20 Minutes France n°1728 2 déc 2009
20 Minutes France n°1728 2 déc 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°1728 de 2 déc 2009

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 Minutes France

  • Format : (235 x 305) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 13,5 Mo

  • Dans ce numéro : L'un des derniers procès du nazisme

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 34 - 35  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
34 35
34 SPORT 20 secondes FOOTBALL Houllier, roi de la mauvaise foi « Thierry Henry n’a pas triché, a déclaré hier le directreur technique national, Gérard Houllier, sur la BBC. C’était instinctif. Il n’a pas centré avec la main, il a mis la balle sur son pied. » Le Bulgare Berbatov menacé Selon le Daily Mirror, l’attaquant de Manchester United est victime d’un chantage de la part d’un groupe mafieux bulgare, qui lui réclame la somme de 500 000 €. En cas de refus de la part du joueur, le groupe menace d’enlever sa femme et son fils. RUGBY Brive a la grippe L’ensemble des joueurs de Brive, 9 e du Top 14, a été mis en quarantaine, « certains membres de l’équipe professionnelle [étant] susceptibles d’avoir contracté le virus de la grippe H1N1 », selon le site Internet du club. FOOTBALL Le nouveau Ballon d’Or n’a pas encore l’aura d’un Maradona MESSI, LOIN D’ÊTRE UNE ICÔNE MATTHIEU PAYEN Il a tout gagné avec le Barça, il a inscrit un but en finale de la Ligue des champions et désormais il est Ballon d’Or. A 22 ans, Lionel Messi marche sur l’eau. Pourtant, ses succès sportifs n’en font pas encore une star planétaire, à l’image de celui à qui il est souvent comparé, Diego Maradona. G Un homme, tu deviendras « Peter Pan », « la Puce », « le Nain ». Lionel Messi ne manque pas de surnoms, mais ceux-ci ne renvoient pas franchement l’image d’un guerrier. « C’est plutôt un joueur timide et effacé qui ne s’exprime qu’avec ses pieds », explique Gilles Dumas, le directeur général de Sportlab dans La Tribune. Personne ne l’a surpris dans les soirées décadentes de Barcelone comme son glorieux aîné. A l’actif de Messi, seule une fête un peu arrosée au soir du titre avec Barcelone. J. MABROMATA/AFP Messi (à g.) ne brille pas avec l’Argentine sous les ordres de... Maradona (à dr.). G Un club, tu mèneras vers la gloire L’ancien international argentin Daniel Passarella n’est pas tendre avec le Ballon d’Or. « Je ne crois pas que Messi possède la même dimension que Maradona. Messi se met en évidence au sein d’une équipe impressionnante. Diego brillait à Naples, dans une équipe qui n’était pas vraiment du même niveau… » G La fierté nationale, tu incarneras Avec 0,3 but par match sous le maillot de l’Albiceleste, le prodige argentin est MERCREDI 2 DÉCEMBRE 2009 bien loin de ses performances en club (0,5 but par match). « J’échangerais tout ce que j’ai gagné avec Barcelone contre la Coupe du monde », jure d’ailleurs le feu follet. Il pourra le prouver lors du prochain Mondial. A condition de faire mentir une vilaine statistique : jamais un lauréat du Ballon d’or n’a remporté la Coupe du monde dans la foulée. W SIX JURÉS NE LE PLACENT PAS EN HAUT DU PANTHÉON Ils ne sont que 6 jurés sur 95 à ne pas avoir placé Lionel Messi en tête de leur Top 5. Un record. Globalement, ceux qui n’ont pas voté pour l’Argentin ont tout de même placé en tête un joueur incarnant l’esprit du Barça. Andres Iniesta est ainsi l’élu du juré croate et de celui du Liechtenstein. Pour eux, Lionel Messi BASKET MARION JONES VEUT REBONDIR Puisqu’on ne veut plus d’elle dans les stades d’athlétisme, Marion Jones imagine son avenir ailleurs. Sous des paniers de basket, par exemple. L’ancienne vedette du sprint, qui a reconnu avoir pris des stéroïdes à partir de 1999, compte entamer une reconversion à 34 ans. Elle s’entraîne actuellement avec la franchise professionnelle des San Antonio Silver Stars, et se voit bien débuter une nouvelle carrière sur les parquets européens. Avant de jouer en WNBA, le championnat américain. L’ancienne athlète, qui a purgé six mois de prison en 2008 pour parjure dans l’affaire Balco et dans une affaire de fraude bancaire impliquant son ancien compagnon Tim Montgomery, a indiqué ne mérite que la deuxième place. Le Cameroun et le Sénégal, eux, auraient attribué le trophée à Samuel Eto’o, parti à l’intersaison à l’Inter Milan, mais ayant largement contribué à la réussite du Barça la saison dernière. Plus étonnant, l’Egypte, place Kakà sur la première marche du podium… avec au New York Times qu’elle s’entraînait depuis le mois d’octobre. « Cela pourrait me donner l’occasion de faire passer un message aux jeunes et d’avoir une seconde chance », avance celle qui a joué au basket dans sa jeunesse, dans le championnat universitaire. W Marion Jones a maintenant 34 ans. E. FERRARI/EPA/SIPA deux ans de retard. Tandis que la Corée du Nord vote pour Steven Gerrard, repoussant Messi en 3 e position. Aucun juré n’avait osé pareil affront. Enfin, autre particularité du vote, le dauphin de Messi, Cristiano Ronaldo n’apparaît jamais en première position. Même dans le classement du juré portugais. W R. S. MONDIAL L’IRLANDE PAS INVITÉE L’idée évoquée par le président de la Fifa, SeppBlatter, d’inviter l’Eire comme 33 e équipe à la Coupe du monde, a déjà vécu. « L’Eire ne sera pas conviée, c’est impossible, explique le secrétaire général de la Fifa, Jérôme Valcke. Puisque les Irlandais ont formulé une requête officielle, elle sera examinée… Mais il n’y a aucun espoir de voir plus de 32 équipes en Afrique du Sud. » En désespoir de cause, il ne reste plus aux Irlandais qu’à soutenir les adversaires de l’Angleterre pour occuper leur Mondial. W/sur 20minutes.fr Toutes les infos sportives
RECUEILLI PAR ROMAIN SCOTTO Votre saison de Coupe du monde débute aujourd’hui à Ostersund (Suède). Mais êtes-vous déjà focalisée sur les Jeux ? J’y pense. Lors d’une année olympique, il n’y a que les Jeux qui importent. Tout ce qui compte, ce sont ces quinze jours de février, sachant que notre saison dure quatre mois. Mais avant, il faut quand même préparer le programme, savoir quelle impasse je vais faire pour être bien aux Jeux. Avez-vous changé quelque chose dans votre préparation par rapport aux années précédentes ? La saison dernière, tout n’a pas fonctionné comme je le souhaitais. Je n’ai pas fait une très bonne année. J’en ai tiré des leçons. J’avais repris l’entraînement trop tôt. Cette année, j’ai fait plus attention à bien récupérer, mais je n’ai rien changé dans mon entraînement. Je sais que ce qui s’est passé l’hiver dernier ne se reproduira pas. Dans cette équipe de France, vous êtes maintenant la plus SPORT Sandrine Bailly compte monter sur le podium des JO de Vancouver, en février. 35 SANDRINE BAILLY La biathlète commence aujourd’hui la saison de Coupe du monde « LA FRANCE PEUT CRÉER DES SURPRISES » expérimentée. Comment gérezvous ce rôle de grande sœur ? J’aime bien ce rôle. C’est intéressant, car les filles sont jeunes. Pour la plupart, ce seront leurs premiers Jeux. Elles se feront aussi leur expérience. On a beau donner des conseils… Après une année en demi-teinte, que peut-on attendre de cette équipe féminine cette saison ? On a le potentiel pour créer des surprises. Moi, je ne suis pas revancharde par rapport à Turin [les JO de 2006]. Mais ce qui est sûr, c’est que j’aurai la niaque pour monter sur le podium. Vous pensez qu’en cette année olympique, le public français s’intéressera enfin un peu plus au biathlon ? Non, je ne crois pas. Le biathlon n’est pas médiatique ici, alors qu’à l’étranger… On est beaucoup plus sollicité en Allemagne, par exemple. Malgré nos résultats, la situation est toujours la même. Même après les derniers Jeux, ça marchait moyen. Il suffit pourtant de regarder une course à la télé pour voir que c’est un sport très spectaculaire. W J. HEON-KYUN/EPA/SIPA



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :