20 minutes Genève n°2022-01-20 jeudi
20 minutes Genève n°2022-01-20 jeudi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2022-01-20 de jeudi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 9,6 Mo

  • Dans ce numéro : hommage à Gaspard Ulliel.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 Actu JEUDI 20 JANVIER 2022/20MINUTES.CH 20 secondes Covid longs recensés GENÈVE Quelque 800 patients ont consulté pour un Covid long, rapporte Léman Bleu. Une cellule affectée à ces cas a été ouverte aux Hôpitaux universitaires de Genève. Pour l’instant, aucun traitement n’existe, et la guérison passe par des rééducations progressives et pluridisciplinaires. Gros vestiges romains KAISERAUGST (AG) La construction d’un nouveau hangar à bateaux pour un club d’aviron a permis la découverte du mur d’un amphithéâtre romain du IVe siècle, a indiqué hier le Service cantonal d’archéologie. L’installation faisait 50m de long sur 40 de large. Renversé par un bus NEUCHÂTEL Mardi après-midi, une personne de 59 ans domiciliée dans la région a été renversée par un véhicule des transports publics à la rue des Parcs. La victime, grièvement blessée, a été héliportée à l’Hôpital de l’Île, à Berne. Une instruction a été ouverte pour éclaircir les faits. « La dynamique est difficile à prédire : on reste prudent » COVID Berne a opté pour le statu quo. Par précaution, les règles des vaccinés ou guéris resteront en vigueur jusqu’à fin mars. raiaccv mutrase uemer carnedias ia chea F Federal Palace Media Centre Medienreelawilkreea.rt Bundeshaus Centre de presse du Pei* da medlas de la chasa ! ederaia 115 fédéral Centra media di Palazzo lederele Celer Federal Palace MediaC.. m Bund r eus Centre de da la ch lirorne ais f Alain Berset a encore rappelé l’importance du booster. –S. GLAUSER « La situation évolue très rapidement, on doit faire preuve de flexibilité et rechercher des solutions pragmatiques. » Le ton du ministre de la Santé était à la prudence, hier à Berne. Alain Berset a présenté les mesures du Conseil fédéral après consultation des cantons. Comme pressenti, les sept Sages ont pris le chemin du statu quo. Ainsi, la règle des 2G et des 2G+ à l’intérieur de certains établissements, l’obligation renforcée du port du masque à l’intérieur, la règle des 3G pour les manifestations à l’extérieur dès 300 personnes et les restrictions pour les rencontres privées restent en vigueur pour l’instant jusqu’à fin mars. « La dynamique est difficilement prévisible. Il semble qu’on soit à la veille d’une transition majeure, mais on reste prudent », a souligné le ministre de la Santé. En main de la fille de l’ex-président kazakh GENÈVE Le château de Bellerive appartient désormais à Dinara Kulibayeva, fille de l’ex-président kazakh Noursoultan Nazarbaïev. D’après une enquête des journaux de Tamedia, elle aurait acheté le bien situé aux portes de Genève pour 106 millions de francs en 2020. Cela fait déjà une dizaine d’années que cette femme de 54 ans réside dans le canton, dans un domaine à Anières. Il se pourrait qu’une partie de la famille kazakhe vienne aussi s’installer à Genève. Dinara Kulibayeva a acquis le château de Bellerive pour 106 millions de francs. –DR BÂLE-CAMPAGNE Une femme de 37 ans et sa nièce de 4 ans avaient été violemment mordues par un chien en juin 2019 à Tenniken. Au tribunal, elles réclament 50’000fr. d’indemnités pour tort moral. La victime, amie de la maîtresse du berger allemand, avait accepté de le sortir en l’absence de cette dernière. Mais le chien, connu pour son agressivité, s’était jeté sur la fillette, la mordant aux fesses. Voulant protéger l’enfant, sa tante avait alors été à son tour brutalement attaquée, subissant des Autres mesures Le télétravail obligatoire sera abandonné fin février, tout comme les quarantaines pour les cas contacts d’un même ménage. La validité du pass Covid passe en revanche d’un an à neuf mois. Enfin, à partir du 22 janvier, les 2G ne devront plus présenter de test négatif pour entrer en Suisse. Ceux qui ne sont ni vaccinés ni guéris y seront toujours astreints, mais le second test exigé peu après l’entrée dans le pays ne sera plus nécessaire. Le Conseil fédéral considère que la situation dans les hôpitaux va rester tendue ces prochaines semaines, mais laisse la porte ouverte à des allégements plus précoces des mesures. Le gouvernement promet qu’il « vérifiera régulièrement si l’évolution de la pandémie permet de lever les mesures plus tôt ». Alain Berset a rappelé qu’un nouveau record d’infections en 24 heures avait été battu hier avec plus de 38’000 cas, d’où la prudence affichée avant de lever davantage de restrictions. –JULIEN BAUMANN Grièvement blessées par un chien agressif morsures au bras et à la jambe, qui avaient failli lui coûter la vie. Une voisine, alertée par les cris, avait finalement pu remettre l’animal dans sa cage. Une peine de 10 mois de prison avec sursis est requise. Jugement aujourd’hui. –OFU/JBM Drogué pour se rendre au poste Mardi soir, un jeune homme de 20 ans s’est rendu en voiture à un rendez-vous d’audition avec la police zougoise. Au cours de son interrogatoire, il a déclaré avoir consommé de la cocaïne. Un test rapide de dépistage s’est révélé positif. Fautif, le jeune homme devra répondre de conduite d’un véhicule en état d’incapacité de conduire devant la justice.
JEUDI 20 JANVIER 2022/20MINUTES.CH Antonio Horta-Osorio est resté en poste durant neuf mois. –AFP Salaire de près de 4 millions BANQUE L’ex-président de Credit Suisse, Antonio Horta- Osorio, aurait été payé 3,8 millions de francs sur les presque neuf mois où il est resté à la tête de la banque, a révélé hier le « Financial Times ». Ce montant correspond aux trois quarts de la rémunération annuelle pour ce poste, selon le quotidien spécialisé britannique. Antonio Horta-Osorio a démissionné dans la nuit de dimanche à lundi, après des révélations sur des règles de quarantaine Covid qu’il avait enfreintes. L’absentéisme +30% La pénurie de personnel s’est aggravée depuis décembre au sein du Réseau hospitalier neuchâtelois (RHNe). Hier, 64 personnes étaient absentes à cause du Covid. Face à la difficulté de trouver 40 remplaçants par jour, l’établissement a décidé de réduire drastiquement ses activités non urgentes. Pistes fermées dangereuses VALAIS De plus en plus de randonneurs s’entraînent sur les pistes hors des heures d’ouverture. Une pratique qui est risquée, rappelle la police cantonale. Des déclenchements d’avalanche ou la présence de dameuses peuvent être dangereux pour les randonneurs. Certaines stations ouvrent spécialement leurs pistes le soir pour les amateurs de peau de phoque. Le respect des signalisations reste fondamental. Randonner lorsqu’une dameuse est sur la piste est risqué. –POL. VS MOBILITÉ L’impact des mesures de lutte contre le Covid-19 s’amenuise, vague après vague. Malgré les restrictions sanitaires, les Suisses ont besoin de loisirs et ne s’en privent pas. L’obligation du télétravail paraît elle aussi moins appliquée qu’auparavant. Les relevés relatifs à la mobilité montrent que la population se déplace plus que lors des précédentes vagues, et parfois autant, voire plus, qu’avant même le début de la pandémie. Le canton de Zurich l’a prouvé : comme le note le « Tages- Anzeiger », comparativement à 2019, il y a parfois plus de voitures individuelles qui passent Plusieurs sites sont prévus pour accueillir des malades. –DDPS/M. BILL au même endroit et au même moment, même si globalement le trafic est toujours en légère baisse. Même constat au niveau national. L’Office fédéral des routes (Ofrou) dispose de données sur plusieurs lieux de passage. Sur l’A1 à Nyon (VD), le nombre de véhicules recensés la semaine dernière est en baisse de seulement 12% par rapport à la même semaine en 2019. En 2020, par rapport à 2019, la baisse était plus marquée (-21%). À titre de comparaison, en avril 2020 quand tout était fermé, la chute avait été de -64%. Actu 3 Après une pause pandémie, le trafic a repris de plus belle Les Suisses ont surtout retrouvé le goût des loisirs. –P. MARTIN Isolement de 300 militaires ARMÉE Le médecin en chef de l’armée, Andreas Stettbacher, a indiqué, lors d’une interview à Blick TV, que 300 personnes testées positives au coronavirus sans symptômes ont été placées sur un des sites prévus pour les isolements, sous surveillance médicale. Jusqu’à 1100 places sont prévues à cet effet. La période d’isolement dure sept jours, mais les soldats en fin de service ont pu rentrer chez eux au bout de cinq jours. Le train souffre toujours autant Côté CFF, jamais depuis le début de la pandémie le trafic ferroviaire n’a approché de près ses niveaux d’antan. Lueur d’espoir tout de même : les données des CFF, qui vont jusqu’à fin novembre dernier, montrent que, ce mois-là, le nombre de voyageurs-kilomètre ENQUÊTE Le préposé fédéral à la protection des données a ouvert une enquête contre le Registre national du don d’organes de Swisstransplant le 13 janvier. Adrian Lobsiger l’a annoncé mardi en expliquant avoir « été rendu attentif par les responsables de l’émission de la SRF « Kassensturz » au fait que le registre présentait des lacunes en matière de sécurité était de -24,3% par rapport à novembre 2019, mais de +62,3% par rapport à novembre 2020. Mais prudence : les vagues de Covid n’ont pas atteint la Suisse au même moment. En hiver 2020, le pic avait eu lieu fin octobre, alors que fin 2021 elle ne faisait que commencer. Point remarquable : dans les relevés de l’Ofrou, la reprise est bien plus visible le week-end qu’en semaine. En clair : le télétravail a toujours un impact, même s’il s’amenuise vague après vague, tandis que la mobilité de loisirs a repris avec vigueur. La situation était inverse en janvier 2020, la baisse du trafic étant alors plus sensible le week-end que pendant la semaine. –YANNICK WEBER On peut être donneur d’organes à son insu et de protection des données ». Selon nos confrères alémaniques, il est possible d’inscrire n’importe quelle personne comme donneuse d’organes, à son insu. Ce qui « est de nature à ébranler la confiance du public dans le système », estime Adrian Lobsiger. Son enquête vise avant tout à trouver des solutions. En attendant, le site a été mis hors ligne. –AZE



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :