20 minutes Genève n°2022-01-13 jeudi
20 minutes Genève n°2022-01-13 jeudi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2022-01-13 de jeudi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 9,0 Mo

  • Dans ce numéro : la victoire à Lego Masters d'Éric Bedelek et Alex Favre n'a tenu qu'à un fil.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 6 - 7  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
6 7
–O. VOGELSANG/TDG 6 Suisse JEUDI 13 JANVIER 2022/20MINUTES.CH Les votations 3 objets Le gouvernement a annoncé hier le menu des votations qui sera soumis au peuple le 15 mai. La « Lex Netflix » et le renforcement de Frontex sont conditionnés à l’aboutissement des référendums. L’initiative sur le don d’organe complète le trio. Mise en œuvre en deux temps BERNE Après son acceptation par le peuple en novembre dernier, le Conseil fédéral a proposé hier de mettre en œuvre l’initiative « Pour des soins infirmiers forts » en deux étapes. Il veut reprendre très vite les parties concernant le renforcement de la formation et la possibilité de facturer directement aux assurances, deux éléments qui figuraient dans son contre-projet. En revanche, la revalorisation des salaires et des conditions de travail prendra plus de temps. Grosse paie et gros tracas VALAIS Un supplément de 2500fr. de salaire par mois. C’est ce qu’a touché un ex-employé de Swisscom sous forme de frais durant près de sept ans. Un pactole de 200’000fr. que lui réclame à présent son ancien employeur. Et c’est devant la justice que les deux parties se sont expliquées hier. Début 2011, le prévenu avait été muté de Sion à Martigny et avait bénéficié d’un montant unique de 2500fr. pour ses frais. Un Les hybrides consomment 230% de plus qu’annoncé MOBILITÉ Une étude démolit l’aspect écolo des voitures hybrides. Elles ne seraient qu’un paravent bien utile aux constructeurs. Les véhicules hybrides seraient « une arnaque aux normes CO2, aux objectifs climatiques et aux consommateurs », selon une étude de l’entreprise lmpact Living, relayée hier par la RTS. La société a passé au crible la consommation des voitures traditionnelles et celle des véhicules équipés d’un moteur électrique, avec une batterie rechargeable à la prise. Verdict  : ces derniers consomment 230% de plus que les valeurs annoncées par les constructeurs. Fâché et déçu, le Canton du Valais, qui a mandaté l’étude, a annoncé qu’il supprimait les subventions que l’État accorde à ces véhicules. Environ 70% des hybrides ne sont jamais rechargées. –GETTY Selon Impact Living, les hybrides sont loin de brûler 1,5 à 2l aux 100 comme indiqué sur leurs fiches. En situation réelle, elles consomment jusqu’à 7l, soit autant que des diesels. Le bilan de cette étude ne surprend pas le conseiller national Fabien Fivaz (Verts/NE). Il avait déjà interpellé le Ados poussés à maigrir plus SANTÉ Pour comprendre comment Instagram peut influencer la vie de jeunes anorexiques, des médias suisses et allemands ont créé des comptes fictifs avec des profils de personnes maigres. Le réseau social leur a rapidement proposé des comptes comparables, les confortant dans leur maigreur. Un coach a même proposé à une (fausse) ado décharnée de l’aider... à perdre du poids. Sollicité, Instagram a assuré ne contrevenir à aucune règle. Instagram peut renforcer les troubles alimentaires. –GETTY bug s’est ensuivi et le jackpot est tombé tous les mois jusqu’en 2017. La société s’en est alors rendu compte et l’a licencié, l’homme refusant de la rembourser. Hier, la procureure l’a accusé de mauvaise foi crasse  : « Il savait (...) que cet argent ne lui était pas destiné. » Lui estime que cette rémunération était une correction de son précédent salaire et des frais de déplacement supplémentaires. Verdict la semaine prochaine. –FAZ Conseil fédéral à ce sujet en 2020. Selon lui, le problème vient de la manière de calculer la consommation. « Les constructeurs abusent d’une lacune, comme à l’époque avec les moteurs diesel. Ce qui leur permet d’obtenir des consommations complètement farfelues », explique-t-il. L’autre Présence aux JO incertaine Le Conseil fédéral n’a toujours pas décidé qui représenterait la Suisse aux Jeux olympiques. Selon le porte-parole du gouvernement, il est même possible qu’aucun des conseillers n’aille à Pékin, en raison de la crise sanitaire. Le non-respect des droits humains en Chine est aussi une source de tension et d’appels au boycott. « Greenwashing » La consommation loufoque annoncée par les constructeurs leur permet aussi d’éviter des amendes. Car lorsqu’ils importent des voitures en Suisse, la loi impose que la consommation totale de leur parc automobile ne dépasse pas 118g de CO2/km. Pour y arriver, ils comptent sur les hybrides pour faire descendre la moyenne. « C’est une forme de « greenwashing » à plusieurs centaines de millions de francs », estime Fabien Fivaz. problème, c’est qu’elles pèsent jusqu’à 500kg de plus que les véhicules classique, selon le Neuchâtelois. Ce qui augmente leur consommation. En outre, techniquement, rien n’oblige à recharger les hybrides rechargeables. « Ces véhicules cumulent donc les problèmes », regrette l’élu. –CHRISTINE TALOS/FRS
JEUDI 13 JANVIER 2022/20MINUTES.CH 20 secondes Et de quatre doses ! DANEMARK Le pays est devenu hier le premier d’Europe à proposer la 4e dose de vaccin anti-Covid à sa population vulnérable. Copenhague avait très tôt entamé sa campagne pour la 3e dose. Brûlés vifs dans un taxi AFRIQUE DU SUD Dix-sept personnes ont péri quand un minibustaxi a pris feu après une collision avec un autre véhicule, dans le nord-est du pays. Seuls 8 passagers ont pu s’extraire des flammes. Vaste coup de filet ALLEMAGNE La police de Cologne a annoncé hier avoir identifié plus de 400 membres présumés d’un réseau pédocriminel ayant sévi dans le pays. Les jeunes victimes, au moins 65, ont entre 1 et 17 ans. Des prix remis au pas HONGRIE Confronté à une inflation galopante, l’Exécutif a décidé de plafonner le prix de six produits alimentaires de base. La mesure intervient alors que le Premier ministre Viktor Orban se prépare à des législatives difficiles, en avril. LONDRES Sommé de s’expliquer sur des fêtes organisées en plein confinement, le Premier ministre n’a pas convaincu. Dans une Chambre des Communes surchauffée, le Premier ministre britannique a présenté hier d’embarrassantes « excuses du fond du cœur » alors qu’il s’enfonce de jour en jour dans le « partygate ». Le dernier volet de ce scandale concerne une fête organisée le 20 mai 2020 dans le jardin de sa résidence de Downing Street. En pleine première vague de Covid, quand seules deux personnes étaient autorisées à se retrouver en extérieur, les services du Premier ministre avaient invité plus de 100 personnes, avec pour consigne d’apporter à boire. Boris Johnson était présent avec sa compagne, au milieu d’une petite quarantaine de convives. Devant les députés, le leader conservateur a plaidé l’« erreur »  : il avait pensé que l’événement serait une réunion de travail. « Tellement ridicule que c’en est insultant ! » a réagi le chef de l’opposition travailliste, Keir Starmer. « Aura-t-il maintenant la décence de démissionner ? » a-t-il lancé. Sur ce point, Boris Johnson a renvoyé à l’enquête interne menée par une haute fonctionnaire nommée après des révélations sur d’autres fêtes organisées à Downing Street au mépris des règles sanitaires, fin 2020. La colère gronde aussi dans les Monde 7 « BoJo » sur un siège éjectable après de calamiteuses excuses La connexion trop lente lui fait péter les plombs Un habitant de Cenxi (sud de la Chine) a écopé de 7 ans de prison pour avoir détruit par le feu un transformateur des télécoms sur la voie publique, en juin dernier. Il avait fait une crise de nerfs à cause du débit, qu’il Des bouquets au parfum spirituel VIETNAM Janvier est la période la plus chargée de l’année pour les habitants de Quang Phu Cau. Le village est la capitale d’un type d’encens très recherché à l’approche du Nouvel- Boris Johnson s’est fait passer un savon, hier aux Communes. –REU jugeait trop lent, dans un café internet de la ville. Son accès de rage avait déconnecté près de 4000 foyers, ainsi que l’hôpital public. Le réseau n’avait été rétabli qu’au bout de 24 à 48 heures. An lunaire. Les bâtonnets de bambou au rose éclatant brûleront bientôt dans les temples, même si les artisans se plaignent d’une chute de leurs ventes due à la pandémie. –PHOTO AFP Attaque signée par les shebab SOMALIE Au moins quatre personnes ont perdu la vie hier dans un attentat suicide perpétré dans le sud de la capitale, Mogadiscio. Les islamistes shebab ont revendiqué l’attaque, qui visait selon eux un convoi transportant des étrangers. Elle a eu lieu quelques jours après que le gouvernement de ce pays très instable a conclu un accord en vue d’élections le mois prochain. ÉTATS-UNIS Un juge de New York a validé mardi la plainte de Virginia Giuffre contre le deuxième fils de la reine d’Angleterre, a-t-on appris hier. Andrew, 61 ans, est accusé d’agressions sexuelles remontant à 2001, quand l’Américaine avait 17 ans. Cette dernière avait été l’une des victimes du financier Jeffrey Epstein, mort en prison en 2019 et par ailleurs Des casseroles Deux ans après une éclatante victoire électorale, l’étoile de Johnson ne cesse de pâlir. Outre le « partygate », on le soupçonne d’avoir menti sur le financement de la luxueuse rénovation de son appartement de fonction ou fermé les yeux sur la conclusion de contrats douteux, notamment.Auparavant, il avait été éclaboussé par le comportement de son conseiller Dominic Cummings et celui de son ministre de la Santé Matt Hancock pendant le confinement. Tous deux ont fini par démissionner. rangs du parti conservateur au pouvoir. Plusieurs ténors « tories » réclament ouvertement la tête de « BoJo », dont la cote dans les sondages, longtemps inoxydable, dégringole. « La fête est finie pour le Premier ministre », titrait le populiste « Daily Mail », pariant sur son prochain départ. –AFP/ARG L’explosion s’est produite sur un important axe routier. –REU Un procès se profile pour le prince Andrew ami du prince. La défense soutenait le rejet de la plainte au motif que Virginia Giuffre avait signé en 2009 un accord avec Epstein pour ne pas le poursuivre, ainsi que « d’autres accusés potentiels ». Le prince, non poursuivi au pénal, a toujours nié tout abus. Si ses recours échouent, il pourrait faire face à un procès dès cet automne. –AFP/ARG



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :