20 minutes Genève n°2022-01-14 vendredi
20 minutes Genève n°2022-01-14 vendredi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2022-01-14 de vendredi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 32

  • Taille du fichier PDF : 17,4 Mo

  • Dans ce numéro : Odermatt laisse tout le monde baba.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 Actu VENDREDI 14 JANVIER 2022/20MINUTES.CH 20 secondes Drame tout juste évité THURGOVIE Une conductrice de 37 ans a frôlé la mort hier sur l’autoroute A7 près de Frauenfeld. La trentenaire a dû quitter son véhicule sur la bande d’arrêt d’urgence après un problème technique. Réfugiée derrière la glissière de sécurité, elle a vu sa voiture se faire emboutir par un camion. Les Suisses restent ici MIGRATION De nouvelles données publiées par l’Office fédéral de la statistique montrent qu’il y a eu peu de mouvements migratoires entre 2011 et 2020. Les personnes suisses ou nées en Suisse sont plus sédentaires que les autres. Solaire pour le pétrole NEUCHÂTEL La commune de Cressier abritera l’installation solaire au sol la plus puissante du pays pour faire fonctionner la raffinerie de pétrole dès novembre prochain. Sur une superficie de 45’000 m2, il y aura 19’000 panneaux photovoltaïques. Lausanne admet qu’elle ne sanctionne plus la mendicité VAUD Depuis un arrêt de la Cour européenne de 2021, la loi contre la mendicité a été mise en veilleuse. C’est du bout des lèvres que Pierre-Antoine Hildbrand, élu responsable de la Sécurité à Lausanne, a déclaré mardi au Conseil communal que la police ne sanctionnait plus la mendicité. « L’arrêt de la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) s’applique », a-t-il avancé. Officiellement, la mendicité est interdite sur sol vaudois. Les contrevenants risquent entre 50 et 100fr. d’amende. Dès l’arrêt de la CEDH, Vaud a pourtant soutenu que la loi était « toujours en Le Tribunal de La Côte (VD) a condamné un client d’un commerce de la région à 60 jours-amende à 30fr. avec un sursis de deux ans. L’homme était entré dans un magasin sans masque et La police n’intervient plus face à la mendicité passive. vigueur », alors que Genève décidait de la geler. « Dans les faits, la police ne s’acharne plus sur les mendiants. Les autorités pénales À la fois antimasque et violent avait frappé le vendeur quand il lui avait demandé d’en mettre un. Le jugement a été rendu en février dernier. L’homme a tenté de faire recours, mais n’a pas respecté les convocations. Aigle blessé à la grenaille URI Un aigle royal a été retrouvé début décembre à Schattdorf, blessé et gisant au sol. Un gardechasse a récupéré le rapace et l’a conduit à la station de soins du parc animalier de Goldau pour qu’il soit examiné. L’aigle a été victime d’un tir de grenaille. Son aile a été stabilisée pour permettre la guérison des fractures. L’oiseau réside encore dans le parc animalier, mais s’il guérit bien il pourra être relâché dans la nature. La police a ouvert une enquête et lancé un appel à témoins pour retrouver le tireur. L’aile du rapace a dû être bandée pour permettre aux fractures de guérir. –POL. URI –V. CARDOSO/24H Jurisprudence Selon un arrêt de la CEDH du 19 janvier 2021, la Suisse a violé le droit au respect de la vie privée en sanctionnant une ressortissante rom qui demandait l’aumône. C’est à l’unanimité que les juges de Strasbourg (F) avaient indiqué que l’amende de 500fr. et la peine de prison de substitution de 5 jours pour non-paiement infligées par la justice étaient « disproportionnées ». La mendiante avait reçu une indemnité de 1000fr. pour tort moral en raison de sa détention. devraient accepter de dire qu’elles ne peuvent pas sanctionner la mendicité », affirme Me Xavier Rubli, qui a introduit à la CEDH un recours contre la La commune a eu recours à plusieurs concours d’architecture. Meyrin reçoit le Prix Wakker Une arnaque au faux colis envoyée par SMS GENÈVE Trois amies ont reçu un message de La Poste et d’une entreprise de livraison, hier, pour payer les frais de port d’un prétendu colis. Ces SMS sont en réalité une cyberattaque visant à récupérer les données personnelles des victimes. Un phénomène qui a explosé durant les Fêtes, confirme Alexandre Brahier, loi vaudoise. Deux motions seront bientôt débattues au Grand Conseil. La gauche demande l’abrogation de la loi. « Toute sanction de la mendicité est vouée à l’échec devant un tribunal », prévient le conseiller national Vert Raphaël Mahaim. De son côté, la droite a une interprétation moins ferme de l’arrêt de la CEDH. À Genève, Me Dina Bazarbachi annonce un bel enterrement pour la nouvelle mouture genevoise excluant les mendiants de certaines zones : commerces, gares, banques ou postes. « Je vais saisir la Chambre constitutionnelle. Cette loi va être cassée », pronostique celle qui a fait plier la Suisse en défendant une mendiante rom. –ABDOULAYE PENDA NDIAYE GENÈVE Patrimoine suisse a récompensé la commune de Meyrin du Prix Wakker 2022. La ville est félicitée pour sa politique en matière de cohésion sociale et sa culture du bâti favorisant le climat et la biodiversité. Ces trois critères ont été déterminants pour l’attribution du prix. Meyrin a connu une augmentation de sa population de 1200% depuis les années 1950. Aujourd’hui, la commune compte 26’000 habitants. porte-parole de la police genevoise. L’an dernier, ce type d’arnaque faisait partie des incidents les plus fréquemment signalés au Centre national de cybersécurité. Outre la hausse des achats en ligne liée à la crise sanitaire, les gens ont également tendance à faire plus confiance à un SMS, constatent les experts. –LHU –P. MARMY-PATRIMOINE SUISSE
VENDREDI 14 JANVIER 2022/20MINUTES.CH Troisième dose en chute libre Une enquête de la RTS révèle que les prises de rendez-vous pour la troisième dose de vaccin contre le Covid-19 connaissent une baisse drastique en Suisse romande. De nombreux HAUTE-SAVOIE (F) L’homme placé mercredi en garde à vue dans le cadre de l’enquête sur la tuerie non élucidée de Chevaline, en 2012, a été libéré GENÈVE Un jeune, alors âgé de 20 ans, a été grièvement blessé dans une baston en 2018. Son agresseur présumé conteste. Une cicatrice à la gorge, une paralysie partielle du visage, des douleurs persistantes et une vie bouleversée. Ce sont les séquelles qui restent à un jeune homme, grièvement blessé à la gorge avec du verre lors d’une altercation en septembre 2018, à proximité de la discothèque La Gravière, aux Acacias. Son agresseur présumé, aujourd’hui âgé de 23 ans, a comparu jeudi pour lésions corporelles graves et rixe. Selon l’acte d’accusation, la bagarre rendez-vous ont été annulés à cause de contaminations ou de quarantaines. Ces annulations, souvent de dernière minute, posent des défis logistiques aux autorités cantonales. Tuerie de Chevaline : le motard a été libéré jeudi à 17h30. La procureure d’Annecy a indiqué qu’aucune charge n’avait été retenue contre ce motard aperçu près des lieux du crime le jour des faits. Recherché en 2013, il avait été identifié en 2015, interrogé comme témoin et mis hors de cause une première fois. Une reconstitution effectuée en septembre avait relancé l’enquête. Mais « les explications données et les vérifications opérées ont permis d’écarter l’éventuelle participation aux faits » de ce chef d’entreprise, a précisé la magistrate. Les investigations continuent. Trois enquêteurs à temps plein y sont affectés. –JEF Le portrait-robot du motard avait été diffusé en 2013. –DR Bagarre devant une boîte : « À 3 minutes près, il mourait » a éclaté entre deux groupes, composés d’une part de l’agresseur présumé et de diverses personnes, et d’autre part du frère aîné de la victime et de potes venus l’aider (lire ci-dessous). Jets de bouteille, coups de poing et de pied ont notamment été échangés. C’est là que la victime a été blessée, puis emmenée aux urgences, où les médecins ont pu la sauver. « À « L’ambulance serait arrivée trop tard » Cette nuit-là, le frère aîné de la victime était avec des amis à Plainpalais. Il a expliqué avoir reçu un coup de fil de son cadet « paniqué », indiquant que des personnes voulaient s’en prendre à lui.Arrivé sur place en voiture avec ses potes, l’aîné a expliqué avoir voulu le sortir de la bagarre. Il a constaté la gravité de sa blessure et pris l’initiative de l’emmener en auto à l’hôpital, ses mains sur la gorge blessée : « L’ambulance serait arrivée trop tard. » trois minutes près, mon frère mourait », a déclaré son aîné. Ce dernier et un de ses amis étaient aussi sur le banc des accusés pour rixe. Les deux ont nié avoir pris part à la baston, expliquant avoir voulu porter secours au cadet. L’agresseur présumé de ce dernier a aussi réfuté les faits reprochés. Les accusés ont demandé à être acquittés, mais le Ministère public n’a pas suivi leur version : les prévenus ont pris part activement à l’altercation. Il a réclamé 36 mois de prison, dont 12 ferme, pour le principal prévenu, et 180 jours de prison pour l’aîné et son copain. Verdict aujourd’hui. –LÉONARD BOISSONNAS Des tessons de bouteille ou du verre auraient été utilisés. –GETTY Actu 3 Les épreuves de ski du Lauberhorn, ces trois jours, auront lieu en l’absence de la ministre des Sports. Viola Amherd ne se rendra pas à Wengen SKI Les courses du Lauberhorn (BE), ce weekend, se dérouleront en l’absence de la ministre des Sports. Viola Amherd a fait savoir qu’elle ne s’y rendrait pas. « La situation avec le Covid-19 reste difficile et les contacts doivent être évités », a expliqué son porte-parole, Lorenz Frischknecht, sur Nau.ch. Il a précisé qu’elle ne voulait mettre personne en danger, ce qui pourrait être pris comme une allusion aux courses d’Adelboden (BE), le week-end passé, où se pressait une foule compacte de spectateurs non masqués. Lire également en page 31 Les chanceux L’an dernier, 35 personnes sont devenues millionnaires en Suisse grâce au Swiss Loto (32 gagnants, sept ayant touché le gros lot) et à l’EuroMillions (trois gagnants). Feu vert pour les éoliennes VAUD Le Tribunal fédéral a validé le 22 décembre le plan partiel d’affectation du parc éolien Sur Grati prévu sur les communes nord-vaudoises de Vallorbe, Vaulion et Premier. Six éoliennes mesurant jusqu’à 210 mètres et permettant d’alimenter l’équivalent de 11’000 ménages sont prévues. Le Tribunal fédéral (TF) met fin à une procédure qui aura duré quatorze ans. C’est le deuxième projet du genre validé par le TF. –FRESHFOCUS/S. GLAUSER



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :