dominique Bussereau. Un tonnage qui doit doubler d’ici à la fin 2010, puisque sa capacité de traitement sera portée à 215 000 EVP, grâce à une première extension de 500 mètres linéaires de quai. Pour un coût d’environ 28 millions d’euros, en partie sous maîtrise d’ouvrage du Port autonome de Paris 20 secondes FAITS DIVERS Un SDF meurt à Neuilly Un sans domicile fixe d’une quarantaine d’années a été retrouvé mort, hier matin, dans une rue de Neuilly-sur-Seine (92). L’homme se trouvait dans un renfoncement d’immeuble, allongé sur un matelas posé à même le sol, dans une rue située près du pont de Neuilly. Son corps a été transporté à l’Institut médico-légal pour autopsie. « Pour l’instant, on ne connaît pas les causes de la mort », a indiqué la police. Interpellation après un braquage de station-service Deux malfaiteurs ont été interpellés, mardi soir à Ivry-sur- Seine (94), et placés en garde à vue après le braquage d’une stationservice. Les deux braqueurs auraient vidé le contenu d’une bombe lacrymogène sur la gérante afin de se faire remettre le contenu de la caisse, environ 200 €. Ils ont été rattrapés par la police. PROJETS DE DÉVELOPPEMENT DES TERMINAUX À CONTENEURS 2010-2015 (PAP). « On va multiplier les terminaux en Ile-de-France, notamment à Limay, Bruyères-sur-Oise, Evry et Montereau », complète Hervé Martel, le directeur du PAP. En tout, 6 terminaux à conteneurs devraient voir le jour en 2012, portant la capacité en Ile-de-France à 345 000 EVP (voir infographie). Parmi les raisons avancées par les défenseurs du transport LE CHIFFRE 1 000 POTS DE YAOURT D’UN KILO ONT ÉTÉ DISTRIBUÉS HIER PLACE DE LA MADELEINE (8 E ) LORS D’UNE OPÉRATION PROMOTIONNELLE. SÉCURITÉ SEX-TOYS OUI, MAIS PAS GRATOS Déception hier pour le patron de l’entreprise sexyprive.com, à Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis), qui comptait organiser une distribution de sex-toys, le 12 décembre dans une rue du 4 e . « Je viens de recevoir une lettre de la préfecture de police qui m’interdit la distribution par crainte de trouble à l’ordre public. Pourtant, nous l’avions déjà fait le 14 février dernier et, il y a quelques jours, le commissariat avait reçu un avis favorable pour nous encadrer », a expliqué Vincent Lequeux à 20 Minutes. La préfecture de police a confirmé qu’elle avait décidé d’interdire l’opération. W MAGALI GRUET fluvial figure surtout « la baisse de la pollution », puisque le trafic de la Seine représenterait à peine 1 % des émissions d’oxyde d’azote, contre 51 % pour les gaz d’échappement. Un atout pour le Grand Paris Par ailleurs, « un convoi de 5 000 tonnes déleste la route de 250 camions de CANNABIS OPÉRATION DE SENSIBILISATION POUR LES JEUNES FUMEURS Les moins de 17 ans parisiens seraient 54 % à avoir déjà essayé le cannabis, contre 42 % pour la moyenne nationale. C’est devant ce constat « alarmant » que la préfecture de police, le parquet et le rectorat ont réuni hier quinze classes, de la 3 e à la terminale, pour sensibiliser les jeunes aux dangers de cette drogue. Le point de départ d’une semaine d’action et de prévention dans les collèges et lycées parisiens. « Quand vous tapez “cannabis” sur Google, vous tombez sur le site cannabizz.com. Il est écrit : “Bienvenue à toi visiteur, décontracte-toi et prend un peu de bon temps sur mon site [qui t’accompagnera] tous les jours dans ta vie de fumeur”. Je trouve ça scandaleux », fustige Jean-Claude Marin, le procureur de la République. Le préfet de police, lui, s’interroge sur la légalité de « l’Appel du 18 joint », une manifestation qui réunit chaque année les partisans de la légalisation du cannabis, et laisse entendre qu’il pourrait l’interdire. Dans le grand amphithéâtre de la Sorbonne (5 e ), plusieurs centaines de jeunes ont écouté les discours de professeurs, psychiatres, policiers et magistrats sur J. SANTA CRUZ / REX / SIPA W SEINE-NORD-EUROPE Le canal Seine-Nord-Europe doit relier, à l’horizon 2015, la Seine à la mer du Nord. En France, il traversera 4 régions (Ile-de- France, Haute-Normandie, Picardie et Nord-Pas-de-Calais). Sur le parcours, 7 écluses, 3 ponts-canaux, 5 quais céréaliers, 2 quais industriels et 4 plates-formes multimodales devraient largement augmenter les flux de marchandises par voie fluviale. L’objectif étant de connecter plusieurs grands ports européens : Le Havre, Dunkerque et Rotterdam. 20 tonnes », assure le Port autonome, qui reconnaît que le « débat qui tourne autour du Grand Paris est une chance pour le transport fluvial ». Une autre plate-forme devrait aussi être construite à Achères (Yvelines) entre 2015 et 2020, sur un site stratégique à la confluence de la Seine et de l’Oise. W les dangers du cannabis. Des interventions jugées parfois complexes. « Ils se basent sur des hypothèses. Je ne crois pas que le shit pousse forcément à la dépression », rétorque Jessie, 18 ans, en 1 re de sciences et techniques sanitaires et sociales au lycée Rabelais (18 e ). Un avis qui était largement partagé, hier, par ses camarades de classe. W W. M. 54 % des jeunes Parisiens ont déjà essayé.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :