20 minutes Genève n°2023-03-28 mardi
20 minutes Genève n°2023-03-28 mardi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2023-03-28 de mardi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 9,4 Mo

  • Dans ce numéro : furax contre la réforme de la justice.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 Actu MARDI 28 MARS 2023/20MINUTES.CH Démissions en chaîne au FIFDH GENÈVE Critiquée par plusieurs collaborateurs pour sa gestion chaotique, la nouvelle directrice du Festival du film et forum international sur les droits humains (FIFDH), Irène Challand, a jeté l’éponge, a annoncé hier la manifestation. Trois membres du conseil de fondation ont aussi décidé de se retirer à cause de conflits internes. Selon le président Yves Daccord, le fonctionnement du festival et ses objectifs fondamentaux nécessitent « une profonde remise en question ». Les livres Pour son retour à Palexpo, à Genève, le Salon du livre a accueilli 61’000 visiteurs, la semaine dernière. Malgré l’entrée gratuite, ça reste inférieur aux visites d’avant la pandémie. Mandat électoral et sanction pénale : un drôle de couple LAUSANNE Les partis ont des avis différents sur l’exemplarité. Illustration avec le cas d’une élue condamnée pour diffamation. Une conseillère communale lausannoise a été reconnue coupable de diffamation envers un homme qu’elle avait accusé d’être un voleur d’héritage. Elle a été condamnée par ordonnance pénale à des joursamende avec sursis en août 2022. Elle a d’abord fait opposition. Mais une fois au Tribunal de Lausanne, en décembre, elle a accepté la sentence en retirant son opposition. Cette sanction pénale pose le débat sur le devoir d’exemplarité des élus. « Peu importe le contexte, le respect de l’autre est une règle. Si cette personne « Ouf ! La mal-aimée est morte » En décembre 2021, l’élue se réjouissait d’un décès dans un message : « Ouf ! La mal-aimée dans le village et chez les R. est morte. Et son fils à elle et sa borderline pas soignée ont volé les bagues destinées àC. Et la moitié de l’héritage de D. en changeant le testament de la cancéreuse. Bonne continuation à G.-P. ou au diable. » Contactée, l’élue lausannoise explique que les faits ont eu lieu dans « un contexte de conflit et de harcèlement ». était dans mon groupe, je m’interrogerais sur les effets de sa condamnation sur l’image du parti », réagit la Vert’libérale Virginie Cavalli. Pour Marlène Bérard, cheffe du groupe PLR, il ne faut pas tout mélanger : « Les faits ont eu lieu dans un cadre privé. La justice a fait son travail. On n’a pas à s’immiscer dans la sphère privée. » « Nous exigeons un casier judiciaire avant toute candidature dans nos rangs. Certaines condamnations sont incompatibles avec une charge politique, mais tout dépend de la nature de l’infraction », réagit Valentin Christe, chef de file de l’UDC au Conseil communal. « C’est au parti de juger de la compatibilité entre la fonction et une condamnation. Mais en dernière instance la sanction pour un élu est surtout électorale », estime Louis Dana, du PS. « Il n’y a pas à avoir de double peine pour les élus », ajoute Benoît Gaillard, du même parti. –ABDOULAYE PENDA NDIAYE Baume-Schneider définit ses priorités La conseillère fédérale s’est exprimée au Schiffbau, lieu alternatif. –DR Le chocolat suisse reste une valeur sûre à l’étranger, où la demande a augmenté. –GETTY IMAGES ZURICH Pour ses 100 jours au Conseil fédéral, la socialiste a expliqué vouloir structurer son action autour de la protection et de la participation. À la tête du Département de justice et police, elle compte notamment soumettre un projet sur l’éducation sans violence. De quoi relancer le débat sur les gifles. « Je n’en ai jamais reçu. Je suis donc un exemple qui montre qu’il peut en être autrement », Moins prisé ici, plus à l’étranger CONSOMMATION Les ventes de chocolat suisse continuent de souffrir des effets de la pandémie sur le marché indigène. Avec des quantités et un chiffre d’affaires en baisse de respectivement 4,7% et 4,9%, le marché intérieur en 2022 est resté inférieur à celui de 2019, a rapporté, hier, la faîtière Chocosuisse. En revanche, les exportations (73,1% de la production totale) ont grimpé de 8,3%. Cette progression n’a toutefois pas suffi à couvrir la hausse du prix des matières premières. a expliqué la Jurassienne. Elle a aussi promis de s’engager pour les familles arc-en-ciel, les personnes non binaires ou encore pour l’insertion dans le monde du travail des réfugiés ukrainiens. « Parce que nous avons besoin d’eux, parce que cela soulage les pouvoirs publics et parce qu’ils peuvent acquérir ici des compétences qui peuvent aider à la reconstruction du pays. » –CHT/ARG Diversion pas très efficace Un Suisse de 30 ans a été arrêté lors d’un contrôle routier au bord du lac de Côme (It) dans la nuit de samedi à dimanche. Il s’en est pris aux policiers pour « couvirir » (sic) sa copine, qui conduisait avec plus de deux fois la dose d’alcool autorisée. Il a fini en cellule et son amie y a laissé son permis. Démissions Tout frais président du Grand Conseil vaudois, l’UDC Yves Ravenel avait démissionné en 2020, après des révélations de « 20minutes » sur sa condamnation pour menaces qualifiées envers son ex-épouse. En 2017, après une intervention de la police chez une femme se plaignant d’être harcelée par lui, le Valaisan Yannick Buttet avait lâché la vice-présidence du PDC suisse et démissionné de son poste de conseiller national. La réfection 2,6 millions C’est le montant nécessaire pour remettre en état 600 mètres de la route du Lac à Saint-Saphorin (VD). La facture pour la commune s’élèvera à 2 millions, selon « 24 heures ». Les travaux débuteront en mai. –GETTY IMAGES
MARDI 28 MARS 2023/20MINUTES.CH Ados happés par les variantes des cigarettes traditionnelles BERNE Les 11-15 ans sont séduits par le vapotage et par les gadgets à la nicotine. Addiction Suisse tire la sonnette d’alarme. « Si l’on veut éviter l’émergence d’une nouvelle génération de dépendants à la nicotine, il faut impérativement stopper cette tendance », a insisté, hier, Grégoire Vittoz. Le directeur d’Addiction Suisse est inquiet. La fondation qu’il dirige a publié le rapport qu’elle réalise tous les quatre ans. Et les résultats pour 2022 ne sont guère encourageants. Sur 9345 élèves de 11 à 15 ans ayant répondu au questionnaire, un tiers des jeunes de 15 ans a consommé au moins une clope ou un produit contenant de la nicotine au cours des 30 jours ayant précédé l’enquête, soulignent les experts. Si les proportions sont comparables à celles de 2018, Addiction Suisse note en revanche une augmentation de 25% de l’utilisation de la cigarette électronique, à l’instar des populaires « puff bars » jetables. Les résultats montrent aussi que les produits du tabac à chauffer ont trois fois plus de succès qu’il y a quatre ans, tant Sa faim de croissants le conduit en prison ARGOVIE Un petit creux... lourd de conséquences. Parti en voiture s’acheter deux croissants et une tartelette dans une boulangerie de Villmergen, en mai Les viennoiseries ont coûté cher à l’automobiliste. –GETTY FRIBOURG Un chauffeur Uber érythréen qui avait eu des gestes déplacés envers une passagère en 2018 sera renvoyé. Le Tribunal fédéral a confirmé son expulsion, relate « La Liberté ». L’homme avait aussi foncé Les e-clopes sont en plein boom chez les jeunes Suisses. –GETTY 2021, un homme d’une vingtaine d’années était tombé sur un contrôle de police. Vérifications faites, le jeune conducteur n’avait plus le droit de prendre le volant depuis... 2015, en raison de nombreux antécédents. La Cour suprême d’Argovie vient de confirmer un jugement du Tribunal de district de Bremgarten, condamnant ce récidiviste à 7 mois de prison ferme et au paiement de plusieurs milliers de francs de frais de procédure, selon l’« Aargauer Zeitung ». « Il lui aurait été facile de se rendre à la boulangerie à pied ou à vélo », a commenté la Cour. –AZE Expulsé après une agression sur la victime et son compagnon, venu à la rescousse, les frôlant avec sa voiture. Le fait que le chauffeur soit père de deux enfants de nationalité suisse n’a pas suffi à faire pencher la balance en sa faveur. chez les garçons que chez les filles de 15 ans. Addiction Suisse note également une forte hausse de la consommation de « snus » (poudre de tabac) qui est passée de 1,3% à 5,6% chez les filles. Face à ces résultats, les chercheurs insistent pour mettre en place les dispositifs qui font GENÈVE Depuis le début du mois, la plage des Eaux-Vives fait l’objet d’un grand nettoyage à coup de pelles mécaniques. Le sable et les moules charriées là par la bise sont retirés et vont être remplacés par du sable propre, afin d’éliminer les mauvaises odeurs laissées par les Médocs en vogue L’étude s’est aussi intéressée à la consommation de médicaments par les jeunes. En 2022, 4% des ados de 15 ans ont pris au moins une fois un médicament de type tranquillisant ou antalgique puissant afin d’en ressentir l’effet psychoactif. À noter que « 5% des garçons de 15 ans et 9% des filles du même âge ont pris au moins une fois dans leur vie des médicaments en combinaison avec de l’alcool », indiquent les chercheurs. défaut ou pour renforcer ceux qui présentent des faiblesses, afin de mieux protéger les enfants et les jeunes. Il s’agit surtout d’enrayer la hausse de la consommation des cigarettes électroniques et de « snus ». Pour la fondation, « à cet âge, ils ne devraientpasconsommer du tout ». –ANGELICA ZERMATTEN/FRS Actu 3 20 secondes Retrouvé grâce à Falu LAUFON (BL) Un homme de 85 ans qui avait disparu de son domicile samedi après-midi a pu être retrouvé dans la soirée grâce au flair du chien policier Falu. Ce braque hongrois de 4 ans et demi a pisté l’octogénaire, qui était tombé et ne parvenait pas à se relever, jusqu’en périphérie de la ville. Il fuit en marche arrière THURGOVIE Hier, sur l’autoroute A1, une patrouille a fait signe à un automobiliste de la suivre. Mais ce Suisse de 65 ans a préféré s’enfuir en marche arrière sur la bande d’arrêt d’urgence. Rattrapé par d’autres agents à Matzingen, il a embouti deux fois la voiture de police avant d’être enfin stoppé. Adieu, moules et odeurs aux Eaux-Vives ! mollusques. « Certaines années, le lac monte un peu et les vagues emportent le peu de moules qu’il y a sur la plage. Mais cette année, il y en a vraiment beaucoup et le lac n’est pas assez haut », explique Grégoire Lauber, de l’Office cantonal de l’agriculture et de la nature. Un engin de chantier a enlevé le sable contenant les résidus malodorants. –M. ANCIAN Scannez le code pour voir notre reportage vidéo sur le nettoyage de la plage.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :