20 minutes Genève n°2022-01-10 lundi
20 minutes Genève n°2022-01-10 lundi
  • Prix facial : gratuit

  • Parution : n°2022-01-10 de lundi

  • Périodicité : quotidien

  • Editeur : 20 minutes SA

  • Format : (230 x 300) mm

  • Nombre de pages : 16

  • Taille du fichier PDF : 8,0 Mo

  • Dans ce numéro : grand ménage dans les centres de tests.

  • Prix de vente (PDF) : gratuit

Dans ce numéro...
< Pages précédentes
Pages : 2 - 3  |  Aller à la page   OK
Pages suivantes >
2 3
2 Actu LUNDI 10 JANVIER 2022/20MINUTES.CH 20 secondes Chauffard précoce BÂLE-CAMPAGNE Une coursepoursuite s’est déroulée jeudi sur l’autoroute, d’Arisdorf à Pratteln, entre la police et une voiture signalée volée. Le chauffard à son bord a provoqué un accident et a pu être arrêté. Les policiers ont alors constaté que le fuyard était un adolescent de 15 ans. Skieur décédé au Titlis NIDWALD Un homme de 35 ans qui skiait en dehors des pistes balisées a fait une chute fatale de 300 mètres samedi sur le Titlis. Un freerider l’a retrouvé dans un terrain impraticable. La Rega, dépêchée sur place, n’a pu que constater le décès de la victime. Alcoolisé en fauteuil ZURICH Un handicapé de 49 ans a été récemment condamné à une amende de 200 francs pour avoir conduit sa chaise roulante avec une alcoolémie de 1‰, rapporte le « Tages-Anzeiger ». Son fauteuil avait pris feu, provoquant l’intervention des secours. Il avait alors dû souffler dans le ballon. Chasse aux centres de tests farfelus dans tout le pays COVID Les autorités ont fermé plusieurs lieux. Ils travaillaient sans autorisations ou dans des conditions plus que douteuses. En pleine effervescence de la Saint-Sylvestre, le 31 décembre, le canton de Soleure a fermé de force le centre de tests de la société zougoise Safetest SA. Selon les autorités, « les conditions légales pour l’exploitation du centre de tests n’étaient plus remplies », a rapporté hier la « SonntagsZeitung ». Le centre de la même entreprise à Olten (SO) a également dû être fermé la semaine dernière. Ce grand fournisseur de tests avait de plus déjà dû fermer plusieurs lieux dans les cantons de Bâle-Ville, Argovie et Nidwald. Dans ce canton, le Certaines mesures d’hygiène étaient parfois négligées. –CREDIT PHOTO centre présentait d’importants défauts de qualité dans les procédures de test et de certification, mais aussi dans les mesures d’hygiène. Ce à quoi se sont ajoutés des résultats livrés en retard, ou à la mauvaise personne. Cette société n’est pas la seule à subir les foudres des Cantons. Celui d’Argovie a déjà retiré douze autorisations d’exploitation à différents prestataires qui effectuaient des tests en dehors des locaux de pharmacies et d’hôpitaux. « Dans la Pressions sur la quarantaine PANDÉMIE L’explosion des cas de Covid-19 et les mesures pour endiguer cette nouvelle vague posent de gros problèmes à l’économie. Notamment face à la pénurie de personnel dans de nombreuses entreprises. Dans le seul canton de Genève, plus de 20’000 personnes sont placées en isolement ou en quarantaine. Une situation qui exaspère le secteur économique. Jeudi déjà, EconomieSuisse avait demandé d’alléger ces confinements (« 20 minutes » du 7 janvier). Hier, ce sont les Cantons qui ont fait monter la pression. Dans l’émission « Forum » de la RTS, la ministre vaudoise de la Santé, Rebecca Ruiz, a demandé de réduire les quarantaines et les isolements à 5 jours. Ses homologues bernois Pierre Alain Schnegg et genevois Mauro Poggia demandent, eux, de supprimer les quarantaines, ont-ils dit sur les ondes de la RTS. –FRS Un spectacle qui fait réagir BERNE Les slaloms d’Adelboden (lire en page 14) ont attiré la foule ce week-end. S’il fallait être vacciné, guéri ou avoir un test négatif pour prendre place dans la tribune, la masse de gens réunis a déclenché une avalanche de critiques sur le Net. « À l’école, nous obligeons nos enfants à porter un masque. Le reste de la Suisse fait ce qu’il veut. » Le skieur autrichien Manuel Feller, 2e hier, estime lui que « les Suisses essaient de contaminer tout le monde en un week-end ». Les images des spectateurs ont enflammé le Net. –FRESHFOCUS –R. MOSER Gros pactole Les tests Covid-19 constituent un énorme business. Entre juillet 2020 et juin 2021, des prestations d’un montant de 776 millions de francs ont été facturées à la Confédération, selon l’OFSP. Dans la seule semaine du 27 décembre au 2 janvier, 312’162 tests PCR et 96’364 antigéniques ont été effectués dans toute la Suisse. Et ça rapporte : les centres de dépistage touchent ainsi 36fr. par test antigénique rapide, soit un chiffre d’affaires hebdomadaire de 3,5 millions de francs. plupart des cas, l’expertise ou l’encadrement professionnel requis n’ont pas pu être prouvés. Dans quelques cas, les locaux concernés n’étaient pas adaptés », explique le porteparole du Département de la santé publique argovien. Dans tous les cas, les prestataires privés ont enfreint les directives des autorités sanitaires cantonales. Dans les cantons de Zurich et de Thurgovie, par exemple, la personne responsable n’avait pas d’autorisation d’exercer la médecine. À noter que les associations de pharmaciens avaient déjà mis en garde l’été dernier contre le manque de sérieux et le cafouillage des tests dans certains centres. –EWE/FRS Le nectar Un assemblage de chasselas a été créé par des vignerons vaudois et genevois afin de célébrer le premier derby lémanique de hockey de l’année entre le LHC et le GSHC de samedi, relate « La Côte ».
LUNDI 10 JANVIER 2022/20MINUTES.CH Négociations sous tension Des pourparlers informels ont été entamés hier soir à Genève entre des représentants de la Russie et des États-Unis afin de désamorcer les tensions autour de la situation en Ukraine. Une réunion officielle se tient aujourd’hui. Elle aura pour but de régler la crise par la voie diplomatique et d’éviter le recours au conflit armé. Il manipulait les automates CFF BERNE Accusé d’avoir trafiqué des automates dans une gare afin qu’ils ne rendent pas la monnaie aux clients, un collaborateur de l’équipe de nettoyage des CFF âgé de 44 ans a été viré. Après enquête, onze situations suspectes ont été constatées selon un schéma à chaque fois similaire. Employé par les CFF depuis l’âge de 19 ans, l’homme a nié les faits et contesté son licenciement devant le Tribunal administratif fédéral. Il a été débouté. COSTA RICA Membre de plusieurs sociétés locales, un Suisse a perdu la vie dans un accident de minibus. C’est une tragique collision qui a arraché ce Vaudois de 25 ans à la vie vendredi ; un drame qui retentit fort dans sa région d’origine. En vacances au Costa Rica, le jeune homme partageait ses expériences quotidiennement sur les réseaux sociaux aux Suisses qui l’y suivaient… jusqu’à ce que le silence s’installe, dans la nuit de vendredi à samedi. Sur la route qui le ramenait à l’aéroport, le minibus dans lequel il voyageait est entré en collision avec un camion chargé de sacs de sucre lors d’une manœuvre de dépassement. Les deux véhicules ont chuté dans le fossé, entraînant la mort de deux Américaines, du conducteur, et de ce jeune Suisse de 25 ans. Le jeune homme vivait et travaillait à la vallée de Joux et y avait un cercle d’amis fort, Renard réfugié chez l’opticien BÂLE-VILLE Perdu en plein jour au centre de la cité rhénane, un renard roux s’est finalement réfugié samedi dans un magasin d’optique. Pour capturer le goupil, les pompiers ont été appelés à la rescousse. Les L’animal s’était caché dans un magasin de Bâle. –DR fondé au cœur d’une Jeunesse campagnarde. Il avait cependant grandi dans le Grosde-Vaud et y menait encore un certain nombre d’activités, dont le football, dans le club de sa région d’origine. « Je suis tombé de ma chaise en apprenant la nouvelle, on n’arrive pas à y croire, raconte le président de son club. Toute la région est sous le choc. Ce genre de choses ne devrait pas arriver. » La personnalité du jeune Vaudois, également fan de Actu 3 La mort soudaine d’un jeune Vaudois endeuille sa région clients du commerce ont été priés de se réfugier dans la cage d’escalier pour des raisons de sécurité. Les pompiers se sont servis d’un filet pour attraper le renardeau, qui a pu être relâché dans la nature. Selon les médias locaux, l’accident s’est produit durant une manœuvre de dépassement. –AFP L’indiscrétion 70% Selon une enquête internationale, 70% des grandes entreprises, dans une vingtaine de pays, surveillent la productivité de leurs employés, révèle « Le Matin Dimanche ». Le suivi de la connexion des employés sur les systèmes de l’entreprise est devenu courant. En Suisse, la loi est lacunaire sur la question. BERNE La présidente de la Fondation pour la protection des consommateurs, Prisca Birrer- Heimo, a lancé un appel à la Confédération hier dans la « Schweiz am Wochenende ». Elle demande de plafonner les tarifs lors de l’usage d’internet sur son natel à l’étranger. Selon pêche et de course à pied, avait marqué de nombreuses personnes. « C’était le roi des bons types, tellement sympa, volontaire, impliqué, poursuit son coéquipier. J’appréhende la prochaine fois qu’on se verra au foot, sans lui… » –PAULINE RUMPF Tabassé et séquestré dans une pizzeria Frais de roaming à plafonner elle, certains opérateurs fixent par défaut des limites de facturation de données en roaming trop élevées. Chez Swisscom c’est par exemple 100 francs, chez Salt cinq fois plus. Une régulation des tarifs de roaming a été demandée. –GETTY BIENNE (BE) Une opération d’espionnage avait dégénéré en mai 2019. Quatre Kurdes auraient blessé et enfermé un requérant d’asile turc dans la chambre froide d’une pizzeria de Bienne. Ce dernier, alors âgé de 37 ans, était soupçonné d’être une taupe opérant pour le compte de la Turquie. Les quatre suspects avaient alors été placés en détention provisoire. La « SonntagsZeitung » a révélé hier que le Ministère public du Jura bernois-Seeland avait déposé une plainte contre ces présumés tortionnaires. Ils sont accusés de séquestration, tentative de contrainte et de lésions corporelles. La victime, qui travaillait comme pizzaïolo, aurait été rouée de coups pendant six heures dans le but de lui soutirer des aveux. –SUL/JBM



Autres parutions de ce magazine  voir tous les numéros


Liens vers cette page
Couverture seule :


Couverture avec texte parution au-dessus :


Couverture avec texte parution en dessous :