20 Minutes France n°1728 2 déc 2009
20 Minutes France n°1728 2 déc 2009
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°1728 de 2 déc 2009

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 Minutes France

  • Format : (235 x 305) mm

  • Nombre de pages : 40

  • Taille du fichier PDF : 13,5 Mo

  • Dans ce numéro : L'un des derniers procès du nazisme

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 16 - 17  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
16 17
16 ÉCONOMIE AIR FRANCE LES HEURES DE TRAVAIL VONT DÉCOLLER Travailler plus pour concurrencer les low-cost. Selon le journal La Tribune, Air France envisagerait d’augmenter de 15 à 20% la productivité de ses personnels navigants pour faire face à l’offre des EasyJet et autres Ryanair. Si le chiffre n’est pas confirmé par la compagnie française, pilotes, hôtesses et stewards sont en ligne de mire pour travailler davantage sur les moyencourriers – qui rallient des destinations situées à quelques heures de vol. Cette partie d’activités est fortement déficitaire en raison de la concurrence du TGV et des compagnies à bas coûts. Concrètement, il s’agirait d’augmenter le nombre d’heures de vol des pilotes pour le porter à 650, contre 565 en moyenne par an actuellement. Objectif : se rapprocher du niveau des lowcost (plus de 700 heures chez EasyJet et près de 900 chez Ryanair). Mais Air France devrait alors réviser les accords collectifs qui courent jusqu’en 2011 (pilotes) et 2013 (personnel de cabine). W 20 secondes SOCIAL « 32 suicides » en deux ans chez France Télécom France Télécom a annoncé, hier, avoir dénombré « 32 suicides » de salariés « en deux ans, dont 17 en 2009 ». L’opérateur précise que « le chiffre de 25 suicides en 18 mois résulte de la communication des syndicats depuis les drames de cet été ». Toujours plus nombreux au RSA Le nombre de bénéficiaires du RSA de base, qui remplace le RMI et l’API a augmenté de 4,4% de juin à septembre. Il concerne 1,26 million de foyers, selon le Haut-Commissariat aux solidarités actives. FISC Un millier de rapatriements A un mois de l’ultimatum lancé aux évadés fiscaux pour négocier le rapatriement en France de leurs avoirs, 1000 dossiers ont été régularisés ou vont l’être. LUXE LA MAISON DE COUTURE CHRISTIAN LACROIX RÉTRÉCIT AU TRIBUNAL MERCREDI 2 DÉCEMBRE 2009 SOCIAL Les syndicats du secteur appellent à la grève le 13 décembre LES ROUTIERS FONT LES GROS BRAS CHRISTOPHE JOLY (AVEC AFP) Blocage annoncé à quelques semaines des fêtes de fin d’année. Les syndicats de salariés du transport routier ont appelé, hier, à une grève à partir du 13 décembre. En cause, des négociations salariales qui achoppent. « On est dans une profession paupérisée, et en janvier, lorsque le smic sera revalorisé, l’intégralité de la grille salariale des routiers sera en dessous », a expliqué Max Dumont, secrétaire général de la CFDT- Transports, premier syndicat du secteur. Au rang des revendications : le passage à un salaire de 10 € brut de l’heure pour les coefficients les plus élevés, 4% d’augmentation pour les cadres, 4% de hausse des frais de déplacement et un treizième mois pour tous. La grande distribution visée Pas question d’opérations escargot ou de blocages aux péages, la cible sera les entrepôts de la grande distribution, accusée d’être responsable du « dumping social » qui frappe le transport routier en France, selon Gérard Martinez, secrétaire général de FO-transports. C’est une page de la haute couture qui se tourne. Le tribunal de commerce de Paris a décidé, hier, de la mise en place d’un plan de redressement pour la maison de haute couture Christian Lacroix. Il prévoit la suppression d’une centaine d’emplois et, par conséquent, l’arrêt des collections couture et prêt-àporter. La douzaine de salariés épargnée devrait continuer à gérer les contrats de licence des accessoires et des parfums de la maison. En écartant tous les différents repreneurs, le tribunal a préféré le plan de continuation de l’entreprise, proposé par les actionnaires actuels de la société Christian Lacroix. Et a ainsi évité la mise en liquidation et la mort complète de la marque Lacroix. Présentes depuis le début de l’aventure, les « petites mains » de la maison broyaient du noir, hier, à l’annonce de cette décision, même si le PDG de la société Lacroix, Nicolas Topiol, espérait encore « trouver une solution de reprise » ultérieure. Selon lui, la décision du tribunal va permettre de « recentrer » l’entreprise « sur l’exploitation des marques et lui donner une chance de se FAYOLLE/SIPA P. VERDY/AFP Les routiers réclament une revalorisation salariale et le paiement d’un treizième mois. « Nous travaillons en partenariat avec des transporteurs, et prenons en compte tous les coûts payés, notamment la hausse du gazole », assure-ton chez Auchan. « Il ne faut pas ajouter des difficultés aux difficultés, et mettre un blocage qui serait dommageable à notre économie », a réagi le secrétaire d’Etat au Commerce, Hervé Novelli. De redéployer vers le prêt-à-porter ». Créée en 1987 avec l’appui du numéro un mondial du luxe LVMH, qui l’a vendue en 2005 au groupe américain Falic, spécialisé dans le duty free, la maison Christian Lacroix a enregistré dix millions d’euros de pertes en 2008 pour un chiffre d’affaires de 30 millions d’euros. W Christian Lacroix n’a pas souhaité commenté la décision du tribunal. son côté, le secrétaire d’Etat aux Transports, Dominique Bussereau, a appelé le secteur à continuer de négocier, estimant « urgent » de trouver un accord. « Si le patronat ouvre une négociation avant le 13 et si elle aboutit, tant mieux, nous ne sommes pas des va-t-enguerre », a rassuré Max Dumont, de la CDFT-Transports. W CHIFFRE 1,8 MILLION DE LIVRETS A OUVERTS ENTRE JANVIER ET AVRIL 2009 PAR DES CLIENTS QUI EN AVAIENT DÉJÀ UN, CE QUI EST INTERDIT. CRISE DUBAÏ ENTRAÎNE SES VOISINS Les difficultés de Dubaï continuent à plomber les marchés financiers du Moyen-Orient. Hier, les Bourses de Dubaï et d’Abu Dhabi ont poursuivi leur plongée, entraînant dans leur sillage les marchés du Qatar et du Koweït. Et ce, malgré l’annonce d’une restructuration du conglomérat en difficulté Dubai World, qui concentre la plus grosse partie des dettes (90 milliards de dollars) du petit émirat. Les investisseurs se sont émus d’une déclaration du directeur du département financier de Dubaï affirmant que le gouvernement du pays ne garantirait pas la dette de Dubai World. W



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :