20 minutes Genève n°2022-01-11 mardi
20 minutes Genève n°2022-01-11 mardi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2022-01-11 de mardi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 16

  • Taille du fichier PDF : 8,2 Mo

  • Dans ce numéro : miracle dans la tragédie afghane.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 Actu MARDI 11 JANVIER 2022/20MINUTES.CH 20 secondes Fous de Tête de Moine CONSO Ce fromage typique du Jura bernois, d’appellation d’origine protégée, a battu un nouveau record de production et de vente en 2021, selon la RTS. Pas moins de 3182 tonnes de Tête de Moine ont été fabriquées l’an dernier, soit 390 de plus qu’en 2020. Le FFP2 à la caserne SUISSE Depuis janvier, l’armée suisse impose à tous ses membres et ses collaborateurs le port du masque FFP2 dans les espaces clos, en raison de la forte contagiosité du variant Omicron. Les recrues, entrées en caserne, en ont toutes reçu. Lignes supprimées GENÈVE Face à la situation sanitaire et à la pénurie de personnel dans les transports, la réduction de la cadence du Léman Express va se prolonger jusqu’au 25 janvier. Les lignes L2 et L4 seront supprimées pendant deux semaines. Les signataires 50’000 Les jeunes UDC, PLR et PVL sont parvenus à récolter les 50’000 signatures requises, à dix jours du délai, afin de pouvoir contrer le projet de la « loi Netflix », qualifiée de « nouvel impôt », par voie de référendum. Le texte vise une taxation à 4% des recettes faites en Suisse des plateformes de streaming. Marché des faux pass Covid plus florissant que jamais SANTÉ Le trafic de certificats est rendu possible par des complicités dans les centres de tests et de vaccination. Nom, date de naissance, bitcoins. D’après l’enquête du « Tages-Anzeiger », il n’en faut pas plus pour obtenir un faux certificat Covid. Les escrocs demandent jusqu’à 700 francs. Interrogé par le journal, l’un d’eux se vante : « On n’a pas besoin de négocier nos prix. On a assez de clients. » Il a émis aux journalistes du quotidien un faux certificat Covid en l’espace d’une demi-heure. Des dizaines de milliers de faux documents seraient actuellement en circulation en Suisse. Jeunes séduits par les alternatives à la viande Le prix d’un pass délivré frauduleusement ? Environ 700fr. CONSOMMATION Les substituts de produits d’origine animale se popularisent en Suisse, d’après Coop. Le groupe a publié hier les résultats d’un sondage, qui révèle que 27% des Suisses consomment « plusieurs fois par mois des alternatives végétales à la viande, au lait et au fromage ». Leur motivation principale ? « Préserver l’environnement. » Ce choix s’impose surtout parmi une clientèle jeune, féminine, urbaine et alémanique. La part de ces produits « alternatifs » dans les ventes des magasins outre-Sarine est particulièrement importante. À l’opposé, certains cantons romands, comme Neuchâtel et le Jura, semblent peu alléchés. –AZE/ARG La bâtisse a été entièrement ravagée par le feu, mais les dégâts ne sont que matériels. –POL. FR –M. ANCIAN Elle rentre du Mexique positive Une Suissesse a récemment dû acheter un faux pass Covid au Mexique afin de rentrer de ses vacances sous les palmiers. Son test étant positif, elle ne pouvait obtenir légalement le certificat. Un agent de sécurité de l’hôpital où elle s’est fait tester l’a aiguillée sur des Le système suisse d’émission des pass sanitaires est pourtant considéré comme sûr. Pour le coup, pour émettre autant de documents en si peu de clics, les criminels ont des complices qui travaillent dans des centres de tests ou des pharmacies et disposent des codes d’accès permettant d’établir les certificats. Selon le journal, ces complices ont vraisemblablement revendu leurs accès aux escrocs. Un enquêteur cantonal confirme : « Plusieurs personnes peuvent émettre simultanément des pass sanitaires avec le même log-in. C’est l’unique raison pour laquelle nous nous retrouvons face à Un peu plus d’un Suisse sur deux dit avoir essayé ces aliments. Chalet dévoré par les flammes FRIBOURG Un chalet a été la proie d’un gros incendie, samedi en début de soirée à La Roche. Les deux locataires, âgés de 63 et 59 ans, ont pu évacuer les lieux. L’un d’eux, incommodé par la fumée, a tout de même été hospitalisé pour des examens. Les pompiers sont parvenus à circonscrire le sinistre. Une enquête est en cours pour déterminer la cause de l’incendie. « Le ruisseau de la Serbache, qui se trouve non loin, sera contrôlé prochainement pour déceler une éventuelle pollution », a précisé la police. escrocs et, après avoir versé l’équivalent de 55 francs, elle a obtenu le sésame en quelques minutes, a relaté « Blick ». Le document lui a non seulement permis d’embarquer à bord du vol de retour, mais aussi de passer le contrôle de sécurité lors de son escale au Portugal. une escroquerie d’une telle ampleur. » Les Ministères publics cantonaux renforcent désormais leur lutte contre ces fraudes et se concertent afin d’être plus efficaces. La coordination est également consolidée au niveau fédéral. L’Office fédéral de l’informatique et de la télécommunication a notamment amélioré le système afin de mieux détecter les irrégularités. –OFU Vaccin : des places en plus La demande pour la vaccination des 5 à 11 ans étant forte, les autorités vaudoises proposent dès aujourd’hui de nouveaux rendez-vous pour janvier. Dans certains centres, il faut attendre un mois, et même plus de deux au CHUV, pour en obtenir un. Un délai qui agace les parents. Ils sont invités à rapidement rappeler la hotline, qui a déjà fixé 1387 rendez-vous. –GETTY IMAGES
MARDI 11 JANVIER 2022/20MINUTES.CH La déception En raison de la situation sanitaire, les écoliers du canton de Neuchâtel ne pourront finalement plus partir en camp de ski, et ce jusqu’au 4 février au moins. Le Conseil d’État doit réévaluer la situation le 24 janvier. Elle se plaint de mobbing, sa directrice de thèse se rebiffe LAUSANNE Une doctorante accusait sa superviseuse de la harceler et de la faire travailler « au noir ». Elle a été condamnée pour diffamation. « Mon contrat a été repoussé de semaine en semaine, de mois en mois. Il était agité comme une carotte pour me soumettre à des demandes irréalistes avec comme objectif obsessionnel d’obtenir 2 millions d’euros de l’Agence française de développement pour un projet en Afrique de l’Ouest. » Une ancienne doctorante française de l’UNIL avait dénoncé les agissements de sa directrice de thèse en 2020 auprès du groupe Impact, une structure du canton de Vaud spécialisée dans la gestion des conflits de travail et de mobbing. La trentenaire accusait celle qui supervisait sa thèse tout en l’employant dans le Un pas vers la troisième voie VAUD Afin de doubler la capacité de la cadence de la ligne Lausanne-Genève à l’horizon 2035, les CFF ont mis à l’enquête une troisième voie ferroviaire entre les communes de Morges et de Lonay, sur un tronçon de 2,5km. Cela permettra de supprimer un goulet d’étranglement aux abords de La Française s’est retrouvée sans directeur de thèse et a dû quitter l’UNIL et la Suisse. cadre d’une fondation de lui faire subir « un chantage financier et affectif » et de la faire travailler « au noir ». Quand l’étudiante a saisi le groupe Impact avec un dossier de 80 pages, la directrice de thèse a contre-attaqué en portant plainte pour diffamation. La doctorante a alors écopé de 20 jours-amende avec sursis et d’une amende de 300 francs par ordonnance pénale. Selon nos informations, une fois la rupture consommée avec sa directrice de thèse, la Française n’a pas pu trouver de nouveau superviseur pour son travail de diplôme et a dû quitter la Suisse. « L’UNIL lui a conseillé de saisir le groupe Impact en évoquant une procédure confidentielle. Aujourd’hui, elle est condamnée alors qu’elle a présenté les éléments de manière factuelle. Cela pose un problème par rapport à l’utilité du groupe Impact », dénonce Me Luisa Bottarelli, l’avocate de l’étudiante. Dernièrement, le groupe Impact a été mis en cause pour avoir classé deux signalements de harcèlement sexuel à l’UNIL. –ABDOULAYE PENDA NDIAYE Actu 3 Statu quo entre Américains et Russes GENÈVE Les pourparlers entre les représentants des États-Unis et de la Russie se sont déroulés hier à Genève sur fond de tensions autour du dossier ukrainien. La vice-ministre des Affaires étrangères américaine, Wendy Sherman, a averti son homologue russe Sergueï Riabkov que toute invasion de l’Ukraine entraînerait des « coûts significatifs » pour la Russie. Elle a regretté que les États-Unis n’aient pas obtenu de réponse à leur demande de renvoi des troupes russes amassées à la frontière ukrainienne. Toutefois, le négociateur du Kremlin a assuré que la Russie n’avait « pas l’intention » d’attaquer l’Ukraine. Le camp américain a proposé une nouvelle rencontre entre les deux grandes puissances. –AFP Wendy Sherman et Sergueï Riabkov n’ont pas trouvé de terrain d’entente hier à Genève. –REUTERS la gare de Lausanne-triage. Ces travaux impliqueront la reconstruction des gares de Lonay-Préverenges et Morges- Saint-Jean. Les travaux sont prévus de 2024 à 2031. Les usagers des CFF ne devraient pas être trop affectés par les travaux. –C. BONZON/LM –O. VOGELSANG Vingt ans de prison requis Au 3e jour de procès de l’homicide survenu dans un square d’Yverdon (VD) fin 2018, le Ministère public a demandé hier 20 ans de prison et une expulsion de 15 ans contre José (prénom d’emprunt), 22 ans. Il est accusé d’avoir abattu un jeune de 21 ans lors d’une vente de haschisch. Des peines de 8 ans et de 3 ans ont été requises contre les deux autres prévenus. Pistache resurgit six ans plus tard BERNE C’est un véritable miracle de Noël qui s’est produit chez les Leuba. Leur chatte Pistache, qui avait rejoint la famille en 2007, avait disparu au printemps 2016, peu après leur déménagement de La Chaux-de-Fonds (NE) à La Cibourg, dans le Jura bernois. Six ans plus tard, là voilà revenue parmi eux. Pistache est réapparue le 4 janvier, relate « Arc­ Info ». Une gardienne d’animaux l’avait recueillie et emmenée chez le vétérinaire pour un abcès. Ce dernier a alors remarqué la puce du félin et a pu identifier ses maîtres.



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :