20 Minutes France n°1729 3 déc 2009
20 Minutes France n°1729 3 déc 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°1729 de 3 déc 2009

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 Minutes France

  • Format : (235 x 305) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 9,7 Mo

  • Dans ce numéro : Au mondial comme des bleus

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 26 - 27  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
26 27
24 GUIDE PARIS Envoyez vos bons plans à : sortir-paris@20minutes.fr SPECTACLE « Une diva à Sarcelles », pièce douce-amère sur une cantatrice imaginaire DOUX DÉLIRES DE DIVA L’énergique et talentueuse Brigitte Faure, Castafiore passionnée. OIHANA GABRIEL « Ah, je ris de me voir si belle en ce miroir », chante à gorge déployée cette drôle de diva. Une entrée en matière parlante pour cette pièce musicale drôle et touchante, écrite et mise en scène par Virginie Lemoine. Pietra, cantatrice déchue et déçue par la vie, s’est inventé un public pour survivre en chantant variété ou opéra dans sa cuisine. Une actrice bluffante Brigitte Faure multiplie les talents : tempérament de feu, charisme et aisance vocale époustouflante. Elle virevolte dans son espace confiné, THÉÂTRE UNE ENFANCE AFRICAINE Peter Brook a quitté Shakespeare pour nous embarquer au Mali. Mais l’histoire d’Amadou Hampaté Bâ ressemble étrangement aux tragédies shakespeariennes portant la marque Brook. Décor épuré, mêlant sable et tapis rouge sang, percussions lointaines, dialogues en anglais surtitrés en français (on est pourtant dans une colonie française…) et drames à la fois intimes et universels. Deux histoires se télescopent. Celle du jeune Malien Amkoulell, piétiné par les colons français et en quête d’identité. Et celle, moins passionnante, des conflits religieux partis d’une broutille : un débat devenu sanglant entre les partisans du chiffre onze et ceux du douze. On est happé par ces aventures exotiques. Mais à force d’introduire de la distance, avec des acteurs-conteurs interchangeables, s’envoie des litres d’alcool, parée de ses costumes hideux d’ex-chanteuse. La pièce ménage des ruptures cocasses entre la solennité d’un air d’opéra et la vulgarité d’un voisin hargneux. On est sans arrêt sur le fil, entre émotion et rires, devant ce tableau d’une vie ratée, d’une femme broyée, qui enrobe la dénonciation de la misère sociale. On partage le coup de cœur de Virginie Lemoine pour cette actrice, qui campe avec subtilité une Castafiore des temps modernes. W De 15 à 24 €. Du lundi au vendredi à 21 h au théâtre de la Huchette, 23, rue de la Huchette, 5 e . M° Saint-Michel. 01 43 26 38 99. Trois acteurs d’Eleven and Twelve. l’intensité du drame s’essouffle. Coup de chapeau tout de même à Peter Brook pour son audace et son talent. W O. G. Eleven and twelve. De 12 à 26 €. Jusqu’au 19 décembre au théâtre des Bouffes du Nord, 37 bis, bd de la Chapelle, 10 e . M° La Chapelle. www.bouffesdunord.com. DR P. VICTOR JEUDI 3 DÉCEMBRE 2009 LES BONS PLANS DE 20 MINUTES ROCK 7 QUESTIONS Le groupe français de rock, largement influencé par les sons anglo-saxons a sorti son premier album en août, Air Liquid. Les cinq compères, Kitso au chant, Electric Boy à la guitare électrique, Melle Sue Shea à la basse, Marc à la batterie et Nico au synthétiseur offrent des musiques brutes et une rage rentrée, qui pourraient donner en live quelques envolées énergiques. ¨ Cesoir à 20 h à la Flèche d’Or, 102 bis, rue de Bagnolet, 20 e . M° Alexandre-Dumas. 01 44 64 01 02. ROCK MAGMA Sans doute l’un des groupes français les plus étranges. Jugez-en : une langue imaginaire, le kobaïen, créée de A à Z, une légende mystique racontée d’album en album, des expérimentations sonores aux frontières du rock choral et du jazz expérimental. Quarante ans après sa création, Magma continue à ne ressembler à aucun autre groupe. Sur scène, la puissance mélodique alliée à l’aura du batteur et chanteur Christian Vander fait des étincelles. ¨ 39,60 €. Dès ce soir et jusqu’à dimanche à l’Alhambra, 21, rue Yves-Toudic, 10 e . M° République. www.alhambra-paris.com. SPECTACLE BOLLYWOOD SHOW Bollywood, ce n’est plus uniquement sur grand écran. Ce spectacle, inspiré des films indiens, nous plonge dans le romantisme et les danses typiques de cet univers cinématographique. Trente danseurs font vivre les histoires d’amour et de jalousie entre Rahul, Maya et Priya. ¨ De 20 à 39 €. Jusqu’au 3 janvier, du mardi au samedi à 21 h et le dimanche à 15 h au théâtre Dejazet, 41, bd du Temple, 3 e . M° République. 01 48 87 52 55. www.dejazet.com. DR DR
JEUDI 3 DÉCEMBRE 2009 FOOTBALL 25 LIGUE EUROPA Le Losc s’est incliné hier en Espagne (3-1) sans rien montrer LES LILLOIS BALANCENT À VALENCE À VALENCE, ANTOINE MAES Ce matin, on n’entendra sûrement pas une mouche voler au petit-déjeuner des Lillois. Car hier, les Nordistes ont regagné leur hôtel la joue toute rouge, giflés par Valence (3-1) lors de l’avantdernier match de la phase de poule de la Ligue Europa. C’est surtout l’orgueil qui a pris cher : en cas de victoire contre le Slavia Prague, le 17 décembre, le Losc compostera quand même son billet pour le printemps européen. N’empêche, à trois jours de la réception de Lyon, la tortilla a du mal à passer. Emerson à la ramasse Car il faut être honnête. Si les Lillois sont déjà menés deux buts à la pause, c’est un moindre mal. La barre a sauvé Landreau sur une frappe de Mata (10 e ), le gardien lillois a gagné son duel contre l’attaquant espagnol (34 e ), puis dans la foulée contre Banega (35 e ). Etiré par sur toute la largeur du terrain par la pieuvre ibérique, le bloc lillois a bu le bouillon, et dans les grandes largeurs. Le maillon faible en défense ? Emerson, sorti à la pause après une première période J. JORDAN / AFP Les coéquipiers de Yohan Cabaye ont été bien passifs hier soir, en Espagne. passée à se faire torturer par Joaquin, auteur des deux buts de Valence (3 e et 32 e ). Les Nordistes ont eu le droit de rêver à un penalty sur Gervinho (42 e ), et à un carton rouge pour Alexis (45 e ), coupable d’avoir séché Hazard qui filait au but (43 e ). Autant dire une misère. Les Dogues pouvaient difficilement faire pire après le repos, mais ils ne sont pas loin d’avoir réussi cet exploit. Dix minutes à peine après le retour des vestiaires, Mata a profité d’une erreur de Chedjou (3-0, 53e). Déjà pas franchement rempli, le stade Mestalla, noyé sous les trombes d’eau, s’est alors vidé d’un seul coup. C’est ballot, il n’y avait pas grand-monde pour voir Chedjou marquer pour rien (3-1, 91 e ). W LIGA LE REAL BICHONNE BENZEMA Objectif : éviter un nouveau cas Anelka. Le quotidien sportif espagnol As, toujours aussi prompt à interpréter les baisses de performances des joueurs du Real, a révélé hier que le club madrilène a mis en place un plan pour enrayer l’isolement de Karim Benzema. Premièrement, donner un professeur d’espagnol à l’attaquant de 21 ans pour qu’il comprenne les consignes de Manuel Pellegrini et les blagues de Casillas. El Mundo souligne cependant que Benzema communiquerait également assez peu avec les deux francophones madrilènes, Lassana et Mahamadou Diarra. La langue est-elle la seule barrière ? Mais le plan va plus loin. Dernièrement, le Real a fait emménager son attaquant dans une zone résidentielle de luxe, « La Finca », en banlieue de Madrid, près de chez Cristiano Ronaldo, Guti, Raul et Xabi Alonso. Benzema n’a d’ailleurs pas manqué de marquer son territoire en enfonçant une barrière – une vraie – avec son 4 x 4. Un léger mieux ? W



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :