20 minutes Genève n°2023-01-30 lundi
20 minutes Genève n°2023-01-30 lundi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2023-01-30 de lundi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 16

  • Taille du fichier PDF : 7,3 Mo

  • Dans ce numéro : Djokovic signe un retour historique.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 Actu LUNDI 30 JANVIER 2023/20MINUTES.CH La coloration de la laine est due à un traitement contre le piétin, une maladie bactérienne. –DR Troupeau de moutons en tenue camouflage COLLOMBEY (VS) « Des moutons extraterrestres », « C’est pour faire directement des pulls verts », « C’est une marque pour la tonte »... Plusieurs explications circulaient sur Facebook après la publication d’une intrigante photo de troupeau. Petite fortune soutirée à la RTS GENÈVE De 2008 à 2016, un ancien chef de production est parvenu à détourner 400’000fr. à son employeur, la RTS. Il avait siphonné les fonds de huit émissions, dont « Cash », en inventant des gagnants imaginaires ou encore en déclarant de faux figurants. Reconnu coupable d’escroquerie et de faux dans les titres, il a écopé de 180 jours de prison avec sursis, a rapporté la « Tribune de Genève ». L’anniversaire On en trouve dans presque toutes les cuisines de Suisse  : l’Aromat, condiment salé en poudre de la société Knorr, fête ses 70 ans en 2023. Selon le fabricant, la recette, est la même depuis sa création et n’a jamais été dévoilée. L’armée ne veut pas jeter ses millions de masques périmés BERNE Quelque 140 millions de pièces atteindront leur date limite cette année. Les militaires espèrent les vendre ou les recycler. Après les vaccins contre le Covid-19 périmés, la Suisse fait face à une nouvelle conséquence de la pandémie. Elle dispose d’environ 180 millions de masques FFP2 et hygiéniques dans les entrepôts de la pharmacie de l’armée. Mais, comme le révèle la « Sonntags- Zeitung », la date d’expiration sera dépassée cette année pour près de 140 millions d’unités. L’armée a fait savoir qu’elle avait déjà éliminé environ 2 millions de masques. Mais « Le Nouvelliste » a résolu l’énigme. La teinte est due à un traitement contre le piétin, maladie s’attaquant au sabot des moutons. Ils doivent marcher dans un désinfectant, et c’est par éclaboussure que leur laine est devenue verte. Toujours plus de centenaires Le grand âge semble avoir de beaux jours devant lui en Suisse. Les centenaires étaient 377 en 1990, 787 en 2000 et ils sont désormais 1888, dont 75% sont des femmes, révèle « Le Matin Dimanche ». Et ce ne serait qu’un début. « Selon certaines estimations, un enfant sur deux né après l’an 2000 en Suisse deviendra centenaire », selon Daniela Jopp, professeure à l’UNIL. Les stocks de la pharmacie de l’armée sont bien fournis. –AFP Casinos sauvés au Liechtenstein VADUZ Les sujets de la principauté ont rejeté hier à 73% l’initiative populaire « Interdiction des casinos ». Qu’ils soient physiques ou en ligne, ces établissements de jeu restent donc autorisés. À noter qu’avec six casinos pour une population de seulement 39’000 habitants, le Liechtenstein détient le record mondial de la plus grande densité en la matière. Le produit brut des jeux réalisé en 2022 est estimé à près de 130 millions de francs. Un montant qui a pesé lourd face aux arguments des initiants. Punis pour un acte de recel « en toute amitié » FRIBOURG Un homme qui avait commandé sur internet un nouvel objectif pour appareil photo se l’est fait piquer le jour où il a été livré, début décembre 2021. Après avoir porté plainte, il a retrouvé son bien un mois après, mis en vente sur le site Anibis. Alertée, la police a vite mis la main sur le vendeur. L’homme a expliqué qu’un ami lui avait demandé de publier l’annonce, puisqu’il était un Berne évite de détruire la marchandise de bonne qualité. « Même si le matériel de protection atteint la date de péremption, des solutions sont recherchées pour lui donner une autre utilisation judicieuse ou, si possible, pour prolonger la date de péremption », assurent les militaires. Ce n’est pas la fin du « Las Vegas des Alpes ». –GETTY IMAGES habitué des plateformes de revente entre particuliers. Il assure n’avoir servi que d’intermédiaire,l’objectifappartenant en réalité à une amie. Celle-ci a expliqué l’avoir trouvé à un arrêt de bus à Fribourg. Bien qu’ayant agi « par amitié et sans but lucratif », le duo a été reconnu coupable de recel. Les deux hommes ont écopé de 20 joursamende avec sursis et d’une amende de 500 francs. –XFZ Malgré la proximité de cette date de péremption, l’armée continue de vendre ces masques. Certains sont cédés en dessous de leur valeur d’achat. Ceux dont la date expire en mai prochain sont même gratuits. Quelque 14 millions de pièces ont été écoulées. À cela s’ajoute les près de 6 millions livrés à l’Ukraine. D’autres pays ont aussi été approvisionnés au travers de livraisons humanitaires. À noter que les masques hygiéniques peuvent aussi être recyclés  : transformés en granulés de plastique, ils peuvent ensuite servir à la fabrication de pots ou de casques. Mais on ne sait pas encore combien de pièces pourront connaître une seconde vie. –AZE
LUNDI 30 JANVIER 2023/20MINUTES.CH Ados avec des troubles psys  : « Un jour, il y aura un drame » GENÈVE Le curateur d’un jeune placé à la prison pour mineurs déplore le manque de lieux médicalisés. « Un jour, il y aura un drame, on se dira qu’il faut réagir, mais ce sera trop tard », avertit Me Vincent Spira. Il est le curateur d’un jeune frappé de troubles psychiques placé, faute de mieux, à la Clairière, prison pour mineurs. Lundi passé, certains employés jugeaient le lieu inadapté à ce profil. Pour Me Spira, « le problème est connu depuis des années en Suisse romande. Mais les politiques ne font rien pour ces mineurs victimes d’affections psychiatriques qui ont besoin d’un encadrement médical parfois fermé pour les protéger contre eux-mêmes et protéger la société. » Les institutions closes n’existent pas, les places en foyer sont rarissimes. Dès Me Vincent Spira juge sévèrement l’inaction des élus. –JEF lors, le Tribunal de protection de l’enfant « ne peut quasi rien faire. Il n’a pas d’autre solution que la Clairière, même si tout le monde juge que c’est inadéquat. C’est dramatique. » La carence est encore plus vive pour les 16-17 ans, trop jeunes pour les foyers pour majeurs mais « pas assez mineurs » pour ceux pour ados. Les HUG, eux, ne sont centrés que sur les La consécration pour Léonie Bischoff et Martin Panchaud. –S. ANEX/DR Bédéastes genevois primés à Angoulême FRANCE Le Suisse Martin Panchaud a remporté, samedi, le Fauve d’or du meilleur album de l’année avec « La couleur des choses », a annoncé le jury du Festival de la bande dessinée d’Angoulême. Ce Genevois de naissance signe un récit à la forme originale, qui reprend les codes du jeu vidéo et du schéma technique. Il l’avait initialement publié en allemand, à Zurich. « C’est juste incroyable. J’ai envie de dire que je n’en reviens pas. Moi, c’est mon premier festival, je découvre, je suis dans un tunnel depuis que je suis arrivé », a déclaré le lauréat. Également Genevoise, Léonie Bischoff a, quant à elle, décroché le prix de la Jeunesse pour « La longue marche des dindes », en collaboration avec Kathleen Karr. –DRA/AFP Une sanction qui posait des questions crises aiguës. Ils ne pratiquent pas le suivi stationnaire. Hors crise, ces patients se retrouvent alors « sans solution, ni pour eux ni pour leurs parents », alors que « la charge familiale est ingérable, note Me Spira. Comment contenir un ado s’il fugue ou brandit un couteau ? » Résultat  : les parents « finissent par se faire retirer la garde, puis on tape sur la justice qui place les enfants. C’est un cercle vicieux. » Il exhorte les politiques à agir  : « Cessez de faire semblant ! Plus les années passent, plus le nombre de ces jeunes augmente. » –JÉRÔME FAAS Lundi passé,des intervenants de la Clairière s’émouvaient d’un confinement en cellule infligé à la suite d’une fugue à un jeune affecté de lacunes de compréhension.En substance,l’Office cantonal de la détention et le chef de la psychiatrie pénitentiaire notaient qu’un placement était une décision de justice que la Clairière ne pouvait refuser.Ils évoquaient la pénurie de structures pour les profils mentaux sévères et assuraient que toute sanction était soupesée et encadrée médicalement.Ils jugeaient enfin que le personnel était très compétent. « Pas leur job » Les employés de la Clairière, faisant face à de plus en plus de cas psys, jugent ne pas être formés, allant jusqu’à se poser la question de la maltraitance. Me Spira, lui, se dit « impressionné par le travail qu’ils parviennent à accomplir dans le cadre d’une mission qui n’est pas la leur ». Il admet qu’ils ne sont pas formés, mais juge « qu’ils y arrivent en raison de leur sensibilité et de leur dévouement ». Quant à une éventuelle maltraitance, il « comprend leur interrogation, qui les honore, mais le terme est sévère.Je parlerais plutôt d’inadéquation. » Actu 3 20 secondes Retour politique raté VAUD Les 400 membres du congrès du PS réunis samedi ont désigné dix femmes et huit hommes pour la course au National. À noter que l’ex-conseillère d’État Anne-Catherine Lyon n’a pas été retenue, a noté « 24 heures ». Choc contre un arbre BERNE Une conductrice a perdu la vie, hier, dans la région d’Aarwangen. Son véhicule a dévié de sa trajectoire avant de percuter un arbre de plein fouet. Grièvement blessée, la femme est morte sur les lieux de l’accident. Baby-sitter en prison GENÈVE Une trentenaire responsable de la mort d’un enfant de 10 mois a écopé de 3 ans de prison, dont 1 ferme. La baby-sitter avait secoué le bébé qu’elle gardait, a indiqué la « Tribune de Genève ». Un festival pas gâté par la météo MORAT (FR) Après dix soirées de féerie lumineuse, le rideau est retombé hier soir sur le 7e Festival des Lumières, marqué par une météo peu favorable. La manifestation a attiré 51’000 visiteurs (loin du record de 90’000 spectateurs établi en 2020), un bilan néanmoins jugé satisfaisant par les organisateurs, selon « La Liberté ». Les festivaliers ont pu découvrir une vingtaine d’arteplages réalisées par des artistes venus de sept pays. –PHOTO M. ANCIAN



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :