20 minutes Genève n°2022-01-13 jeudi
20 minutes Genève n°2022-01-13 jeudi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2022-01-13 de jeudi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 20

  • Taille du fichier PDF : 9,0 Mo

  • Dans ce numéro : la victoire à Lego Masters d'Éric Bedelek et Alex Favre n'a tenu qu'à un fil.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 Actu JEUDI 13 JANVIER 2022/20MINUTES.CH 20 secondes Immeubles à protéger GENÈVE Le Conseil d’État s’est dit favorable au classement de la cité des Avanchets, à Vernier. Berne souhaite inscrire l’ensemble architectural des années 1970 à l’inventaire fédéral des sites d’importance nationale à protéger. Vandalisme anti-LGBT LAUSANNE En début de semaine, une banderole arc-en-ciel, symbole LGBT, déployée sur la façade de Bibliomedia a été arrachée. Une croix gammée a été taguée sur le mur, rapporte « 24 heures ». L’institution dénonce un acte « homophobe et transphobe inquiétant ». Divorcer sans dégâts VAUD Pour préserver les enfants lors des séparations, un projet pilote est lancé autour du Tribunal de l’Est vaudois  : des séances de conciliation menées selon une approche pluridisciplinaire. Éric (à g.) et Alex, de Concise (VD), vainqueurs de « Lego Masters ». « Nous sommes à la limite de la rupture de stocks de sang » SANTÉ La pandémie freine les dons. Il faut déployer de gros efforts pour maintenir les réserves, à peine suffisantes. –P. ROBERT/M6 Certains donneurs sont de plus en plus sollicités. –V. LAM La collecte à Carouge est à voir en vidéo sur notre app. « Depuis plusieurs mois, je reçois des messages plus fréquents pour m’inciter à donner mon sang », témoigne Lara, une Vaudoise, habituée des collectes. Avec la pandémie, les dons se font en effet plus rares. En cause  : la diminution conséquente des volumes recueillis hors milieu hospitalier ; notamment au sein d’entreprises, en télétravail. La maladie, les quarantaines et la crainte d’aller à l’hôpital par peur d’être contaminé plombent aussi les collectes, selon les prestataires de soins romands. Ce mois-ci à Genève, trois sociétés ont ainsi annulé leur action en raison de la situation sanitaire, illustrent les HUG. C’est 150 donneurs en moins, « alors que l’approvisionnement est difficile à gérer, souligne la Dre Sophie Waldvogel, responsable de l’Unité d’hématologie transfusionnelle. Même si les stocks sont encore à niveau, on doit décupler nos efforts pour les maintenir. » Fort heureusement, souffle la spécialiste, communes et samaritains répondent présents pour effectuer des collectes, comme Une vraie fondue en prime ! TÉLÉVISION Deux Vaudois, Éric Bedelek et Alex Favre, ont remporté mardi la finale de la 2e saison de l’émission « Lego Masters », diffusée sur M6. Le duo de Concise a créé un caquelon à visage humain, avec deux bras articulés. En finale, alors que la paire séchait sur son sujet, Alex avait évoqué son envie de fondue après six semaines passées à Paris. De quoi inspirer son comparse à l’imagination soudainement retrouvée. Cerise sur le gâteau, l’animateur Éric Antoine a surpris les lauréats  : « Tout à coup, il est apparu avec une table, un vrai caquelon et des fourchettes, pendant l’épreuve. On a fait une pause de vingt minutes et on a mangé la fondue avec lui ! » a relaté, hilare, Éric Bedelek. –MFR hier à Carouge (GE). Autres cantons, même refrain  : « Nous ne sommes pas encore dans une situation d’urgence comme à Berne, mais c’est limite », prévient Véronique Coppey-Uster, porte-parole de Transfusion interrégionale CRS, qui gère les dons du sang pour les cantons de Vaud, du Valais et de Berne. Soignants forcés de s’annoncer COVID-19 La forte augmentation des cas pousse les ressources en personnel à leurs limites. Afin d’y remédier et d’assurer une prise en charge médicale, les Grisons obligent les professionnels de santé domiciliés dans le canton mais qui n’exercent pas à se mettre à disposition s’ils sont appelés pour une intervention. Au début de la pandémie, en 2020, le canton avait déjà lancé un appel analogue pour savoir s’il y avait des gens formés prêts à venir en aide. Un millier de personnes s’étaient annoncées. Il piquait l’argent de ses clients Un ancien employé d’UBS comparaissait hier devant la justice zurichoise pour escroquerie par métier, faux dans les titres, blanchiment d’argent et abus de confiance. L’homme aurait Dons encadrés L’ordonnance Covid de l’Office fédéral de la santé publique n’a pas interdit les dons du sang. Une constante depuis le début de la pandémie. D’ailleurs, la transmission du coronavirus par transfusion sanguine n’a jamais été démontrée. « Mais il y a un risque théorique qui nous oblige à appliquer le principe de précaution, note Sophie Waldvogel. Nous demandons ainsi aux personnes qui ont contracté la maladie de ne donner leur sang qu’au plus tôt 28 jours après leur guérison. » Les donneurs en quarantaine ou qui présentent des symptômes ne sont pas acceptés. Malgré les reports d’opérations dans les hôpitaux mobilisés par le Covid, la demande en sang baisse peu, constatent les spécialistes. « On se focalise sur les malades du Covid, note Sophie Waldvogel. Mais n’oublions pas les patients qui ont besoin de transfusions pour un accident, un accouchement ou un cancer. » –DAVID RAMSEYER La pénurie de personnel menace le secteur médical. détourné 2,5 millions de francs entre 2009 et 2015 auprès de clients VIP des Balkans, selon « Blick ». Il risque 4 ans de prison et UBS lui réclame 2,1 millions de francs. –L. FORTUNATI/TDG
JEUDI 13 JANVIER 2022/20MINUTES.CH Trio d’abuseurs condamné Les trois hommes accusés d’agression sexuelle sur une ado de 15 ans ont été condamnés hier par le Tribunal de Saint-Gall. L’accusé principal, ex-petit ami de la victime, a écopé de 36 mois de prison dont 8 ferme. Ce Nord-Macédonien devra en outre quitter le territoire suisse pour une durée d’au moins sept ans. Les deux autres prévenus ont été condamnés à la prison avec sursis et évitent l’expulsion. Froid polaire à La Brévine NEUCHÂTEL Hier matin le thermomètre indiquait -26,8 degrés à 9h à La Brévine, ce qui constitue le record régional de cet hiver, a indiqué MétéoSuisse. Mais on est loin du record de froid enregistré à la même époque il y a 35 ans (-42,5 degrés). De manière générale, toute la Suisse s’est réveillée avec des températures en dessous de zéro hier matin. La plus basse du pays a été mesurée sur l’alpage de Hintergraeppelen, dans le Toggenbourg saint-gallois, avec -28,4 degrés. Le village neuchâtelois fait honneur à sa réputation de Sibérie de la Suisse. –M. SCHMID/LM La Suisse espère se trouver à un tournant de la pandémie COVID Berne a décidé de réduire isolements et quarantaines de moitié. Mais les autres mesures resteront en place jusqu’à fin mars. Alain Berset aimerait prolonger les règles des 2G et 2G+. « Le variant Omicron présente un laps de temps plus court entre la contamination et la période de contagion. » Partant de ce constat, le Conseil fédéral a décidé de diviser par deux les périodes de quarantaine et d’isolement imposées aux cas contacts et aux malades. Hier, ils étaient 200’000 à avoir ces statuts. Dès aujourd’hui, cette période passe de dix à cinq jours, a indiqué Ignazio Cassis, président de la Confédération. Pour que les personnes testées positives puissent sortir de l’isolement, elles devront toutefois ne plus présenter aucun symptôme depuis 48 heures, comme jusqu’à présent. « La Suisse est peut-être à un tournant de la pandémie, mais la situation reste fragile. Les contaminations vont entraîner une hausse des hospitalisations », a rappelé de son côté Alain Berset. Dès lors, le ministre de la Santé a précisé que le Conseil fédéral propose de prolonger les mesures actuelles de la 2G et de la 2G+ Restaurants « soulagés » RÉACTIONS Les annonces du Conseil fédéral font réagir et les avis divergent. Le Centre salue la réduction de la durée des quarantaines, « une solution pragmatique qui correspond aux enjeux de la situation actuelle », déclare son vice-président, Charles Juillard. À l’inverse, l’UDC affirme que « les obligations d’isolement et de mise en quarantaine n’ont plus aucun sens et doivent être abolies ». GastroSuisse, de son côté, se dit « soulagée que le Conseil fédéral n’ait pas décidé aujourd’hui de nouveaux durcissements » mais regrette que les mesures en cours soient prolongées de deux mois. « Après ces décisions, les restaurants peuvent au moins respirer », déclare son président, Casimir Platzer. Enfin, Travail.Suisse « salue le fait que le Conseil fédéral n’ait pas supprimé la quarantaine et les règles d’isolement », car il s’agit pour la faîtière des syndicats de mesures qui restent nécessaires pour endiguer les contagions. –AZE/YWE –S. GLAUSER D’autres pistes Parmi les autres mesures proposées aux cantons, Berne envisage que le placement à l’isolement ne soit plus ordonné par les autorités. En d’autres termes  : soyez responsables et placez-vous vous-mêmes à l’isolement. L’idée de supprimer « temporairement les règles relatives à la quarantaine au vu de la forte circulation du virus » a aussi été soumise. Le Conseil fédéral réfléchit enfin à lever l’obligation de test à l’entrée du pays pour les personnes guéries ou vaccinées. jusqu’au 31 mars. « Nous pourrons toujours les lever plus tôt si la situation sanitaire le permet », a rappelé le Fribourgeois. L’inverse est aussi vrai puisque des mesures plus strictes sont déjà prêtes si la situation venait à se détériorer. Berne a également proposé de réduire la durée de validité du certificat Covid. Elle passerait d’un an à neuf mois. L’objectif est de « maintenir la reconnaissance du certificat suisse par l’Union européenne », a expliqué Alain Berset. Idem pour les certificats de guérison. Bien que les cantons soient aussi consultés sur ce point, son entrée en vigueur est prévue au 1er février. –AZE/YWE Actu 3 Les mots Notre cerveau émet des signaux lorsque l’on imagine des mots ou qu’on se les dit à soi-même, a montré une étude genevoise. Cela ouvre la voie à la traduction des pensées. Des grands axes pour les vélos GENÈVE Coup de pédale pour la mobilité douce au bout du lac. Afin d’atteindre son objectif de réduction du trafic motorisé de 40% d’ici à 2030, le Conseil d’État souhaite créer douze axes forts destinés aux cyclistes, notamment pendulaires. Contrairement aux voies vertes, ces parcours seraient uniquement réservés aux vélos et permettraient de circuler rapidement. Une enveloppe de 20 millions pour des études sera soumise au Grand Conseil. Les futurs axes visent à accompagner l’essor du e-bike. –JEF



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :