20 minutes Genève n°2022-03-14 lundi
20 minutes Genève n°2022-03-14 lundi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2022-03-14 de lundi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 10,2 Mo

  • Dans ce numéro : les Stones à Berne pour leurs 60 ans.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 Guerre en Ukraine Ce navire hors normes mesure près de 143m. La coque et les superstructures sont en acier. –GETTY Rome saisit le plus grand voilier du monde ITALIE L’oligarque russe Andreï Melnitchenko est privé de son joujou. Les autorités italiennes ont annoncé avoir saisi le Sailing Yacht A, samedi à Trieste. L’engin, connu pour être le plus grand voilier du monde, a été conçu par le designer 20 secondes Une fuite éperdue RÉFUGIÉS Quelque 100’000 personnes en 24 heures sont venues grossir les rangs de ceux qui ont fui les combats, plus de deux semaines après l’invasion ordonnée par le président russe Vladimir Poutine, selon le dernier décompte de l’ONU publié hier. Au chevet des blessés KIEV Alors que sa vie est grandement menacée, Volodymyr Zelensky a rendu visite ce weekend à des soldats ukrainiens blessés. Le président a tenu à montrer ainsi sa détermination à lutter aux côtés de son peuple. Drame sur l’autoroute ITALIE Un autocar qui transportait une cinquantaine d’Ukrainiens fuyant leur pays s’est renversé hier pour une raison indéterminée entre Cesena et Rimini. L’accident a fait un mort et plusieurs blessés. SUISSE L’État et les privés renforcent leur e-surveillance pour parer aux représailles, après les sanctions prises contre Moscou. Niveau d’alerte relevé, moyens supplémentaires engagés : la mobilisation est générale pour les informaticiens, dans les institutions publiques ou en entreprises. L’attitude « hostile » de la Confédération, selon Vladimir Poutine, a fait naître avec le conflit en Ukraine le spectre de cyberattaques contre des entités suisses. Dans la foulée de l’invasion russe, « la demande de nos clients privés et étatiques a clairement augmenté, appuie Paul Such, qui dirige Hacknowledge, spécialiste en cybersécurité. Ils se sentent davantage menacés. Ils veulent des alertes plus rapides et une surveillance renforcée en dehors des heures de bureau. » À la tête d’e-Xpert Solutions, Cédric Enzler a recensé une français Philippe Starck. Sa valeur est estimée à 530 millions de francs. Actif dans le charbon et les engrais, Melnitchenko est visé par les sanctions de l’Union européenne. Le Russe est domicilié dans la station de Saint-Moritz (GR). hausse des attaques parmi sa clientèle, « qui veut muscler les monitorings pour détecter des anomalies ». Les Cantons de Genève et Vaud jurent n’avoir pas subi d’offensives numériques et veulent rester discrets sur les mesures prises. « On s’attend à être la cible de hackers, craint Patrick Amaru, directeur des systèmes informatiques à l’État vaudois. On a coupé les flux internet entre nous, la Russie, l’Ukraine et la Biélorussie. » Mais est-on prêt à résister clavier à la main ? « La guerre a réveillé certains qui n’ont décidé que récemment de prendre de nouvelles mesures », confie un fonctionnaire informaticien romand. « Les grandes sociétés me paraissent bien équipées, décrit Paul Such. Pas les PME. » Une chose est sûre : la vérité d’un jour ne sera pas celle du lendemain. Selon les experts, une extension du conflit ira de pair avec un renforcement de la guerre numérique. –DAVID RAMSEYER LUNDI 14 MARS 2022/20MINUTES.CH L’inquiétude grandit face aux assauts de hackers russes Les attaques visent à déstabiliser les institutions. –GETTY Surfer sur Instagram sera quasi impossible MOSCOU « Que vais-je faire ? » Les utilisateurs russes d’Instagram étaient partagés hier entre regret et résignation. Le très populaire réseau social était sur le point d’être bloqué à son tour, alors que le pouvoir russe s’efforce de contrôler strictement les informations sur le conflit en Ukraine. « J’irai peut-être sur VKontakte et sur Telegram, peut-être qu’ils ne seront pas bloqués », tente de se rassurer Ekatérina Le maire de Dniproroudné (sud) a été kidnappé hier par des soldats russes, deux jours après un enlèvement semblable dans une ville voisine. « Il s’agit d’une nouvelle attaque contre les Attaquer pour désorganiser L’offensive des hackers passera surtout par des attaques DDos, soit la mise hors service de serveurs ou de services informatiques, avertit Cédric Enzler. Des dizaines de milliers de requêtes envoyées simultanément saturent les dispositifs, paralysant la communication et les tâches d’une Makarova, une employée de 28 ans, qui habite à Saint- Pétersbourg nommant respectivement l’équivalent russe de Facebook et une messagerie cryptée, également très utilisée en Russie. Les autorités ont annoncé vendredi qu’elles restreindraient l’accès à Instagram à partir de minuit lundi. L’accès à Facebook et à Twitter est déjà restreint : il n’est possible que si l’on utilise un réseau virtuel privé (VPN). –AFP Deux maires ukrainiens enlevés institutions démocratiques en Ukraine et d’une tentative d’établir des structures gouvernementales alternatives illégitimes », a tweeté le chef de la diplomatie de l’UE, Josep Borrell. entreprise. Le vol de données ne sera donc pas la priorité des pirates. Mais le Centre national pour la cybersécurité alerte : « La guerre peut aussi être exploitée par des cybercriminels qui utilisent la crise » pour s’enrichir. Et ce, en lançant notamment de faux appels aux dons via des mails frauduleux. Les cibles potentielles Si « toutes les entreprises, de tous secteurs, peuvent être victimes de cyberattaques », selon le Centre national pour la cybersécurité, celuici enjoint celles liées aux parties impliquées dans le conflit à « redoubler de prudence ». À la tête du Centre régional de compétence cyber, le policier genevois Patrick Ghion juge que les télécommunications et l’énergie font figure de cibles prioritaires. Des actions pourraient aussi viser « des symboles tels que le gouvernement, qui a sévi contre la Russie, indique Cédric Enzler. Une forme de vengeance, en somme. »
LUNDI 14 MARS 2022/20MINUTES.CH Guerre en Ukraine 3 Marée humaine contre Poutine ALLEMAGNE/SUISSE Des dizaines de milliers de manifestants ont protesté hier dans plusieurs villes allemandes contre l’invasion russe. À Berlin (photo), la foule a défilé aux cris de « Arrêtez Poutine » et « Arrêtez la guerre ». Entre 3000 et 5000 personnes sont aussi descendues dans la rue, samedi à Berne, pour réclamer la paix en Ukraine et l’arrêt des importations de gaz naturel russe en Suisse. L’information Un journaliste américain a été tué hier à Irpin, non loin de Kiev. C’est le premier reporter étranger qui perd la vie depuis le début du conflit. Un collègue qui l’accompagnait a été blessé. Des bases arrière à leur tour visées par les missiles russes SUR LE FRONT Des frappes ont touché la région de Lviv, vitale pour l’aide militaire et civile occidentale. La région, jusque-là relativement épargnée par les frappes russes, sert de refuge et de lieu de transit à des centaines de milliers de déplacés. L’ouest de l’Ukraine a été le théâtre d’une violente offensive, dans la nuit de samedi à dimanche. La base militaire de Yavoriv a été bombardée, faisant au moins 35 morts, selon les autorités locales. De son côté, l’armée russe a avancé que « 180 mercenaires étrangers et une importante quantité d’armes étrangères » avaient été éliminés. Au lendemain du raid, on comptait 35 morts à Yavoriv. –REUTERS Le site, distant d’une vingtaine de kilomètres seulement de la frontière polonaise, a servi ces dernières années de terrain d’entraînement aux forces Près de 2200 morts à Marioupol Le CICR a mis en garde hier contre « un scénario du pire » dans Marioupol assiégé. Le port de la mer d’Azov continue de résister à l’offensive russe sans électricité, ni eau, ni gaz, ni nourriture. La mairie a estimé qu’à ce jour, près de 2200 habitants avaient perdu la vie À chaque parti sa recette contre la crise SUISSE L’invasion russe et les sanctions occidentales ont fait s’envoler le prix des combustibles et celui des produits agricoles. Face à cette situation, les politiques rivalisent d’idées. Ainsi les Verts souhaitent réintroduire les dimanches sans voiture, expérimentés en 1973 pour économiser du carburant. « Cela montrerait que nous sommes prêts à renoncer à certaines choses », explique leur président, Balthasar Glättli, à la « NZZ am Sonntag ». Le PS, lui, plaide pour une réduction des primes d’assurance maladie qui viendrait compenser la hausse massive des frais de chauffage. L’UDC demande de réduire l’impôt sur les huiles minérales et les taxes sur le mazout et l’électricité. Le parti veut aussi augmenter la production nationale de nourriture en plantant notamment davantage de blé, lit-on dans le « SonntagsBlick ». –OFU « dans les frappes cyniques et délibérées des bâtiments résidentiels et infrastructures urbaines ». Un nouveau convoi accompagné par des prêtres orthodoxes, avec 100t d’eau, de nourriture et de médicaments, était en route hier, a annoncé le président Volodymyr Zelensky. RUSSIE Plus de 800 personnes manifestant hier contre « l’opération militaire russe en Ukraine » ont été interpellées à travers 37 villes de Russie, selon l’ONG OVD-Info, spécialisée dans le suivi des manifestations. Plusieurs d’entre elles ont ukrainiennes sous l’encadrement d’instructeurs étrangers, notamment américains et canadiens. C’est en outre à Yavoriv qu’arriverait une partie Attitude chinoise à clarifier De hauts responsables américains et chinois doivent se rencontrer aujourd’hui à Rome. Au menu des discussions : l’inquiétude de la Maison-Blanche sur une possible assistance de la Chine au régime du Kremlin, visé par des sanctions de l’aide militaire livrée à l’Ukraine par les pays occidentaux. À ce propos, la semaine dernière, la Russie avait averti les États-Unis que les « convois » d’armements devenaient pour Moscou des « cibles légitimes ». Dans cette même région de l’Ouest, des frappes ont aussi visé ce week-end des aéroports à Lutsk et à Ivano-Frankivsk. Les combats continuaient par ailleurs au nord et à l’est, ainsi qu’au sud. Sur le littoral de la mer Noire, l’offensive russe se concentrait sur Mykolaïv, où des quartiers résidentiels et des centres médicaux auraient été bombardés. Kiev, dont seules les routes vers le sud restaient dégagées, était de plus en plus cerné par les soldats russes. –ARG/AFP occidentales. « Nous avons fait savoir à Pékin que nous ne resterons pas passifs et ne laisserons aucun pays compenser les pertes de la Russie », a déclaré Jake Sullivan, conseiller à la sécurité nationale du président américain Joe Biden. Prêts à défier le Kremlin malgré les risques été arrêtées brutalement à Moscou et à Saint- Pétersbourg sous les yeux de journalistes. Ceux qui manifestent s’exposent systématiquement à des amendes, voire à de longues peines de prison selon les poursuites engagées contre eux. Le PS veut compenser la hausse des frais de chauffage. –GETTY Depuis le 24 février, au moins 14’700 manifestants antiguerre ont été interpellés en Russie. –AFP



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :